background preloader

A qui confier la vérification de l'info ?

A qui confier la vérification de l'info ?
Tous unis contre les "fake news", les fausses nouvelles. C’est le slogan qui pourrait résumer l’ambition du projet CrossCheck, qui sera lancé demain et qui, contrairement à ce que son nom semble indiquer, est un projet impliquant des médias français. Une douzaine de rédactions (pour l’instant) se sont associées au Google News Lab (la division médias du moteur de recherche) pour proposer un outil qui permettra d'"identifier et vérifier les contenus qui circulent en ligne, qu’il s’agisse de photos, de vidéos, de commentaires ou de sites d’actualités". Cette initiative n’est pas isolée. D’autres médias, d’autres réseaux sociaux et d’autres pays sont en train de mettre sur pied des réponses à la désinformation de masse. Ainsi le journal Le Monde qui lançait au début du mois le Décodex, un outil de labellisation de sites d’informations. La multiplication de ces initiatives ne doit rien au hasard. ‘’A qui confier la vérification de l’info ?’’

https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-moudre/qui-confier-la-verification-de-linfo

Related:  Fiabilité des sourcesFake news et complotismeculture numériquePodcasts

Quelle histoire Cyrus ! - Fake news - Francetv Éducation Avec l’élection récente aux Etats-Unis de Donald Trump, vous avez peut-être entendu parler de fake news sans forcément comprendre ce que ça veut dire… Les fake news qu’est-ce-que c’est ? Si on traduit mot à mot, ce sont les fausses informations.

Pour une meilleure info : l 'Agence France Info Pourquoi une agence d’informations au milieu d’une chaîne d’information continue ? Pour expliquer toutes les améliorations qu'elle va permettre sur l'antenne et pour les journalistes de la rédaction, Estelle Cognacq, rédactrice en chef de cette agence. L'agence devrait permettre - c'est un clin d’œil - d'éviter au médiateur de nombreux messages. Ceux d’auditeurs vigilants et, assez souvent mécontents d’entendre parfois des informations qui diffèrent entre deux journaux : des chiffres différents, des faits pas totalement identiques entre un présentateur, puis le reporteur sur le terrain. Au cœur de la rédaction, son rôle est de centraliser l'information de la chaîne en un point unique ; 12 personnes y travailleront à terme pour trier, filtrer, et réécrire toutes ces informations.

La chaîne YouTube du Temps — Enseigner avec le numérique Fondé en mars 1998, Le Temps est le média de référence de la Suisse romande et francophone. Il décline ses contenus sur différents supports dont la chaîne vidéo YouTube, sur laquelle on peut découvrir 2 courtes vidéos de la journaliste Catherine Frammery : la première s'intéresse tout particulièrement aux réseaux sociaux comme Facebook et à la nécessité de gérer finement les paramètres (visibilité des messages, blocage des indésirables...) tandis que la deuxième souligne l'importance de vérifier les informations circulant sur les réseaux numériques (nom de domaine, nom du site, statut de publication, date, critères formels, croisement des sources, authentification d'une photographie) : Gérer les paramètres des comptes des médias sociaux Évaluer l'information en ligne Ces deux supports pédagogiques complètent les vidéos déjà existantes comme celles de France 24 visant à démêler le vrai du faux, à faire le tri entre info et intox.

Faut-il se méfier de nos amitiés numériques ? C’est une Mata-Hari 2.0 que l’armée israélienne vient de démasquer. Une espionne aussi accorte que virtuelle, qui séduisait les soldats sur Internet pour mieux s’emparer de leurs données informatiques. D’après l’enquête des services de renseignement israéliens, le Hamas serait derrière cette supercherie en ligne. Quelle morale tirer de cette histoire ? Face à l’info… je décrypte ! – DocTICE Savoir adopter un regard critique face à la pluralité de formes que peuvent prendre les diverses informations qui circulent autour des adolescents, est une compétence essentielle pour le futur citoyen. Créé dans le cadre du MoocMedias, en lien avec l’EMI, ce scénario pédagogique propose à l’élève des clés pour cerner les formes liées aux fausses informations et à leur viralité, notamment par le biais des médias sociaux. Référent Titre de la séquence : Face à l’info; je décrypte ! Présentation de l’action : Savoir cerner les différentes formes de fausses informations (rumeur, canular, hoax, etc) et adopter des réflexes de décryptage critique afin d’acquérir une démarche citoyenne et réfléchie face à ce qu’on lit ou partage avec autrui, notamment à l’heure des réseaux et des médias numériques de plus en plus réactifs.

Le fact-checking, ou journalisme de vérification - CLEMI Ressources Ce mode de traitement journalistique s’est imposé en France depuis une dizaine d’années, suivant son développement aux États-Unis. À l’origine, le terme désignait un processus de vérification interne dans les organes de presse anglo-saxons. Les journaux avaient dans leur sein (et continuent d’avoir) des employés dont le travail était de vérifier l’exactitude des faits, chiffres ou citations rapportés par les journalistes de terrain. Le belge qui a rêvé Internet La Bibliothèque Nationale de France archive le web (dans le cadre du dépôt légal), la BNF a avec Gallica une des plus formidables base de données d’oeuvres numérisées, et au-delà même de Gallica, ses ressources électroniques sont innombrables. Et ce que je dis de la BNF, on pourrait l’étendre à bien des bibliothèques du monde qui entretiennent avec le numérique un rapport très intime (jusqu’à la Bibliothèque du Congrès à Washington qui archive Twitter). Cela suffirait à contredire le lieu commun qui voudrait que le livre et les écrans soient ennemis. Pourquoi cette intimité entre les bibliothèques, l’informatique et, au-delà, Internet ? Cette intimité a bien des causes, mais pourrait presque tenir en une personne. Un homme très connu des bibliothécaires, documentalistes, historiens du livre etc. mais dont la notoriété mériterait d’être étendue largement au-delà, tant son oeuvre est fascinante.

Le CLUB. La laïcité est-elle identitaire ? ‘’Monsieur, Comme vous le savez, je ne serai pas élue et tout engagement de ma part ne serait pas crédible. Cela dit, je suis d’accord avec vos trois demandes : ne pas modifier la loi sur la laïcité ; ne pas introduire d’aménagement particulier à l’égard d’une communauté religieuse ; ne jamais réintroduire le délit de blasphème dans la législation’’ Voilà ce que répond Nathalie Arthaud à Charlie Hebdo. L’hebdomadaire a sollicité l’ensemble des candidats à la présidentielle afin qu’ils s’engagent à défendre la laïcité autour des trois points évoqués. Leurs réponses sont publiées cette semaine.

Enquête sur les usines à fausses informations qui fleurissent sur Facebook Des dizaines de pages Facebook, qui réunissent des centaines de milliers d’abonnés, reprennent sans scrupule de fausses informations pour générer des revenus publicitaires. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat Le Monde a étudié une centaine de pages Facebook qui diffusent de fausses informations ;Ce réseau représente au total plus de 70 millions de « likes » sur le réseau social ;Nous avons identifié 233 messages qui renvoient vers une fausse information sur ces pages. La blague du matin est une page Facebook en apparence anodine. Les quelque 370 000 internautes qui s’y sont abonnés ont, sans doute, été appâtés par des messages humoristiques et des citations plus ou moins inspirées, tels qu’on en voit fleurir un peu partout sur le réseau. Mais derrière les blagues et les vidéos sensationnalistes, on trouve également de nombreux renvois vers des articles de sites de divertissement plus ou moins fiables.

Huit médias français s’allient à Facebook contre les « fake news » Le réseau social va déployer en France son dispositif de signalement par ses utilisateurs d’une information qu’ils pensent être fausse. Celle-ci pourra ensuite être vérifiée par des médias partenaires, dont « Le Monde ». LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Alexis Delcambre Huit médias français, dont Le Monde, ont décidé de collaborer avec Facebook pour réduire la présence de fausses informations sur le réseau social. L’annonce en a été faite, lundi 6 février, par l’entreprise américaine, soumise à d’importantes pressions ces dernières semaines pour lutter davantage contre la prolifération de fake news, considérée par beaucoup comme un élément marquant de la dernière campagne électorale aux Etats-Unis. Ce dispositif permet aux utilisateurs, grâce à une nouvelle catégorie de signalement, de « faire remonter » une information qu’ils pensent être fausse.

Séminaire Écritures numériques et éditorialisation : saison 2016-17 → Accès direct à la prochaine séance Fondé par Sens Public en 2008, à l’initiative de Gérard Wormser et Marcello Vitali Rosati, le séminaire a bénéficié du soutien de l’Iri pendant plusieurs années. Depuis la rentrée 2015, le laboratoire Dicen-IDF, dans le cadre des travaux de l’axe 4, a rejoint l’organisation du séminaire, qui se déroulera désormais au Cnam pour sa partie parisienne. Informations pratiques Les séances ont lieu le jeudi de 17h30 à 19h30 (heure de Paris) – de 11h30 à 13h30 (heure québécoise) À Paris : Cnam 2 rue Conté, 75003 Paris, M° Arts-et-Métiers Salle 33.3.20 (au fond à gauche de la cour, 3e étage, porte en face de l’ascenseur)

L'école sait-elle orienter les élèves ? Attention… prêts ? Partez ! A partir de vendredi 20 janvier, tous les élèves de Terminale seront invités à participer à la désormais traditionnelle compétition dite APB : l'admission post-bac.

Related: