background preloader

Espionnage

Facebook Twitter

WhatsApp se met au chiffrement pour protéger ses utilisateurs. En Grande-Bretagne, les attentats de Paris relancent la polémique sur les pouvoirs des services secrets. David Cameron veut accroître les pouvoirs de ses espions sur Internet. Les journalistes, une « menace » pour les espions britanniques. Des conseils de la CIA pour passer les frontières révélés par WikiLeaks. En Grande-Bretagne, une loi sur la surveillance très critiquée. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Grégor Brandy (Journaliste) Comme prévu, le DRIP a été voté par le Parlement britannique, jeudi 17 juillet.

En Grande-Bretagne, une loi sur la surveillance très critiquée

DRIP, c’est l’acronyme de Data Retention and Investigatory Powers, le projet de loi sur la surveillance électronique présenté en urgence devant le Parlement, jeudi 10 juillet. Ce texte va obliger les fournisseurs d'accès à Internet (FAI) à conserver les données de communication (le qui, le quand, le où et le comment, mais pas le contenu) jusqu’à douze mois, pour que les services de police et de renseignement puissent y avoir accès. Le texte s'applique également aux FAI étrangers. Le Monde.fr - Actualité à la Une. Le Monde.fr - Actualité à la Une. Ils sont avocats, anciens employés de la Maison Blanche ou professeurs.

Le Monde.fr - Actualité à la Une

Leurs points communs : ils sont citoyens américains, musulmans et ont été mis sous surveillance par la NSA. The Intercept, le site d'information fondé par le journaliste Glenn Greenwald pour diffuser les révélations tirées des documents fournis par le lanceur d'alerte Edward Snowden, dresse, mercredi 9 juillet, le portrait de cinq personnes dont les communications électroniques ont été soumises à une surveillance étendue, sans justification. Aucune de ces cinq personnes, dont le nom figurait dans un fichier de plusieurs milliers de noms, n'était en réalité suspecte de se livrer à des activités terroristes.

Leurs noms figuraient dans un fichier récapitulatif de demandes effectuées entre 2002 et 2008 par la NSA auprès du Tribunal spécial — et largement secret — dont l'autorisation est nécessaire à l'agence pour surveiller des citoyens américains. La NSA a mis des musulmans américains sous surveillance sans justification. Le Monde.fr - Actualité à la Une.

DGSE

NSA et FBI. Sur la trace des pilleurs d’Angkor. Deux chercheurs viennent de décortiquer en détail le fonctionnement du réseau de pillage des antiquités khmères.

Sur la trace des pilleurs d’Angkor

Sculptures du sanctuaire de Banteay Srei, à 20 kilomètres d'Angkor Jean-Pierre Dalbéra − CC BY 2.0 − modifiée Au Moyen-Âge, Angkor était l'une des plus grandes villes du monde. Beyond the first mile: where your Internet comes from. Submarine plough used to lay cables Today’s post is written by Rudolf Van der Berg of the OECD’s Science, Technology and Industry Directorate In 2012 the only submarine fibre optic cable that then connected Benin with global telecommunication networks and the Internet was cut for two weeks.

Beyond the first mile: where your Internet comes from

Les services secrets britanniques ont accès aux données des clients français d'Orange. LE MONDE | • Mis à jour le | Jacques Follorou Selon l'un des services secrets britanniques, le GCHQ – la direction technique du renseignement – a joué la carte d'une coopération si poussée avec la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) qu'elle lui a ouvert, comme jamais, l'accès à l'expertise française.

Les services secrets britanniques ont accès aux données des clients français d'Orange

Mieux, ils ont même pu travailler avec des agents de France Télécom-Orange, cheville ouvrière du renseignement technique français. Affaire "Guardian" : le gouvernement fait corps autour de David Cameron. En France, le contrôle des communications explose. Surveillance : le journaliste du "Guardian" promet de nouvelles révélations. Surveillance d'Internet : fermeture subite de deux services de mails sécurisés. Affaire Snowden : la presse américaine sceptique envers Obama. Obama ne pense pas que Prism viole les libertés individuelles. Etats-Unis : la NSA va supprimer 90 % de ses administrateurs systèmes. 300 numéros surveillés par le renseignement américain. La NSA affirme ne s'intéresser qu'à 1,6% du trafic sur le Net. Surveillance : ces mots pour lesquels la NSA pourrait vous ficher comme "terroriste" Prism : la NSA espionnait l'Union européenne. Publicaddress : From the Snowden docs: this...

Londres, Paris et Washington se préoccupent du contrôle des communications sur Internet. Affaire Snowden : Moscou épingle Washington. Surveillance : Lettre au Congrès des États-Unis. Suite à l'affaire PRISM déclenchée par les révélations publiques d'Edward Snowden, un employé travaillant, via une société sous-traitante, pour la National Security Agency (NSA), une coalition internationale d'organisations de la société civile a publié, le 14 juin 2013, une Lettre au Congrès des États-Unis au sujet des pratiques de surveillance des communications.

Surveillance : Lettre au Congrès des États-Unis

Le texte, en anglais, est en ligne sur le site Best Bits : Civil society letter to United States Congresson Internet and telecommunications surveillance Il est proposé à la signature des personnes à titre individuel ou au titre d'organisation. Pour faciliter le suivi de cette question majeure de société, voici une traduction française réalisée rapidement par mes soins. Lettre de la société civile au Congrès des États Unis sur la surveillance Internet et télécommunications. Affaire Snowden: les techniques des Etats-Unis pour espionner l'Union Européenne. ESPIONNAGE - Les révélations d'Edward Snowden sur les techniques d'espionnages des Etats-Unis continuent.

Affaire Snowden: les techniques des Etats-Unis pour espionner l'Union Européenne

Après l'affaire Prism, qui permet d'enregistrer les communications des particuliers, l'ancien consultant américain de la NSA a donné d'autres documents évoquant un espionnage à grande échelle de diplomates de l'Union Européenne. Alors que les réactions s'enchaînent, en Europe comme en France, on en sait encore peu sur les méthodes employées par le gouvernement américain pour mettre en place cet espionnage.

Petit résumé de ce que l'on sait, selon les informations du Spiegel et du Guardian. Prism : les Européens obtiennent des informations. Londres a espionné ses alliés au G20 en 2009 (Guardian) La NSA espionnait la France, l'Italie et la Grèce. Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le L'Union européenne a "pris note", lundi 1er juillet dans la soirée, de l'engagement du président américain Barack Obama de fournir toutes les informations sur l'espionnage par les Américains des institutions européennes, tout en réaffirmant sa "très grande préoccupation".

La NSA espionnait la France, l'Italie et la Grèce

"L'Union européenne, notamment via son Service d'action extérieure, examine ces allégations et est en contact avec les autorités américaine", ont indiqué les porte-parole de l'UE dans un communiqué. "L'Union européenne a demandé et attend une clarification complète et urgente de la part des Etats-Unis à propos de ces allégations".

François Hollande a de son côté demandé plus tôt dans la journée aux Etats-Unis de cesser "immédiatement" leur espionnage de l'Union européenne, en soulignant que la France ne pouvait "pas accepter ce type de comportement entre partenaires et alliés". SURVEILLANCE par Internet. Aux Etats-Unis, une cybersurveillance digne d'un Etat policier. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Daniel Ellsberg (Ancien haut fonctionnaire américain) Il n'y a jamais eu, à mes yeux, dans l'histoire américaine, de fuite plus importante que la divulgation par Edward Snowden des programmes secrets de l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA).

Aux Etats-Unis, une cybersurveillance digne d'un Etat policier

L'alerte qu'il a lancée permet de prendre la mesure d'un pan entier de ce qui se ramène à un "coup d'Etat de l'exécutif" contre la Constitution américaine. Depuis le 11-Septembre, le Bill of Rights, cette Déclaration des droits pour laquelle cette nation combattit il y a plus de deux cents ans, a été l'objet, dans un premier temps secrètement, ensuite de plus en plus ouvertement, d'une révocation de fait.

Les quatrième et cinquième amendements de la Constitution, qui protégeaient les citoyens d'une intrusion injustifiée du gouvernement dans leurs vies privées, ont été pratiquement suspendus. Les grandes oreilles américaines écoutent les Mexicains.