background preloader

Dossier Informatique - Les armes pour enfants aux US

Facebook Twitter

Etats-Unis : la campagne de pub des mamans contre les armes à feu. L’association de mamans américaines Moms Demand Action for Gun Sense in America, qui lutte pour un contrôle plus strict du port des armes aux Etats-Unis, a lancé cette semaine une campagne de sensibilisation choc. La campagne, intitulée « Choisissez-en un » a pour but de démontrer l’absurdité des lois destinées à la protection des enfants aux Etats-Unis par rapport à la règlementation autour des armes à feu. Shannon Watts, fondatrice du mouvement a déclaré au HuffPost Parents : « Nous voulons que nos publicités reflètent l’absurdité des lois laxistes de notre pays et du faible contrôle des armes à feu. L’heure n’est pas au pragmatisme - après la tragédie de Sandy Hook, il est temps de tirer la sonnette d’alarme » Les Kinder ou le Petit Chaperon Rouge interdits : « pourquoi pas les fusils d’assaut ?

» A lire également :- Agir contre la violence à l'école- Quels moyens pour prévenir la violence à la télévision ? Aux Etats-unis, les armes pour enfants font aussi des victimes. Modèles pour enfants du fabricant Crickett, sur le site américain Mother Jones. Quelques mois près la tuerie de l'école de Newtown, un nouveau drame relance le débat sur la place des armes aux Etats-Unis. Un garçon de 5 ans a pris mercredi la carabine qu'on lui avait offerte, appuyé la gâchette et touché mortellement sa petite sœur. Plusieurs marques proposent en effet tout à fait légalement de vrais fusils pour enfants. La mère des enfants était dans la cuisine lorsqu'elle a entendu le coup partir.

Son fils de 5 ans a attrapé le fusil qu'on lui avait offert l'année dernière et a tiré un coup, tuant sa petite soeur. Le garçon de cinq ans avait eu en cadeau la version réduite d'une carabine pour adultes, avec une gâchette spécialement construite pour des petits doigts. Dans la région rurale du Kentucky où vit la famille, ce cadeau n'a rien d'étrange. Des armes pour tous les âges Crickett est une marque du producteur Keystone Sporting Arms, basé en Pennsylvanie. L'Amérique malade des armes à feu, par Jamil Salmi. La guerre la plus meurtrière pour la population américaine n’est pas la seconde guerre mondiale, ni la guerre de Corée, ou celle du Vietnam. C’est celle qui se poursuit chaque jour à coups de revolver dans les rues des Etats-Unis.

Le taux de meurtres pour 100 000 habitants y est six fois plus élevé qu’en Europe et sept fois supérieur à celui du Japon. Dans la majorité des cas, ces meurtres sont commis à l’arme à feu. Aux Etats-Unis, pistolets, revolvers, fusils de chasse, fusils à canon scié, fusils d’assaut et mitraillettes sont en vente libre. Paradoxalement, c’est aussi le pays où l’on trouve le plus d’opposants irréductibles à toute forme de contrôle de la vente des armes. Dans la plupart des métropoles le journal télévisé commence par l’annonce du nombre de victimes de crimes violents de la journée. C’est parmi les jeunes que les armes font le plus de ravages.

Taille de l’article complet : 3 254 mots. Vous êtes abonné(e) ? Connectez-vous pour accéder en ligne aux articles du journal. Armes à feu aux États-Unis : pourquoi rien n'a changé depuis la tuerie de Newtown. INTERNATIONAL - Quelques heures après la tuerie de Newtown le 14 décembre 2012, Barack Obama, ému aux larmes, avait appelé à prendre des "mesures significatives" pour éviter qu'une telle tuerie ne se reproduise.

Neuf mois plus tard, rien ne semble cependant avoir changé alors qu'une nouvelle fusillade — dans un immeuble de la Navy à Washington — a coûté la vie à 13 personnes. Une fois encore l'Amérique est en émoi et une fois encore Obama s'est "inquiété face à ce qui devient un rituel". Le président et son administration se seraient-ils contentés de paroles sans passer aux actes? Retour les raisons de cet immobilisme apparent entre deux drames qui ont marqué l’Amérique. Obama assure avoir fait son possible Au lendemain de ce nouveau massacre, le président américain a rappelé qu'il "avait signé une série de 23 décrets dans la foulée de la tuerie de l'école Sandy Hook de Newtown" et que la balle n'était donc plus dans son camp, mais celui du Congrès.

La toute-puissante NRA Le rejet du Congrès. «Aux États-Unis, l'arme à feu est un objet culturel» INTERVIEW - La tuerie de Newtown a relancé le débat sur le port d'armes dans le pays. Pour l'historien Romain Huret, ce droit inscrit dans la Constitution a peu de chance d'être modifié. LE FIGARO. - Y a-t-il toujours eu beaucoup d'armes en circulation aux États-Unis? Romain HURET. - Vraisemblablement. Vers la fin des années 1990, l'historien américain Michael Bellesiles est remonté aux origines de l'attachement des Américains aux armes à feu et a tenté de démontrer que la culture du pays n'est pas historiquement imprégnée des armes. Selon lui, il y avait très peu d'armes au XVIIIe siècle.

Mais cet argument a été démonté par la National Rifle Association (NRA), qui a engagé une armée d'historiens pour prouver qu'il avait tort, annulant tous les prix qu'il avait gagnés après la publication de son ouvrage à succès. Romain Huret, spécialiste des États-Unis. Depuis deux siècles, tout le monde se bat sur le sens à donner à ce texte constitutionnel. Absolument. Crickett Firearms - My First Rifle - Youth Model 22 Rifles - Proudly Made In The USA. Les armes pour enfants, habituel dans l’Amérique rurale. L’Amérique est sous le choc après le drame qui s’est déroulé dans ce mobil-home, situé dans la campagne du Kentucky. Un petit garçon de 5 ans a tué accidentellement sa sœur de 2 ans, avec un fusil… Pas celui de ses parents, le sien. L’arme était rangée dans un coin, la mère, qui était sorti quelques minutes, ignorait qu’il restait une balle dedans : “Toute la communauté est complètement dévastée, mais vous savez, dit Gary White, médecin légiste, ce qu’on peut tirer de cette situation tragique , c’est qu’il faut plus de sécurité autour des armes.”

L’enfant avait reçu l’arme pour son dernier anniversaire. Un peu comme celui-ci, qui exhibe fièrement son cadeau pendant la réunion familiale. Une société américaine s’est spécialisée dans la vente aux enfants. “C’est l’Amérique rurale, explique Joe Phelps, juge et maire, je veux dire le folklore, la chasse, la pêche, le tir, c’est une façon de vivre. L'industrie des armes voit les enfants comme des consommateurs. INTERNATIONAL - Selon des sondages du National Opinion Research Center de l'université de Chicago, le pourcentage de foyers américains possédant une arme a chuté de 40% entre 1977 et 2010. Parmi ses efforts pour inverser la tendance, l'industrie des armes à feu se donne beaucoup de mal pour convaincre les enfants d'adopter la culture des armes. Voici comment. L'industrie des armes a conscience que les enfants sont l'assurance d'un profit à long terme En 2008, la National Shooting Sports Foundation (NSSF), le principal regroupement industriel de l'industrie de l'armement, a lancé une initiative appelée TaskForce 20/20, conçue pour augmenter de 20% en cinq ans le nombre de chasseurs et de tireurs sportifs.

Recruter et conserver des jeunes tireurs fait partie du programme. On encourage les enfants à associer armes à feu et divertissement Elaih Wagan a été désignée comme la plus jeune membre à vie de la NRA par Wayne LaPierre - à droite. Les enfants ont leurs propres magazines d'armes à feu. Le business dynamique des armes pour enfants aux États-Unis. Une marque américaine, Crickett, s'est spécialisée dans la vente d'armes pour les enfants. Inconcevable en Europe, le port d'armes à feu par de jeunes enfants est une réalité aux États-Unis. Ce véritable phénomène de société a interpellé le monde entier après le drame survenu ce mardi dans le Kentucky: un petit Américain de 5 ans qui jouait avec un fusil reçu en cadeau d'anniversaire un an plus tôt a tué sa sœur cadette âgée de 2 ans.

Le médecin légiste en charge du dossier explique que «c'est un fusil pour enfant, de la marque Crickett. Le petit garçon avait l'habitude de tirer avec». Au-delà de l'horreur suscitée par ce fait divers, l'accident met en lumière le business florissant de Crickett, une marque spécialisée dans la vente d'armes pour les enfants de 4 à 10 ans. Un concept qui a fait fureur outre-Atlantique où le second amendement de la Constitution, qui autorise le port d'armes à feu, est sacré. Mécanique bien rodée Et le groupe est particulièrement actif sur la Toile. Comment la NRA a monopolisé le débat sur les armes aux Etats-Unis. "La seule façon de stopper un méchant avec une arme est de lui opposer quelqu'un de bien avec une arme. " Alors que le débat sur un contrôle accru des armes à feu est relancé aux Etats-Unis par la tuerie de Newtown, dans le Connecticut, où 20 enfants et 6 adultes ont été tués par un assaillant de 20 ans lourdement armé, c'est avec cet argument choc que Wayne LaPierre, le vice-président de l'Association nationale des détenteurs d'armes, la National Rifle Association (NRA), a justifié la nécessité d'armer les professeurs dans les écoles.

M. LaPierre a également annoncé la mise en place par son organisation d'un "programme de protection" des écoles, baptisé "National School Shield" (Bouclier pour l'école) qui a déjà son site Internet. >> Lire : "Armer les professeurs : après la tuerie de Newtown, l'idée fait son chemin aux Etats-Unis" Avec quatre millions d'adhérents et 11 000 instructeurs, la NRA est devenue l'un des plus puissants lobbies capables d'influencer la politique américaine.