background preloader

Alternatives agricoles

Facebook Twitter

Avec l'agroforesterie, les arbres et les haies reviennent dans les champs pour restaurer un écosystème vertueux. #AlertePollution Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?

Avec l'agroforesterie, les arbres et les haies reviennent dans les champs pour restaurer un écosystème vertueux

Cliquez ici pour nous alerter ! "L’agroforesterie désigne les pratiques, nouvelles ou historiques, associant arbres, cultures et/ou animaux sur une même parcelle agricole, en bordure ou en plein champ", selon l’Association française d’agroforesterie. Bonne nouvelle, les arbres et les haies reviennent dans les champs. Le mouvement est encore timide, mais devant l’urgence, quelques paysans s’y sont convertis. Le couple a quitté la ville en 2001 pour s’installer sur une parcelle qui était un désert végétal : "C’est comme ça qu’on a trouvé notre ferme au départ, c’est-à-dire sans arbres, ni haies, avec un travail dans le sens de la pente, plus de végétation… explique ce néo-rural diplômé d’une école de commerce au magazine "13h15 le samedi" (replay).

Une ancienne variété de prune sauvée par le conservatoire végétal s'avère idéale pour le terroir aquitain - France 3 Nouvelle-Aquitaine. Elle était tombée dans l'oubli.

Une ancienne variété de prune sauvée par le conservatoire végétal s'avère idéale pour le terroir aquitain - France 3 Nouvelle-Aquitaine

Ce sont quelques arbres retrouvés dans le Lot qui ont permis de la sauver d'une disparition probable... Une chance, car cette variété Datil est particulièrement adpatée aux terrains de la région. "Qu'elle soit sur des sols sableux, argileux ou équilibrés, en zone acide ou en zone calcaire, il n'y a pas de problème. Elle produit toujours bien et elle a le même comportement" nous explique la directrice du Conservatoire Végétal d'Aquitaine Evelyne Leterme. Utiliser de l'urine humaine comme engrais ? Des scientifiques travaillent sur cette solution efficace pour l'agriculture de demain. Utiliser de l'urine comme engrais ?

Utiliser de l'urine humaine comme engrais ? Des scientifiques travaillent sur cette solution efficace pour l'agriculture de demain

L'idée n'est pas loufoque. Des chercheurs de grandes écoles d'ingénieurs françaises et suisses ont démontré que l'urine était une alternative crédible aux produits chimiques pour l'agriculture. A l'ouest de Paris, ils ont épandu de l'urine sur des dizaines de parcelles de blé, afin de comparer les rendements avec les engrais conventionnels issus de la pétrochimie. Résultat : "entre une parcelle fertilisée à l'engrais chimique et une parcelle fertilisée à l'urine humaine, il n'y a aucune différence", explique Tristan Martin, ingénieur à l'Ecole des Ponts Paris Tech. "L'an dernier, nous avons mené des essais en serres et nous avons constaté que les rendements étaient les mêmes entre les engrais chimiques et l'urine : on produit la même quantité de végétaux avec de l'engrais chimique qu'avec de l'engrais d'origine humaine", renchérit Fabien Esculier, géo-biochimiste à Paris Tech.

En pleine ascension, l’agriculture bio entre dans le temps du doute. La biodiversité protégée à la vente d'un terrain. L’Europe, une affaire d’agriculture et d’alimentation. Présentation de l’initiative par son auteur : Élections européennes : je mange donc je vote L’agriculture et l’alimentation sont des enjeux essentiels pour nos sociétés.

L’Europe, une affaire d’agriculture et d’alimentation

Quel type d’agriculture voulons-nous voir se développer ? Une agriculture à taille humaine, diversifiée et respectueuse de l’environnement ? Tribune Libération "L'agriculture biologique : priorité nationale ou alibi ?" Lettre à Monsieur le Ministre de l'agriculture - ASPRO PNPP. Un monde sans pesticides. Émission en partenariat avec le service Planète-Sciences Jardiner autrement, avec des moyens neutres et éco-responsables, en recourant à des alternatives, c’est la règle désormais pour les particuliers depuis le 1er janvier 2019, deux ans après l’obligation faite aux communes de ne plus utiliser de pesticides et autres intrants chimiques dans les lieux et jardins publics.

Un monde sans pesticides

Mais le sujet reste houleux. A Pellevoisin, Laurence et Gilles ont renoncé aux pesticides. Dans la Drôme, des milliards d’insectes pour remplacer les pesticides. Définition Un pesticide est une substance le plus souvent chimique qui vise à détruire une ou plusieurs espèces d’être vivants dits « nuisibles ».

Dans la Drôme, des milliards d’insectes pour remplacer les pesticides

Les plus répandues sont les herbicides (contre les mauvaises herbes), les insecticides (contre les insectes) et les fongicides (contre les champignons). Retour sur la Fête de l’agriculture paysanne du 15 sept 2018 – ADEAR Limousin. L’Adear a animé une rencontre autour des dynamiques territoriales face aux enjeux de la transmission, où sont venus témoigner Gilbert CHABAUD, maire de St Pierre de Frugie (24450) et Christian LEDUQUE, président de la SCIC Terres en Chemin d’Alloue (16 490) et de l’Association Champs du partage (Espace test en Poitou Charentes).

Retour sur la Fête de l’agriculture paysanne du 15 sept 2018 – ADEAR Limousin

Face à un nombre croissant de départ à la retraite des agriculteurs en Limousin, la question de la transmission des fermes devient une priorité pour les territoires ruraux ! En effet, les paysans sont non seulement des acteurs de l’économie mais sont aussi des acteurs du développement local : des créateurs d’emploi et de valeur ajoutée qui contribuent au maintien d’un tissu social et rural vivant. Retour sur la Fête de l’agriculture paysanne du 15 sept 2018 – ADEAR Limousin. Pesticides : ce qu'il faut savoir sur ce dossier sensible. Auprès des agriculteurs, des pouvoirs publics, des citoyens ou encore des médias, France Nature Environnement se mobilise depuis des années pour porter et mettre en lumière les solutions permettant de se passer durablement de ces substances.

Pesticides : ce qu'il faut savoir sur ce dossier sensible

Pour mettre fin à la dépendance de notre agriculture aux intrants en général et aux pesticides en particulier, l'accent doit être mis sur l’accompagnement des agriculteurs vers cette transition agroécologique et sur la juste rémunération des services rendus par une agriculture plus vertueuse. Une politique qui s'avèrerait bénéfique à la santé de tous, à notre environnement mais également à la juste rémunération des agriculteurs. Puisque tous les acteurs doivent se mobiliser, vous avez également votre rôle à jouer : privilégier une nourriture bio ou de Haute Valeur Environnementale, c'est également œuvrer à la sortie des pesticides.

Jardiner sans pesticides, c'est aussi agir concrètement. L'agriculture bio est-elle plus performante que l'agriculture conventionnelle ? Cet agriculteur des Yvelines pratique l'agriculture biologique.

L'agriculture bio est-elle plus performante que l'agriculture conventionnelle ?

Cet autre, installé dans l'Oise, l'agriculture conventionnelle, qui autorise les produits chimiques. Sans désherbant comme le glyphosate, l'agriculteur bio doit enlever les mauvaises herbes mécaniquement. Pour combattre les mauvaises herbes comme le ray-grass, il a trouvé une plante magique : la luzerne. Des techniques payantes. Agriculture bio : aussi efficace que les pesticides ? La « guerre contre les pesticides » est déclarée.

Agriculture bio : aussi efficace que les pesticides ?

Du moins, c’est ce qu’a annoncé récemment le Ministre de l’Écologie, Nicolas Hulot, malgré sa frilosité à interdire le glyphosate à court terme en France. Une étude publiée dans la revue Nature Sustainability pourrait aller en ce sens. Les chercheurs de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) et de l’université de Rennes ont découvert que l’agriculture biologique résiste mieux aux maladies que l’agriculture qui utilise des pesticides. Pour rappel, les pesticides sont censés servir à « lutter contre les organismes définis comme nuisibles », soit empêcher la prolifération de mauvaises herbes, d’insectes, de champignons, de parasites… Tout ce qui pourrait altérer le rendement d’une exploitation. Le label AB est mort, vive le label AB ! L’agriculture bio est plus rentable que le conventionnel, selon. C’est une étude d'une ampleur inédite que vient de publier l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) sur la performance économique de l’agriculture biologique comparée à celle du conventionnel.

L'Institut a étudié la rentabilité de 1 800 fermes bio et de 28 000 exploitations conventionnelles. Trois secteurs sont représentés : le maraîchage, la viticulture et la production laitière. Selon ces travaux, l’agriculture bio est plus rentable que le conventionnel. Nature : il faut sauver les haies ! Des champs entourés de haies, une mosaïque à perte de vue. Le bocage, élément clé de notre paysage, est essentiel à notre écosystème. Mais depuis des années, arbres et bosquets sont souvent arrachés, le patrimoine est menacé. En France, les haies sont pourtant protégées par de multiples textes.

L’agroforesterie s’enracine dans l’agriculture. Le savoir-faire qui consiste à allier les arbres aux cultures est aujourd’hui redécouvert sous le nom d’« agroforesterie », néologisme apparu dans les années 1970. Cette technique est pourtant connue depuis la plus haute Antiquité puisque les Étrusques et les Grecs la mentionnent. Cette exploitation conjointe était particulièrement importante en France au Moyen-âge. Certaines associations traditionnelles sont encore visibles en Normandie (pré-verger) et dans la Drôme (noyeraies extensives et cultures intercalaires). Oubliée après la seconde guerre mondiale et le remembrement agricole, cette science agronomique reprend aujourd’hui une multitude de formes (haies, bosquets, arbres têtards, alignements au sein de la parcelle, etc.) et s’adapte à toutes les productions agricoles : céréaliculture, élevage, maraichage, arboriculture, viniculture, etc.

Dans le champ, l’arbre augmente les capacités agricoles L’agroforesterie, c’est penser le retour de l’arbre dans le champ. Compléments d’info : De nouvelles pratiques agricoles corréziennes plus respectueuses de l'environnement - France 3 Nouvelle-Aquitaine. A Chamboulive en Corrèze, Jacques Gauvreau est éleveur bovin. Depuis 12 ans, il a radicalement changé sa façon d'engraisser ses animaux. Désormais ses 120 vaches ne mangent que de l'herbe alors qu'avant l'agriculteur leur servait des céréales et des tourteaux de soja.Résultat : des pratiques plus naturelles et saines mais aussi plus logiques. Car elles permettent à Jacques Gauvreau d'alléger un peu son travail et d'utiliser moins d'engrais. Il faut donc organiser la rotation des vaches sur les parcelles.

Jacques Gauvreau partage ses pratiques avec d'autres agriculteurs du réseau CIVAM, une fédération de fermes autonomes et économes aux pratiques très différentes des habitudes agricoles actuelles. Envisager que seul le marché rémunère l'agriculture bio est une faute. Des partenariats innovants peuvent être passés entre producteurs bio et grande distribution. A l'instar de celui qu'ont noué les producteurs Biolait à Système U. Mais cela ne peut pas se substituer aux aides publiques, estime le président du groupement. Christophe BaronPrésident du groupement de producteurs Biolait et producteur dans le Morbihan Actu-Environnement : L'entreprise de collecte et de commercialisation de lait de vache bio Biolait a passé, en 2011, un partenariat assez novateur avec l'enseigne de distribution Système U et la laiterie Saint Denis de l'Hôtel.

Comment ce rapprochement a-t-il eu lieu ? Les petites fermes et micro fermes sont-elles l'avenir de l'agriculture ? En France, un peu plus d’un tiers des exploitations sont de taille modeste avec une surface inférieure à 20 hectares mais un nombre grandissant d’installations s’effectue sur des surfaces agricoles ne dépassant pas 1,5 hectares. Tournées vers le maraîchage ces micro fermes utilisent les techniques de la permaculture et de l’agroécologie : pas de produits phytosanitaires, pas ou peu de mécanisation et une association des cultures. Secteur bio : +38% d'emplois en quatre ans. Le secteur bio poursuit sa croissance et crée des emplois : plus de 30.000 en quatre ans, quand le reste de l'économie française est plutôt morose.

Pain, agriculture, café, démocratie... À Mâlain, on invente l’alternative totale. Mâlain (Côte-d’Or), reportage Mâlain est un village de Côte-d’Or de 750 habitants, à 25 km de Dijon. Depuis deux ans, un petit groupe s’y est installé et impulse une belle dynamique collective autour d’un projet alternatif agriculturel étonnant. Jennifer, Renaud, François, Claire, Myriam, Léo, Hélène, Jeff, Cyril, Gaëlle… tous sont animés par l’envie de reconnecter l’agriculture au territoire, de créer une agriculture à taille humaine, respectueuse de l’environnement et créatrice de lien social, d’œuvrer pour une éducation populaire.

Des produits laitiers bio dans les cantines et des paysans en colère. La ferme de la Bergerie nationale (Yvelines) inaugurait, en novembre, deux ateliers de transformation de lait biologique. L'Appel du Sol – Signons l'Initiative Citoyenne Européenne pour la protection des sols. Le Beloukha : un désherbant redoutable, français... et 100% naturel ! Les pesticides polluent nos terres et ruinent notre santé. Biolait, la coopérative des paysans qui échappe à la crise. Marché bio : 20% de croissance en six mois. OSez l'Agro Écologie : Les cultures associées sont beaucoup plus efficaces à bas niveau d’intrant (notamment en bio) que les cultures pures.

"Nous ne sommes pas des magiciens mais des agriculteurs dans une démarche de progrès permanente" Stéphanie Pageot est présidente de la Fédération nationale d'agriculture biologique. Membre du comité de soutien de Bio Consom'acteurs, elle répond aux questions que se posent de nombreuses personnes pas convaincues par la bio, notamment sur ses différences profondes avec l'agriculture conventionnelle, au-delà du cahier des charges bio européen. Le Danemark en route vers une agriculture 100% biologique.

Paroles d'agriculteurs. Le lait bio ne connaît pas la crise ! Alors que la filière du lait est au plus mal, la production de lait biologique, elle, a le vent en poupe ! Urgence, des Alternatives Existent, Stop au Scandale de la Culture du Maïs et de l'Irrigation Intensive ... et surtout à Quel Prix - Vidéo TvLocale Ferme Val de Seudre Identi'terre. Sur les chemins de l'Agriculture Paysanne. 11 astuces naturelles contre les pucerons. Le vinaigre blanc, herbicide écologique. Préparations naturelles : une centaine de plantes médicinales autorisées. Les vignerons de Champagne bio demandent l'interdiction des herbicides - France 3 Champagne-Ardenne.

Les plantes bio-indicatrices. Soigneurs de terres - France 2 - 13H15. La ferme du futur est écolo et prospère, la preuve en diaporama. C'est le grand boom du bio en France et dans le Sud-Ouest. Agriculture bio : votre région soutient-elle vraiment les alternatives aux pesticides. Et si… on bannissait les pesticides ? La crise ? Elle ne touche pas tous les éleveurs - 29/02/2016. Salon de l’agriculture : industriels et éleveurs main dans la main pour développer la filière bio. Face à la crise agricole, le bio tire son épingle du jeu. 60 ans que l'agriculture a tout faux. Pascal Poot, l'homme qui fait pousser 400 variétés de tomates sans eau ni pesticides. 13h15 le dimanche. Soigneurs de terres - France 2 - 31 janvier 2016 - En replay. Ca chauffe dans mon assiette. La ferme de demain, écolo et prospère, existe déjà, nous l’avons visitée. Au pays de Caux, des agriculteurs vont replanter des haies grâce au financement participatif - France 3 Haute-Normandie.

Campagnes Solidaires 311. Permaculture : agriculture du futur. Pourquoi les petits élevages porcins bio ne connaissent ni la crise ni l’endettement. Agriculture : la révolution douce de l'école "Terre et humanisme" Aude : quasiment ruiné en 2008, il sauve son exploitation grâce au bio. Youtube. L'agriculture paysanne est une vraie solution à la crise climatique. Autrement (avec des légumes) - La Nef. Avec la pluie les limaces reviennent, faut-il ou non qu’on les assassine ? Comment (vraiment) sauver l'agriculture française avec 3 milliards. Agriculture et changement climatique, quel rapport ? Sélection variétale : vive la biodiversité cultivée. La butte, combine épatante du jardinier bio et paresseux. Agriculture. Changer vraiment, et oser l'alliance écologistes-agriculteurs. La butte, combine épatante du jardinier bio et paresseux. Les Amis de la Confédération Paysanne. 60 ans que l'agriculture a tout faux.

Oui, l’agriculture biologique peut nourrir la planète. En troquant des graines sur le net, ils défient l'industrie des semences. Un champignon tueur d'insectes, le brevet qui dérange Monsanto. Rencontre de Reporterre : Faisons de l’agriculture une solution au changement climatique. La réduction des phytos passe par un changement des mentalités. BDAP-A4-BD. Portrait d'un paysan engagé, par webtv Info La Rochelle - une vidéo TV Ferme Val de Seudre Identi'terre. Jeune paysan recherche terre à exploiter en bio. La Micro-Ferme : à la recherche de l’autonomie locale. L'Alsace se mobilise contre les pesticides - France 3 Alsace. Ces potagers envahissent les toits de Paris et c’est positif.

L'agroforesterie appliquée à la viticulture, ça marche ! L'agriculture biologique sans pesticides, rentable et productive, peut nourrir l'humanité. La fiche technique d’Un Plus Bio : monter une régie agricole « Unplusbio, association spécialisée dans le conseil, la mise en place et le suivi d'une restauration collective de qualité.

Agroécologie vs conventionnel : l’écart de rendement disparaît. Beulin-Pinatel : deux visions de l'agriculture, interviews croisées. Les paysans méritent mieux. « On peut nourrir 10 milliards d’humains en bio sans défricher un hectare » La permaculture. Vandana Shiva: «Sur une planète morte, on ne fait plus d’affaires» - Page 1. Visite de l' élevage laitier de Bernard Gaborit à Maulévrier (49) Comment les cubains ont converti leur île au bio. L’hôtel à insectes: pourquoi, comment ? Protégeons les abeilles. Pesticides : pour s’en débarrasser, des solutions existent ! Alimentation : « Notre modèle agricole mondial est à bout de souffle »

Le bocage, en voie de disparition.