background preloader

Un cours n'est pas conçu pour celui qui enseigne, mais pour celui qui apprend!

Un cours n'est pas conçu pour celui qui enseigne, mais pour celui qui apprend!
C’est pour cela, avec le temps, le prof dit et l’élève écoute, ou devrait écouter. Combien de profs se plaignent que les élèves ne les écoutent pas? Pourtant des études scientifiques indiquent clairement que l’écoute à la plus faible incidence sur la mémorisation et par conséquent l’apprentissage. Ici, il faut faire attention pour ne pas confondre mémorisation et apprentissage. Anciennement, pour plusieurs métiers, tout était affaire de tâches et d’outils. À l’école, on donnait des tâches à faire pour maîtriser l’outil.

http://didapro.wordpress.com/

Related:  Pédagogie formationIngénierie pédagogique et de formationlirbiTendances et courants pédagogiquesandragogie

la cooperation comme moyen d’enseigner · Réflexions pédagogiques par Audrey Estermann Voici une réflexion que j’ai menée dans le cadre de mon Master sur un sujet que je trouve essentiel : la coopération, l’apprentissage entre pairs, le rôle d’accompagnateur du professeur qui guide les élèves vers un savoir protéiforme. Les élèves sont pour la plupart démotivés, peu mobilisés au collège, consommateurs de savoirs. C’est frappant dans un établissement privilégié comme le mien. Quand j’étais en ZEP, je luttais pour me faire entendre, pour montrer qu’il y avait un autre modèle que la violence des cités. J’avais pendant dix ans une dynamique, une utilité, c’est souvent une des raisons pour laquelle, si on les interroge, certains professeurs restent dans les zones difficiles. Je me voyais donc comme un professeur investi d’un idéal républicain sur le front de l’incivisme, de l’illettrisme, j’avais une mission assez bien définie.

Schéma d'organisation pédagogique Vous avez réalisé les études et les analyses sur les besoins de formation et vous êtes sur le point de passer à la mise en oeuvre de la formation. Vous mettez en oeuvre une formation depuis une certaine période et vous vous posez la question de la conduite de cette formation. Dans les réflexions actuelles sur la qualité de formation, et sans rentrer dans le débat de qu'est ce que la qualité d'une formation, il est possible de réfléchir, penser, organiser et valoriser l'organisation d'une formation. A la suite du schéma sur la constitution du dossier d'appel d'offre, je vous propose un schéma d'organisation pédagogique avec les différents marqueurs importants pour une conduite sereine de son action et ainsi avoir l'argumentaire nécessaire à une réponse pédagogique de qualité et représentative de ce que vous souhaitez mettre en oeuvre dans votre organisme de formation : En Rouge : les étapes clésEn Bleu : les incontournablesEn Noir : Les compléments à préparer

Réflexions sur la remédiation Commençons la nouvelle année civile par un petit topo sur la remédiation, qui, comme chacun le sait, est une des – nombreuses – priorités du gouvernement Olivier. Soutenir les élèves en difficulté, agir le plus rapidement possible sur les lacunes dès qu’elles pointent le bout de leur nez. Rares sont ceux qui ne peuvent souscrire à un tel programme. Encore faut-il s’entendre sur ce qu’on entend par « remédiation », dans la mesure où chacun la voudrait à la fois accessible à tous… et efficace. Certains se prennent même à rêver d’une remédiation si performante qu’elle mettrait définitivement à terre tout ce que notre enseignement compte d’échec scolaire et de redoublement.

Méthodes et modèles pédagogiques Frédéric Haeuw :"L’irruption massive des technologies et des réseaux dans la formation des jeunes et des adultes fait ressurgir de vieux débats sur les méthodes pédagogiques. Les Massive Open Online Courses, par exemple, sont généralement distingués en « xMOOC » plutôt basés sur une pédagogie transmissive de savoirs clairement identifiés dans des référentiels fermés, et en « cMOOC » dont les objectifs d’apprentissage sont plus ouverts et qui se basent sur le principe que ce sont les participants qui créent le contenu. On parle alors de méthodes pédagogiques, classées généralement en méthodes déductives (démonstrative, expositive …) ou inductives (active ou expérientielle), et l’on considère souvent que la méthode dépend de l’objet à construire ou à transmettre : les savoirs académiques se prêteraient davantage à une méthode déductive et les compétences à une méthode inductive. Les constructivistes répondent à cette question de manière radicalement opposée.

Actualités 20/04/16De nombreuses académies signent avec l'IFÉ des conventions d'utilisation de nos clés USB Néopass qui intègrent une formation de formateurs sur site.Si vous êtes intéressés, le calendrier d'accompagnement 2016/2017 est en cours de finalisation. Contactez-nous 13/11/15Tout Neopass sur une clé USB : c’est maintenant ! Pratiques collaboratives ParisTech Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ? François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires.

Pédagogie différenciée : 10 conseils + 1 ! Voici un petit pense-bête, à la fois théorique et pratique, permettant de favoriser la mise en place de pratiques différenciées dans sa classe. 1/ Dans une classe, l’hétérogénéité est la règle ! L’homogénéité étant l’exception, il faut cesser d’être surpris de ne pas pouvoir faire avancer tout le monde de la même manière même si les programmes en donnent l’illusion. 2/ La différence entre élèves est normale ! Qu’il s’agisse d’écarts de vitesse, d’autonomie, de motivation, d’intérêt, de compréhension, on ne peut plus être « indifférents aux différences » mais devons inclure cette approche dans le fonctionnement habituel de la classe.

Concevoir des cours, c’est de l’ingénierie pédagogique 89 Shares Share Tweet Email « La conception de cours par un enseignant est quelque chose de très important car cela associe aussi bien l’imagination pédagogique que l’utilisation de supports ». Quelle place pour le groupe dans le triangle pédagogique Faerber a présenté un tétraèdre pédagogique en ajoutant un nouveau pôle au triangle didactique : le groupe. Ce modèle très riche a nourri ma réflexion. Je propose ici quelques ajustements et une lecture de ses différentes faces. Je cherchais à confronter la vision pédagogique présentée dans ce blog au triangle pédagogique de Houssaye et je suis tombé sur un article pertinent de Richard FAERBER présentant l’outil ACOLAD – Apprentissage COLlaboratif A Distance (on n’est pas très loin des PROjets péDAgogiques GEOdistribués qui ont initiés ce blog…) Faerber y présente un tétraèdre pédagogique représenté ci-dessous intégrant un nouveau sommet : le groupe ! Tétraèdre pédagogique de Faerber Cette figure me porte à réfléchir (et ça, c’est bien !).

Les savoirs tacites : enjeux et caractéristiques at Savoirs tacites - par Ariel Doulière Partie 1 I - Les savoirs tacites : enjeux et caractéristiques I-1 - L’ère du savoir : Le savoir (capital immatériel) nouvel enjeu stratégique des organisations. Lorsque Peter Drucker écrit en 1993 : «De plus en plus, la productivité du savoir va devenir pour un pays, une industrie, une entreprise, le facteur de compétitivité déterminant. Travailler en îlots Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi. Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi. Et vous, qu’en pensez-vous ? Nous souhaitons que ce soit l’occasion de nous poser cette question : à quelles conditions le travail par groupes peut-il être efficace et faire progresser tous les élèves ?

Related:  Apprendre à apprendreméthodes d'apprentissageneurosciencesOutils