background preloader

Objets connectés

Facebook Twitter

Les défis de l’Internet des objets. Smartphones, drones, capteurs de température ou de mouvement...

Les défis de l’Internet des objets

Les Objets Connectés : Quantified Self et Prospective. Le quantified self, entre rupture et continuité Le quantified self – la quantification de soi – est une dynamique d’auto-mesure permettant d’accéder à un meilleur niveau de connaissance de son corps.

Les Objets Connectés : Quantified Self et Prospective

Les utilisateurs peuvent ainsi, adapter leur comportement pour un quotidien plus sain. Les barrières de l’intimité sont bousculées, les adeptes du quantified self partagent leurs données facilement et sont sensibles au regard de la communauté. Les applications de quantified self invitent les utilisateurs à se fixer des objectifs, de partager leurs performances avec la communauté et sur les réseaux sociaux. La valorisation des efforts encourage et motive les utilisateurs. La démocratisation de ces nouveaux usages est liée à l’arrivée des smartphones, véritable élément déclencheur du mouvement de la mesure de soi-même.

Les adeptes du quantified self se comparent donc entre eux afin de se rapprocher de la « norme » (objectif du nombre de pas moyen, par exemple : 10 000 pas par jour). Une étude éclaire sur l'avenir des objets connectés. Le célèbre cabinet de conseil en stratégie Oliver Wyman vient de publier une étude détaillant les perspectives d’évolution pour les objets connectés dans les années à venir.

Une étude éclaire sur l'avenir des objets connectés

Entre les nouveaux secteurs d’application des objets connectés et les chiffres de croissance vertigineux du secteur, le cabinet nous explique à grand renfort d’infographies de quoi le futur connecté est fait. En voiture ! « Avec l’internet des objets, une nouvelle révolution est en marche. » C’est par ces mots que débute l’étude du cabinet Oliver Wyman, aussi connu pour la finesse de ses analyses que pour la difficulté de son recrutement.

Gérard Berry, médaille d’or 2014 du CNRS. Alain Fuchs, président du CNRS, vient de l’annoncer : l’informaticien Gérard Berry est le lauréat 2014 de la plus prestigieuse récompense scientifique française.

Gérard Berry, médaille d’or 2014 du CNRS

Gérard Berry est donc l’heureux lauréat 2014 de la médaille d’or du CNRS. Titulaire de la première chaire du Collège de France consacrée à l’informatique, directeur de recherche à Inria, il succède à Margaret Buckingham, biologiste du développement, au palmarès du plus important des prix scientifiques français. C’est une grande figure française de l’informatique qui est récompensée.

Né en 1948, Gérard Berry a notamment développé à partir de 1980 un langage baptisé Esterel, consacré à la synchronisation de tâches et permettant de prouver leur bon déroulement. Ce langage a été utilisé dans de nombreuses applications, et non des moindres, puisqu’il est utilisé notamment pour le pilotage d’avion.

Entretien avec Gérard Berry Description: Entretien avec Gérard Berry Réalisateur: Laurent Salters et Vincent Gaullier.

Plateformes

Assurance connectée. Commerce connecté. Les 20 influenceurs français les plus actifs dans l'IoT. Comme dans tout secteur, celui de l’IoT se forme au gré des influenceurs qui l’animent.

Les 20 influenceurs français les plus actifs dans l'IoT

Nous avons donc décidé de mettre des noms sur des fonctions. Qui sont les responsables des avancées technologiques à la française ? Voici selon nous, ceux qui font la pluie et le beau temps sur le marché français. Quand on parle des influenceurs et l’IoT, on évoque souvent les personnalités anglophones et les grandes entreprises internationales. En observant les délégations lors des salons comme le CES 2016 de Las Vegas, on s’aperçoit que la France a une place de choix dans la transformation numérique. 1.

Principales sociétés françaises de l'objet connecté. Les résultats du Trophée des objets connectés 2015. Hier à Paris, c’était la remise des prix des trophées connectés 2015.

Les résultats du Trophée des objets connectés 2015

Une cérémonie qui s’est soldée par 17 lauréats. Dans le jury on retrouvait Philippe Bailly (NPA Conseil), Elsa Bembaron (Le FIGARO), Christophe Brossard (UDECAM), Yael Clarke (CCM Benchmark), Rafael Gonzalez (Club des Annonceurs), Marie-Christine Lanne (GENERALI), Jean-Christophe Lecosse (CNRFID), Coralie Magnin (Carrefour Internet des Objets), Yves Martin (ORANGE), Charlotte Peltier (FNAC) et Jamila YAHIA MESSAOUD (MEDIAMETRIE). Relativement peu de surprises, la cérémonie semblant clairement dédié aux partenaires des organisateurs. Heureusement, quelques nouveautés sympathique ont attiré notre attention. L’année 2015 s’annonce prometteuse pour les wearables. L’institut IDC (International Data Conseil) a présenté il y a quelques jours ses prévisions sur l’évolution du marché des wearables.

L’année 2015 s’annonce prometteuse pour les wearables

Ce segment regroupe une diversité d’objets connectés : smartwatches, bracelets, lunettes à réalité augmentée, vêtements et autres accessoires à porter sur soi. Voici les principaux enseignements à retenir : D’après l’IDC, plus de 19,6 millions d’unités de wearables ont été vendues en 2014. Pour 2015, c’est plus de 45,7 millions d’unités toute catégorie confondue qui devraient être commercialisées au niveau mondial soit une croissance de 133%. [Enquête] Le marché des montres connectées cherche à mettre les pendules à l’heure.

Alors que la commercialisation de l’Apple Watch approche, le marché des montres intelligentes affiche déjà un certain dynamisme, doublé d’une grande diversité.

[Enquête] Le marché des montres connectées cherche à mettre les pendules à l’heure

Ce nouvel arrivant sur le marché annonce-t-il le déclin des monstres ultra-spécialisées au profit des appareils multi-usages ? Après l’Iphone en 2007 et l’Ipad en 2010, Apple va-t-il de nouveau marquer l’essor d’un nouveau marché avec son Apple Watch en 2015 ? Quoiqu’il en soit, les experts s’accordent déjà pour pointer le dynamisme du marché des montres intelligentes, et ce ne sont pas les chiffres qui leur donneront tort.

Une quarantaine d’entreprises se sont lancées sur ce créneau dans le monde en 2013, selon le cabinet Smartwatch Group, vendant plus de 3 millions d’unités et engendrant un chiffre d’affaires de 700 millions de dollars. Le nombre d’acteurs sur le marché est aujourd’hui pléthorique, et les appareils très diversifiés. Vers la sectorisation du marché ? La campagne Kickstarter pour la Peeble Time. LYSBOX, l'internet des Objets au service des citoyens. Pour la première fois, un Département prend l’initiative d’un projet de solidarité responsable via la technologie des box communicantes.

LYSBOX, l'internet des Objets au service des citoyens

Objectif : lutter contre l’isolement des personnes dépendantes et leur permettre de conserver un maximum d’autonomie pour rester à leur domicile, tout en bénéficiant d’aides, d’assistance, de protection et de soins optimaux. Le boitier Lysbox qui embarque la technologie Sixfox est l’un des plus gros projet de l’internet des objets déployé en France, il permet le suivi des prestations d’aide à domicile reçues par les personnes agées. Les bénéficiaires et leurs familles peuvent accéder à l’ensemble des données en temps réel via un portail social. Ce boitier pourra à terme proposer un bouquet de services aux usagers, tel que le relevé de températures automatique et l’alerte si nécessaire (plan canicule ou grand froid). Des chaussures connectées pour les seniors. The IOT Book, premier livre dédié à la création des objets connectés. Guide objets connectés : Apprendre, comprendre et créer. Beaucoup d’EPN se posent aujourd’hui la question de mettre en place des ateliers et des animations sur la thématique des objets connectés.

Guide objets connectés : Apprendre, comprendre et créer

Objets connectés : de nouveaux enjeux. Récemment, j’assistais au Web in Provence, un événement web, situé dans le Sud de la France, comme son nom le laisse à entendre. Pour cette première édition de networking-apéro, rassemblant tous les acteurs du web, designers, rédacteurs, développeurs, Florent Hernandez et Alexandre Durain, les organisateurs avaient choisi la thématique suivante : la conception web multi-device… Le conférencier, Stephane Martin, senior Product Designer chez StackExchange a su aborder avec beaucoup de clarté au cours de son exposé les conséquences de l’apparition de nouveaux appareils sur la conception des objets digitaux. Co-working et innovation industrielle à Angers (49)