background preloader

Positions de vie et possibilité de changement

Positions de vie et possibilité de changement
Notions de changement et de coaching Le changement est une notion floue basée sur l’idée qu’il existe un état idéal meilleur que celui dans lequel on se trouve actuellement et qu’il faut s’efforcer d’atteindre pour accroitre son bien être. Les clients du coaching vivent dans un monde de changement perpétuel. Il est donc fréquent que les attentes par rapport au coaching soient d’accélérer ou d’approfondir le processus de changement traversé. Au démarrage du coaching, le client peut penser que son coach “est supposé savoir” et qu’il fournit les solutions de changement. Le pouvoir de changer est-il entre les mains du client ou du coach ? Les positions de vie en Analyse Transactionnelle Définition et évolution du concept Eric Berne, fondateur de l’Analyse Transactionnelle, appelle position de vie, la manière fondamentale et constante dont une personne se situe face à elle-même et aux autres. Il y a donc quatre positions de vie : L’enclos OK de Franklin Ernst Le but du coaching

http://blog-fr.coaching-go.com/2012/11/positions-de-vie-et-possibilite-de-changement/

Related:  Triangle de Karpman : persécuteur, victime et sauveurLes scénarios de viegarabouilleJeux psychologiques

Triangle dramatique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le triangle dramatique, dit aussi triangle de Karpman, est une figure d'analyse transactionnelle proposée par Stephen Karpman en 1968 (dans son article Fairy Tales and Script Drama Analysis) qui met en évidence un scénario relationnel typique entre victime, persécuteur et sauveur (ces rôles étant symboliques, une même personne peut changer de rôle). Rôle[modifier | modifier le code]

Management et positions de vie Le concept de Position de Vie, créé par Eric Bene, fondateur de l’Analyse Transactionnelle, repose sur le postulat suivant : chacun d’entre nous s’est forgé, dès son enfance, des croyances sur lui-même et sur le monde qui l’entoure, croyances qu’il va sans doute conserver tout au long de sa vie et que l’on peut résumer comme suit : « Je suis OK ou je ne suis pas OK / Vous êtes OK ou vous n’êtes pas OK ». Le mécanisme du concept Le terme OK / NON OK estimant la valeur que chacun se donne à lui-même et celle qu’il donne aux autres, celle-ci peut être positive (symbolisée par un +) ou négative (symbolisée par un -). Ainsi, si l’on combine les différentes possibilités, il y a quatre positions de vie : - Je suis OK / vous êtes OK (+/+) - Je suis OK / vous n’êtes pas OK (+/-) - Je ne suis pas OK / vous êtes OK (-/+) - Je ne suis pas OK / vous n’êtes pas OK (-/-) habituellement représentées à travers le graphique suivant : Mais comment donc se manifestent ces quatre Positions de Vie ?

Faciliter la gestion du changement par la pratique du coaching Nous avons tous fait l’expérience du changement : au travail, dans notre vie privée, au sein de notre famille… et nous savons tous à quel point cela peut-être difficile de se sentir à l’aise dans une nouvelle situation. La résistance au changement ne semble pas avoir de raisons logiques et elle peut se manifester de manières différentes rendant impossible toute recherche de cohérence. Récemment les recherches de la neuroscience ont permis de commencer à comprendre les réactions du cerveau dans les situations de changement et cela démontre une chose : il va toujours nous faire essayer de les éviter ! Le changement a une influence directe sur une zone du cerveau, en particulier sur le cortex pré-frontal, qui est assimilable au “processeur”. Comme sur un ordinateur, celui-ci a une capacité limité et ne peut traiter que quelques pensées à la fois.

Pour détecter et sortir des jeux de pouvoir en entreprise « Les victimes d'hier sont les bourreaux de demain. » Victor Schoelcher (Homme politique antillais) Parmi les jeux de pouvoir les plus présents en entreprise, le plus courant est le triangle dramatique. Le triangle dramatique mis en exergue en 1968 par le Dr. Stephen Karpman (psychologue américain spécialisé en analyse transactionnelle) est un mode de fonctionnement relationnel préjudiciable pour chaque personne impliquée et pour l’entourage. La plupart d’entre nous tombons encore régulièrement dans le panneau, par manque de vigilance, tant dans notre vie professionnelle que personnelle. A chaque fois, on en sort épuisé et meurtri.

Aider sans sauver (codépendance, dépendance, sauvetage) Les sauveteurs potentiels Plusieurs personnes ont choisi de travailler dans les secteurs de la santé et des services sociaux, motivées par le désir d'aider. Elles ont généralement une conscience sociale plus développée et sont sensibles aux difficultés vécues par leur entourage. La compassion qu'elles ressentent guide une attitude authentique et leur permet d'accorder leur aide en toute connaissance de cause. Pourquoi est-il si difficile de changer ? Parfois nous connaissons ce qui nous rend malheureux et ne faisons pas ce qui pourrait changer. Pourquoi reproduire sciemment les mêmes erreurs ? Comment en finir avec ce scénario répétitif ? Pourquoi ne changeons-nous pas, alors que nous sommes conscients des problèmes qui proviennent de la répétition des mêmes comportements ? À force d’écouter des histoires de vie dramatiques, j’ai été amené à m’intéresser à leurs trames et à mettre en relation ces récits avec les scénarios de films représentant des métaphores, ce qui facilite le dialogue en thérapie cognitive.

Trucs pour contrer la résistance au changement Tout changement aura ses partisans et ses opposants. Une préparation pour le changement ne comprend pas seulement le besoin de susciter l’enthousiasme pour le processus de changement et de travailler avec les adopteurs précoces ou les convertis, mais également d’être prêt à défier et gagner les sceptiques. La première étape pour contrer cette vague de résistance au changement consiste à entreprendre une analyse des champs de force comme moyen d’analyser les <forces motrices> du changement et la reconnaissance des <dispositifs de retenue>. Le changement peut être vu par certains comme une dévaluation de leur expérience passée! Ceci pourrait expliquer pourquoi les jeunes, qui ont investis moins de temps et d’efforts dans l’apprentissage des anciennes façons de faire, trouvent plus facile de s’adapter aux nouvelles façons de faire.

Persécuteur, victime ou sauveur… Le jeu des manipulations Stephen Karpman est un psychologue américain ayant mis en évidence un système de communication basé sur trois rôles. Il a noté que nous passons les trois-quarts de notre temps à jouer à l’un de ces personnages : le persécuteur (bourreau, tyran), la victime (souffre-douleur, martyre), et le sauveur (défenseur, bienfaiteur). Il l’a appelé le Triangle Dramatique. Chacun des joueurs a une part de responsabilité dans le rôle qu’il a choisi. Être victime ou non (Vos questions et nos réponses) Les échanges physiques agressifs dans le couple Il est arrivé quelquefois à mon ami de ma flanquer une gifle lorsqu'il était en colère. Je suis tellement terrorisée que je n'ose plus le contredire. Ce n'est pas une façon de vivre!

Qu’est ce que le scénario de vie ? Cet article participe au festival « à la croisée des blogs » qui est un évènement inter-blog mensuel, organisé par le site développement personnel.org. Ce mois-ci, c’est Dominique du blog « Projet changer de vie » qui en propose le thème, qui est « Comment atteindre ses objectifs de manière efficace ». Eric Berne, le père Fondateur de l’Analyse Transactionnelle propose comme objectif ultime au travail sur soi le fait de s’offrir un « scénario de vie gagnant ». Devenir une personne gagnante c’est pour lui : « mener à bon terme la réalisation de mes projets, atteindre les buts que je me suis fixé dans la vie ». Dans cet article, je présenterai rapidement le concept de « scénario de vie », puis je m’interrogerai sur quelques moyens à mettre en œuvre pour passer d’un scénario perdant, ou non gagnant, à un scénario gagnant. Enfin, je terminerai avec un exemple d’utilisation du concept de « méconnaissances ».

Effet Hawthorne : véritable outil de conduite du changement ? Le principe de l’étude Les employés choisis pour l’expérience sont au courant qu’ils sont étudiés. L’objectif est d’observer les impacts de l’environnement du travail sur la productivité. Les employés évoluent dans des conditions de travail diverses ; le professeur commence par améliorer les conditions : il accorde davantage de pauses et augmente l’intensité de la lumière. Puis il les détériore au fur et à mesure pour revenir aux conditions initiales. Des résultats surprenants Comment éviter les jeux psychologiques avec le triangle de Karpman Les jeux psychologiques prennent place dans la vie personnelle comme dans le monde de l’entreprise. Ils sont générateurs d’inefficacité, consommateurs de temps, générateurs de sentiments négatifs et ne résolvent en rien les situations problématiques. Stephen B. Karpman (psychologue américain des années 70) a mis en évidence un modèle de détection et d’analyse des jeux psychologiques appelé « Le triangle dramatique ».

Related: