background preloader

La littérature d'idées et la presse du XIXe au XXI siècle

Facebook Twitter

"La beauté culturelle": la question de la beauté est-elle encore un sujet de débat dans notre société?


Lecture cursive: articles de presse d'Émile Zola sur le peintre Édouard Manet
Groupement de textes complémentaires: "Journalisme et littérature"
Prolongement artistique et culturel: « les codes esthétiques ébranlés: l'exemple du nu féminin » La Presse à la Une - Action pédagogique. Huit unes de quotidiens sont proposées ici et retracent, de 1783 à 2001, les grandes étapes de l’évolution des unes. • Les élèves sont invités à classer ces unes dans l’ordre chronologique de leur réalisation.

La Presse à la Une - Action pédagogique

Qu’est-ce qui les a conduits à ce choix : les dates de parution inscrites sur les unes ? Ou la reconnaissance de certains traits d’une modernité en progrès d’un numéro à l’autre ? Analyser le texte argumentatif. Qu'est-ce qu'un journaliste écrivain? Interviews d'écrivains-journalistes. Albert Londres: biographie. Le dieu des journalistes, Albert Londres. Le Prix Albert-Londres, c'est quoi et comment ça marche ? La Vénus de Milo - Venus de Milo - Musée du Louvre. Le déjeuner sur l'herbe - d'Art d'Art. Olympia - Le scandale de la réalité. En 1863, Victorine Meurent, modèle préféré de Manet dans les années 1860, pose pour ce nu jugé à l’époque comme le plus scandaleux des nus féminins jamais peints.

Olympia - Le scandale de la réalité

Si l’œuvre est acceptée au Salon de 1865, c’est que le jury craint l’organisation d’un nouveau « Salon des refusés », comme en 1863. Mais elle fut ridiculisée et injuriée avec une rare violence, ce qui affecta Manet, qui cherchait à s’inscrire dans la suite des maîtres du passé.Certains pourtant, comme Zola, surent déceler la modernité de cette œuvre offerte à l’Etat en 1890 grâce à une souscription publique organisée par Claude Monet.

Cette œuvre a choqué par son sujet comme par son traitement. Le sujet s’inscrit pourtant dans la tradition du nu féminin cultivée par Titien, Vélasquez ou Goya, entre autres, ainsi que par des peintres académiques de l’époque de Manet. Le traitement du corps a été une autre cause de scandale. La provocation n’était pourtant pas le but de Manet. L'œuvre à la loupe : Le déjeuner sur l'herbe de Manet. Édouard Manet, Le déjeuner sur l'herbe (1863) / Via Wikimedia Commons Pour la première fois en 1863, les œuvres qui créent la polémique et ne respectent pas l’académisme en peinture sont exposées dans un nouveau lieu : le Salon des Refusés.

L'œuvre à la loupe : Le déjeuner sur l'herbe de Manet

Édouard Manet y expose trois œuvres cette année-là, parmi lesquelles Le déjeuner sur l’herbe, la plus réputée de toutes ses créations. L’un des pères de l’impressionnisme provoque le scandale et une rupture avec le classicisme. KAZoART revient sur l’un des plus grands chefs-d’œuvre du XIXe siècle. Un déjeuner pas comme les autres Si Manet avait vraiment voulu choquer le grand Paris de la fin du XIXème siècle, il n’aurait pas pu s’y prendre autrement ! Dans un décor que l’on imagine plutôt fictif et théâtral, quatre personnages partagent un moment autour de quelques mets. Liste des tableaux d'Édouard Manet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des tableaux d'Édouard Manet

La liste de tableaux ci-dessous présente une partie des huiles sur toile signées Édouard Manet connues à ce jour. Les gravures et dessins de ce peintre sont présentés ailleurs. Cette liste non exhaustive s'inspire notamment du catalogue raisonné de Denis Rouart et Daniel Wildenstein (1975), qui comprend près de 450 toiles.[1] Chaque pièce de ce catalogue possède une numérotation commençant par « RW » suivi d'un numéro. Zola, écrivain et ami des peintres. Françoise CACHIN, Manet, « j’ai fait ce que j’ai vu », Paris, Gallimard, Découvertes Gallimard – RMN, 1994.

Zola, écrivain et ami des peintres

COLLECTIF, Regards d’écrivains au musée d’Orsay, RMN, 1992. Éric DARRAGON, Manet, Paris, Fayard, 1989. Orlan, son corps est son oeuvre. Orlan, artiste : "Mon corps est devenu un lieu public de débat" Pourquoi avez-vous fait de votre corps la matière première de votre œuvre ?

Orlan, artiste : "Mon corps est devenu un lieu public de débat"

Tout mon travail, depuis 1964, que ce soit par la peinture, la sculpture ou des installations, porte sur le statut du corps dans la société et sur les pressions sociales qui s'exercent sur le corps, notamment celui des femmes. J'ai commencé à une époque où, en tant que femme, il s'agissait vraiment de revendiquer le territoire de son corps et le pouvoir d'en faire ce que l'on voulait. J'ai travaillé avec beaucoup d'autres femmes pour la liberté sexuelle, pour la contraception, l'avortement, etc. Utiliser son corps était alors extrêmement politique. Vous avez travaillé sur les représentations traditionnelles de la beauté, notamment précolombiennes et africaines, mais aussi sur les images de la Joconde ou de la déesse Europe.

J'essaie de dire que toutes les civilisations ont fabriqué les corps, ainsi que les logiciels qui sont à l'intérieur car nous sommes formatés. Il n'y avait pas d'idéal ni d'image préétablie. Voulez-vous un dessin ? Le saviez-vous ? Le Body Art. Le Body Art, ou « art corporel », définit une pratique où les limites sont mises à l’épreuve.

Le saviez-vous ? Le Body Art

Dans certains cas, l’artiste fait de son corps une oeuvre d’art à part entière. Marina Abramovic et Ulay Pionnière de l’usage de la performance, l’artiste serbe Marina Abramovic (née en 1946) marque l’histoire de l’art en explorant les limites du corps humain et les capacités de l’esprit. Dans les années 1976- 1988, elle et son compagnon, l’Allemand Frank Uwe Laysiepen dit Ulay (né en 1943), vivent une histoire aussi passionnelle que productive.

Pendant dix ans, avant une séparation houleuse, les deux artistes créent des œuvres et réalisent des performances dans lesquelles ils mettent en scène leur intimité et leur complicité.