background preloader

Localisme

Facebook Twitter

Prenez l'initiative - Améliorer notre alimentation et nos systèmes de distribution. Description 40% des gens veulent manger local, pourtant il n’est pas facile de trouver des produits locaux, les producteurs ne pouvant pas assumer à la fois production et la distribution pour répondre à cette forte attente.

Prenez l'initiative - Améliorer notre alimentation et nos systèmes de distribution

Sentant cette évolution dans les tendances de consommation, les enseignes des GMS n’offrent cependant que peu de place à l'agriculture locale au regard du chiffre d'affaires qu'elles génèrent et sont bien souvent peu soucieuses de la rémunération des producteurs. En revanche, le marketing efficace qu'elles affichent sur le sujet leur attire une clientèle nombreuse. C’est pour ces raisons que Les artisans du frais et Marchands des 4 saisons.fr souhaitent faire évoluer la loi qui a un lien avec l'alimentation et la distribution afin de permettre aux citoyens d'avoir plus facilement accès à de meilleurs produits et aux agriculteurs de percevoir une rémunération équitable.

Ni protectionnisme, ni néolibéralisme mais une « relocalisation ouverte », base d'une nouvelle internationale. A chaque crise, le protectionnisme renaît de ses cendres, tel un sauveur.

Ni protectionnisme, ni néolibéralisme mais une « relocalisation ouverte », base d'une nouvelle internationale

L'union fait la France, T-shirt fabriqué en France. Nous sommes 2 entrepreneurs a priori concurrents : un blond vs un brun, un petit vs un grand, un handballeur vs un volleyeur, un alsacien du nord vs d’un drômois du sud, bref un Emmanuel et un Thomas en apparence bien différents !

L'union fait la France, T-shirt fabriqué en France

Il y a 2/3 ans, Emmanuel a créé Storks (cigognes en alsacien) une marque de polos et chaussettes fabriqués en France, et Thomas a créé 1083 (la distance entre les 2 villes les plus éloignées de l'hexagone) une marque de jeans et sneakers fabriqués en France. Nos deux marques prennent la dimension que vous leur donnez avec vos commandes. Tous ensemble nous maintenons et créons des emplois en France avec des articles de mode de qualité. Rennes. Ils veulent ouvrir un magasin de produits frais. Au départ, ils avaient l'oreille des coopératives d'Ille-et-Vilaine et de la chambre d'agriculture, des élus de Rennes métropole également.

Rennes. Ils veulent ouvrir un magasin de produits frais

Mais les discussions ont tourné court. « Les élus disent vouloir encourager les produits locaux dans leurs cantines scolaires, dans leurs maisons de retraite... En signant cette pétition vous défendez commerçants, artisans, producteurs et votre avenir. Demain, 10 000 emplois climatiques en Pays Basque nord - Bizi ! Centrales nucléaires, Ikea, transports routiers, voie nouvelle LGV ou aéroport de Notre Dame Des Landes, 2X2 voies, OGM, usine à brebis lacaunes ou fermes aux 1000 vaches, toutes ces catastrophes sociales ou environnementales que l’on veut régulièrement nous imposer sont toujours servies sur le même plateau nommé “C’est bon pour l’emploi”. 40 ans de religion de la croissance, de course au productivisme toujours plus poussé, d’aménagement du territoire et de multiplication des transports, de grands projets inutiles et imposés n’ont pourtant conduit qu’à l’explosion du chômage, des inégalités et frustrations sociales, à la déshumanisation de nos sociétés et à la mise en péril de tous les grands équilibres écologiques, en commençant par le dérèglement climatique en cours d’aggravation et d’accélération alarmantes.

Demain, 10 000 emplois climatiques en Pays Basque nord - Bizi !

Conférence de presse de présentation de l’étude “10 000 emplois climatique en Pays Basque nord” Circuits_courts_economiques_et_solidaires.pdf. Cr_journee-circuits-courts-economiques-solidaires-12-janv_labo-ess-2.pdf. Quand commence la saison des tomates ? Comme je débarquais chez mes parents sans prévenir, je les trouvais attablés devant une salade de tomates.

Quand commence la saison des tomates ?

En mars. Soucieuse de s’éviter un prêche sur les légumes de saison, ma mère argua qu’elles venaient de Montauban. Elles étaient donc LOCALES. C’était déjà ça. J’appelais la chambre d’agriculture pour en savoir plus sur ces tomates de terroir. LEAX. Proposer des vêtements fabriqués en France pour vous, qui êtes soucieux de votre santé, de la qualité de vos produits et de l’environnement.

LEAX

Francois Hollande: STOP au lobby de la grande distribution, OUI à l’économie locale. La ferme de commune une vision nouvelle de l'agriculture locale. Le projet se renforce. Francois Hollande: STOP au lobby de la grande distribution, OUI à l’économie locale. A Saint Denis, l'AMAP est anarchiste et ça marche très bien. Saint-Denis (93), reportage « Attention !

A Saint Denis, l'AMAP est anarchiste et ça marche très bien

Si tu connais les Amap classiques, tu peux oublier », me lance Emmanuel, avec un air provocateur. Autour de moi, des caisses remplies de légumes et autour des gens qui s’affairent joyeusement. Auvergne Nouveau Monde. Lunch money: Can schoolkids really eat local without breaking the bank? This is part of a series in which we’re asking what pragmatic steps we can take to make regional food systems more sustainable.

Lunch money: Can schoolkids really eat local without breaking the bank?

Le livre. Local food — put a sticker on it! The Windy City is about to roll out a new local food label designed to support the city’s burgeoning urban farming movement.

Local food — put a sticker on it!

“Chicago Grown” will soon appear on signs around the city and on stickers on fruit, veggies, herbs, and honey, and eventually on processed items in which they’re included, such as salsa, jams, and even kombucha. Backers believe Chicago Grown will be the first label issued by a major city specifically to promote its urban ag culture. “We really want the label to both increase demand for foods grown through urban agriculture and celebrate that so many people are growing food within Chicago,” says Megan Klein with the Chicago Food Policy Advisory Council (CFPAC), who is spearheading the effort with input from growers around the city. “We want people to be able to identify who is growing the food around them and to let them know where they can get it.” Chicago Grown and efforts like it are a natural next step for the “buy local” campaigns started in the ’90s. Les circuits courts court -circuitent les intermédiaires. Circuits courts : une nouvelle étude pèse le pour et le contre.

Site national des AMAP. Le localisme, seule issue pour le monde ? A l’heure où le monde entier parle de refonder le système financier, à l’heure où l’on recherche en France un nouveau modèle économique et social, à l’heure où les partis politiques français ne savent plus très bien quelle doctrine adopter, voilà une véritable alternative au capitalisme et au socialisme : le localisme. Le localisme est une doctrine politique qui consiste à privilégier ce qui est local sans toutefois se fixer de limites frontalières, favorisant ainsi la démocratie participative, la cohésion sociale et la production de proximité, donc l’emploi local et la préservation de l’environnement via une moindre empreinte écologique liée au transport de marchandises. 1. Application opérationnelle. Make Your Eating Habits Local, Save A Seal. Eating locally is a growing trend across the U.S. and around the world as people tune into local food, interested in making connections with local farmers, exploring the bounty of their regions, and enjoying the environmental benefits of cutting down on food miles.

(For a really ambitious project in locavorism, check out Eat Mendocino, in which two young women set out to only eat food from within the boundaries of California’s Mendocino County for the next year.) As it becomes a hot topic, and people discuss the benefits and complexities of the locavore lifestyle, we’re learning more and more about some of the unexpected trickledown effects of eating locally. Noël: Les cadeaux «made in France» ont séduit une majorité de Français. Une majorité de Français (55%) a opté pour l'achat de cadeaux «made in France» pour Noël, même s'ils sont encore un certain nombre à juger que ces produits devraient être un peu moins chers ou davantage visibles dans les magasins, indique mercredi une étude OpinionWay pour Alittlemarket.

Selon cette étude réalisée en ligne auprès de 1.054 personnes sélectionnées selon la méthode des quotas, les hommes et les personnes plus âgées sont ceux qui ont le plus offert de cadeaux d'origine française. Ainsi, les hommes sont 58% à avoir favorisé les présents «made in France» (contre 53% pour les femmes), de même que les 65 ans et plus qui les ont plébiscités à 77%. «Lors de mes achats de Noël, j'ai essayé de favoriser les produits Made in France lorsque je le pouvais.