background preloader

Liste descriptive en français de noms d'herbes aromatiques, culinaires ou médicinales

Liste descriptive en français de noms d'herbes aromatiques, culinaires ou médicinales
La liste des noms en français est par ordre alphabétique. Chaque nom réfère à une fiche descriptive de chaque plante. Vous n'avez qu'à faire votre sélection. Retour à la page d'accueilDernièr mise à jour: 15 août 2001 Related:  djeffalPlantes

Epices et mélanges - Produits Définition : L'épice est une ou des parties de plantes végétales aromatiques à la saveur forte ou des préparations, notamment des mélanges faits à partir de ces plantes. L'épice provient des fruits de la plante comme le poivre, des graines comme la cardamone ou le cumin, des racines à l'exemple du curcuma ou du gingembre, des boutons floraux comme le clou de girofle et de l'écorce avec la cannelle. Epice, aromate ou condiment ? Tous 3 ont la même vocation : modifier le goût, la saveur et le parfum des produits cuisinés. Sous le terme aromates se trouvent les plantes aromatiques, certains légumes comme l'ail, l'échalote, l'oignon et le piment qui devient épice une fois séché. Histoire : Depuis la plus haute Antiquité, les épices sont présentes dans les textes de l'Ancien testament ainsi que dans les fresques égyptiennes. Variétés et cuisine : Anis étoilé ou badiane : originaire d'Extrême Orient et d'Amérique, épice séchée en forme d'étoile au parfum anisé, puissant. Les mélanges :

1 / Cueillette des herbes sauvages comestibles « mois après mois » - . Teneur moyenne en protéines de quelques végétaux sauvages en g/100g Ortie 8 et 40 sechée / faînes 22 / chénopode et bourse à pasteur 4.2 Teneur en glucide. Châtaignes 42 / glands de chênes 60 / mûres 14.Teneur en lipides Noisettes 62 / faînes 50 / glands 22 Teneur en vitamine c mg/100g Cynorrhodon 500-4000 / feuilles de violettes 210 / feuilles de fraisier 230. A titre d’exemple orange 50 mg Plantes de février mars. La doucette « ou Mâche sauvage »Un régal de salade Nombril de venus ( umbilicus rupestris ) Crassulacée vivace, charnue d’un vert vif, les feuilles sont comestibles crues, en mélange dans les salades ou en décoration, les feuilles après avoir retiré l’épiderme ont des propriétés vulnéraires. Egopode ( aegopodium podagraria ) Ombellifère vivace, très aromatique, à pétiole de section triangulaire, la plante est stimulante, diurétique, et vulnéraire, utilisation culinaire jeunes pousses en salade, ou cuites à l’eau comme des épinards, en gratin... L’ail des ours Le pissenlit Alliaire

Plantes médicinales : se soigner par les plantes Comment récolter et sécher les plantes médicinales ? 1. Récoltez et coupez les feuilles, fleurs ou tiges de préférence lors d’un matin ensoleillé et sec (pas de rosée). 2. 3. Evitez également de stocker les plantes séchées dans des sachets de plastique, sachant certains effets de ces matériaux sur notre santé. Quiz sur les plantes médicinales A lire: Culture des plantes médicinales dans votre jardin, conseils pratiques

Epices, herbes, condiments... du monde - AUX PLAISIRS DE LA BOUCHE ET DES SENS Achetez vos épices (en p'tite quantité)... fraîches et entières, la saveur sera plus accentuée. Pour les conserver, disposez dans un endroit sec, à l'abri de la lumière et maximum 6 mois. N'hésitez pas congeler (persil, basilic...) après avoir lavé et éventuellement ciselé (prêt à utiliser). Aneth : Légèrement anisé, au goût délicat, cette herbe convient aussi bien aux poissons, aux pommes de terre qu'aux concombres. Anis : Parfume à l'anisette, certains plats de poisson, arôme incomparable du Pastis... Badiane ou anis étoilé : Fruit d'un arbuste chinois...En étoile au début de la cuisson, donne du goût anisé aux courts-bouillons (poissons, volailles, viandes), une pincée de poudre en cours de cuisson pour parfumer les fruits, le chocolat (délicieux avec des bananes poêlées et les bigorneaux). Cannelle : Originaire d'Inde, elle est l'écorce du cannelier, est vendue en bâtons ou en poudre, c'est l'écorce desséchée d'un arbre. Cardamome : Plante herbacée à ligneuses ressemblant au roseau.

Liste rouge nationale : 512 espèces de la flore de France métropolitaine menacées Pour cette nouvelle étape dans la réalisation de la Liste rouge des espèces menacées en France, le risque de disparition de plus d’un millier de plantes vasculaires, parmi les plus rares du territoire, a été examiné. Armérie de Belgentier © Yves Morvant Les résultats montrent qu’au moins 513 espèces sont menacées de disparition. Au rang des principales menaces figurent la destruction et la modification des milieux naturels. Cet état des lieux a été mené avec l’expertise d’une vingtaine de botanistes spécialisés. Il est le fruit d’une collaboration associant le Comité français de l’UICN, la Fédération des conservatoires botaniques nationaux (FCBN) et le Muséum national d’Histoire naturelle. Tous les résultats sont disponibles en téléchargement ci-dessous. >> Retour à la Liste rouge nationale

Encyclopédie de phythotérapie Aller au contenu principal Vous êtes iciAccueilEncyclopédie phytothérapie Phytohérapie Résultats 1 à 20 sur 246 Absinthe romaine Introduction En latin : artemisia absinthium (Compositae, Asteraceae). [ + ] Aide Herbes et aromates de cuisine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les herbes et aromates de cuisine sont des substances végétales[1], et parfois animales[2] dans le cas des aromates, utilisées pour donner du goût et de l'arôme aux aliments. Les herbes et les autres substances sont parfois employées à l'état naturel et parfois après un traitement comme la torréfaction. Remarque : certains produits, comme le sel, dans la liste ci-dessous n'appartiennent ni au règne végétal ni au règne animal. Liste des herbes et aromates de cuisine[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code] ↑ Petit Larousse 2008: un aromate est une « substance végétale odoriférante utilisée en médecine, en parfumerie ou en cuisine ».↑ Trésor de la langue française informatisé : un aromate est une « substance odoriférante appartenant généralement au règne végétal, plus rarement au règne animal, utilisée en médecine, en parfumerie et surtout en cuisine comme condiment ». Voir aussi[modifier | modifier le code]

L’oignon : un remède millénaire D’après certains, l’oignon est un légume qui peut guérir de presque toutes les maladies. Malgré le fait que ses couches nous font souvent pleurer, il serait un remède efficace ; d’ailleurs, il était utilisé d’antan pour combattre les esprits maléfiques, et on le posait même sous l’oreiller pour faire de beaux rêves ! Mise à part la mythologie, tout le monde sait que l’oignon possède des propriétés bénéfiques pour la santé, mais les preuves scientifiques n’arrivent qu’en 1919, lorsqu’un médecin des États-Unis, qui examinait des décès liés à l’épidémie de grippe à cette époque, remarqua qu’une famille de fermiers jouissait d’une excellente santé et qu’aucun de ses membres n’avait contracté la maladie. L’explication ? La femme du fermier suivait toujours les mêmes traditions que ses aïeuls en Europe avant l’apparition de l’épidémie de la peste ou du choléra : elle accrochait des oignons aux fenêtres et elle les éparpillait un peu partout dans la maison ! Les bienfaits de l’oignon

Comment préparer votre baume anti inflammatoire à la consoude ? par Annie Un baume multi-usages Ce baume est devenu en quelques semaines indispensable à la maison… On l’utilise quotidiennement pour les petites écorchures, une brûlure, pour éviter les courbatures après une randonnée ou une séance de sport, les bleus, les douleurs articulaires, l’eczéma, etc. La grande consoude ressoude La consoude est une plante vivace utilisée traditionnellement pour ses facultés de consolidation des fractures et de cicatrisation des plaies. Les racines et les feuilles de consoude contiennent de l’allantoïne, une substance qui aide les nouvelles cellules de la peau et des tissus à se développer, ainsi que d’autres substances qui réduisent l’inflammation. Les onguents à la consoude s’appliquent sur la peau pour guérir les ecchymoses, réduire l’inflammation des articulations en cas de rhumatisme, ainsi que pour les entorses et les foulures quand les ligaments ou les muscles sont endommagés, les fractures, la goutte et l’arthrite. La recette du baume à la consoude

Related: