background preloader

Apprendre à apprendre : l’accès à l’autonomie

Apprendre à apprendre : l’accès à l’autonomie
Apprendre, voilà une notion difficile à saisir, tant elle peut prêter à équivoque. Voici encore un autre mot dont il faut préciser le sens avant de parler d’apprendre car à la vérité, équivoque est un mot composé : « équi » et « voque ». Ce dernier signifie se tenir sur deux voies à parts égales. Donc apprendre a deux sens et ils se tiennent sur deux positions égales. Pour mieux saisir les deux sens on gagnerait à étudier les équivalents en anglais. Car dans la langue de Shakespeare, il existe deux mots pour décrire une situation d’apprentissage, « to teach » et « to learn« .

http://competencescles.eu/

Related:  Apprendre à apprendre - Métacogniton, méthodologieApprendre à apprendreapprendreMethodes et outils pour apprendreApprendre à Apprendre 1

Comment fonctionne le cerveau quand on apprend ? Le comportement du cerveau pendant l’apprentissage demeure aujourd’hui un grand mystère pour nombre d’éducateurs. Cependant, si l’émergence de la neuro-pédagogie a déjà permis de lever le voile sur certains des aspects du fonctionnement du système nerveux et cérébral de l’être humain pendant le processus d’apprentissage, plusieurs zones d’ombre demeurent encore. Comment fonctionne véritablement le cerveau pendant le processus d’apprentissage ? De quelle manière l’environnement et les différents milieux de vie de l’apprenant influencent-ils son processus d’apprentissage ?

Apprentissage : à chacun son style La recherche sur les styles d’apprentissage, dont les origines remontent aux années 1930, connait depuis plusieurs années un renouveau sans doute lié à l’engouement pour la psychologie cognitive et les neurosciences. Ce qui émane de ces recherches, c’est une multitude de points de vue disparates et fragmentés qui contribue à accentuer le flou conceptuel. Marie Gaussel, de l’Institut français de l’éducation (IFE), nous éclaircit l’horizon. Qu’entendez-vous par « style d’apprentissage » ?

Quelle place accorder à l’erreur dans sa pratique pédagogique ? Au plus près des besoins de l’enfant – Accompagner l’élève Quelle place accorder à l’erreur dans sa pratique pédagogique ? Un texte de Daniel Calin À l’école, les erreurs ont longtemps été des fautes. Arts de la mémoire : les principes de la mémorisation Quels sont les principes de mémorisation utilisés dans les arts de la mémoire ? Comment mémoriser des quantités d’informations sans se tromper ? Quel rôle peuvent encore jouer les arts de la mémoire à l’ère numérique ? Ce sont quelques questions que je me pose depuis quelques années. Et sur lesquelles je voudrais échanger avec vous au cours d’une nouvelle série d’articles. Les arts de la mémoire ont connu une longue éclipse avant d’être remis à l’honneur par les livres de Dame Frances Yates.

Mes 14 outils indispensables pour apprendre efficacement Dans le cadre professionnel, j’accompagne plusieurs enfants dans leurs apprentissages. J’avais envie de partager avec vous les 14 outils incontournables que j’utilise pour les aider à apprendre efficacement et à prendre plaisir dans leurs apprentissages. Ce sont des méthode et des outils qui pourraient être enseignés à l’école pour apprendre, réviser et mémoriser plus facilement et avec plus de plaisir. 1. Le Mind Mapping Trois petites activités sur la mémoire « Ils n'apprennent pas! » Dans le palmarès des phrases les plus prononcées autour des machines à café des salles des professeurs, celle-ci figure clairement en bonne place. Repartons déjà du bon pieds sur le verbe « apprendre ». Il est bien large et n'exprime en général pas bien la pensée de son auteur dans cette situation.

Théories de l'apprentissage - Idées ASH Apprendre, c'est comprendre. C'est construire un savoir que l'on va pouvoir réinvestir. Pour que l'élève apprenne, il est essentiel: L’erreur pour apprendre L’erreur est un impondérable de l’acte d’apprendre. Omniprésente, multiforme, pernicieuse, maligne, entêtante, saugrenue, obstinée ou accoucheuse, révélatrice, elle est encore souvent mal perçue et sanctionnée dans notre système scolaire. L’erreur a des statuts divers, elle questionne et interpelle. Qui n’a pas connu le découragement en corrigeant des copies qui révèleraient tant les failles des élèves que de l’enseignement, voire de l’enseignant ? Pourtant, les professeurs savent qu’il est nécessaire de prendre en compte les erreurs des élèves pour les faire progresser.

Fiche méthode 6ème : Comment apprendre une leçon ? - Collège Public de la Pévèle / ORCHIES 1) Se placer dans une ambiance calme et rester concentré sur la leçon ; 2) Lire plusieurs fois la leçon du cahier (à haute voix si possible) ; 3) Bien repérer les mots importants, les dates, les nombres, les définitions. Les mots difficiles peuvent être écrits 10 fois sur un brouillon ; 4) Apprendre les titres et le plan du cours (I, Ia, Ib, Ic, II, IIa, IIb, IIc, ...) car cela permet de structurer sa pensée ; 5) Fermer le cahier et redire à haute voix la première phrase puis vérifier dans le cahier. Faire ainsi pour chaque phrase de leçon. 6) Cahier fermé, réciter l’introduction puis vérifier. Faire ainsi pour chaque partie du cours. 7) Cahier fermé, réciter toute la leçon y compris le titre et les titres des différentes parties. 8) Si l’on peut se faire interroger par quelqu’un : soit lui réciter le cours, soit répondre à ses questions. 9) Relire les exercices faits en classe ou des passages du manuel étudiés. 10) Ne pas négliger les cartes ni les schémas remplis sur le cahier.

50 conseils pour développer l'envie d'apprendre L’intention initiale de cette série de conseils est le partage le plus large d’idées, de valeurs et de pratiques pédagogiques auprès d’une communauté de formateurs. Ce dispositif fait partie d’une nouvelle génération d’approches qui visent à aider les éducateurs, formateurs, apprenants, concepteurs de cursus à utiliser des ressources libres et à les intégrer à leurs propres fins. Ce type de dispositif n’obéit pas à une logique « d’objectifs » ou de « validation », ou encore à un « modèle économique ». Il se concentre sur la mise en intelligibilité de contenus. Il vise une modularisation libre des séquences, pour des usages flexibles, localisés en salle ou bien délocalisés dans des temps intermédiaires (transport, attente, temps « creux »).

Related:  apprendre a apprendreApprendre à apprendrePEDAGOGIE GESTION MENTALEEcole