background preloader

Dangers du numérique

Facebook Twitter

Les "maladies" numériques ou comment les médecins s'inquiètent des effets pervers des technologies. Écrans, smartphone et autres objets numériques sont à l'origine de nombreuses pathologies.

Les "maladies" numériques ou comment les médecins s'inquiètent des effets pervers des technologies

Elles touchent les yeux, le dos, les articulations ou encore développent des problèmes d'ordre psychologique. Ces technologies proposent aussi de métamorphoser la façon dont on se soigne. Addictions, impact des ondes sur la santé, smartphone au volant, digital detox, tous ces problèmes ont des réalités médicales, on en parle tout au long de cette émission. A ECOUTER Comment les écrans retardent-ils le développement de l'enfant? (La Question du jour des Matins) L'addiction aux écrans, maladie grave chez les enfants de 0 à 4 ans. Une alerte sanitaire d’un nouveau type vient d’être lancée en France.

L'addiction aux écrans, maladie grave chez les enfants de 0 à 4 ans

Elle concerne l’impact d’une surexposition aux écrans sur le développement cérébral des jeunes enfants. Cette alerte sans précédent emprunte aujourd’hui des chemins de communication en périphérie des institutions officielles. Ce fut tout d’abord une remarquable vidéo réalisée par le Dr Anne-Lise Ducanda, médecin de la Protection maternelle et infantile du département l’Essonne: «Les écrans un danger pour les enfants de 0 à 4 ans». Le jeune enfant, le numérique et l'école demain. Notre société se numérise, cela signifie qu’elle se transforme par le numérique.

Le jeune enfant, le numérique et l'école demain

Les smartphones, tablettes et ordinateurs envahissent notre quotidien et celui des enfants si bien qu’ils en deviennent de très jeunes utilisateurs. Très habiles avec ces outils, ils s’approprient de manière étonnante ces petits objets du quotidien. Si l’environnement des enfants se « numérise », ce n’est pas le cas des établissements scolaires et encore moins de l’école maternelle. Les enseignants, par manque de moyens ou par réticence utilisent très peu les outils numériques dans leurs classes. L'ANSSI dispense des cours de sécurité informatique pour tous. On l'a vu encore récemment avec l'attaque du ransomware WannaCry, la sécurité informatique, ou plutôt, les lacunes en sécurité, peuvent toucher aussi bien des particuliers que des services publics et de grandes entreprises.

L'ANSSI dispense des cours de sécurité informatique pour tous

L'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) a mis en place une formation en ligne dont le contenu s'adresse autant au particulier curieux d'en savoir plus sur la question car elle le concerne en tant que cible potentielle de toutes sortes de campagnes de phishing, qu'aux dirigeants inquiets d'une entreprise. Ce MOOC (une série de cours en ligne ouverts à tous et gratuits) est découpé en quatre grands thèmes dont le premier est maintenant accessible, les autres seront déverrouillés progressivement : "Panorama de la SSI", "Sécurité de l'authentification", "Sécurité de l'internet" et "Sécurité du poste de travail et nomadisme".

Ces cours mêlent vidéos, exposés et questionnaires pour valider ses acquis. Données personnelles : Facebook sanctionné par la CNIL pour de nombreux manquements. 3 choses que les ados doivent savoir sur les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux ont marqué un changement dans nos vies d’adulte, mais ils ont bien plus encore, bouleversé la manière de traverser la délicate période de l’adolescence.

3 choses que les ados doivent savoir sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, l’adolescent n’évolue plus en circuit fermé avec sa famille, sa bande d’amis, l’école et la télé. Il a une ouverture extraordinaire sur le monde via les réseaux sociaux. Qu'est-ce que le cyber-harcèlement sexiste et comment s'en défendre ? "Les victimes ont des droits contre les cyber-violences sexistes.

Qu'est-ce que le cyber-harcèlement sexiste et comment s'en défendre ?

Pour elles, j'ai voulu un guide. Le voilà", a écrit Laurence Rossignol sur son compte Twitter, ce vendredi 14 avril. Le ministère des Familles, de l'Enfance et des Droits des Femmes poursuit son engagement contre les violences faites aux femmes sous les couleurs de sa campagne "Sexisme pas notre genre", lancée l'année dernière. Avec la publication de ce nouveau guide, prévu par le 5ème plan interministériel de mobilisation et de lutte contre toutes les violences faites aux femmes, la ministre met en lumière un fléau qui sévit sur Internet : le harcèlement contre les femmes.

À la fois outil d'émancipation et bourreau, Internet se révèle alors comme le problème et la solution (en partie) aux violences que subissent les femmes via ce vecteur de communication. Assassinat en direct : Facebook doit prendre ses responsabilités. Facebook reste un espace sous la responsabilité d’une société.

Assassinat en direct : Facebook doit prendre ses responsabilités

Il serait un peu facile de rejeter en permanence la faute de ce qui s’y passe sur le dos des utilisateurs alors que le site existe pour des raisons commerciales et est le nom d’une société valorisée en milliards de dollars. Le 16 avril 2017, un nouveau fait-divers interroge sur le rôle que doit jouer la société éviter de devenir le média de prédilection des cinglés en tous genres. « Au cours du week-end de Pâques, Steve Stephens se baladait en voiture dans les rues de Cleveland à la recherche d'un "meurtre à commettre" selon ses propres dires.

Ce qu'il exécuta lorsqu'il tomba sur Robert Godwin Sr. Ce meurtre par balle est filmé puis posté sur le réseau social Facebook. Le meurtrier se donne la mort après 3 jours de traque » rapporte France Inter dans un article qui s’interroge sur la responsabilité de Facebook. Faut-il sauver toute personne en danger, qu'elle soit chrétienne ou musulmane, interroge Francken - La Libre. BelgiqueSe félicitant sur Facebook d'avoir sauvé 600 Chrétiens de Syrie ces deux dernières années, le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration a mis en ligne dimanche un sondage polémique.

Faut-il sauver toute personne en danger, qu'elle soit chrétienne ou musulmane, interroge Francken - La Libre

"Je trouve que les opérations de sauvetage ne doivent pas tenir compte de la croyance ou de la culture des personnes. Toute personne (Chrétiens, Druzes, Yézidis ou Musulmans) en danger doit être sauvée": telle est une des quatre options proposées par le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken (NVA), à un sondage qu'il a lancé et ayant trait aux demandes d'asiles venant du Moyen-Orient.

Avec ce sondage mis en ligne dimanche matin sur sa page Facebook, le nationaliste explique ainsi vouloir savoir ce que les internautes pensent au sujet des demandes d'asile de Syriens et d'Irakiens s'estimant en danger. "Ces deux dernières années, notre pays a sauvé 600 Chrétiens syriens", se félicite-t-il en lançant son sondage. J. "Fake news" : Facebook a supprimé 30 000 faux comptes en France ! Blue whale challenge. : « Des ados, victimes de cyberharcèlement » « Article « La Gazette du Centre Morbihan. « Blue whale challenge, attention danger… » prévient Glenn Hoël, président d’Enfance maltraitée.

Blue whale challenge. : « Des ados, victimes de cyberharcèlement » « Article « La Gazette du Centre Morbihan

Parti de Russie, ce challenge se caractérise comme une liste de défis proposés sur les réseaux sociaux…des plus simples à d’autres pouvant inciter au suicide. « On ne peut pas tout voir, encore moins tout comprendre. Mais il est de notre devoir d’apprendre. Pour voir… comprendre et savoir qu’il faut agir, » aime à signifier le chantre de l’enfance maltraitée Henri Rouillard, de son nom d’artiste Glenn Hoël. En 1991, Henri Rouillard crée l’association Glenn Hoël-Enfance maltraitée, membre du Cofrade (Conseil français des associations pour les droits de l’enfant). Il s’en va alors par monts et par vaux pour colporter le message de l’association, tente de sensibiliser grands et petits. Fake news : Facebook prend des mesures contre 30.000 faux comptes en France - Sciencesetavenir.fr. Facebook a annoncé jeudi 13 avril 2017 des mesures contre des dizaines de milliers de faux comptes en France, 30.000 en tout, dans le cadre d'une campagne pour endiguer la diffusion de fausses informations sur sa plate-forme.

Fake news : Facebook prend des mesures contre 30.000 faux comptes en France - Sciencesetavenir.fr

Le réseau social fait l'objet de fortes pressions des gouvernements européens pour réduire la circulation des messages de propagande extrémiste et d'autres contenus illégaux sur ses pages. Ados harcelés, attention danger — Les Jours d'après de 7 à la Une. Facebook prend de nouvelles mesures contre les "fake news" "Nous devons aller plus loin pour s'assurer que les échanges soient de qualité", admet Facebook.

Le réseau social, qui s'est jusqu'ici contenté de supprimer des arnaques "traditionnelles", détaille dans un rapport ses nouvelles mesures contre "des usages plus subtils et insidieux, y compris des tromperies et des tentatives de manipulation du débat public". 30 000 faux comptes en France Dans le livre blanc publié hier, la firme de Mark Zuckerberg, évoque pour la première fois des mesures contre les "fake news", les fausses informations diffusées à grande vitesse sur le réseau. Barack Obama met en garde les jeunes contre les dangers des selfies. Obama durant son discours à l’université de Chicago — Crédits : Getty Barack Obama se faisait désirer. Depuis son départ de la Maison-Blanche après l’investiture de Donald Trump le 20 janvier 2017, l’ancien président américain n’avait prononcé aucun discours officiel.

Absent de la vie publique depuis trois bons mois ou presque – on l’avait quand même aperçu sur les yachts de ses potes milliardaires Richard Branson et David Geffen, respectivement PDG de Virgin et producteur hollywoodien –, Obama est venu briser la glace ce lundi 24 avril lors d’une intervention devant les étudiants de l’université de Chicago, où il a d’ailleurs été professeur de droit constitutionnel. Tout en esquivant la critique à l’égard de son successeur, le 44e président des États-Unis a d’abord abordé des thèmes importants comme les inégalités économiques, le manque d’opportunités, la réforme de la justice pénale ou le changement climatique.

Des images de Daech, des phrases chocs: Le ministère de l'Intérieur met en garde contre les dangers des réseaux sociaux dans la stratégie jihadiste. Après la vidéo de prévention sur le port obligatoire de la ceinture de sécurité, le ministère de l'Intérieur a publié hier, une autre vidéo de prévention, cette fois-ci relative aux dangers que peuvent représenter les réseaux sociaux au profit des filières jihadistes.

Intitulée "لا تجعل نفسك عُرضة لإرهابيي العالم الإفتراضي فكل يوم ضحايا جُدد" ("Ne te rends pas vulnérable aux terroristes dans le monde virtuel, ils causent tous les jours de nouvelles victimes"), la vidéo du ministère de l'Intérieur montre un profil Facebook d'une jeune fille normale qui un jour accepte une personne au profil jihadiste encourageant l'État Islamique. Un message privé lui parvient: "Bonjour ma soeur, rejoins nous en terre d'Islam et laisse ton pays" indique le message qui l'appelle à "être avant gardiste" en les rejoignant obtenant ainsi "le pardon d'Allah".

"Ils te disent de venir fonder une nouvelle famille et de devenir l'un de leurs champions. Grand Avignon : les dangers des réseaux sociaux. Avocat spécialiste des questions numériques et président de l'association Avignon Delta numérique, Lionel Fouquet donne ce samedi une conférence sur les dangers des réseaux sociaux, à l'occasion du salon du numérique d'Avignon. Pourquoi aborder ce sujet des réseaux sociaux ? Cela fait dix ans que je constate que les jeunes se jettent dans la gueule du loup. On subit la transition numérique, les adultes sont dépassés et les enfants et ados sont laissés seuls face à cela. Le Blue Whale Challenge, nouveau danger des réseaux sociaux - PARENTS.fr. C'est un défi particulièrement sordide qui émerge sur les réseaux sociaux et met en danger les adolescents. Le challenge de la "baleine bleue" ou "Blue Whale Challenge" inquiète de plus en plus les autorités et associations, après avoir fait parler de lui dans plusieurs pays anglo-saxons et en Russie, où le phénomène a émergé.

C'est désormais la France qui est concernée, alerte l'association e-Enfance, agréée par le ministère de l’Education nationale, qui vise à protéger les mineurs sur Internet. Le challenge en question consiste à entraîner des participants à réaliser des défis de plus en plus violents allant de se malmener, s’auto-mutiler, jusqu’à se donner la mort. Plus précisément, un volontaire, un adolescent le plus souvent, se met en recherche d’un "tuteur", en diffusant des mots clés (#baleinebleue, #baleinedemer) sur les réseaux sociaux. Facebook est-il un danger pour la démocratie ? Avec la réalité augmentée et virtuelle, Facebook veut être partout. Snapchat ou Skype, un danger pour la vie privée, selon Amnesty International - rts.ch - Sciences-Tech.

Pourquoi Snapchat et Skype "mettent en danger" les droits de l'homme, selon Amnesty International. Téléphones portables, tablettes... : le cerveau des enfants en danger. « L’école numérique, c’est se livrer aux géants de l’informatique » (Karine Mauvilly) Les dangers du numérique... Comment protégez-vous votre famille des dangers sur Internet ? - Globb Security FR. Enfants et réseaux sociaux : les conseils d'une spécialiste à destination des parents - Auxerre (89000) - L'Yonne Républicaine. A quel point publier des photos de ses enfants sur Facebook est-il dangereux ?