background preloader

Programme terminale Actualité 2021

Facebook Twitter

Entre inquiétude et enthousiasme, les villes confrontées à l’arrivée des data centers. A moins de six mois d’écart, la scène se répète.

Entre inquiétude et enthousiasme, les villes confrontées à l’arrivée des data centers

Marseille, le 27 mai : le gratin politique local se presse pour une visite du chantier du futur data center (« centre de données ») d’Interxion, son quatrième dans la ville. Même parterre d’élus, le 5 octobre, à Bruges (Gironde), en périphérie de Bordeaux, pour l’inauguration du data center d’Equinix. A 600 kilomètres de distance, les édiles affichent leur satisfaction, voyant dans ces infrastructures un atout pour se positionner aux avant-postes de la révolution numérique. « Ici, les entreprises auront des capacités technologiques qu’elles n’auraient pas ailleurs », se réjouit Alain Anziani, président PS de la Bordeaux Métropole.

Pas de hasard à ce que deux villes du littoral soient candidates à devenir les grands pôles régionaux de l’économie de la donnée. Lieferprobleme: Die ganze Welt wartet auf Ware. Das sind die Gründe. Pénuries : les causes du grippage de l’économie mondiale. Les prix du gaz et de l’électricité ne sont pas les seuls à s’envoler depuis quelques mois.

Pénuries : les causes du grippage de l’économie mondiale

Ceux de nombreuses matières premières et composants alimentant les chaînes de production des usines du monde entier grimpent aussi, ralentissant la production et la livraison de biens de consommation. Le Monde fait le point sur ces pénuries. Qu’est-ce qu’une pénurie ? Le transport maritime essuie la tempête du siècle. Partout dans le monde, les ports sont engorgés et les conteneurs de plus en plus chers.

Le transport maritime essuie la tempête du siècle

La crise des échanges commerciaux par cargo sonne-t-elle le glas d’une certaine mondialisation ? Un porte-conteneurs géant coincé dans le canal de Suez, des coûts de fret qui battent des records, des armadas de navires qui attendent à l’entrée des ports, des arrêts de l’activité dus au Covid… Le transport par conteneurs a rarement connu année aussi agitée que 2021. Enquête vidéo : comment Pékin impose sa présence militaire en mer de Chine méridionale. Fin de la trêve et reprise des combats dans le sud de l’Afghanistan.

Des combats ont repris dimanche 16 mai entre les forces gouvernementales d’Afghanistan et les talibans dans la province du Helmand, au terme de trois jours d’une trêve décrétée pour la fête musulmane de l’Aïd-el-Fitr, ont annoncé les autorités afghanes.

Fin de la trêve et reprise des combats dans le sud de l’Afghanistan

Des accrochages ont été signalés dans la périphérie de Lashkar Gah, la capitale de cette province du sud-ouest du pays, théâtre d’intenses combats depuis le 1er mai, date à laquelle les Etats-Unis étaient supposés avoir retiré leurs 2 500 soldats encore présents sur place, ont fait savoir un porte-parole de l’armée et un responsable local. Article réservé à nos abonnés Lire aussi En Afghanistan, la communauté internationale redoute une offensive généralisée des talibans « Les talibans et les forces gouvernementales se sont affrontés quand le cessez-le-feu s’est terminé », a déclaré à l’AFP Attaullah Afghan, chef du conseil provincial du Helmand. Pourquoi la crise sanitaire met-elle le transport maritime en surchauffe ? Si le blocage de l’Ever-Given dans le canal de Suez a marqué les esprits en mars dernier, l’événement n’est que le symptôme d’une désorganisation plus profonde du secteur du fret maritime.

Pourquoi la crise sanitaire met-elle le transport maritime en surchauffe ?

Car, depuis la reprise de l’économie mondiale cet été, une cascade d’événements plus ou moins imprévus par le secteur fragilise de nombreuses chaînes d’approvisionnement. Et on assiste à une flambée inédite des prix des conteneurs, ces caissons métalliques emblématiques de la mondialisation qui ont, depuis quelques mois, quasiment quadruplé. Au premier trimestre 2020, la crise sanitaire frappe durement l’Asie et l’onde de choc se répand en Europe et aux Etats-Unis. Le G7 promet un milliard de vaccins au reste du monde mais sans calendrier précis. Des militants cantonnés sur les plages, des journalistes également gardés à bonne distance, masqués et testés toutes les vingt-quatre heures, des cas de Covid-19 pourtant détectés dans un hôtel de St Ives (Royaume-Uni), tout près de Carbis Bay, en Cornouailles, où se retrouvent les dirigeants du G7, ou à bord du MS Silja-Europa, un bateau de croisière servant d’hôtel aux milliers de policiers venus sécuriser les lieux… ce premier sommet du G7 « en présentiel » depuis le début de la pandémie reste placé sous le signe de la crise sanitaire.

Le G7 promet un milliard de vaccins au reste du monde mais sans calendrier précis

Cette dernière est d’ailleurs en tête de ses priorités, avec, comme volonté affichée par l’hôte du sommet, le premier ministre britannique Boris Johnson, de « vacciner toute l’humanité d’ici à la fin 2022 ». Lire aussi Le G7, un sommet sous haute surveillance sanitaire. A un an de la présidentielle, la seule certitude, c’est qu’il n’y a plus de certitudes. Mais comment font les sondeurs ?

A un an de la présidentielle, la seule certitude, c’est qu’il n’y a plus de certitudes

Car au Mée-sur-Seine, commune populaire de 20 000 habitants en périphérie de Melun, la préfecture de Seine-et-Marne, la seule certitude, c’est qu’il n’y a plus de certitudes. Ni sur les destins individuels ni sur la vie collective. Même pas sur les prochaines vacances. Présidentielle 2022 : Fabien Roussel, candidat pour le Parti communiste. C’est désormais officiel.

Présidentielle 2022 : Fabien Roussel, candidat pour le Parti communiste

Les militants communistes viennent de désigner, via un vote électronique organisé les 8 et 9 mai, leur secrétaire national Fabien Roussel, comme candidat à l’élection présidentielle de 2022 avec un score de 82,36 % des suffrages pour (sur un peu plus 30 000 votants). « Je suis enthousiaste de mener avec vous, pour vous, la bataille de l’élection présidentielle, a affirmé Fabien Roussel, dimanche soir. A la recherche de la compétitivité perdue de la France. Que pèse la France industrielle sur l’échiquier mondial ?

A la recherche de la compétitivité perdue de la France

De moins en moins, si l’on en juge par les derniers indicateurs de compétitivité. Et, pour une fois, pas besoin d’incriminer les Chinois.

Figaro

Les îles Glorieuses deviennent une réserve naturelle nationale. Bonne nouvelle pour les tortues vertes (Chelonia mydas) et imbriquées (Eretmochelys imbricata) qui viennent y faire leurs nids, les requins et les raies qui passent dans les parages et quelques autres : dauphins à long bec, baleines, poissons de récif… La réserve naturelle nationale des Glorieuses est officiellement créée.

Les îles Glorieuses deviennent une réserve naturelle nationale

Elle est la 170e de France. Le décret, daté du 8 juin, a été publié au Journal officiel jeudi 10 juin. L’archipel de l’océan Indien, situé dans le canal du Mozambique, au nord-ouest de Madagascar, troque donc son titre de simple parc marin acquis en 2012, pour un statut plus protecteur. Génocide en Bosnie : le criminel de guerre Radovan Karadzic purgera la fin de sa peine au Royaume-Uni. Agé de 75 ans, le criminel de guerre bosno-serbe Radovan Karadzic finira sa vie dans une prison du Royaume-Uni, ont annoncé mercredi 12 mai les autorités britanniques. Après la mort pendant son procès de l’ancien président serbe Slobodan Milosevic en 2006, Radovan Karadzic est le plus haut responsable à avoir dû rendre des comptes pour la guerre de Bosnie.

Il avait été arrêté en 2008 après treize ans de clandestinité, avant d’être traduit devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), à La Haye. Figurant parmi les pays avec lesquels la justice internationale a des accords, le Royaume-Uni avait proposé qu’il purge sa peine sur son sol. Lang-Mitterrand, le tandem qui a révolutionné la culture.

Drôle de couple. Quand ils arrivent au pouvoir, le 10 mai 1981, François Mitterrand a 64 ans, un côté « IVe République », le cheveu rare et plaqué, le regard impénétrable, le verbe ciselé. Jack Lang a 41 ans, la tignasse bouclée, le corps sec, le costume clair avant la chemise rose ou le col Mao, le sourire éclatant, la formule ronflante. Le premier aime les livres et les marches solitaires. Serbie : mobilisation générale pour « sauver » l'écriture cyrillique. FRANCIS FUKUYAMA, GRAND ENTRETIEN : « LES MENACES CONTRE LA DEMOCRATIE VIENNENT DE L’INTÉRIEUR » – Journalisme pensif. NEWS NEWS NEWS Il y a seize ans, Francis Fukuyama annonçait la « fin de l’histoire », achevée par le triomphe mondial de la démocratie libérale et de l’économie de marché sur le communisme et le repli nationaliste. Depuis quelques années, le politiste nuance fortement cette analyse par trop optimiste – ou trop Occident-centrée ?

-, et prend acte de la montée des populismes nationalistes dans les grands pays du Sud et des régimes illibéraux au Nord, s’inquiétant que nos démocraties soient menacées de l’intérieur par des courants autoritaires, partisans de « sociétés fermées » et intolérantes (publié dans Le Monde IDÉES) … En 1992, à 40 ans, Francis Fukuyama, docteur en science politique formé à Harvard, analyste du think tank économique américain la Rand Corporation, collaborateur du Département d’Etat, publie La Fin de l’histoire et le Dernier Homme, qui fait aussitôt grand bruit.

Depuis, la pensée politique de Francis Fukuyama a évolué. Le titre de votre prochain essai, « Identity. « A la COP 26, le monde doit honorer l’accord de Paris » Tribune. A Glasgow (Ecosse), le monde doit honorer les engagements définis par l’accord de Paris pour l’avenir de notre planète. A son adoption en 2015, l’accord de Paris a fait naître un espoir pour notre planète : il marquait le moment où les dirigeants mondiaux ont véritablement décidé de lutter contre le changement climatique et de contenir ses pires conséquences. Cet accord historique a tracé une voie permettant de limiter le réchauffement du globe à nettement moins de 2 °C de plus que les niveaux pré-industriels, avec l’espoir de ne pas dépasser 1,5 °C d’augmentation. Cela, bien entendu, n’a pas instantanément résolu le problème, et la crise climatique continue de s’aggraver.

Les banquises disparaissent, le courant du Gulf Stream est à son plus bas niveau depuis un millénaire, inondations et sécheresses menacent vies et moyens de subsistance aux quatre coins de la planète.