background preloader

La République en marche (souvent abrégée en LREM ou REM, voire LRM, officiellement en LaREM)

Facebook Twitter

Parlement européen : Bayer-Monsanto finance bien le parti ALDE. «C'est un échec collectif» : le député Matthieu Orphelin quitte le groupe LREM à l'Assemblée. Au lendemain de l'adoption de la loi anticasseurs à l'Assemblée, vote marqué par l'abstention de 50 élus marcheurs, un député LREM a annoncé quitter son groupe politique dans l'hémicycle, ne manquant pas de revenir sur le grand débat national. «C'est un échec collectif», a déploré le député LREM de la 1e circonscription du Maine-et-Loire, Matthieu Orphelin, dans un mail interne rédigé ce 6 février pour annoncer sa démission du groupe LREM à l'Assemblée nationale : «une décision lourde de sens, qui sera effective dans quelques jours», précise-t-il dès le début de son texte. Dans sa lettre, le député est revenu sur le grand débat national, émettant une suggestion à sa future ex-famille politique. En effet, Matthieu Orphelin a souhaité alerter «le gouvernement et la majorité» sur le fait que «seules des décisions historiques, en particulier sur la justice fiscale ou l’accompagnement dans la transition écologique, permettront que [le grand débat national] apaise durablement le pays».

LRM : le départ du député Matthieu Orphelin signe de la fracture de la majorité. Macron: « Avec Trump, nous contribuerons à la création d’un ordre mondial du 21e siècle pour le bien de nos concitoyens » L'historien Gérard Noiriel: Macron "ne comprend pas les classes populaires" Paris (AFP) - Le président Emmanuel Macron "ne comprend pas les classes populaires", estime l'historien Gérard Noiriel, auteur d'"Une histoire populaire de la France" (Agone), critiquant le manque d'"humilité" d'un chef de l'État qui prend la parole pendant des heures dans un grand débat où "normalement, c'est la parole aux Français". Question: Pensez-vous que l'attitude d'Emmanuel Macron, ses petites phrases, aient provoqué la crise des "gilets jaunes"? Réponse: "Je crois qu'Emmanuel Macron, ce n'est pas lui le responsable de cette crise, elle vient bien avant.

Mais il a accéléré le processus par ses discours, par sa vision même de la société française. Il ne comprend pas les classes populaires. Je l'ai montré dans la conclusion de mon livre, elles sont complètement absentes de sa vision du monde. Je pense qu'il se dit qu'il faut maintenir le cap, il pense que c'est la seule solution, même économiquement parlant. Q: Quelles sont les issues possibles du mouvement ? Emmanuel Macron aurait financé sa campagne avec l'argent du ministère de l'Economie. La cote d'Emmanuel Macron remonte de 6 points à 34% Le pourcentage de Français qui approuvent l'action d'Emmanuel Macron a encore remonté de 6 points en février, à 34%, retrouvant son niveau d'octobre 2018 (33%) avant la crise des "gilets jaunes", contre 64% qui ne l'approuvent pas, selon un sondage Ifop Fiducial paru mardi.

Macron de plus en plus populaire à droite. La cote d'approbation du chef de l'État avait touché son plus bas en décembre, à 23%, avant de remonter déjà de 5 points en janvier, selon ce sondage pour Paris Match et Sud Radio. Les Français considèrent toujours à 74% que le président n'est pas proche de leurs préoccupations, désapprouvent sa politique économique (33% pour, 67% contre) et trouvent majoritairement (à 60%) qu'il ne renouvelle pas la fonction présidentielle. Ils jugent en revanche qu'il défend bien les intérêts de la France à l'étranger (à 54%).

C'est auprès des sympathisants des Républicains (29%, +7) et du MoDem (52%, +14) que la proportion de sondés "satisfaits" d'Emmanuel Macron augmente le plus. L’État coule le transport fluvial. C’est la première fois que le vote annuel du budget de Voies navigables de France (VNF, cet établissement public à caractère administratif gère et exploite le réseau fluvial français) soulève une telle tempête. Tous les membres du conseil d’administration, parmi lesquels Transport et logistique de France (TLF, la première organisation professionnelle représentative des métiers du transport) et France Nature Environnement, s’opposent farouchement à l’État.

Au point d’avoir tous signé le 20 décembre un communiqué de presse intitulé « Les voies navigables lâchées par le gouvernement ». Une manifestation de colère inédite dans le petit monde du transport fluvial. « Les voies navigables lâchées par le gouvernement ». Pourquoi cette bronca ? Le transport fluvial émet en effet quatre fois moins de CO2 par quantité transportée que la route Avec ses 6.700 kilomètres de canaux et de rivières aménagées, VNF gère et exploite le plus grand réseau de voies navigables d’Europe.

Puisque vous êtes ici… Macron : les autres c’est l’enfer ! Ce type est décidément merveilleux ! Deux comptes rendus, sur Paris-Match et Le Point, de l’audience que Son Auguste Jupitude a daigné concéder à une poignée de journalistes révèlent un paranoïaque complètement en roue libre, un complotiste sans filtre voyant des Russes cachés à peu près partout, incapable de s’interroger réellement sur quoi que ce soit, de relier causes et effets autrement que selon des postulats éculés, incapable de l’ombre d’une analyse de la situation, juste mû par sa seule obsession de mouler la réalité dans ses présupposés faillis et puérils. « C’est de la faute des autres ».

Voilà peut-être l’élément essentiel, le fil conducteur, la colonne vertébrale. Les ennemis sont partout : intérieurs et extérieurs. Deux longs articles, donc, pour dérouler la pensée du Maître parsemée de quelques poncifs ronflants (on y apprend que « ce mouvement est polymorphe » : allons bon, mais où va-t-il chercher tout ça ?)

Ah mais, nous dit-on, il reconnaît aussi ses erreurs ! Quand Christophe Castaner était surnommé « Simplet » rue de Solférino. Voilà pourquoi Christophe Castaner est surnommé « Simplet » Extrait Boulevard Voltaire du 30 juillet 2017 " Parmi les sept nains de Blanche-Neige, c’est celui-ci qui a été choisi pour lui, de préférence à Atchoum et aux autres. Un sobriquet qui lui va très bien. Du temps où il traînait rue de Solférino, les collègues, les camarades de Castaner l’appelaient « Simplet ». La preuve que, chez les socialistes, on ne manquait quand même pas d’hommes et de femmes lucides et intelligents. Mais on pardonnait à Christophe Castaner d’être champion dans la catégorie « nigaud poids lourd ».

Il aimait parler. Écoutez le bruit que fait sa brosse à reluire sur les pompes d’Emmanuel Macron : « Je vais là où il me demande d’aller car j’ai pour lui de l’amour. » Informée de cette déclaration, Brigitte Macron a froncé les sourcils. Ainsi encouragé dans ses élans amoureux, Castaner a persévéré et surenchéri. Christophe Castaner, « l'homme qui dit toujours oui » Tags : Christophe Castaner. Quand Marlène Schiappa expliquait comment frauder la Sécu. Magot des Assad, soupçons d'escroquerie… Nouvelles révélations sur ce sulfureux Syrien proche de Benalla et qui posait avec Macron. Un drôle de personnage, dans l’ombre de l’Elysée depuis plusieurs années. D’abord sous Hollande, puis sous Macron via Alexandre Benalla. Officiellement, Mohamad Izzat Khatab est un Syrien richissime, qui collectionne les portraits flatteurs, les selfies avec les grands de ce monde et se verrait bien à la tête de la Syrie une fois la paix revenue.

L’homme a d’ailleurs un "plan pour la paix en Syrie", un mémorandum en dix points qu’il promeut sur son site Internet. En réalité, pour certains, Izzat Khatab serait un aventurier de la finance, un faux mécène jonglant avec l’argent des autres… Quoiqu’il en soit, comme l’a révélé Libération, ce Syrien sulfureux a croisé le chemin d‘Alexandre Benalla cet automne, puisqu’il aurait hébergé, en octobre, le déchu de l’Elysée. Et selon nos sources, Alexandre Benalla l’a même mis en contact avec une autre de ses connaissances, Vincent Miclet, un milliardaire qui a fait fortune en Angola.

Le Magot Colossal d'Izzat Khatab Introduit à l'Elysée Mystère. Alerte : l’or de la Banque de France n’est plus sanctuarisé. Au mois de novembre, la presse, et GoldBroker, ont annoncé la création d’un marché de l’or à Paris, qui associe la Banque de France et la banque américaine JP Morgan. La nouvelle n’a pas fait beaucoup de bruit ni l’objet de commentaires, mais il est temps d’y revenir en y apportant un nouvel éclairage, et des révélations. Commençons par préciser qu’il ne s’agit pas d’un marché de l’or au sens classique, c’est-à-dire qui coterait le Napoléon et le lingot, les deux supports privilégiés du métal précieux en France.

Ce type de marché a existé, de 1948 à 2004, mais son volume d’échange trop faible, à cause d’une fiscalité plus lourde que dans les autres pays européens, l’a amené à disparaître. Comme l’explique un article bien informé de la Revue Banque, le stock d’or de la Banque de France va être "mobilisé" pour garantir des "swaps or contre devise" (contrats d’échanges or contre devises) et du "leasing d’or" (location d’or). Pourquoi maintenant ? Bref. Le patron de la République en Marche veut créer un fichier pour recenser les casseurs - 07/01/2019. Stanislas Guerini, nouveau délégué général de La République en marche, a plaidé lundi pour la création d'un fichier recensant les casseurs, après un nouveau week-end de mobilisation des Gilets jaunes émaillé de heurts. "Il faut solliciter tout l'arsenal de solutions, y compris sécuritaire. Nous pouvons avoir un fichier pour repérer les casseurs et les interdire de manifester", a-t-il déclaré ce lundi sur Cnews, jugeant que "c'est une piste qu'il faut creuser".

"Nous avons la capacité pour les hooligans dans les stades d'interdire aux gens d'assister à un match de foot", a-t-il ajouté. "Il faut une réponse de cette nature-là pour que ceux qui cassent, ceux qui ont la volonté parfois de tuer, soient interdits de manifestation". De plus selon lui, "toute manifestation qui ne sait pas produire son service d'ordre sécurisé, y compris les conditions pour les manifestants eux-mêmes, doit être interdite". "C'est la condition pour pouvoir entrer dans le grand débat", a-t-il jugé.