background preloader

Les relations difficiles: le triangle de Karpman

Les relations difficiles: le triangle de Karpman
Nos relations s’expriment parfois comme une sorte de série B sinistre et même violente où, en fonction des circonstances et des interlocuteurs, chaque protagoniste adopte inconsciemment un rôle dramatisé à souhait. Ces rôles relationnels, théorisés par Karpman dans les années soixante, se retrouvent curieusement schématisés dans les… dessins animés: le Persécuteur, la Victime et le Sauveur. Nous avons souvent un rôle dominant, mais passons aussi de l’un à l’autre, parfois très rapidement, au cours d’une seule conversation. Ces rôles bloquent l’évolution de la relation, aucun n’est meilleur ou pire qu’un autre, et ils se nourrissent d’un mélange de peur et de manque d’estime ou de confiance en soi. Ces rôles peuvent générer beaucoup de stress et engloutir des quantités d’énergie. L’idée générale est double: 1- Le Persecuteur: Cruella nous voilà Le persécuteur, par crainte des échanges d’une relation qui l’inquiète, a besoin de dominer. 2- Le Sauveur: Zorro est arrivé Voir aussi:

http://www.ithaquecoaching.com/articles/les-relations-difficiles-le-triangle-de-karpman-886.html

Related:  Triangle de KarpmanTriangle de Karpman : persécuteur, victime et sauveurAT, Karpmann, PNL, et CiecoachingKARPMANN

Jeux de pouvoir en entreprise et triangle dramatique de Karpman Méchant patron, pauvre employé, syndicat qui vient à l’aide,ou :Employé menaçant son manager, manager victime, dirigeant à la rescousse,ou encore :Client persécuteur, employé victime, sauvé par son managerCela vous rappelle quelque chose ? Les jeux de pouvoir prennent des formes variées en entreprise et créent le plus souvent du tort à l’ensemble de la structure. Ils sont inconscients, épuisants pour tous ceux qui y participent, et parfois durables. Comment éviter les jeux psychologiques avec le triangle de Karpman Les jeux psychologiques prennent place dans la vie personnelle comme dans le monde de l’entreprise. Ils sont générateurs d’inefficacité, consommateurs de temps, générateurs de sentiments négatifs et ne résolvent en rien les situations problématiques. Stephen B.

Du triangle de Karpman à l’équilibre relationnel: la triplette prosociale Il semble que la toxicité des relations professionnelles soit directement proportionnelle aux difficultés rencontrées par l’ensemble des salariés, managers et collaborateurs dans un même bateau qui prend, en ces temps difficiles, une eau fangeuse un peu trop vite étiquetée « crise ». Parce que c’est un enjeu collaboratif de taille, voici une triplette prosociale pour rouler de concert vers un minimum d’élégance relationnelle. Pris entre des assortiments glauques de marteaux et d’enclumes en tous genres, qui génèrent de nombreuses peurs, managers et collaborateurs ont vite recours aux rôles relationnels, refuge facile et ordinaire lorsque nous ne savons plus comment obtenir ce dont nous avons besoin.

"Salariés libérés, performance assurée?" échanges avec Isaac Getz et Mehdi Berrada “Salarié-e-s libéré-e-s, performance assurée ? A la rencontre d’entreprises à contre courant qui font une confiance totale à leurs collaborateurs et leurs collaboratrices » : c’était le sujet qui interpellait les près de 200 participants à la soirée «Vivre l’économie autrement» du Centre du Hautmont près de Lille début décembre. Dans un monde qui ne sait plus très bien où il va, devant les incertitudes qui raccourcissent nos horizons, quand le pragmatisme semble être devenu synonyme de « baisse la tête, avance et tais-toi » ce sujet peut apparaître un rien provocant. Parler d’entreprises libérées, de bonheur pour être performant, d’autonomie, de liberté, de responsabilité ou de pouvoir confié à ceux qui font, c’est effectivement parler de pratiques managériales à contre-courant.

Le triangle dramatique de Karpman ou comment rendre les relations en entreprise plus efficace ? coaching en entreprise, Cohésion d'équipe, Communication d'équipe, confiance en soi, conflit au travail, esprit d'équipe, gestion des conflits d'équipe, Manage Le triangle dramatique de Karpman ou comment rendre les relations en entreprise plus efficace ? 4.50/5 (90.00%) 2 Les jeux psychologiques prennent place aussi bien dans la vie personnelle que dans le monde professionnel. Ce que cache le «syndrome du sauveur» «Du plus lointain que je me souvienne, j'ai toujours eu un côté Jeanne d'Arc, confie Carla, 50 ans. Je voulais sauver ma propre mère de son enfance malheureuse qui me choquait tant lorsqu'elle me la racontait, la réconforter d'avoir sacrifié sa vie pour mes sœurs et moi… J'étais comme totalement prise dans cette lignée de femmes “sur-responsables” de la santé et du bien-être des autres.» Une histoire personnelle qui entraîne peu à peu Carla à n'être attirée que par des amies, des collègues ou des partenaires amoureux mal en point. «Même dans une fête foraine où l'on gagnait un lapin en peluche, je choisissais en priorité le dépoilé, celui qui semblait le plus malheureux!»

Pour détecter et sortir des jeux de pouvoir en entreprise « Les victimes d'hier sont les bourreaux de demain. » Victor Schoelcher (Homme politique antillais) Parmi les jeux de pouvoir les plus présents en entreprise, le plus courant est le triangle dramatique. Le triangle dramatique mis en exergue en 1968 par le Dr. Stephen Karpman (psychologue américain spécialisé en analyse transactionnelle) est un mode de fonctionnement relationnel préjudiciable pour chaque personne impliquée et pour l’entourage. La plupart d’entre nous tombons encore régulièrement dans le panneau, par manque de vigilance, tant dans notre vie professionnelle que personnelle.

12 Indices pour démasquer un manipulateur - La Paix dans la Tempête 1. Il ne supporte pas la critique et nie même les évidences. 2. Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins (notion d’humanité, de charité chrétienne) LE PLAISIR AU TRAVAIL : de la gestion du savoir-faire au management de l’aimer-faire « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie » (Confucius) Si 64% des Français s’estiment satisfaits de leur travail, le pourcentage baisse à 20% lorsqu’on leur demande s’ils « éprouvent du plaisir à travailler « . De la motivation à l’auto-motivation Puisque l’engagement repose de plus en plus sur le plaisir qu’éprouve un salarié à réaliser sa mission (pour vous en convaincre, lisez « La vérité sur ce qui nous motive » de Daniel H. Pink), il importe, dès la sélection, d’aller explorer si l’emploi sur lequel une entreprise souhaite affecter un nouveau collaborateur sera source de plaisir Or, sincèrement, nos méthodes de sélection n’abordent que très rarement cet aspect.

Le triangle dramatique Téléchargez au format PDF Le triangle dramatique est déjà bien connu, très largement développé au sein de nombreux ouvrages. Sa présentation ici ne peut être qu'une redite, ou au mieux, un rappel pour les praticiens d'Analyse Transactionnelle et par extension pour beaucoup de professionnels de la relation d'aide ou d'accompagnement. Cet article peut aussi intéresser tous les professionnes qui s'intéresssent à une formalisation de ce qui est communément appelé "les jeux de manipulations" en entreprise ou ailleurs. La "Formule K" du même inventeur, Stephen Karpmann, mérite autant d'attention, de la part des mêmes personnes, surtout par sa relation à la notion de contrat si chère à toutes ces professions.

Les jeux psychologiques négatifs © Extrait du livre " L’accompagnement psychologique et spirituel ", Jacques et Claire Poujol, Empreinte Temps Présent, 2007 Livre disponible sur le site de la librairie 7ici : ou par mail 7ici@wanadoo.fr. Beaucoup de couples vivent des échanges qui blessent plus qu’ils ne construisent et qu'il apparaît pourtant bien difficile d'éviter; chacun y retombe sans cesse et finit parfois même par s'y complaire. Ces relations qui ne sont ni directes ni franches mais déguisées et de mauvaise foi ont été mises en évidence par Eric Berne, fondateur de l'Analyse Transactionnelle. Il les a appelées stratagèmes ou jeux psychologiques négatifs. Ce sont des mécanismes (inconscients) de manipulation de l'autre, une suite de transactions (d'échanges) cachées progressant vers un but bien défini et prévisible et s'achevant soit par la dévalorisation de l'autre, soit par la dévalorisation de soi-même. Ces manipulations sont toujours nuisibles et pernicieuses.

Related: