background preloader

Du triangle de Karpman à l’équilibre relationnel: la triplette prosociale

Du triangle de Karpman à l’équilibre relationnel: la triplette prosociale
Il semble que la toxicité des relations professionnelles soit directement proportionnelle aux difficultés rencontrées par l’ensemble des salariés, managers et collaborateurs dans un même bateau qui prend, en ces temps difficiles, une eau fangeuse un peu trop vite étiquetée « crise ». Parce que c’est un enjeu collaboratif de taille, voici une triplette prosociale pour rouler de concert vers un minimum d’élégance relationnelle. Pris entre des assortiments glauques de marteaux et d’enclumes en tous genres, qui génèrent de nombreuses peurs, managers et collaborateurs ont vite recours aux rôles relationnels, refuge facile et ordinaire lorsque nous ne savons plus comment obtenir ce dont nous avons besoin. Nous sommes alors gouvernés par des craintes inébranlables qui ont vite fait de se transformer en croyances limitantes exprimées dans toute la palette trop-bon-trop-con: Triangle de Karpman Chassez le naturel, il revient au galop? La vulnérabilitéL’affirmation de soiLa bienveillance empathique

http://www.ithaquecoaching.com/articles/du-triangle-de-karpman-a-lequilibre-relationnel-la-triplette-prosociale-7646.html

Related:  Triangle de KarpmanAssertiveness / AssertivitéKARPMANN

Les relations difficiles: le triangle de Karpman Nos relations s’expriment parfois comme une sorte de série B sinistre et même violente où, en fonction des circonstances et des interlocuteurs, chaque protagoniste adopte inconsciemment un rôle dramatisé à souhait. Ces rôles relationnels, théorisés par Karpman dans les années soixante, se retrouvent curieusement schématisés dans les… dessins animés: le Persécuteur, la Victime et le Sauveur. Nous avons souvent un rôle dominant, mais passons aussi de l’un à l’autre, parfois très rapidement, au cours d’une seule conversation. Ces rôles bloquent l’évolution de la relation, aucun n’est meilleur ou pire qu’un autre, et ils se nourrissent d’un mélange de peur et de manque d’estime ou de confiance en soi. Ces rôles peuvent générer beaucoup de stress et engloutir des quantités d’énergie. L’idée générale est double:

Le bonheur, c’est les autres! Qu’est-ce qui nous rend vraiment heureux? L’étude a plus longue de l’histoire rapportée par le psychiatre chercheur Robert Waldinger dans une conférence TED, est catégorique, il n’y a qu’une seule chose qui garantit et entretient le sentiment d’être heureux. Ce n’est ni la méditation ni l’argent: ce sont les relations sociales réjouissantes. Qu’est-ce qui nous rend vraiment heureux dans la vie ? Si nous devions investir aujourd’hui dans un nous-même de demain le plus heureux possible, à quel domaine consacrerions-nous le plus de temps et d’énergie ? Autant ne pas perdre trop de temps à chercher une réponse : nous sommes dans l’ensemble pas très doués pour évaluer nos émotions futures d’une part et pour identifier ce qui nous rendrait heureux d’autre part.

Jeux de pouvoir en entreprise et triangle dramatique de Karpman Méchant patron, pauvre employé, syndicat qui vient à l’aide,ou :Employé menaçant son manager, manager victime, dirigeant à la rescousse,ou encore :Client persécuteur, employé victime, sauvé par son managerCela vous rappelle quelque chose ? Les jeux de pouvoir prennent des formes variées en entreprise et créent le plus souvent du tort à l’ensemble de la structure. Ils sont inconscients, épuisants pour tous ceux qui y participent, et parfois durables. Le triangle dramatique de Karpman ou comment rendre les relations en entreprise plus efficace ? coaching en entreprise, Cohésion d'équipe, Communication d'équipe, confiance en soi, conflit au travail, esprit d'équipe, gestion des conflits d'équipe, Manage [Total : 10 Moyenne : 2.6/5] Les jeux psychologiques prennent place aussi bien dans la vie personnelle que dans le monde professionnel. Mais ils ont un coût important pour le bien-être et la performance d’une organisation car ils sont générateurs d’inefficacité, de sentiments négatifs, de conflits négatifs, ils sont consommateurs de temps et ils ne résolvent en rien les situations problématiques.

Ce que cache le «syndrome du sauveur» «Du plus lointain que je me souvienne, j'ai toujours eu un côté Jeanne d'Arc, confie Carla, 50 ans. Je voulais sauver ma propre mère de son enfance malheureuse qui me choquait tant lorsqu'elle me la racontait, la réconforter d'avoir sacrifié sa vie pour mes sœurs et moi… J'étais comme totalement prise dans cette lignée de femmes “sur-responsables” de la santé et du bien-être des autres.» Une histoire personnelle qui entraîne peu à peu Carla à n'être attirée que par des amies, des collègues ou des partenaires amoureux mal en point. «Même dans une fête foraine où l'on gagnait un lapin en peluche, je choisissais en priorité le dépoilé, celui qui semblait le plus malheureux!»

Guide de survie aux abrutis: la chenille et le brocoli Où je vous propose une histoire de chenilles dans le brocoli comme métaphore potagère de la place que prennent nos abrutis personnels dans nos cafetières… et comment s’en débarrasser ! Nous sommes 8 en vacances ensemble et, les jours de marché, la maison ressemble à une corne d’abondance : les fruits et légumes qui ne trouvent pas leur place au frigo s’amoncellent en plusieurs catégories : ceux pour aujourd’hui, ceux pour demain, ceux pour jeudi etc. Mais voilà, les barbecues estivaux étant organisés en fonction de la météo, ceux pour aujourd’hui, pour demain etc. peuvent changer de statut à tout instant. Et c’est comme ça que le brocoli joli s’est retrouvé un peu oublié à jaunir dans le cagot N°3.

Le triangle dramatique Téléchargez au format PDF Le triangle dramatique est déjà bien connu, très largement développé au sein de nombreux ouvrages. Sa présentation ici ne peut être qu'une redite, ou au mieux, un rappel pour les praticiens d'Analyse Transactionnelle et par extension pour beaucoup de professionnels de la relation d'aide ou d'accompagnement. Cet article peut aussi intéresser tous les professionnes qui s'intéresssent à une formalisation de ce qui est communément appelé "les jeux de manipulations" en entreprise ou ailleurs. La "Formule K" du même inventeur, Stephen Karpmann, mérite autant d'attention, de la part des mêmes personnes, surtout par sa relation à la notion de contrat si chère à toutes ces professions.

Les jeux psychologiques négatifs © Extrait du livre " L’accompagnement psychologique et spirituel ", Jacques et Claire Poujol, Empreinte Temps Présent, 2007 Livre disponible sur le site de la librairie 7ici : ou par mail 7ici@wanadoo.fr. Beaucoup de couples vivent des échanges qui blessent plus qu’ils ne construisent et qu'il apparaît pourtant bien difficile d'éviter; chacun y retombe sans cesse et finit parfois même par s'y complaire. Ces relations qui ne sont ni directes ni franches mais déguisées et de mauvaise foi ont été mises en évidence par Eric Berne, fondateur de l'Analyse Transactionnelle. Il les a appelées stratagèmes ou jeux psychologiques négatifs. Ce sont des mécanismes (inconscients) de manipulation de l'autre, une suite de transactions (d'échanges) cachées progressant vers un but bien défini et prévisible et s'achevant soit par la dévalorisation de l'autre, soit par la dévalorisation de soi-même. Ces manipulations sont toujours nuisibles et pernicieuses.

Compétence relationnelle: l'affirmation de soi Sylvaine Pascual – Publié dans Bien-être et estime de soi / Entretenir des relations saines Je suis tombée sur cette vidéo presque incroyable d’un chat qui explique clairement et avec un sacré aplomb aux deux crocodiles de son quartier que non, vraiment, là Marcel, là Maurice, vous passez les bornes. Et ce avec une décontraction qui en fait le champion de l’établissement des limites, Le seigneur de l’affirmation de soi. On pourrait croire le greffier capable d’un tel exploit arrogant ou présomptueux, d’une audace qui va bien finir pas lui coûter une patte, voire plus étant donné le gabarit et la nature de l’adversaire. Et pourtant, observez-le, pas un geste inutile, pas de colère superflue genre indignation vertueuse face à ses deux intrus et même pas d’agressivité: un geste ferme et affirmé, c’est tout. Et c’est drôlement efficace.

Comment ne plus sentir victime - par Line Bolduc pour La solution est en vous! En tant que conférencière, formatrice, auteure et coach en santé, mieux-être, joie de vivre, libération émotionnelle depuis 20 ans, j’ai pu abondamment réfléchir aux différentes facettes de la réalité humaine. J’ai choisi aujourd’hui, de vous partager cette réflexion sur l’impact que notre rôle de victime, souvent bien inconscient, peut avoir sur la qualité de notre bonheur, de notre paix intérieure, de notre joie de vivre. Choisir d’être heureux, c’est une décision. La technique "EDREDON" Contrer le jeu de pouvoir en douceur : un conseil, l’édredon Développée par Manuel J. Smith, psychologue et chercheur en psychologie clinique, la technique de l’édredon fait partie d’un ensemble de méthodes pour renforcer un comportement assertif et favoriser une affirmation de soi sereine, ferme et respectueuse de l’interlocuteur.

Triangle de Karpman et recherche d’emploi Le recrutement s’intéresse de plus en plus à la personnalité des candidats, à leurs compétences informelles et relationnelles. C’est la raison pour laquelle j’ai eu envie de mettre à jour cette série de billets sur le Triangle de Karpman (les rôles de Sauveur, Victime et Persécuteur) véritable entrave à la recherche d’emploi et comment en sortir pour mettre toutes les chances de votre côté. Transition de carrière, chômage ou reconversion, votre recherche d’emploi patine et s’embourbe? Ou bien vous vous questionnez pour lui éviter marasmes et marais, lorsqu’il sera temps de changer de job ou de retrouver un emploi après votre formation?

Related: