background preloader

Herbes Aromatiques

Facebook Twitter

Dans le persil, tout est bon ! La preuve. Nous voici au printemps, une période durant laquelle nous avons envie de manger plus frais, plus sain, des fruits juteux et sucrés, de jolies salades… Et quoi de mieux pour les agrémenter que de belles herbes fraîches bourrées de minéraux, de vitamines et qui apportent toujours une petite touche en plus aux plats ?

Dans le persil, tout est bon ! La preuve

Nous allons ici faire un focus sur une herbe utilisée depuis des milliers d’années et très réputée pour ses nombreuses vertus : le persil. Le persil : herbe fraîche, verte, et plante médicinale Qu’il soit plat ou frisé le persil est toujours bienvenu en cuisine, où il amène cette touche verte et fraîche. On peut en faire une sauce, l’incorporer dans des recettes ou encore mieux l’ajouter en fin de cuisson ou de préparation, tout cru et frais, jouant ainsi les rôles de jolie garniture et de condiment. Le persil est une herbe unique en son genre et nous allons voir pourquoi ! Le persil comme plante médicinale 1. calmer les douleurs d’estomac, 3. améliorer la circulation du sang. Coriandre : quels bienfaits diététiques et santé. La coriandre ne fait pas l’unanimité.

Coriandre : quels bienfaits diététiques et santé

Elle est plébiscitée dans de nombreuses régions du monde – Inde, Asie du Sud-Est, Moyen-Orient, Amérique du Sud... Mais chez nous, certains lui trouvent une odeur repoussante, voire un goût de savon. Au-delà des aspects gustatifs, quels sont les bienfaits santé de la coriandre ? La coriandre, en feuilles ou en graines : des vertus diététiques On consomme la coriandre sous plusieurs formes. Les feuilles de coriandre sont très pauvres en calories et riches en fibres. La coriandre est : Riche en antioxydants La coriandre offre quantité d’antioxydants précieux. Coriandre : des vertus santé encore à explorer Les vertus nutritionnelles de la coriandre sont bien connues et bien prouvées. En ce qui concerne ses usages plus médicinaux en revanche, on n’en est qu’au début de l’exploration. Une protection contre le cancer (1) Elle serait probablement liée à l’activité antioxydante de la coriandre.

Article publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 23/06/2014. L'aneth. La sauge, cette amie qui vous veut du bien. On dit de la sauge qu’elle est l’une des herbes les plus anciennement cultivées.

La sauge, cette amie qui vous veut du bien

Depuis longtemps, sa réputation en Chine et en Europe, lui confère le don de préserver la santé et de prolonger la vie. Jadis nommée « salvia salvatrix », cette appellation en dit long sur les pouvoirs qu’on lui attribuait. Pourtant, elle reste encore peu utilisée dans nos contrées. Alors, quels sont ses atouts santé ? Zoom sur une herbe aux pouvoirs hallucinants ! Attention toutefois : ne la consommez pas en traitement de fond toute l’année. Plante médicinale utilisée depuis l’Antiquité, la sauge tient son nom scientifique, Salvia, du latin salvare, qui signifie « guérir ». Selon l’espèce et le pays, la sauge est utilisée en cuisine mais aussi dans les médecines traditionnelles ou encore comme herbe de purification. Ainsi, les Amérindiens se servent de la sauge blanche comme encens et de la sauge divinatoire, aux propriétés hallucinogènes, dans divers rituels. Sauge : ses effets santé. L'ortie.

L'ortie elle-même, tout le monde la connaît bien entendu.

L'ortie

Mais à quoi peut-elle servir ? On connaît la bonne vieille soupe aux orties, et aussi le purin d'orties, mais ce n'est qu'une partie de ce qu'elle peut nous offrir. L'ortie en cuisine : bien au-delà de la soupe ! L'ortie se cuisine en fait comme des épinards, c'est-à-dire cuite à l'eau ou braisée pendant quelques minutes. Le résultat est doux et savoureux. Mariez-la aux pois chiches, aux escargots, ou aux œufs dans une quiche ou une omelette. Veillez à bien éplucher les orties pour vous débarrasser des tiges qui sont ligneuses et coriaces. L'ortie et votre santé Si l'on se penche sur la nutrition plutôt que sur la gastronomie : En d'autres termes, n'hésitez pas à utiliser l'ortie en complément à un traitement, mais uniquement sous contrôle de votre médecin !