background preloader

Décodex

Facebook Twitter

Now you can fact-check Trump’s tweets — in the tweets themselves. Laurent Bigot : « Le fact-checking a une longue histoire » Laurent Bigot est journaliste et maître de conférences associé à l’École publique de journalisme de Tours (EPJT).

Laurent Bigot : « Le fact-checking a une longue histoire »

Il est assesseur auprès de l’International Fact-Checking Network (IFCN) et achève une thèse sur le fact checking comme genre journalistique. Que vous inspirent, en tant que chercheur spécialiste de l’information, les termes de « fake news », « post vérité » ou « alternative facts » ? Laurent Bigot : La définition des termes est très importante. Car on se trompe assez largement, par exemple, lorsqu’on emploie le terme de fake news. «Qui fact-checkera les fact-checkeurs ?» : le Decodex du Monde suscite des critiques. Des journalistes ont exprimé leur scepticisme envers la démarche du Monde qui consiste à établir le degré de fiabilité des sites d'information sur internet.

«Qui fact-checkera les fact-checkeurs ?» : le Decodex du Monde suscite des critiques

Certains acteurs mis à l'index se demandent ce qui fonde la légitimité du Monde à distribuer les bons points. «Un premier pas vers la vérification de masse de l'information». Le Vilain Petit Canard. Le decodex, probablement la plus grande invention depuis le fil à couper le beurre est enfin disponible.

Le Vilain Petit Canard

Comme promis, je me suis donc livré à son analyse qui tend à confirmer un certain nombre de mes craintes. Pour réaliser le test, j'ai donc installé la version « firefox » de l'extension proposée par Le Monde, s'agissant dans un premier temps de vérifier l'inocuité du logiciel, avant d'en venir au fond. Fonctionnement du logiciel. Goldnadel : “Decodex ou Deconnex ?” Au lendemain des succès du Brexit et de Donald Trump, les journaux de la presse convenue, et qui seule se croit convenable, convenaient que la défaite de ce qu’ils avaient espéré, soutenu et prophétisé était avant tout la leur.

Goldnadel : “Decodex ou Deconnex ?”

L’auteur de ces lignes avait écrit dans le Figaro pour résumer le phénomène “que les électeurs avaient voulu donner une leçon aux donneurs de leçons”. Un temps même, on aurait pu croire que ces donneurs médiatiques de leçons, avait retenu la dernière, puisque le New York Times, maître en la matière, s’était engagé à désormais s’attacher aux faits plutôt qu’à l’idéologie. « Post-vérité » et « fake news » : fausses clartés et points aveugles. Concepts flous, utilisations orientées L’expression « post-vérité » (post-truth politics en version originale), apparue dès les années 2000 [1] connaît actuellement une deuxième vie, tellement riche qu’elle a été désignée « mot de l’année 2016 » par le dictionnaire Oxford.

« Post-vérité » et « fake news » : fausses clartés et points aveugles

C’est Katharine Viner, rédactrice en chef « Informations et Médias » du quotidien britannique The Guardian, qui l’a remis au goût du jour, en l’actualisant, dans un éditorial du 12 juillet 2016. Au lendemain du Brexit, cette journaliste spécialiste des questions médiatiques donne ainsi un nouveau cadre à l’expression : les électeurs, trompés par de fausses nouvelles (fake news), ont voté pour le Brexit alors même que les médias favorables au maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union européenne leur exposaient à longueur de colonnes et d’émissions les faits qui auraient dû les convaincre de voter « remain ».

Fake News - Libération lance Check News contre la désinformation. Sur internet, les moteurs de recherche répondent à chaque question avec des millions de résultats, comment s’y retrouver ?

Fake News - Libération lance Check News contre la désinformation

En réponse à cette question, Libération et son service Désintox lancent CheckNews.fr, un site où les journalistes d’investigation remplacent les algorithmes informatiques pendant 3 jours avant l’élection présidentielle. Après avoir été précurseur en France en créant Désintox, son entité dédiée au « fact checking », Libération prend le contrepied des usages informatifs en replaçant le métier de journaliste au cœur de la vérification de l’information. CheckNews, le moteur de recherche de Libé Désintox par liberation. Decodex : "on s'engage dans une guerre contre les fake news" En ces temps de fausse information et de post-vérité, il est plus nécessaire que jamais d'aider les internautes à s'orienter dans la jungle des informations en ligne.

Decodex : "on s'engage dans une guerre contre les fake news"

Les aider oui, mais qui doit les aider, et comment ? Un nouvel outil développé par Le Monde, Decodex, soulève depuis quelques jours un tonnerre de protestations de la part des sites labellisés peu fiables ou même pas fiables du tout. Recodex. Recodex. Recodex est un outil d’information libre destiné aux médias web et à leur public.

Recodex

Adapté aux grands médias, aux médias indépendants ou aux simples particuliers passionnés, ce système leur offre la possibilité de s’exprimer en toute liberté et totalement gratuitement sur le reste du web. Pour faire court, Recodex est une alternative au DÉCODEX que nous vous présentons tout de suite : 🌐 Contexte Le 1er février 2017, le journal Le Monde met en place sur son site internet un moteur de recherche couplé à une extension nommée DÉCODEX. Présentation Recodex, votre vision de l'info. DÉCODEX vu par Emmanuel Todd. Présentation de Samuel Laurent, éditeur délégué du Monde, partenaire de First Draft - First Draft News FR. Samuel Laurent occupe les postes d’éditeur délégué au Monde et de responsable des Décodeurs, le projet de vérification des faits et de démystification des canulars.

Présentation de Samuel Laurent, éditeur délégué du Monde, partenaire de First Draft - First Draft News FR

Il a rejoint l’équipe du Monde en 2010 et transformé le blog explicatif du site, Les Décodeurs, en un véritable projet de vérification des faits et de journalisme de données après l’élection présidentielle française de 2012. Depuis, Les Décodeurs emploient 12 personnes et s’apprêtent à lancer, début février, Decodex, un projet multifacette qui utilise une base de données de plus de 600 sites web pour proposer aux internautes de meilleures informations à propos des sites web qu’ils consultent, explique-t-il. Quels sont les principaux outils que vous employez dans votre travail? J’utilise beaucoup Tweetdeck pour dénicher des canulars et des fausses informations à vérifier ainsi que la recherche à partir d’image sur Google pour révéler les montages. Présentez-nous les projets actuels dont vous êtes le plus fier.

Samuel Laurent (Decodex) face à François Ruffin (Fakir) sur @SI. (20+) Decodex décodé. Dans le monde merveilleux des surveillants surveillés et des fact-checkeurs fact-checkés, amusons-nous aujourd’hui à décoder Decodex.

(20+) Decodex décodé

Decodex, c’est le nouveau joujou mis en ligne la semaine dernière par le Monde, et qui partage les médias en ligne entre plutôt fiables et pas fiables du tout. Vous arrivez sur pipeule.com ou sur bidon.fr, et le joujou, pardon l’extension, vous le classe en vert ou en rouge, avec quelques lignes d’explication de vote. » [Bien sûr…] Et maintenant l’Éducation Nationale recommande le Décodex ! Pays en perdition… Le 8 février dernier, j’ai alerté sur la volonté du Monde d’investir les écoles : J’ai bien vu que j’ai eu un succès d’estime. Guide emi la famille tout ecran. OpenMind, l'application anti décodex - 26/03/2017 – 07H10 Paris (Breizh-info.com via Ojim) – TRÈS CRITIQUÉ DEPUIS SON LANCEMENT, LE DÉCODEX DU MONDE A DÉSORMAIS SON CONCURRENT ! OpenMind, UN CONCURRENT PARODIQUE, CERTES, MAIS QUI TRADUIT BIEN LE MALAISE GÉNÉRÉ PAR L’ARRIVÉE DE CE NOUVEL OUTIL DE PROPAGANDE DANS LE MONDE NUMÉRIQUE.

On ne le présente plus : le Décodex, un outil lancé par Le Monde afin de « labelliser » les sites d’informations pour traquer les « fausses nouvelles ». Evidemment, la levée de bouclier ne s’est pas faite attendre, et de toute part : des médias mainstream s’estimant jugés par un confrère aux sites de réinformation, injustement diabolisés. » Les justifications du Monde pour censurer ce site (UPR, Syrie…) I. Alep II. La réaction du Monde III. Le Décodex du Monde : entre inquisition et 1984. @gorioPourriez-vous nous raconter les méthodes russes de censure, la prison pour certains journalistes, la pression économique sur les médias indépendants Je ne sais pas s’il y a censure en Russie, mais ce que je sais c’est qu’a la Tv russe on peut voir un débat contradictoire sur le 11 Septembre, alors qu’en France quand on « organise » un pseudo-débat sur l’affaire, on invite 2 neuneus qui ne connaissent pas trop leur sujet, et surtout on refuse d’inviter 2 experts, et on met les deux saltimbanques devant 3 journalistes habitués a en découdre.

Et quand les deux « artistes » comprennent qu’ils risquent leur carrière, ils se dépêchent de minimiser leurs propos. Si ça ce n’est pas de la censure économique, et de la dictature de la pensée unique..Débat à la Tv russe Bref la France est bien plus proche de l’ex URSS et ses censures, que de la Russie actuelle qui peut encore donner des leçons, et surtout de plus en plus éloignée de la démocratie. Charlot ministre de la vérité, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 22 février 2017) Admettons-le : au début on n’a pas voulu y croire. Lorsque le 3 janvier on a entendu Samuel Laurent, « décodeur » en chef au Monde, annoncer « une innovation technologique (1) » conçue pour défaire la post-vérité, on s’est dit que c’était trop beau pour être vrai.

Mais l’époque dispense sans compter, et il faut désormais tenir pour acquis qu’elle est capable de tout. La suite a prouvé combien. Il y a d’abord ce nom grotesque, Decodex, qui fait surtout penser aux collants bleus de Fantômas ou bien au manteau noir de Judex — et donne irrésistiblement envie d’avoir accès aux minutes du brainstorming, qu’on imagine quelque part entre Veritator, Orthofact et Rectifias. Décodex : le T. rex du web. Dura Décodex sed Décodex ! Le Décodex évolue, dix questions pour comprendre notre démarche.