background preloader

Post verite, fake

Facebook Twitter

Site. La verdadera historia de las noticias falsas. Trump est plus innovant qu'on ne le pense. Il y a quelques semaines, je vous avais parlé je crois d’une entreprise britannique du nom de Cambridge Analytica, à laquelle avait eu recours l’équipe de Donald Trump pendant la campagne présidentielle.

Trump est plus innovant qu'on ne le pense

Aujourd’hui, on sait un peu mieux comment fonctionne Cambridge Analytica, et c’est assez dingue. A la base, il y a un modèle de psychologie comportementale adaptée aux réseaux sociaux, c’est-à-dire la possibilité de déduire des traits de personnalités, à partir de comportements numériques. Against Post-Truth: The Logical Experience of Knowledge, the Circularity of Truth etc - 3:AM Magazine. Interview by Richard Marshall.

Against Post-Truth: The Logical Experience of Knowledge, the Circularity of Truth etc - 3:AM Magazine

‘To understand empirical knowledge we must understand empirical reasoning. And to understand empirical reasoning we must understand the role of experience in it. Logicians have, over the past 150 years or so, made tremendous progress in understanding reasoning that is independent of experience. They have not made much progress in understanding empirical reasoning, however.’ The Delusion of Alternative Facts - Scientific American Blog Network. This past weekend marked the swearing-in of Donald Trump as US president, and the moment in which the phrase ‘alternative facts’ joined ‘post-truth’ (the Oxford Dictionary’s most recent word of the year) and ‘fake news’ in our growing lexicon of Orwellian doublespeak.

The Delusion of Alternative Facts - Scientific American Blog Network

The occasion was the first clash of President Trump with the press, which had a bizarrely petty focus: the size of the crowds at his inauguration on Friday. President Trump’s first speech at the CIA, on Saturday, attacked reporters and television networks for “lying” about the inauguration crowds and showing “an empty field” at the National Mall. États-Unis. Donald Trump en guerre contre les journalistes. Le conflit entre le nouveau président et les journalistes s’est encore envenimé depuis l’investiture.

États-Unis. Donald Trump en guerre contre les journalistes

Face aux attaques de Trump et de son entourage, les médias promettent de redoubler de rigueur… et gagnent des abonnés. Aucun président n’avait encore jamais dit ce qu’a déclaré Donald Trump, à fortiori un lendemain d’investiture : “Vous le savez, cela fait un moment que je suis en guerre contre les médias.” Ce commentaire présidentiel, émis à l’occasion d’une visite au siège de la CIA, a manifestement surpris lesdits médias, qui ne se savaient pas en guerre. Cette déclaration a au moins le mérite de dire tout haut ce qui est évident depuis des mois, voire des années : Trump a consolidé sa base en faisant de l’ensemble des journalistes des opposants politiques.

Histoire . Les “fake news” déjà à l’origine de la Révolution française. Si leur ampleur actuelle est sans précédent, la circulation des fausses informations par voie de presse a déjà laissé des traces dans l’Histoire.

Histoire . Les “fake news” déjà à l’origine de la Révolution française

Pour certains, elles ont fait tomber la monarchie française et pourraient avoir raison de la république américaine, estime cet historien. Nous vivons à l’ère de la postvérité. La fabuleuse indifférence qu’affiche le futur président Donald Trump envers des informations vérifiables, voire ce qu’il a lui-même déclaré, est le reflet de cette situation, que son attitude ne fait qu’aggraver.

Le vaste réseau inextricable d’agrégateurs et de sites d’“information” qui diffusent des nouvelles douteuses joue un rôle tout aussi important. Car ces rumeurs sont, ensuite, amplifiées par les réseaux sociaux. Ce phénomène n’est “nouveau” que dans la mesure où il est pire que par le passé, mais ses racines remontent loin dans l’Histoire, jusqu’à la France du XVIIIe siècle.

Des ministres décrits comme incompétents et obsédés. Jean-Marie Charon:« Ne pas donner la même valeur à l'info sur le Web et sur le papier a été une erreur » Mobile.lesoir. Le Monde mettra en ligne le 1er février une boîte à outils de lutte contre les sites de fausses informations baptisée, «Decodex», qui s’appuie sur une base de 600 sites classés par degré de fiabilité, a indiqué Samuel Laurent, patron des «Décodeurs» du Monde .

mobile.lesoir

Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information. Théorie selon laquelle l'émotion et la croyance comptent désormais plus que les faits Post-truth, en anglais, fut le mot de l'année 2016, selon l'Oxford Dictionnary.

Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information

Il se rapporte, explique la publication britannique, aux « circonstances dans lesquelles les faits objectifs ont moins d'influence sur l'opinion publique que ceux qui font appel à l'émotion ou aux croyances personnelles ». Si Ralph Keyes consacrait déjà un livre au sujet en 2004 (The Post-truth Era), c'est véritablement avec la campagne britannique sur le Brexit et la campagne présidentielle américaine que l'expression s'est démocratisée. L'idée ne va pas sans poser de soucis : elle peut laisser croire que la vérité était auparavant chose acquise, au moins comme valeur.

Politique post-vérité ou journalisme post-politique ?, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 22 novembre 2016) Un système qui, le lendemain de l’élection de Donald Trump, fait commenter l’événement par Christine Ockrent — sur France Culture… — et le surlendemain par BHL interviewé par Aphatie, n’est pas seulement aussi absurde qu’un problème qui voudrait donner des solutions : c’est un système mort.

Politique post-vérité ou journalisme post-politique ?, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 22 novembre 2016)

On ne s’étonnera pas que le thème des morts-vivants connaisse un tel regain d’intérêt dans les séries ou dans les films : c’est l’époque qui se représente en eux, et c’est peut-être bien le sentiment confus de cette époque, à la fois déjà morte et encore vivante, qui travaille secrètement les sensibilités pour leur faire apparaître le zombie comme le personnage le plus parlant du moment. Le faux (1/4) : Ere de post vérité et vérification des faits. Avec (en duplex depuis Nancy) Gérald Bronner, sociologue, Professeur à l'Université Paris-Diderot, membre de l'Académie des Technologies et auteur de La Démocratie des crédules, et Samuel Laurent, journaliste, responsable de la rubrique Les Décodeurs sur le site LeMonde.fr.

Le faux (1/4) : Ere de post vérité et vérification des faits

Nous interrogeons le dépassement de l'impératif de vérité dans les discours médiatiques et politiques récents, la circulation effrénée de mensonges et la pratique du "fact-checking". Fake news : peut-on répondre à la désinformation. Depuis l’élection de Trump (voir nos deux précédents articles : « Trump : les 5 échecs des nouvelles technologies » et « Facebook, une entreprise politique ?

Fake news : peut-on répondre à la désinformation

»), la question de la propagation de fausses informations semble révéler d’une véritable crise de confiance dans notre système médiatique et politique, comme l’expliquait récemment le chercheur en science de l’information Olivier Ertzscheid. De partout, les esprits s’agitent pour tenter de trouver des réponses. Pourquoi Wikipedia reste fiable dans un monde de fausses informations. Après l'élection présidentielle américaine et la victoire de Donald Trump, Facebook a largement été critiqué pour avoir toléré la diffusion mensonges, comportant de fausses informations, sur sa plateforme.

6 types of misinformation circulated this election season. Image: Sourian Soosay via Flickr Fake news isn’t new. Think back to Hurricane Sandy four years ago, when incredible amounts of false content circulated, including claims the NYSE was flooded and sharks appeared on flooded streets in New Jersey. At the time, there was much debate about how to deal with these issues. The New Yorker’s Sasha Frere-Jones called Twitter a “self-cleaning oven,” suggesting that false information could be flagged and self-corrected almost immediately. We no longer had to wait 24 hours for a newspaper to issue a correction. Post presidential election, we are reckoning with the scale of misinformation circulating online, enabled by social platforms such as Facebook and Twitter. Instead, I would encourage the social platforms to include prominent features for filtering and flagging. Ex- Head Of Twitter News: Social Media Companies Alone Shouldn't Regulate 'Fake News' What role, if any, should social media companies play in monitoring fake news?

Désinformation sur Facebook : Obama dénonce un système où « les faits et la vérité n’ont pas d’importance » Le président américain a fait part de ses inquiétudes pour le débat démocratique, face aux articles mensongers diffusés sur les réseaux sociaux. LE MONDE | • Mis à jour le | Par William Audureau Pour la première fois depuis l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche, l’actuel président des Etats-Unis a réagi à la polémique relative aux fausses informations circulant sur Facebook, pointées du doigt comme étant en partie responsables de la victoire du candidat républicain. 4 étudiants règlent le problème des fausses informations sur Facebook en 36 heures - Société. Un algorithme pour s'assurer de la véracité des informations sur les réseaux sociaux a été créé lors d'un Hackathon à l'Université de Princeton.

Depuis la victoire de Donald Trump aux élections présidentielles américaines, la question de la responsabilité des médias est au coeur du débat. Facebook en est le premier visé car de nombreuses informations, diffusées sur le réseau social, sont trop souvent propagandistes et fausses. Beaucoup de citoyens américains demandent maintenant au site de jouer un rôle de modérateur et de traquer toutes les informations erronées.

Log In. Image.