background preloader

Un cours n'est pas conçu pour celui qui enseigne, mais pour celui qui apprend!

Un cours n'est pas conçu pour celui qui enseigne, mais pour celui qui apprend!
C’est pour cela, avec le temps, le prof dit et l’élève écoute, ou devrait écouter. Combien de profs se plaignent que les élèves ne les écoutent pas? Pourtant des études scientifiques indiquent clairement que l’écoute à la plus faible incidence sur la mémorisation et par conséquent l’apprentissage. Ici, il faut faire attention pour ne pas confondre mémorisation et apprentissage. Anciennement, pour plusieurs métiers, tout était affaire de tâches et d’outils. À l’école, on donnait des tâches à faire pour maîtriser l’outil.

http://didapro.wordpress.com/

Related:  Pédagogie formationAccompagnement des enseignantsFormationpsy007positiveimpact

la cooperation comme moyen d’enseigner · Réflexions pédagogiques par Audrey Estermann Voici une réflexion que j’ai menée dans le cadre de mon Master sur un sujet que je trouve essentiel : la coopération, l’apprentissage entre pairs, le rôle d’accompagnateur du professeur qui guide les élèves vers un savoir protéiforme. Les élèves sont pour la plupart démotivés, peu mobilisés au collège, consommateurs de savoirs. C’est frappant dans un établissement privilégié comme le mien. Quand j’étais en ZEP, je luttais pour me faire entendre, pour montrer qu’il y avait un autre modèle que la violence des cités. J’avais pendant dix ans une dynamique, une utilité, c’est souvent une des raisons pour laquelle, si on les interroge, certains professeurs restent dans les zones difficiles. Je me voyais donc comme un professeur investi d’un idéal républicain sur le front de l’incivisme, de l’illettrisme, j’avais une mission assez bien définie.

La carte de concepts Lorsque vous préparez une formation, vous devez établir les contenus à faire apprendre. Ces contenus se divisent en trois catégories : Le savoir : Il constitue le contenu théorique que les participants à la 1. formation doivent apprendre pour être en mesure de comprendre. Souvent nommé « théorie » ou « notion », le savoir doit être explicité pour que le formateur puisse le présenter et les apprenants se l’approprier. La partie la plus simple d’un savoir est le mot ou concept. Le savoir est donc composé d’un ensemble de concepts qui va constituer ce que le participant à la formation devra apprendre.

Actualités 20/04/16De nombreuses académies signent avec l'IFÉ des conventions d'utilisation de nos clés USB Néopass qui intègrent une formation de formateurs sur site.Si vous êtes intéressés, le calendrier d'accompagnement 2016/2017 est en cours de finalisation. Contactez-nous 13/11/15Tout Neopass sur une clé USB : c’est maintenant ! Liste de 10 valeurs de base selon un modèle de psychologie sociale Le chercheur en psychologie sociale Shalom H. Schwartz et ses collègues ont identifié 10 valeurs de base, qui permettraient de classifier toutes les autres et seraient présentes dans toutes les cultures. Les valeurs sont des croyances liées aux affects qui, à travers une diversité de contextes, motivent l'action et guident l'évaluation des actions des autres, des politiques, des personnes et des événements.

Comment faire des fiches pour réviser ses cours ? - Cogitoblog Qu'est ce qu'une bonne fiche ? La fiche est un résumé intelligent du cours. Elle doit reprendre les notions essentielles et les mettre en valeur par une présentation qui va faciliter l’apprentissage. Une fiche c’est donc RESUMER, ORGANISER, PRESENTER ce qui doit être APPRIS On pourrait penser que c’est un travail supplémentaire et inutile que de reprendre ce qui a déjà été noté dans son classeur. Pratiques collaboratives Paris Innovation Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ? François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires.

Accompagnement et développement Le travail en équipe n’est pas une chose aisée et certains effets de groupe peuvent être défavorables au collectif : notamment lors de la présence de conflits personnels, de l’apparition de bouc-émissaire, du non-respect du leadership, de l’influence de la majorité sur les minorités (ou inversement), ou encore de la pression de conformité… Nous entendons également parfois les professionnels se plaindre d’un manque de temps et de coordination, de problèmes de communication, de l’impression que leur place ne soit pas clairement définie, qu’ils ne se sentent pas (ou pas assez) reconnus. Et pourtant… Pourtant, je suis convaincu qu’un groupe de professionnels unis peut apporter beaucoup de richesse au travail réalisé et aux objectifs qui sont fixés. Il est en effet bien plus souvent facile à dire ce qui ne fonctionne pas plutôt que de s’arrêter sur ce qui fonctionne ou ce qui aide le travail d’équipe. Tout d’abord, il n’existe pas d’équipe idéale. L’équipe est souvent pluridisciplinaire.

Les savoirs tacites : enjeux et caractéristiques at Savoirs tacites - par Ariel Doulière Partie 1 I - Les savoirs tacites : enjeux et caractéristiques I-1 - L’ère du savoir : Le savoir (capital immatériel) nouvel enjeu stratégique des organisations. Lorsque Peter Drucker écrit en 1993 : «De plus en plus, la productivité du savoir va devenir pour un pays, une industrie, une entreprise, le facteur de compétitivité déterminant. 15 biais cognitifs qui contrarient la pensée rationnelle © Inconnu Les biais cognitifs sont des formes de pensée qui dévient de la pensée logique ou rationnelle et qui ont tendance à être systématiquement utilisés dans diverses situations. Le concept a été introduit au début des années 1970 par les psychologues Daniel Kahneman (prix Nobel en économie en 2002) et Amos Tversky pour expliquer certaines tendances vers des décisions irrationnelles dans le domaine économique. Depuis, une multitude de biais intervenant dans plusieurs domaines ont été identifiés par la recherche en psychologie cognitive et en psychologie sociale.

Marcel Lebrun : Flipped Classrooms et classes inversées ... Ca flippe quoi au juste ? Dans ce blog, nous avons déjà eu l’occasion maintes fois de vous parler des dispositifs hybrides et des Flipped Classrooms, les classes inversées. Voici quelques billets préliminaires à notre sujet : 5 facettes pour construire un dispositif hybride : du concret ! Travailler en îlots Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi. Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi. Et vous, qu’en pensez-vous ? Nous souhaitons que ce soit l’occasion de nous poser cette question : à quelles conditions le travail par groupes peut-il être efficace et faire progresser tous les élèves ?

Related:  Blogs et sites personnels en lien avec la pédagogieDidactiquePédagogie / Formation / ElearningEnseigner l'Histoire-GéolirbiPédagogiedidactiqueDidactique professionnellePédagogieaquatique`test 1026