background preloader

La Semaine de la Presse et des Médias

Facebook Twitter

Voici une sélection de ressources pour travailler sur la presse et les médias.

Le groupe de rap n'était pas un gang (Daily Mail Australie) Pour imager ses propos sur un gang qui sévit actuellement à Melbourne, l'édition australienne du Daily Mail s'est servie d'une photo mettant en scène six hommes dans un bus, tout de noir vêtus et cagoulés de la tête aux pieds. Pensant sans doute qu'il s'agissait de leurs hommes, le quotidien de Rupert Murdoch n'a pas pris la peine de vérifier la source du cliché. A tort, puisqu'il s'agit en réalité des membres d'un groupe de rap londonien. Car-jackings, vols à mains armées, cambriolages : les membres d'un gang, celui d'Apex - comme le désigne l'édition australienne du Daily Mail - frappent actuellement à Melbourne, en Australie. Dans son article, le journaliste australien Max Margan témoigne d'un climat hostile en ville, de jour comme de nuit, interroge des victimes et évoque quelques un des membres du gang à avoir été arrêtés.

Quelques clichés parcourent l'article. Sur le premier, six hommes en survêtements noirs prennent la pose dans un bus, capuches sur la tête. (Valentin Etancelin) HoaxBuster - Vérifier l'information en circulation sur le web. Michael Jackson - Le Complot. 1er média vidéo de grands reportages et d'investigation 100% digital. Acrimed | Action Critique Médias - Observatoire des médias Action - Critique - Médias.

Révélation - La véritable identité des chats / Réalisé par W. Laboury avec les élèves de 2GA du Lycée M. Vionnet (Bondy) Les clés des médias - Francetv Éducation. La démocratie des crédules. A qui confier la vérification de l'info ? Tous unis contre les "fake news", les fausses nouvelles. C’est le slogan qui pourrait résumer l’ambition du projet CrossCheck, qui sera lancé demain et qui, contrairement à ce que son nom semble indiquer, est un projet impliquant des médias français. Une douzaine de rédactions (pour l’instant) se sont associées au Google News Lab (la division médias du moteur de recherche) pour proposer un outil qui permettra d'"identifier et vérifier les contenus qui circulent en ligne, qu’il s’agisse de photos, de vidéos, de commentaires ou de sites d’actualités".

Cette initiative n’est pas isolée. D’autres médias, d’autres réseaux sociaux et d’autres pays sont en train de mettre sur pied des réponses à la désinformation de masse. Ainsi le journal Le Monde qui lançait au début du mois le Décodex, un outil de labellisation de sites d’informations. La multiplication de ces initiatives ne doit rien au hasard. . ‘’A qui confier la vérification de l’info ?’’ Les mille et une ruses de l’industrie de la désinformation. Enquête sur des méthodes employées par des sites trompeurs pour diffuser de fausses informations sans se faire prendre. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat Les fake news qui circulent massivement en ligne ne tombent pas du ciel. L’examen détaillé de certaines de ces rumeurs par Les Décodeurs à l’occasion du lancement du Décodex montre que les artisans de la propagande déploient des méthodes de plus en plus ingénieuses. 1.

Avancer masqué Dans un univers numérique où l’identification des sources d’information est plus difficile pour les lecteurs, la mouvance d’extrême droite dite « identitaire » a lancé de prétendus sites d’informations locales. Le même phénomène existe pour des sites anti-IVG, qui se présentent comme des plates-formes d’information neutres. Sur Facebook, de manière plus insidieuse, des pages comme « Je soutiens la police » ou « Je soutiens nos pompiers » s’efforcent d’attirer la sympathie en mélangeant informations anodines et propagande d’extrême droite. 2. 3. 1er média vidéo de grands reportages et d'investigation 100% digital. Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le complot #DATAGUEULE 50.

Le Gorafi.fr Gorafi News Network — Toute l'information selon des sources contradictoires. The Onion - America's Finest News Source. AgencefrancePRESQUE (@afPRESQUE) | Twitter. Bilboquet Magazine | Nous perdons notre temps pour mieux occuper le vôtre.

Théorie du complot, intox ... J'éduque mes élèves à discerner les vraies infos sur le net. Les jeunes sont les plus exposés aux dangers du net. (Balint Szlanko/AP/SIPA) Apprendre à se repérer sur la toile avec un esprit critique pour devenir des e-citoyens avertis, qui consomment et produisent des informations de manière responsable, sans se faire berner ni manipuler : tel est l’enjeu d’un projet inédit d’éducation aux médias que je viens d’expérimenter auprès d’enfants de 10-11 ans.

Des clés indispensables pour naviguer sur le net. Mes élèves se sont donnés à fond dans ce projet Jeudi dernier a eu lieu une cérémonie de remise des diplômes "d’apprenti hoaxbuster". Une première en son genre. Des élèves de CM2 de l’école primaire de Taninges ont prêté serment sur la tête de la souris de leur ordinateur : "Avant d’utiliser ou de transmettre une information, toujours, je la vérifierai". Au cours des huit séances de 1h30, ils se sont tous, sans exception, donnés à fond dans mon projet "info ou intox sur internet, comment faire la différence ? ". Sur le net l'apparence est trompeuse. Décodex: vérification de sources d'informations, pages Facebook et chaînes YouTube | Le Monde.fr.

10 rumeurs et intox qui circulent après les attentats du 13 novembre. Dans le sillage des fusillades à Paris et en région parisienne, de nombreuses réactions de soutien ont émergé sur les réseaux sociaux, mais aussi des rumeurs et de fausses informations. Le gouvernement a mis en garde contre la propagation de ces rumeurs et édité un guide de bonne conduite, les #MSGU, ou pratique des Médias sociaux en gestion d’urgence. Voici les principales, ainsi que l’explication de leur caractère erroné. 1. Non, quatre policiers n’ont pas été tués Des chaînes d’information et quelques sites ont diffusé durant la nuit une information erronée évoquant quatre policiers tués en neutralisant les assaillants au Bataclan, qui s’est répandue très rapidement.

Elle n’a pourtant pas été confirmée par les autorités. Un policier a été blessé, mais aucun n’aurait perdu la vie dans l’exercice de ses fonctions. En revanche, un policier en civil, qui n’était pas en service, a été tué rue de Charonne. 2. Lire aussi Attaques à Paris : le point sur l’enquête et le déroulé des attaques 3. 4. C'est pas sorcier -Presse et Internet. La presse à la une.