background preloader

Alimentation

Facebook Twitter

La diététique est la science de l’alimentation équilibrée.

La nutrition est la science qui étudie les aliments et leurs effets sur l’être humain, tandis que la diététique est l’étude de l’ensemble des règles qui doivent régir l’alimentation de l’être humain. La diététique y intègre une dimension culturelle liée aux pratiques alimentaires. Finis ton assiette ! - Papilles Créatives. Allez, je suis sûre que, vous aussi, avez entendu cette rengaine pendant votre enfance.

Finis ton assiette ! - Papilles Créatives

Peut-être même avez-vous en tête des souvenirs douloureux à ce sujet, des obligations de rester à table tant que votre assiette n’était pas (laborieusement) terminée, des leçons de morale interminables sur la faim dans le monde et la nécessité de penser aux petits Somaliens…. Un frigo et des placards toujours pleins ? - Papilles Créatives. C’est un fait, certaines personnes ont le syndrome des placards et du frigo toujours remplis !

Un frigo et des placards toujours pleins ? - Papilles Créatives

Que l’on parle de l’épicerie de base (comme les épices ou les féculents secs), des produits longue conservation qu’on stocke au frais ou des produits périssables achetés régulièrement au marché ou à la supérette du coin, point de pénurie chez eux ! Les stocks semblent ne jamais diminuer, on pourrait presque envisager de tenir un siège. Evidemment, notre velléité à remplir le frigo et les placards dépend étroitement de notre goût pour la cuisine et de notre capacité à improviser avec ce qu’il y a, de combien de personnes vivent sous notre toit, de la propension de nos amis à débarquer à l’improviste, de la fréquence à laquelle on dîne dehors, des offres promotionnelles qui viennent garnir comme par magie les étagères et de la distance qui nous éloigne du ravitaillement. Plusieurs raisons peuvent être envisagées, parmi lesquelles la peur de manquer évidemment. Crédit photo www.deco.fr. Nourriture et chacun pour soi ? - Papilles Créatives.

Une illustration de l’agence Lingvistov m’a interpellée il y a quelques jours sur les réseaux sociaux : « there is no “we” in food », qu’on pourrait traduire grossièrement par « il n’y a pas de “nous ” qui tienne quand on parle de bouffe ».

Nourriture et chacun pour soi ? - Papilles Créatives

Bien sûr, c’est de l’humour ! Pas de ça chez nous, nous ce qui nous plaît dans la nourriture, c’est le partage, mitonner des petits plats pour les gens qu’on aime, les recettes n’étant jamais aussi savoureuses que lorsqu’elles sont partagées et dégustées à plusieurs, l’essence du repas étant dans la convivialité, le fait de faire bonne chère ensemble, etc. Ouf, une boutade de second degré, voilà qui est rassurant pour notre ego et notre bonne conscience, non ? Manger ensemble ou manger pareil ? En Italie, une nouvelle bataille idéologique fait rage depuis quelques jours autour d’un « panino », l’équivalent de notre sandwich.

Manger ensemble ou manger pareil ?

A la première lecture, je me suis dit : « après le carbonara gate au printemps dernier, après les velléités de la maire de Turin de créer la première ville végétarienne, les Italiens font encore parler d’eux sur un sujet Food ! ». En fait, la situation est beaucoup plus complexe que cela, et l’avis que l’on peut s’en faire… bien moins tranché. Petit rappel des faits : à Milan, une fillette de 10 ans a été récemment exclue de sa cantine pour avoir amené son propre sandwich préparé par ses parents avec des ingrédients bio et a donc été obligée de manger son déjeuner toute seule dans une salle de classe.

On mangeait mieux dans le temps... vraiment ? - Oui. Moins nutritifs, en perte de goût, de plus en plus toxiques… On entend souvent dire que nos aliments modernes font triste figure face à ceux que mangeaient nos arrière-grands-parents.

On mangeait mieux dans le temps... vraiment ? - Oui

Mais qu’en sait-on réellement ? Et s’il est prouvé que nos assiettes ont perdu certaines qualités, n’en ont-elles pas gagné par ailleurs ? Avec Marc de Ferrière, historien de l’alimentation, nous avons étudié la question dans le détail en comparant 7 aliments d’aujourd’hui avec leurs ancêtres… Et puisque notre illustrateur est débordé, tous les dessins de cet article seront faits par des amateurs sur Microsoft Paint. 1 – La pomme « Une pomme de 1950 équivaut à 100 pommes d’aujourd’hui » : cet article, initialement publié sur Terra Eco, fit grand bruit sur le web en 2015. 2 – Le bœuf Vous voyez, ces photos de boucheries parisiennes des années 1950, avec leurs carcasses rassissant plusieurs jours en pleine rue ?

3 – Les produits laitiers.

Cuisine

Diététique. Nutrition. Quelle est la différence entre diététicien et nutritionniste. C’est Hippocrate le premier qui a établi le lien entre santé et alimentation.

Quelle est la différence entre diététicien et nutritionniste

Cette notion persiste toujours mais relève depuis quelques années d’une profession paramédicale. La différence entre le diététicien et le nutritionniste est très floue pour le grand public. Le terme « nutritionniste » n’est pas correct(e) puisqu’il ne correspond à aucun diplôme. Si vous souhaitez être suivi, il est donc important de vous diriger vers un spécialiste de la nutrition et de consulter soit un diététicien, soit un médecin nutritionniste. Diététicien, un titre protégé par la Loi La profession de diététicien est inscrite depuis longtemps au Code de la Santé Publique mais c’est récemment qu’elle a fait l’objet d’une reconnaissance par la Loi 2007-127 du 30 janvier 2007, attribuant au diététicien le titre de professionnel de Santé, titre protégé par l’Art L. 4371-2.

Cooking

Ethique(tte) Thé - Infusion. Ingrédients. Livres. Podcasts. Blogs. Restauration.