background preloader

"Les immangeables : La vérité sur les bonbons" avec Corinne GOUGET

"Les immangeables : La vérité sur les bonbons" avec Corinne GOUGET
Related:  Prenons soin des enfants !

Liaison peptidique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Formation de la liaison peptidique[modifier | modifier le code] La liaison peptidique est fondamentale dans la formation des peptides, des polypeptides et des protéines. Après la constitution de la liaison peptidique, une extrémité est porteuse d'un groupe amine libre - l'extrémité N - ou amino-terminale, et l'autre d'un groupe carboxyl - extrémité C - ou carboxyl-terminale. Configurations de la liaison peptidique[modifier | modifier le code] La liaison peptidique peut exister sous deux configurations : cis et trans. Propriétés de la liaison peptidique[modifier | modifier le code] Stabilité. Structures limites de la forme de résonance. La liaison peptidique est stabilisée par mésomérie et ne peut subir de libre rotation, propriété très importante dans l'établissement de la conformation tridimensionnelle des chaînes polypeptidiques. Longueurs et angles. Longueurs et angles de la liaison peptidique. Références[modifier | modifier le code]

Peptide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un peptide est un polymère d’acides aminés reliés entre eux par des liaisons peptidiques. Les peptides constitués d’un faible nombre d’acides aminés (de deux à quelques dizaines) sont nommés oligopeptides. Les polymères comprenant un plus grand nombre d’acides aminés sont nommés polypeptides. Les protéines, enfin, sont des assemblages d’un ou plusieurs polypeptides ayant subi des modifications post-traductionnelles et un repliement protéinique. Les neuropeptides sont des peptides sécrétés par un neurone, qui se singularise alors par sa fonction (neurotransmetteur). Description[modifier | modifier le code] Après la constitution de la chaine peptidique, une extrémité est porteuse d'un groupement amine libre - l'extrémité N - ou amino-terminale, et l'autre d'un groupement carboxylique - extrémité C - ou carboxyl-terminale. Différentes visualisations d'un peptide. Différentes classes de peptides[modifier | modifier le code] ↑ R.

Cervelet Vue tridimensionnelle du cervelet (en rouge). Le cervelet (en bleu) et lobes cérébraux du cerveau humain. Le cervelet (du latin : cerebellum, « petit cerveau ») est une structure de l'encéphale des vertébrés qui joue un rôle important dans le contrôle moteur et est également impliqué, dans une moindre mesure, dans certaines fonctions cognitives, telles que l'attention, le langage et la régulation des réactions de peur et de plaisir[1]. Le cervelet n'est pas à l'origine du mouvement, il contribue à la coordination et la synchronisation des gestes, et à la précision des mouvements. Du fait de ces fonctions d'ajustement, des dommages au cervelet ne provoquent pas la paralysie, mais des troubles dans la précision des mouvements, dans l'équilibre, la posture et l'apprentissage moteur[2]. Anatomiquement, le cervelet apparaît comme une structure isolée, située sous les hémisphères cérébraux et derrière le tronc cérébral. Généralités[modifier | modifier le code]

Cellule de Purkinje Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les cellules de Purkinje sont des neurones GABAergiques du cortex cérébelleux, découvertes par Jan Purkinje au cours du XIXe siècle. Elles présentent un corps cellulaire piriforme coiffé par une arborescence dendritique parasagittale s'épanouissant par bifurcations successives dans la couche cellulaire, et émettent un axone descendant dans la couche granulaire vers les noyaux cérébelleux profonds. Les cellules de Purkinje présentent deux types d'activité électrophysiologique : Potentiels d'action simples : se produisent de façon spontanée à un rythme de 50 à 150 par seconde ;Potentiels d'action complexes : sont plus larges, avec un plateau basal ; les amplitudes sont variables. Les dendrites des cellules de Purkinje sont en contact synaptique avec, en particulier, les axones des interneurones de la couche moléculaire: cellules étoilées et cellules à paniers, les fibres parallèles et les fibres grimpantes. Voir aussi[modifier | modifier le code]

The Immune System Notre système immunitaire remplit une fonction très importante en protégeant notre organisme contre les infections. Le système immunitaire est un système très complexe car l'organisme peut être attaqué par des agents infectieux très divers, tels que les bactéries, les virus, les levures ainsi que les cellules cancéreuses nouvellement formées. Les lymphocytes B produisent des anticorps appelés immunoglobulines. Ces anticorps sont conçus pour réagir contre des antigènes spécifiques (molécules étrangères) introduits dans le système par des micro-organismes de divers types. Les anticorps réagissent contre les microorganismes (virus, levures, parasites et bactéries) et provoquent leur élimination par les globules blancs. Les anticorps qui sont principalement composés d'acides aminés, sont des protéines divisées en 5 principales classes (IgA, IgG, IgM, IgD et IgE). Maladies spécifiques dans lesquelles les déficiences immunitaires sont fréquentes : Autisme et TED Syndrome de Down Bibliographie 1.

Lily Rose, un an de vie, asthme et détresse pulmonaire Pour tous les parents, une leçon de responsabilité et de courage. Comment reprendre le contrôle de la santé de nos enfants au travers du témoignage et de l'histoire de Lily Rose et sa maman Marylou... Un témoignage complet sur le chemin suivi, les moyens utilisés et surtout l'état d'esprit transformé... Fini le temps de reculer sous les assauts de la peur, fini le temps de fuir ou de trembler, de faire marche arrière sans cesse ! Traitement initial : un gobelet par jour de tisane de : bouleau blanc, racine de guimauve, hysope et coquelicot ( 1 C a S pour un litre, infusé 10 minutes), 5 ml 1X par jour de quinton isotonique + si sinus encombré 2X2ml par jour de quinton a la seringue dans le nez. Plus eviction complete du gluten, de spL et produits carnés, alimentation physio, jus. Traitement en cas de mise en contact avec gluten ou PL : aerosol avec 1 Ml quinton hypertonique + 1 Gte de HE ravintsare + 1 Gte HE tea tree, 20 minutes, 2X par jour. un extracteur de jus aux meilleurs conditions ?

Alice Miller Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Miller. Alice Miller (née le [1] à Piotrków Trybunalski[2], en Pologne et morte le (à 87 ans) à Saint-Rémy-de-Provence[3], France) est une doctoresse suisse en philosophie, psychologie, psychanalyste et chercheuse sur l'enfance. Ses ouvrages et ses thèses sur la violence cachée, qui selon elle caractérisent souvent les relations entre parents et enfants, l'ont rendue célèbre[4]. À partir de 1980, sa réflexion sur ce sujet l'amène à une nouvelle approche de la thérapie à laquelle elle intègre, entre autres, le dessin. Figure influente et controversée[5], elle est souvent citée par des organisations internationales, pour son engagement contre les violences dites « ordinaires » faites aux enfants[4]. Biographie[modifier | modifier le code] Alice Miller est née Alicija Englard[2] à Piotrków Trybunalski, en Pologne. Théories[modifier | modifier le code] Ouvrages et travaux[modifier | modifier le code]

Related: