background preloader

Localisme

Facebook Twitter

L’alimentation, première responsable de l’effondrement d'une civilisation. Un régime hyperspécialisé qui fragilise Des chercheurs ont examiné le rôle de l'alimentation dans la capacité des Mayas à résister aux périodes de stress climatique intense.

L’alimentation, première responsable de l’effondrement d'une civilisation

Ils ont analysé la composition osseuse de ces populations pour déterminer l’évolution de leur régime alimentaire. Pour les sépultures datant des périodes préclassique et classique, représentant les premiers habitants du Cahal Pech, les résultats montrent que, quelle que soit la classe sociale, les Mayas avaient un régime alimentaire diversifié qui, en plus du maïs, comprenait des plantes et des animaux sauvages obtenus par la cueillette et la chasse. Relocaliser l’alimentation à Pamiers ? – Pamiers-Citoyenne. Est-ce possible de relocaliser 80% de notre alimentation avec 100 % de fruits et légumes bio et en diminuant de moitié notre consommation de produits d’origine animale ?

Relocaliser l’alimentation à Pamiers ? – Pamiers-Citoyenne

La réponse se trouve sur le site PARCEL qui estime les impacts écologiques en fonction de nos choix de changement de régime alimentaire et de part en bio … et c’est OUI !!! Le top des aliments bons pour l’environnement (et le flop) Sacrée croissance ! Entre les décideurs politiques et une partie de la population réticente à se laisser imposer les doxas libérales, les visions du monde tel qu’il doit être semblent irréconciliables.

Sacrée croissance !

Lorsque les premiers ne jurent que par la croissance, répétant le terme comme une formule incantatoire, les seconds espèrent en d'autres solutions et réfutent le productivisme et la consommation à tout prix. Les experts intervenant dans le film sont formels : sous la forme qu'elle a connue au XXe siècle, la croissance est terminée et ne reviendra pas. Leur assertion repose sur de nombreux paramètres, dont la fin de l’ère des énergies bon marché ou la dépendance croissante à la dette. Fous et insoumis "Celui qui pense qu’une croissance exponentielle infinie est possible dans un monde fini est soit un fou soit un économiste", déclare un... économiste, non sans humour.

Alertons nos Maires! L'EX GARDE DU CORPS DE SARKOZY : PÉTROLE, S'ORGANISER AVANT L'APOCALYPSE. Monnaie09 : liste des prestataires publiée - Google Sheets. Prenez l'initiative - Améliorer notre alimentation et nos systèmes de distribution. Ni protectionnisme, ni néolibéralisme mais une « relocalisation ouverte », base d'une nouvelle internationale. A chaque crise, le protectionnisme renaît de ses cendres, tel un sauveur.

Ni protectionnisme, ni néolibéralisme mais une « relocalisation ouverte », base d'une nouvelle internationale

Bien avant, dans le dernier quart du XIXème siècle, les Etats-Nations s’en étaient déjà servi pour se protéger. Ils ne tardèrent pas à s’affronter ... sur le terrain militaire. L'union fait la France, T-shirt fabriqué en France. Rennes. Ils veulent ouvrir un magasin de produits frais. En signant cette pétition vous défendez commerçants, artisans, producteurs et votre avenir. Demain, 10 000 emplois climatiques en Pays Basque nord - Bizi ! Centrales nucléaires, Ikea, transports routiers, voie nouvelle LGV ou aéroport de Notre Dame Des Landes, 2X2 voies, OGM, usine à brebis lacaunes ou fermes aux 1000 vaches, toutes ces catastrophes sociales ou environnementales que l’on veut régulièrement nous imposer sont toujours servies sur le même plateau nommé “C’est bon pour l’emploi”. 40 ans de religion de la croissance, de course au productivisme toujours plus poussé, d’aménagement du territoire et de multiplication des transports, de grands projets inutiles et imposés n’ont pourtant conduit qu’à l’explosion du chômage, des inégalités et frustrations sociales, à la déshumanisation de nos sociétés et à la mise en péril de tous les grands équilibres écologiques, en commençant par le dérèglement climatique en cours d’aggravation et d’accélération alarmantes.

Demain, 10 000 emplois climatiques en Pays Basque nord - Bizi !

Conférence de presse de présentation de l’étude “10 000 emplois climatique en Pays Basque nord” Circuits_courts_economiques_et_solidaires.pdf. Cr_journee-circuits-courts-economiques-solidaires-12-janv_labo-ess-2.pdf. Quand commence la saison des tomates ? LEAX. Proposer des vêtements fabriqués en France pour vous, qui êtes soucieux de votre santé, de la qualité de vos produits et de l’environnement.

LEAX

La fabrication et le transport des vêtements ont un impact important sur l'environnement. Nous en sommes pleinement conscients. C'est pourquoi nous avons décidé de nous engager à ramasser 500 grammes de déchets dans la nature pour chaque produit acheté. Cela permet de contrebalancer notre empreinte sur l'environnement. Francois Hollande: STOP au lobby de la grande distribution, OUI à l’économie locale. La ferme de commune une vision nouvelle de l'agriculture locale. Le projet se renforce. Francois Hollande: STOP au lobby de la grande distribution, OUI à l’économie locale. A Saint Denis, l'AMAP est anarchiste et ça marche très bien. Auvergne Nouveau Monde. Lunch money: Can schoolkids really eat local without breaking the bank? This is part of a series in which we’re asking what pragmatic steps we can take to make regional food systems more sustainable.

Lunch money: Can schoolkids really eat local without breaking the bank?

We previously spoke with organic farmer Tom Willey, the people at Veritable Vegetable, and a Slow Money guy. When I started asking about the prospect of serving local food as school lunches, I got two conflicting messages. The first message was exuberantly optimistic: By going straight to the farmer, schools could get regional, delicious, and healthy food at the same prices they were getting the normal mystery meat and “barfaroni.” This is good for the students, and it’s even better for the farmers. When Oakland Unified School District served California chorizo with local kale, “They used literally tons of organic kale, just from one lunch,” Zenobia Barlow, executive director of the Center for Ecoliteracy, told me.

The second message was very different: We just spend too little on school lunches to make them environmentally and physically healthy. Le livre. Local food — put a sticker on it! The Windy City is about to roll out a new local food label designed to support the city’s burgeoning urban farming movement.

Local food — put a sticker on it!

Les circuits courts court -circuitent les intermédiaires. Circuits courts : une nouvelle étude pèse le pour et le contre. Site national des AMAP. Le localisme, seule issue pour le monde ? A l’heure où le monde entier parle de refonder le système financier, à l’heure où l’on recherche en France un nouveau modèle économique et social, à l’heure où les partis politiques français ne savent plus très bien quelle doctrine adopter, voilà une véritable alternative au capitalisme et au socialisme : le localisme.

Le localisme, seule issue pour le monde ?

Le localisme est une doctrine politique qui consiste à privilégier ce qui est local sans toutefois se fixer de limites frontalières, favorisant ainsi la démocratie participative, la cohésion sociale et la production de proximité, donc l’emploi local et la préservation de l’environnement via une moindre empreinte écologique liée au transport de marchandises.

Make Your Eating Habits Local, Save A Seal. Eating locally is a growing trend across the U.S. and around the world as people tune into local food, interested in making connections with local farmers, exploring the bounty of their regions, and enjoying the environmental benefits of cutting down on food miles.

Make Your Eating Habits Local, Save A Seal

(For a really ambitious project in locavorism, check out Eat Mendocino, in which two young women set out to only eat food from within the boundaries of California’s Mendocino County for the next year.) As it becomes a hot topic, and people discuss the benefits and complexities of the locavore lifestyle, we’re learning more and more about some of the unexpected trickledown effects of eating locally. Noël: Les cadeaux «made in France» ont séduit une majorité de Français.

Une majorité de Français (55%) a opté pour l'achat de cadeaux «made in France» pour Noël, même s'ils sont encore un certain nombre à juger que ces produits devraient être un peu moins chers ou davantage visibles dans les magasins, indique mercredi une étude OpinionWay pour Alittlemarket. Selon cette étude réalisée en ligne auprès de 1.054 personnes sélectionnées selon la méthode des quotas, les hommes et les personnes plus âgées sont ceux qui ont le plus offert de cadeaux d'origine française.

Ainsi, les hommes sont 58% à avoir favorisé les présents «made in France» (contre 53% pour les femmes), de même que les 65 ans et plus qui les ont plébiscités à 77%.