background preloader

Inconscience

Facebook Twitter

Les dernières Nouvelles concernant l'enquête .. :-# - Blog de Hommage-Maxime-Quertelet - Skyrock.com. Facebook, faux ami de la démocratie. Aux Etats-Unis comme en France, les internautes se déchirent sur le réseau social le plus fréquenté du monde.

Facebook, faux ami de la démocratie

Ce forum, géré par un algorithme qui se dit « agnostique », est-il capable de susciter un vrai débat ? Quand Susanna Lazarus s’est éveillée, ce vendredi 24 juin, et qu’elle a allumé la télévision, la stupeur l’a envahie. Son pays, le Royaume-Uni, venait de choisir de quitter l’Union européenne, à près de 52 %. Pourtant, dans les jours qui précédaient, cette Londonienne de 27 ans n’avait rien vu venir. Sur Facebook, presque tous ses amis, issus comme elle de la cosmopolite capitale économique du pays, avaient partagé les arguments du « Remain ». Un tel témoignage prêtait bien sûr le flanc à la critique. « Franchement, si vous êtes assez bête pour faire confiance aux réseaux sociaux pour vous informer et vous forger un avis, vous méritez ce genre de surprise », l’a sévèrement tancée Rosemary, de Genève, dans les commentaires.

Ecrans : des pédiatres préoccupés. Soulignant les méfaits d’une exposition précoce et intensive, l’Académie américaine de pédiatrie publie de nouvelles recommandations sur l’usage de ces appareils Le temps passé sur les écrans ne cesse de croître, et ce dès le plus jeune âge.

Ecrans : des pédiatres préoccupés

L’Académie américaine de pédiatrie (AAP) a rendu publiques vendredi 21 octobre de nouvelles recommandations sur l’usage de tels appareils. Elle publie à cette occasion un outil interactif en ligne donnant une dizaine de conseils. Entre autres, pas d’écran dans la chambre des enfants ni pendant d’autres activités. L’affaire Barbarin ou l’omerta d’une communauté.

Dans « Histoire d’un silence », la journaliste Isabelle de Gaulmyn, explore les ressorts d’un mutisme collectif qui a protégé un prête pédophile pendant deux décennies.

L’affaire Barbarin ou l’omerta d’une communauté

Un livre terrible et salutaire. Comment le bizutage à la fac de médecine de Créteil a été annulé. Pour la première fois depuis une dizaine d’années, le week-end d’intégration des « deuxième année » de la fac de médecine de Créteil ne devrait pas tourner au bizutage.

Comment le bizutage à la fac de médecine de Créteil a été annulé

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Séverin Graveleau Cette année, le bizutage des « P2 » – les étudiants qui ont réussi le très sélectif concours de première année commune aux études de santé (Paces) – n’aura finalement pas lieu à la fac de médecine de Créteil (UPEC), près de Paris. En tout cas, pas tel qu’il se pratiquait jusqu’en 2015. « Le fait pour une personne d’amener autrui, contre son gré ou non, à subir ou à commettre des actes humiliants ou dégradants (…) est puni de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende. » (art. 225-16-1 - version 2016)

Les racines de la violence humaine plongent dans l’arbre de l’évolution. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Nathaniel Herzberg Deux siècles et demi que ces deux-là s’affrontent.

Les racines de la violence humaine plongent dans l’arbre de l’évolution

Dans le New Jersey, le degré zéro de la politique. Une sombre affaire à laquelle est mêlé le gouverneur et ancien prétendant à l’investiture républicaine Chris Christie, est jugée par les tribunaux depuis le 19 septembre.

Dans le New Jersey, le degré zéro de la politique

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Lauer (New York, correspondant) Il s’agit d’une affaire qui donne une image pitoyable de la politique et qui est susceptible d’entretenir le populisme ambiant et une défiance envers les dirigeants déjà bien ancrée dans les esprits. Un scénario digne du feuilleton House of Cards dans lequel le cynisme, guidé par l’obsession du pouvoir, n’a plus de limites. Trois ans après les premières révélations, les principaux protagonistes du scandale du Washington Bridge doivent enfin répondre de leurs mensonges et de leur mépris de la chose publique.

Fausse alerte à l’attentat terroriste : qu’est-ce que le « spoofing » ? Deux adolescents ont été mis en examen, mercredi 21 septembre, pour avoir passé un appel téléphonique malveillant qui a provoqué le déplacement d’un très important dispositif de sécurité dans le centre de Paris, samedi.

Fausse alerte à l’attentat terroriste : qu’est-ce que le « spoofing » ?

Lire : Fausse alerte à Paris : deux adolescents mis en examen et placés dans un foyer éducatif En milieu d’après-midi ce jour-là, la police a reçu un appel d’un correspondant se présentant comme le prêtre de l’église Saint-Leu (1er arrondissement), affirmant que des hommes armés venaient de pénétrer dans l’édifice. L’appel apparaissait comme émanant de la ligne téléphonique de l’église, une technique appelée « spoofing ». Qu’est-ce que le « spoofing » ? Les auteurs de la fausse alerte ont modifié les données d’un appel téléphonique pour changer artificiellement le « numéro appelant » et faire croire à la police que la liaison était établie avec le lieu de culte. Comment ça marche ? Faut-il des compétences techniques ? Est-ce légal ? Est-ce vraiment anonyme ? Oui… et non. En Egypte, le naufrage de centaines de migrants met en lumière l’importance des trafics.

Des familles endeuillées attendaient encore, samedi 24 septembre au matin, le retour des bateaux dans le port de Rosette (Egypte), dans le delta du Nil.

En Egypte, le naufrage de centaines de migrants met en lumière l’importance des trafics

Au fil des découvertes macabres des gardes-côtes, le pays prend la mesure de la tragédie qui s’est déroulée à douze kilomètres au large de son littoral méditerranéen. Au moins 162 personnes, dont beaucoup de femmes et d’enfants, sont mortes, mercredi, dans le naufrage d’un bateau de pêche transportant des migrants vers l’Italie, selon le dernier bilan provisoire établi par les autorités. Les recherches se poursuivent pour retrouver d’autres corps. Selon les témoignages recueillis parmi les 163 rescapés, au moins 450 personnes étaient à bord de l’embarcation. Parmi elles se trouvaient une majorité d’Egyptiens, ainsi que des Syriens, des Soudanais, des Somaliens, des Ethiopiens et des Erythréens. Point de départ privilégié. Au conseil de sécurité de l’ONU, impasse diplomatique totale sur la Syrie. La réunion du Conseil de sécurité des Nations unies, mercredi, a donné lieu à de vifs échanges entre les Etats-Unis et la Russie.

Au conseil de sécurité de l’ONU, impasse diplomatique totale sur la Syrie

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Marie Bourreau (New York, Nations unies, correspondante) et Marc Semo (New York, envoyé spécial) Le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, avait promis « un moment de vérité pour la Russie, pour l’opposition et (…) pour la communauté internationale », que devait permettre la solennité d’une réunion ministérielle du Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) sur la Syrie, convoquée mercredi 21 septembre, alors que le pays a connu un regain de violences depuis la fin du cessez-le-feu, lundi.

Ces trois heures de débat dans une ambiance lourde confirment que l’impasse diplomatique reste totale. Si le ton reste feutré, les mots sont durs. C’est à une véritable escalade verbale que se sont livrés les chefs des diplomaties américaine et russe, parrains de l’accord qui avait été signé à Genève dans la nuit du 9 au 10 septembre. On a testé « Allo », l’application de messagerie de Google dopée à l’intelligence artificielle. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Morgane Tual WhatsApp, Hangouts, Facebook Messenger, Snapchat, Twitter… Alors que nous croulons sous les applications de messageries – sans compter les textos –, Google vient, mercredi 21 septembre, d’en sortir une nouvelle, baptisée « Allo ».

On a testé « Allo », l’application de messagerie de Google dopée à l’intelligence artificielle

Pour se démarquer de ses nombreuses concurrentes (parmi lesquelles un de ses propres produits, à savoir Hangouts) Google mise sur l’intelligence artificielle. Cette dernière, appelée « Assistant », s’invite dans les conversations de l’utilisateur, pour lui faciliter la tâche en lui proposant des réponses toutes faites - uniquement en anglais pour l’instant, mais d’autres langues devraient suivre. « Je ne sais pas combien d’aéroports il y a à Berlin », dit par exemple votre interlocuteur.

L’application vous propose alors trois réponses simples : « Moi non plus », « Ah ah » et « Vraiment ? ». Lire aussi : Google crée une voix presque humaine. Rachid Kassim, le gourou des jeunes apprentis terroristes. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Soren Seelow Depuis l’assassinat, le 26 juillet, du père Jacques Hamel – qu’il est soupçonné d’avoir piloté à distance –, Rachid Kassim est étroitement surveillé par la communauté du renseignement.

Très actif sur la messagerie sécurisée Telegram, ce djihadiste français de 29 ans a multiplié ces dernières semaines les appels au meurtre sur sa chaîne « publique », qui compte 317 abonnés. Il a surtout directement incité certains de ses interlocuteurs à passer à l’acte dans des discussions privées. Ancien animateur dans un centre social de Roanne (Loire) – il était chargé d’emmener les enfants à la cantine –, Rachid Kassim s’est reconverti en mentor pour apprentis terroristes, transformant de jeunes Français en martyrs quand il ne les envoie pas en prison. Comment mieux protéger le fœtus ? LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par Sandrine Cabut et Pascale Santi Comment mieux protéger les femmes enceintes et leurs futurs enfants des risques liés à la prise de médicaments, à la consommation d’alcool ou de drogues, à l’exposition aux polluants de l’environnement ?

Le dossier valproate (Dépakine, spécialités et génériques) a une nouvelle fois mis en lumière la grande vulnérabilité de l’humain en formation et les réponses insuffisantes à propos de cet enjeu de santé publique. Découverts progressivement à partir des années 1980, les dangers d’une exposition in utero à cet antiépileptique sont maintenant bien documentés : malformations chez un enfant sur dix, troubles neurodéveloppementaux (baisse des capacités cognitives, autisme…) dans 30 % à 40 % des cas. Eglise Saint-Leu : un mineur arrêté dans le cadre de la fausse alerte à l’attentat terroriste. Des Nazis à Daesh, 5 drogues de combat. Les drogues, ça peut soigner, ça peut défoncer, mais ça peut aussi transformer un homme en machine de guerre sur le champ de bataille.

À quel prix ? De l’armée allemande aux combattants de l’État islamique, tour d’horizon de 5* drogues de combat. Pervitine : « Sans cette drogue, les nazis n’auraient peut-être pas gagné le Blitzkrieg » Histoire : « Pilule miracle » ou « pilule de Göring », la pervitine a eu de nombreux noms.