background preloader

Les amortissements comptables : calcul, durée et méthodes

Les amortissements comptables : calcul, durée et méthodes
La valeur des immobilisations est répartie, en comptabilité, sur leur durée d’utilisation probable au moyen d‘amortissements. Voici les principales caractéristiques des amortissements comptables d’immobilisations : qu’est-ce qu’un amortissement ? Quels sont les biens amortissables ? Quelles durées choisir pour amortir une immobilisation ? Quelles sont les différentes méthodes d’amortissement ? Comment calculer une dotation aux amortissements ? Précision : un autre article traite de manière plus détaillée la comptabilisation des amortissements d’immobilisations. Qu’est-ce qu’un amortissement comptable ? Un amortissement correspond à une constatation de perte de valeur d’un bien, du fait de son usage (usure physique), de l’évolution technique (obsolescence de l’actif) ou bien tout simplement du temps. La comptabilisation d’amortissement est obligatoire à la clôture de chaque exercice comptable, même si le résultat comptable d’un exercice se traduit par une perte.

http://www.compta-facile.com/les-amortissements-comptables/

Related:  P2 - Production de l'information financièreProcessus 2

Dépréciation des créances clients Perte sur créances clients réversibles Si le comptable pense qu'il existe une forte probabilité de perte sur une créance client, il doit : - transférer cette créance douteuse par le débit du compte 416. Clients douteux ou litigieux et le crédit du compte 411. Clients, - comptabiliser une dépréciation par le débit du compte 68174. Les différents types d'amortissement Amortissement et dotation aux amortissements : définition La dotation aux amortissements représente la dépréciation d’un actif immobilisé de l’entreprise du fait de l’usure du temps ou de l’obsolescence. Elle doit être comptabilisée, car elle influe sur le patrimoine de l’entreprise, à savoir la valeur de l’actif au bilan comptable .

Les bases de la paie Définition : La paie est la rémunération d’un salarié en contrepartie de son travail. Le bulletin de paie constitue un commencement de preuve écrite de l’existence d’un contrat de travail. Résultat fiscal et résultat comptable : des divergences à retraiter Résultat comptable et résultat fiscal : définitions Le résultat comptable a vocation à déterminer le montant du bénéfice comptable ou de la perte comptable de l’exercice et donc l’enrichissement économique ou l’appauvrissement économique de l’entreprise au cours de l’exercice. La comptabilité enregistre les opérations financières de l’entreprise et notamment les opérations qui entraînent des produits ou des charges. Résultat comptable = Produits comptables – Charges comptables Le résultat fiscal a vocation à déterminer le résultat imposable c’est-à-dire l’assiette de l’impôt. Il est calculé à partir du résultat comptable mais ensuite il doit être corrigé pour tenir compte des spécificités de la réglementation fiscale.

Entrepreneur : sachez évaluer, financer et maîtriser votre besoin en fonds de roulement Le besoin en fonds de roulement (BFR) est un indicateur primordial : il correspond à l'argent disponible de l'entreprise, entre ses dépenses et ses encaissements de chiffre d'affaires. Autrement dit, à son besoin de trésorerie pendant le cycle d'exploitation. En effet, quelle que soit son activité, elle doit dépenser des liquidités avant de pouvoir encaisser les recettes issues des ventes ou des prestations effectuées. Si vous vendez du vin sur Internet, vous allez acheter un stock avant de le mettre en vente sur votre site. La comptabilisation des apports en capital Lors de la création d’une société, il va falloir procéder à la comptabilisation des apports en capital effectués par les associés ou actionnaires. La comptabilisation des apports concerne les opérations d’apports en numéraire et d’apports en nature. Aucune écriture comptable n’est à enregistrer pour les apports en industries.

Société Anonyme (SA) : statuts, associés, capital, caractéristiques juridiques La Société Anonyme est une forme de société utilisée principalement pour les projets de grande envergure. Ses dirigeants sont des actionnaires, au nombre de 2 minimum pour les sociétés non cotées en bourse et 7 dans le cas contraire. Un capital social minimal de 37 000 euros est fixé, la moitié au moins versée à la création, le reste dans les 5 ans. Une dénomination sociale doit apparaître dans les statuts ainsi qu’un objet social licite.

Enregistrement des frais bancaires Les frais bancaires sont constatés sur le relevé de compte et sont de diverses natures : Frais de tenue de compte,Frais de relevé bancaire,Agios,Frais sur titres,Frais bancaire sur virement,Frais bancaire sur effet… Ces frais sont soumis ou non à TVA, la banque le mentionne généralement sur l’un de ses relevés d’opération. Il est possible d’enregistrer ces frais dans des sous-comptes différents, permettant ainsi d’avoir une vision plus détaillée des frais bancaires et assimilés (voir le PCG compte 627. Services bancaires et assimilés)

Faire le tableau d'amortissement linéaire d'une immobilisation Comment faire un tableau d’amortissement d’immobilisation (mode linéaire) en comptabilité ? Compta-Facile vous dévoile les points essentiels pour construire un tableau d’amortissement linéaire (également appelé plan d’amortissement). Règles générales sur l’amortissement linéaire Application de l’amortissement linéaire Définition et principe du tableau de bord C'est quoi un tableau de bord ? Une mesure exacte vaut mieux que l'avis d'un millier d'experts. One accurate measurement is worth a thousand expert opinions.Grace Hopper (1906-1992), mathématicienne-informaticienne à l'origine du COBOL Le présent dossier est un fondamental du portail "piloter la performance".

Related:  LES AMORTISSEMENTS1ERE ANNEEcomptabilité1.5.1 Processus d’achat et d’investissementimmobilisations et amortissementsp3cl0703P2P1 - Opérations commercialesericabtscg