background preloader

Objets Connectés

Facebook Twitter

Mal au cou ? Laissez Alex s'occuper de vous ! Travailler au bureau peut être un vrai supplice, c’est pourquoi la société Sud Coréenne Namu a mis au point Alex, un coach connecté.

Mal au cou ? Laissez Alex s'occuper de vous !

Ce wearable va vous permettre de modifier vos mauvaises postures, afin de soulager les douleurs qu’elles peuvent entraîner. Vidéo : Et si des start-up françaises sortaient les baskets de Retour vers le futur avant Nike ? Exclu : Les acteurs de la grande distribution s'engagent pour la promotion des objets connectés français. C'est le deuxième gros chantier du Plan industriel français Objets connectés, piloté par Eric Carreel, le patron de Withings.

Exclu : Les acteurs de la grande distribution s'engagent pour la promotion des objets connectés français

Après avoir mis sur orbite la Cité de l'objet connecté d'Angers, le groupe de travail se penche désormais sur la question épineuse de la commercialisation de ces objets. Car si les start-up accèdent plus facilement qu'avant aux financements et qu'un tissu de compétences se re-crée en France (notamment dans l'électronique), les portes des réseaux de distribution grand public restent souvent closes pour les jeunes pousses. Une semaine thématique dans les magasins Pour y remédier, deux actions vont être lancées dans les prochains jours. Le 19 octobre débutera la "Semaine des objets connectés et de la French Tech" dans la quasi-totalité des enseignes de grande distribution et magasins spécialisés (en produits culturels et électroniques notamment). Découvrez notre carte interactive : Tour de France des objets connectés Une charte start-up / grande distribution. La France des objets connectés 2015 : Wiidii révolutionne l’assistant personnel.

« Pouvez-vous me trouver un magasin de vins casher à Bordeaux ?

La France des objets connectés 2015 : Wiidii révolutionne l’assistant personnel

Objets connectés : les chiffres clés du marché français. Friteuse connectée, robot-cuiseur intelligent... Seb compte relier 50% des outils de cuisine à internet. Le groupe Seb fait partie des industriels français qui ont très vite compris le potentiel de l'internet des objets.

Friteuse connectée, robot-cuiseur intelligent... Seb compte relier 50% des outils de cuisine à internet

Dès 2013, le groupe lançait un vaste projet de recherche, baptisé Open food system, avec des grandes écoles, des pôles de compétitivité, des laboratoires et start-up. Ce programme d'innovation ouverte, financé par le Programme des investissements d'avenir, fédère une communauté de 1300 personnes (le groupe compte lui-même 900 salariés en R&D), et permet de tester de nombreux objets et services connectés.

Il prendra fin en juin 2016. Une à deux nouveautés connectées par an. La France des objets connectés: Ticatag crée le Tifiz. Internet des Objets, le marché du wearable explose. Le marché des objets connectés personnels a explosé de 223 % d'une année sur l'autre.

Internet des Objets, le marché du wearable explose

Avec un nouvel arrivant qui, en quelques mois et avec un unique produit, s'est installé directement à la seconde place : Apple. 18,1 millions d'objets personnels connectés, ou wearables, ont été livrés au deuxième trimestre 2015. Un an plus tôt, les analystes d'IDC avaient comptabilisé 5,6 millions de wearables. Bosch s’appuie sur l’internet des objets pour déployer ses services. Surplombant Stuttgart, un aigle planté sur le fronton marque l’entrée du parc de la fondation Bosch, qui jouxte la maison du vénéré fondateur du groupe éponyme, Robert.

Bosch s’appuie sur l’internet des objets pour déployer ses services

Ce jeudi 1er octobre, le domaine accueillait des dizaines de journalistes venus assister à la présentation de la stratégie de Bosch dans les solutions connectées pour les bâtiments et l’énergie. Efficacité énergétique, confort et sécurité. Voilà les besoins des propriétaires et occupants des bâtiments, qu’ils soient résidentiels, tertiaires ou industriels. La connectivité croissante des équipements et des bâtiments permettra de mieux y répondre. Infographie : GfK prédit 72 millions de ventes d'accessoires wearable en 2015. Le marché des wearables (technologies à porter, comme les montres et bracelets intelligents) devrait plus que doubler en 2015, selon les prévisions de l'institut GfK, dévoilées à l'occasion du salon MedPi de Monaco.

Infographie : GfK prédit 72 millions de ventes d'accessoires wearable en 2015

Après 30 millions d'unités vendues en 2014 (dont 3 millions en France, Allemagne et Grande-Bretagne) la barre des 70 millions devrait être franchie en 2015. GfK table précisément sur 72 millions de ventes cette année. Le secteur devrait être largement porté par Apple et sa Watch, commercialisée depuis quelques semaines. En 2015, en France, il devrait se vendre 1,8 millions de produits wearable, parmi les montres et autres traqueurs.

Plus globalement, GfK prévoit plus de 30 objets connectés par foyer en 2015 et des ventes d’ici là qui pourraient représenter 2 milliards d’unités dans l’Hexagone. L'internet des objets pèsera 1700 milliards de dollars en 2020. Il définit l'internet des objets comme "un réseau de réseaux de points uniques identifiables (ou 'objets') qui communiquent sans interaction humaine en utilisant la connectivité IP".

L'internet des objets pèsera 1700 milliards de dollars en 2020

Cette définition exclut donc les smartphones, tablettes et ordinateurs individuels. La valeur de ce marché, estimé à 655,8 milliards de dollars en 2014, devrait croître en moyenne de 16,9% par an sur la période, explique l'étude. "Les objets portables représentent le côté grand public de l'internet des objets", explique Vernon Turner, vice-président senior d'IDC, dans un communiqué, ajoutant que "la véritable opportunité demeure dans les marchés de l'entreprise et du secteur public". Carglass remplace les pare-brise... connectés. Carglass répare, Carglass remplace, et conçoit aussi désormais du logiciel.

Carglass remplace les pare-brise... connectés

Xiaomi numéro 2 des wearables avec 2,8 millions de Mi Band vendus. Avec son MiBand, le chinois Xiaomi donne le "la" sur le marché des wearables.

Xiaomi numéro 2 des wearables avec 2,8 millions de Mi Band vendus

Il a en effet déjà écoulé 2,8 millions de ses bracelets connectés au premier trimestre 2015. Ce qui lui permet de prendre d'entrée une place de numéro, avec 24,6% de parts de marché, même si la plupart de ces ventes se sont faites sur son marché d'origine, la Chine. L'américain Fitbit reste le leader du secteur, avec 3,9 millions d'appareils vendus (34,2% de parts de marché). Des animaux connectés. PARIS | Gandhi est un adorable labrador noir, mais il est fugueur! Sa maîtresse Alienor a trouvé la solution: un collier GPS pour le pister à l’aide d’une application mobile dès qu’il s’échappe. Mort prématurée pour les lunettes-caméra d’Archos. Le succès du bouton Darty ne doit vraiment rien au hasard. Gaspard, le bouton connecté qui vous veut du bien. Le bouton connecté inventé par la start-up Gaspard ressemble au bouton "versatile" du suédois Flic.

Les 4 clés de la réussite dans l’Internet des objets, selon Oliver Wyman. Après une étude sur la transformation digitale et des analyses sectorielles, l'antenne française du cabinet Oliver Wyman se penche sur la révolution induite par l'internet des objets. Pour la firme de conseil et de stratégie, pas de doute : tous les secteurs seront impactés par cette vague à un moment ou à un autre. Et "le mouvement sera sans doute plus rapide que prévu" prévient Emmanuel Amiot, principal auteur de l'étude, qui souligne qu'au-delà de 2020, les prédictions risquent d'être largement dépassées. "La question centrale n'est pas de savoir combien d'objets connectés seront déployés après 2020, mais comment sera répartie la valeur générée par les données qu'ils produisent", résume-t-il.

Pour Oliver Wyman, les plus grands bénéficiaires de cette transformation, ne seront pas ceux qui collectent la donnée ou l'analysent, mais ceux qui "l'organisent", c’est-à-dire se chargent de l'agrégation et du croisement des données pertinentes. 1 – partir de zéro, ou presque 2 – expérimenter. Spinali Design fait chauffer internet avec son smart bikini anti-UV.

Depuis le mois de mai, le téléphone de Marie Spinali n'arrête pas de sonner, et sa boîte mail déborde littéralement. La présentation du prototype de son maillot de bain connecté a suscité une vive curiosité partout dans le monde. De la Russie à l'Australie en passant par le Japon, la presse internationale s'intéresse de près à cette innovation made in France. 1 500 articles web ont été consacrés au produit !

"On a été surpris par cet engouement mondial", reconnaît la PDG de l'entreprise créée en février 2015 à Mulhouse. "Mais ce n'est pas un hasard, puisqu'on a utilisé de nombreux canaux, comme Facebook, Twitter ou YouTube, pour présenter notre produit et raconter notre histoire en webisodes. " Un buzz qui se traduit par de bons résultats commerciaux. Production à la demande. En attendant de faire naître un cyborg végétal, Still Human dévoile Biom, le pot de fleur intelligent. 'Internet des objets' : 38 milliards d'appareils connectés en 2020.

ActualitésNews'Internet des objets' : 38 milliards d'appareils connectés en 2020. Intel et SteadyServ connectent les fûts de bière pour ne plus jamais être à sec. Les bouteilles connectées de WID rendent le vin plus traçable. Alcoho-lock : un antivol connecté pour vélo... avec alcootest intégré. Owlet, la socquette connectée pour bébé, alliée des jeunes parents angoissés. Pourquoi il faut soigner le design des objets connectés. LG sort un capteur pour connecter les produits électroménagers. Le banc chargeur. 5 nouveaux t-shirts en réalité augmentée chez Gémo.

Le Printemps fera fleurir les objets connectés Lick dans sa vitrine pour Noël. "Il faut passer plus rapidement de l’objet connecté à l’objet intelligent", selon Frédéric Abitan d’Autodesk. L'usine Digitale : En quoi consiste la technologie SeeControls ? Frédéric Abitan : C'est une plate-forme logicielle qui facilite la création d’applications à base d'objets connectés. Comme les solutions concurrentes, elle remplit plusieurs fonctions : elle établit la connexion entre les équipements et l’espace de stockage sur le Cloud, assure la collecte des informations et les met à disposition de l’utilisateur.

Michelin lance une gamme de services autour du pneu connecté. "Nous entrons dans une nouvelle ère où nous mettons la puissance du digital à disposition des industriels du transport", se réjouissait ce lundi 5 octobre Serge Laffont, directeur au niveau monde de l’offre de Michelin à destination des poids lourds. Le fabricant de pneumatique présentait en effet à Paris une offre de services permettant améliorer l’efficacité de la maintenance sur les pneus des poids lourds. L’offre vise à aider ses clients à adopter une maintenance préventive et non plus curative, et surtout à réduire leurs coûts. Avec son alarme et sa caméra connectées, Myfox vise le grand public, pas les geeks. Les objets connectés ?

Quand le tatouage et d’autres objets connectés permettent de contrôler son alcoolémie. Comment supprimer les clés de ses poches grâce aux serrures connectées ? Le smartphone intègre déjà de nombreuses fonctions pour simplifier notre vie de tous les jours en supprimant d’autres objets devenus inutiles.