background preloader

Photographie de nuit - conseils pratiques pour réussir ses photos

Photographie de nuit - conseils pratiques pour réussir ses photos
Conseils pratiques, réglages et techniques pour réusssir ses photos de nuit. La photo de nuit peut sembler difficile de prime abord, toutefois les techniques pour réussir de bonnes photos de nuit ne sont pas si compliquées. De plus, la photo de nuit ne requiert pas forcément un matériel très couteux/performant. A certains égards, la photo de nuit est proche de la photo en intérieur, faible lumière, en particulier si vous ne voulez pas utiliser de pied. Toutefois, la photo de nuit s'étend bien au-delà de la photo en basse lumière dans le sens contraignant du terme (pas assez de lumière, utilisation inévitable de hauts ISO, problèmes de bruit, de flou involontaire, etc.). Dans certaines conditions, il est possible de travailler sans pied sans trop souffrir des problèmes classiques de manque de lumière. (pour lire la vidéo, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis sur "play") Related:  griselle

Tutoriel photo de nuit Depuis mes débuts en photo, je suis attiré par la photo de nuit ou plutôt par la photo « entre chien et loup ». J’ai donc passé beaucoup de temps à pêcher ces lumières si particulières. On me demande souvent comment faire ce genre de photos. Ce n’est pas très compliqué et je vais essayer de vous donner quelques trucs et astuces pour réussir. En préambule, je tiens à dire que je ne vais parler dans cet article que de photos de paysage en milieu urbain. Côté matériel, n’importe quel appareil fera l’affaire à condition de pouvoir désactiver le flash et qu’il permette des poses de plusieurs secondes. En numérique il est préférable de travaille en RAW, car cela nous laisse une bien plus grande latitude de traitement, qui peut s’ avérer bien utile en photo de nuit. En revanche, le trépied est l’accessoire indispensable !! Un photographe et son fidèle trépied… Le 1er conseil que je peux donner est de ne pas faire les photos ? Une photo ? Miroir sur la Garonne

faire exploser les détails d'une image | David Keochkerian Photographie Je vous propose une méthode pour améliorer le niveau de détail de vos images. J’ai trouvé cette technique au fil de mes recherches sur la toile. Je vous la présente car c’est une alternative intéressante à toutes les autres méthodes que vous pouvez connaitre. Ouvrez votre image dans photoshopDupliquer la deux foisPlacer les deux images dupliquées dans un groupe. C’est une méthode puissante et très originale…

La photo de nuit Bienvenue sur Apprendre la Photo !Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez peut-être faire un tour sur la page Par où commencer, qui vous aidera à vous y retrouver parmi tous les articles.Merci de votre visite, et à bientôt sur Apprendre la Photo ! :) Sans lumière, pas de photo. La nuit, la contrainte principale est évidemment le manque de lumière. Comment pouvons-nous compenser ce manque de lumière ? Augmenter l’ouverture (qui est limitée par l’ouverture maximale de votre objectif)Ralentir la vitesse d’obturation (ce qui est limité par votre stabilité et la présence ou non de stabilisation, voire d’un trépied)Augmenter la sensibilité ISO (ce qui est limité par les capacités de votre appareil, qui produit des images de moins en moins propre au fur et à mesure qu’on augmente les ISO) Pour augmenter l’ouverture, il sera préférable de travailler avec des objectifs très lumineux, qui ont donc une ouverture maximale importante. Ensuite, plusieurs solutions : Reflet de la lune

Comment photographier un ciel étoilé : des premiers pas à la retouche Au coucher du soleil, un tout autre spectacle s’offre à vous et à votre appareil, subtil et souvent occulté par les installations humaines. Utilisés pour cette image : Nikon D7000, Tamron 17-50 mm f/2,8 A16 (le "non VC") ; paramètres pour la prise de vue du ciel : 10s, f/2,8, 3 200 ISO, 17 mm ; paramètres pour le mont Saint-Michel : 2s, f/4, 800 ISO, 17 mm (technique du digital blending) ; panoramique de 10 RAW + 4 RAW. Avant de commencer Observer le ciel est une activité magique, incitant au rêve et à la contemplation. Cependant, comme la plupart des disciplines photographiques, elle ne s’improvise pas totalement si l’on veut obtenir une image qui ne se résume pas à un rectangle noir, qui plus est lorsque la nuit est sombre (le flash n’étant d’aucune aide). Trois grandes sous-catégories se distinguent en astrophotographie : L’astrophotographie et l’astronomie sont étroitement liées : il y a fréquemment au moins un astrophotographe amateur dans un club d’astronomie. Préparatifs Se repérer

Améliorez vos photos de nuit Dans le cadre de notre partenariat avec Pearson France, retrouvez chaque semaine un article sur la pratique de la photographie tiré d'un ouvrage photo publié chez Pearson France. Cette semaine, nous vous proposons un article sur la photo de nuit : Les bases Bonne lecture !

Les bases de la photo de nuit La photographie de nuit exige une vision différente du monde. Elle ne doit pas être considérée comme une simple extension de la vision diurne, car la lumière de la nuit transforme le monde qui nous est familier en un univers inhabituel et étrange. Passer de la photographie en studio à la photographie en extérieur exige une approche différente de la prise de vue, et il en va de même lorsqu'il s'agit de passer de la photographie de jour à celle de nuit. Vos connaissances et votre savoir-faire en photographie vous seront utiles, mais des surprises vous attendent ; vous devrez assimiler de nouvelles notions, et vous ferez d'excitantes découvertes. Dans la photographie de nuit, les variables sont plus nombreuses que les constantes, et beaucoup d'entre elles ne sont pas contrôlables par le photographe. Scott Martin, « Sources chaudes de travertin », Bridgeport, Californie, 2008. Quand la lumière est faible, cadrer et effectuer la mise au point peut être fastidieux et difficile.

10 things all landscape photographers should know about their craft A good landscape photograph doesn’t just capture what you saw when you took the shot. It brings back a whole host memories and the emotions that you felt when you first saw the scene. It might sound a tall order, but achieving that isn’t as hard as you might think, just take a look at these 10 points to fin out more. 1. However, its not enough to just select f/16 or f/22 and hope for the best, you need to focus on the right point to get the full benefit of the depth of field – the zone of acceptable sharpness that extends in front and behind the point of focus. Generally speaking, depth of field extends roughly twice as far behind the point of focus as it does in front. Instead you should focus at a point that’s roughly one third of the way into the scene as this makes a good approximation of something called hyperfocal distance focusing. SEE MORE: How to be a landscape photographer – 10 concepts that guide every great image 2. SEE MORE: How to become a professional photographer 3. 4.

Réussir ses photos de couchers de soleil Le coucher de soleil est un grand classique de la photo. On a vite fait d'avoir une photo sans originalité, la même qu'on prise des milliers d'autres photographes. Voici donc quelques astuces pour améliorer vos photos de choucher de soleil, et y apporter un peu d'originalité : Ajouter un sujet secondaire : Un coucher de soleil est beau en soi. Celà ne demande pas une maîtrise technique et esthétique particulière pour capturer ce moment, et tous les photographes possèdent dans leur collection de telles images, identiques pour la plupart. Un coucher de soleil en soi n'est donc intéressant que si un autre élément vient s'y ajouter : la silhouette d'un bateau, d'un couple qui s'embrasse, d'un arbre ou d'une vieille ruine... (photo par Troy Holland) (photo par Silent Observer) (photo par Verb My Noun) Celà peut être intéressant aussi d'avoir un sujet avec une autre source de lumière que le coucher de soleil lui-même : (Photo par Goston) Trouver le bon endroit : (photo par kaiuhlemeyer)

Cours et Astuces Photo Gratuits - Photographie de nuit, les trainées de lumière (www.ppsop.fr) Science et vie Le volcan Mauna Kea, à Hawaii, au clair de Lune. Rien de plus simple que de photographier les étoiles ! Depuis que le marché photographique offre à un coût raisonnable des appareils numériques d’une grande sensibilité, la photo nocturne en général et astronomique en particulier est devenue un jeu d’enfant, ou presque. Pour fixer les idées, une pellicule « ultrasensible » des années 1980 enregistrait entre 1 % et 5 % de la lumière incidente. Alors pourquoi ne pas essayer de photographier les étoiles du ciel d’été ? Le site trouvé, la nuit bien dégagée et bien noire tout à la fois, installons notre matériel : l’appareil photo numérique et un pied photo. Vous pouvez cadrer directement sur le ciel – par exemple dans la direction de la Voie lactée, ou d’une constellation que vous reconnaissez, la Grande Ourse, Cassiopée… Vous pouvez aussi cadrer un paysage terrestre, qui apparaitra en ombres chinoises devant le ciel nocturne. Serge Brunier Consultez la galerie photo associée à cet article

Le Filé : 1/30 s, 1/15s, 1/8s et 1/4s Notre étude des vitesses d'obturateur créatives ne saurait se dispenser de ce que beaucoup de mes stagiaires considèrent comme « une technique frustrante bien que néanmoins gratifiante », c'est-à-dire le filé. Quand vous suivez un sujet en mouvement, vous le cadrez au loin tandis qu'il se rapproche, ou vous le laissez entrez dans le champ, puis vous le suivez dans le viseur tout en déclenchant. Procéder ainsi garantit que le sujet sera relativement « stationnaire », c'est-à-dire toujours au même endroit dans le viseur pendant le suivi, avec une mise au point assez bonne, tandis que tous les éléments immobiles du décor se transformeront en des traînées horizontales ou verticales. Normalement, au cours d'un filé, le sujet se déplace transversalement, mais vous devez étendre votre horizon et envisager aussi le filé vertical. Pour réussir un filé, la vitesse d'obturation ne doit pas excéder 1/30 s. Objectif 17-55 mm, 100 ISO, 1/15 s à f/8. Objectif 70-200 mm, 100 ISO, 1/30 s à f/11.

Prendre des photos de nuit Vous avez fait récemment l'acquisition d'un APN (Appareil Photo Numérique). Vous avez découvert son fonctionnement, et l'avez essayé dans diverses situations. Vous avez certainement constaté qu'il n'est pas toujours évident d'obtenir le résultat souhaité du premier coup. Dans certaines situations, vous ne savez pas quels réglages utiliser... dans d'autres, c'est l'appareil qui ne réagit pas de la façon à laquelle vous vous attendiez. Cela se produit notamment lors des photos de nuit. Cet article n'a pas la prétention d'être une référence technique. Nous n'allons pas rentrer dans des considérations trop techniques. Cependant, pour pouvoir réaliser ces photos, il faut un minimum de connaissances sur le fonctionnement de l'appareil.

Don't bide the dust: a perfectly safe guide to sensor cleaning Sensor cleaning can be quite terrifying for a photographer to try on his or her own. Considering how much you paid for it, delving deep into your digital camera’s inner sanctum is the last thing most photographers want to do. Luckily, as we’ll show you below, there are safe methods of sensor cleaning, which are also quick and easy to accomplish. First, why do we need a sensor cleaning tutorial like this? Dust and dirt can be your digital camera’s downfall. Most of the time you won’t notice them, but when you’re shooting blue skies or white studio backdrops with a narrow aperture, dark flecks will become all too visible (download our cheat sheet on when to use a wide or small aperture). Back in the days of film there was no such problem – you quite literally started each exposure with a clean canvas. SEE MORE: Camera cleaning – 5 ways to health-check your camera with confidence It’s only a matter of time until your digital camera’s sensor will need to be cleaned manually. Before You Start

Related: