background preloader

L'Économiste (Frédéric Lordon)

L'Économiste (Frédéric Lordon)

http://www.youtube.com/watch?v=87sEeVj057Q

Related:  finance économie

Frédéric Lordon Frédéric Lordon en 2013. Frédéric Lordon, né le 15 janvier 1962, est un philosophe et économiste français. Il est chercheur au Centre de sociologie européenne (CSE)[1],[2],[3] et est directeur de recherche à la section 35 du CNRS (Sciences philosophiques et philologiques, sciences de l'art)[4],[5],[6]. Il est membre des Économistes atterrés[7], collectif défendant une pensée économique hétérodoxe et dont les positions rejoignent celles d'une partie de la gauche radicale française[7].

"Nuit debout" : les 8 gestes à connaître pour participer aux débats Assis en cercle, sur la Place de la République, lundi après-midi, ils sont quelques dizaines à préparer l’Assemblée Générale du soir. Sur le modèle des "indignés" espagnols, le rassemblement "Nuit Debout", né dans la continuité du mouvement de contestation contre la Loi Travail, entend bien reconquérir l’espace publique et démocratique. Alors depuis jeudi 31 mars, ils se regroupent, à Paris, Toulouse, ou Clermont-Ferrand, pour échanger des idées, et tenter de structurer un mouvement. "C’est une expérience qui se rapproche beaucoup du mouvement des "indignés" ou "Occupy", explique Rémy, 23 ans, étudiant en sociologie. "Il y a des idées nouvelles qui surgissent et surtout un espoir.

« Ne rougissez pas de vouloir la lune : il nous la faut », par Serge Halimi (Le Monde diplomatique, juillet 2011) Economique mais aussi démocratique, la crise européenne soulève quatre questions principales. Pourquoi des politiques dont la banqueroute est assurée sont-elles néanmoins déployées dans trois pays (Irlande, Portugal, Grèce) avec une férocité remarquée ? Les architectes de ces choix sont-ils des illuminés pour que chaque échec — prévisible — de leur médication les conduise à en décupler la dose ? Dans des systèmes démocratiques, comment expliquer que les peuples victimes de telles ordonnances semblent n’avoir d’autre recours que de remplacer un gouvernement qui a failli par un autre idéologiquement jumeau et déterminé à pratiquer la même « thérapie de choc » ? Enfin, est-il possible de faire autrement ? La réponse aux deux premières questions s’impose sitôt qu’on s’affranchit du verbiage publicitaire sur l’« intérêt général », les « valeurs partagées de l’Europe », le « vivre ensemble ».

#MarmiteGate : des CRS vident la soupe de Nuit debout dans le caniveau Sur Twitter, on parle de #MarmiteGate. Lundi 11 avril, en fin d’après-midi, les manifestants du mouvement Nuit debout étaient de retour place de la République. Ils avaient été évacués le matin même par les forces de l’ordre, même si, comme le rappelle Francetv info, la préfecture de police de Paris avait autorisé la tenue du rassemblement le soir. Pourtant, rien ne s’est passé comme prévu. Les CRS ont d’abord coupé la sono, comme l’explique le Huffington Post, avant de jeter dans le caniveau… une casserole de soupe.

Pierre Rimbert (journaliste) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pierre Rimbert est un journaliste français. Il collabore au Monde diplomatique dont il devient rédacteur en chef adjoint en juin 2010. #NuitDebout : deux syndicats policiers dénoncent la très douteuse passivité de leur hiérarchie face aux casseurs Désordre dans le maintien de l’ordre ? Deux syndicats policiers, et non des moindres, viennent de dénoncer l’attitude étrangement passive de leur hiérarchie face aux exactions pourtant largement prévisibles des “casseurs”. Que cette protestation émane de la CGT Police peut à la rigueur se comprendre.

Le premier ministre portugais conseille aux jeunes de partir Au Portugal, la crise s'accentue. Le premier ministre, Pedro Passos Coelho, en est venu à appeler ses compatriotes à chercher du travail ailleurs. L'an dernier, plus 120.000 Portugais auraient choisi le chemin de l'émigration. La crise au Portugal s'accentue à tel point que le premier ministre, Pedro Passos Coelho, en est venu à appeler ses compatriotes à émigrer! Ils devraient «faire preuve de plus d'effort», «laisser leur zone de confort» en cherchant du travail ailleurs, a-t-il déclaré. #NuitDebout : « Nous étions endormis et nous nous réveillons » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Annick Cojean Est-ce l’amorce d’un mouvement qu’ils rêveraient « lame de fond » ou peut-être « déferlante » ? Est-ce l’annonce d’un « sursaut citoyen » qui mettrait dans la rue des Français de toutes conditions avides de protester et débattre, en criant leur défiance abyssale envers leurs élus et envers un système ?

12 avril: Nuit debout à Foix / Foix La Loi travail a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase de notre indignation. En complément de la mobilisation dans la rue, sur internet #OnVautMieuxQueCa et dans l'effervescence provoquée par le film « Merci Patron ! » un collectif de citoyen-nes ouvert, déterminé, joyeux et pragmatique s'est formé. Pour passer du clavier au pavé, nous avons décidé d'occuper pacifiquement les places publiques . Nourris des expériences citoyennes des indignés , d' occupy et des printemps arabes, nous construisons une dynamique horizontale, non violente et créative. En Ariège, des AG citoyennes ont décidé d'organiser une 1ère Nuit Debout le 12 avril à Foix.

Related: