background preloader

Apprendre et réussir en mathématiques ne dépend pas de l'intelligence mais du travail et de la discipline

Apprendre et réussir en mathématiques ne dépend pas de l'intelligence mais du travail et de la discipline
EDUCATION - "Hugo est un crack aux échecs, pourtant son manque de confiance le met en échec en maths." Cette accroche publicitaire d'une entreprise de soutien scolaire très connue met le doigt là où ça fait mal. C'est pourtant un fait, il y a bien certains élèves pour lesquels progresser en maths relève de la gageure. Dans les salles de classe ou de retour à la maison, qui n'a jamais entendu un élève, un camarade, son fils ou sa fille dire que "les maths c'est trop dur, je ne suis pas intelligent pour réussir"? Mais selon le chercheur en psychologie Kou Murayama, on aurait tort de croire que la fameuse bosse des maths est une réalité immuable. Les résultats de sa dernière étude, parue dans la revue Child Development, sont d'ailleurs sans équivoque: la réussite en mathématiques ne dépend pas d'une quelconque forme d'intelligence, mais avant tout de la discipline et du travail de l'élève. Stratégies d'apprentissage Motivation intrinsèque Avoir confiance

Apprendre à apprendre. Bienvenue sur le blog Apprendre à apprendre ! Apprendre et mémoriser peut être facile et amusant ! Pour cela, il est nécessaire de bien se connaître et de mettre en place des stratégies d’apprentissage adaptées à votre personnalité. Vous découvrirez sur ce blog des stratégies et des outils pour apprendre à apprendre. Mon expertise, c’est le Mind Mapping. Vous pouvez naviguer selon vos envies en choisissant dans les mots clés (que vous trouverez en bas de la page) ou en suivant le menu dans la colonne de droite. Afin de recevoir vos 7 vidéos gratuites pour apprendre les bases du Mind Mapping et être invité à nos webinaires gratuits (plusieurs par année), indiquez vos coordonnées dans le formulaire ci-dessous. Quelque soit le formulaire que vous choisissez, vous devez indiquer votre prénom, nom de famille et votre adresse courriel pour pouvoir vous inscrire (ceci est une obligation légale dont nous ne pouvons pas nous soustraire).

Faire du sport améliore les performances du cerveau CERVEAU - Pour stimuler vos fonctions cérébrales, ne réfléchissez plus: mettez-vous au sport! Des résultats de recherches, présentés lors du Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire, qui a eu lieu du 27 au 31 octobre à Toronto, ont montré les effets bénéfiques de l'exercice physique sur le cerveau. Selon les chercheurs, le sport permettrait même une diminution du rétrécissement de la taille du cerveau. Des effets marquants sur le système cognitif L'expérience a été réalisée sur plusieurs personnes dont la moyenne d'âge est de 49 ans. Au terme de l'expérience, bingo! Le Docteur Beth Abramson, porte-parole de la Fondation Heart and Stroke au Canada, a également déclaré par un communiqué "qu'il avait énormément de bénéfice à tirer de l'exercice physique. Plus de sport pour améliorer ses capacités mentales, c'est aussi ce que préconise une autre étude parue dans le journal Neurology.

Les stratégies d'étude les plus efficaces selon une synthèse des études psychologiques La plupart des étudiants n'utilisent pas les stratégies les plus efficaces pour étudier et, pire, les stratégies couramment utilisées sont parmi les moins efficaces, selon une étude publiée dans la revue Psychological Science in the Public Interest. John Dunlosky de la Kent State University et ses collègues ont analysé 10 stratégies d'étude qu'ils ont cotées selon leur utilité. Les stratégies de faible utilité Les stratégies de plus faible utilité sont paradoxalement les plus recommandées et utilisées, soulignent les chercheurs. Surligner ou souligner est en tête de la liste des stratégies inefficaces. Les stratégies de grande utilité Les stratégies de plus grande utilité sont moins connues, soulignent les chercheurs. Répartir son temps d'étude en plusieurs sessions plutôt que de s'engager dans un marathon est l'une de ces stratégies. Les stratégies d'utilité modérée Psychomédia avec sources: Association for Psychologial Science, Time Tous droits réservés

Apprendre A Apprendre : un aperçu de l’atelier de Bruxelles L’atelier Triple A : Apprendre A Apprendre de Bruxelles a été un plein succès : dix étudiants du secondaires ont découvert comment apprendre efficacement tout en s’amusant. Apprendre, cela peut être aussi amusant qu’efficace. Surtout quand on applique les bonnes méthodes. Une journée d’atelier suivie de 5 semaines d’e-coaching pour changer sa façon d’apprendre. Voici le compte-rendu de la journée et quelques exemples de réalisations des participants. Une méthode en 5 étapes Etudier, cela ne s’improvise pas. Une méthode qui tienne compte de la façon dont fonctionne notre cerveau avec ses aires plus ou moins spécialisées, la manière dont il construit ses connexions, comment il comprend et mémorise, etc. J’ai parlé abondamment ailleurs de notre méthode "Comment étudier efficacement en 5 étapes", je ne vais donc pas y revenir trop. La méthode consiste en 5 étapes : Une journée d’atelier La journée a démarré par un "ice-breaker". Mais pas seulement. Ma première mindmap Résumer un texte Like this:

Apprendre à apprendre : l’accès à l’autonomie TRACES | Théories et Réflexions sur l'Apprendre, la Communication et l'Éducation Scientifiques > Traces Nos valeurs Traces milite depuis sa création pour une médiation des sciences autocritique, responsable et émancipatrice. Les membres du groupe partagent à cet égard des valeurs telles que l’exigence de réflexivité, de neutralité dans l’accompagnement de la construction de l’opinion, de rigueur méthodologique et d’exactitude scientifique, d’écoute et de dialogue avec toutes les parties prenantes, de respect et de clarification des valeurs, de renforcement d’une attitude citoyenne et démocratique, de lutte contre l’élitisme et de promotion de l’inclusion sociale. Nos publics Nos activités s’adressent à une grande variété d’acteurs, tous concernés par la communication publique de la science, professionnels, citoyens et jeunes adultes.

Évaluer les compétences avec des cartes mentales. C’est possible ! (1/2) Cet article est publié en deux fois. Première partie : Le problème de l’évaluation des compétences en formation paramédicale Deuxième partie : Evaluer les compétences avec les cartes mentales : proposition de méthode. Les cartes mentales, de quoi s’agit-il ? Les cartes mentales, ou topogramme ou Mind Map font référence aux travaux sur la représentation spatiale de concepts (Buzan & Buzan, 2012) dès les années 1970. La carte mentale est un outil qui organise graphiquement ce que nous savons ou pensons sur un sujet. La densité élevée d’idées, de représentations et de concepts dans l’espace réduit de la carte mentale est intéressante. Nous comprenons mieux l’état d’une question parce que nous établissons un lien entre les idées. Une recherche a mesuré l’impact des cartes mentales sur l’apprentissage des étudiants en sciences de l’éducation de l’université de Cordoue. Les cartes mentales pour évaluer les compétences Proposition de méthode d’évaluation en formation en soins infirmiers Conclusion

Les cartes mentales en classe. Concrètement, pour quoi faire ? Sur le blogue emapsfree.fr, entièrement dédié aux cartes mentales, on peut lire une entrevue avec Claire Egalon, professeur documentaliste stagiaire, qui expose certaines de ses expérimentaitons du "mindmapping" avec des élèves de primaire dans le cadre de cours d'allemand. Cette entrevue a été reprise sur le site @Brest, dans la rubrique Libres et savoirs publics. Claire Egalon a été enseignante vacataire d'allemand avant de passer son CAPES de professeur documentaliste, et dans ce cadre a utilisé les cartes mentales avec des élèves de primaire, dans deux classes de niveaux différents. Elle a noté des résultats très intéressants d'emploi de cette technique dans les deux domaines suivants : Mémorisation, dans la mesure où la confection d'une carte permet de se concentrer sur les mots les plus importants qui mèneront naturellement à la mémorisation de ce qui n'est pas écrit. Repérage des mots-clés, des mots porteurs de sens dans un texte. La créativité à l'honneur Heuristiquement vôtre.

Usages pédagogiques des cartes mentales Pour explorer des pistes d'utilisation des cartes mentales par, avec et pour les élèves. 1 Les étapes de la recherche d'information 1.1 Mobiliser ses idées / Faire émerger ses représentations / Déterminer des pistes de recherche «Pour s'informer, il est nécessaire d'avoir des idées» [1]. Il s'agit de faire émerger les acquis, les hypothèses, les réflexions, les représentations sans recours - au moins dans un premier temps - à une quelconque source d'information. Figure 3 : Thérèse Raquin et les Impressionnistes Thérèse Raquin et les Impressionnistes, réalisée pour des élèves de seconde dans le cadre de l'enseignement de français, pour une recherche documentaire. Enrichir son questionnement, l'exemple de Wikimindmap. Dans le cadre d'une recherche de mots-clés, notons la possibilité d'utiliser l'outil Wikimindmap. 1.2 Élaborer un plan Figure 5 Figure 6 2- Classer les termes de la liste, donner un intitulé aux classes constituées, ajouter des idées nouvelles suscitées par cette réorganisation

Fabriquer des fiches de lecture grâce aux cartes heuristiques. La carte heuristique permet d’organiser de manière logique une démarche alliant la recherche et la réflexion personnelle. On peut en effet demander plusieurs choses dans un compte rendu de lecture : • Des éléments concernant le texte et son appréciation directe par les élèves. • Des éléments de paratexte concernant l’auteur, la genèse de l’oeuvre, sa réception etc... Lorsque l’on demande aux élèves de préparer une présentation orale du livre, ils vont avoir tendance à rédiger l’intégralité de leur intervention orale, souvent de manière peu organisée. Il est très difficile de faire abandonner aux élèves cette habitude qui certes les rassure mais les handicape surtout en les enchaînant à une lecture souvent maladroite de leurs notes. Pour consulter l’intégralité de ce scénario pédagogique proposé par Pierre Travers, professeur de français au collège Paul Bert d’Auxerre, cliquez sur les liens ci-dessous : file_download Fabriquer des fiches de lecture grâce aux cartes heuristiques

Pédagogie et révolution numérique Le numérique va-t-il révolutionner l’École ? Pas de "tsunami numérique" pour la Revue internationale d'éducation de Sèvres, mais la découverte des usages des TIC dans une dizaine de pays développés ou pas. En utilisant son incroyable réseau de correspondants, la Revue nous emmène en Corée du sud, en Éthiopie, aux États-Unis, en Australie , aux Pays-Bas comme en Argentine, pour ne citer que ces pays, assurant ainsi une vision de tous les continents. Elle dresse ainsi le portrait d'une extraordinaire diversité des usages et des pédagogies mobilisées avec le numérique. Cette diversité même montre que le numérique cherche encore partout sa juste place dans les systèmes éducatifs. Si le numérique a pris tellement d'importance, partout, dans les systèmes éducatifs c'est que la pression sociale est très forte, remarquent justement Bernard Cornu et Jean-Pierre Véran qui coordonnent ce numéro 67 de la Revue internationale d'éducation de Sèvres. Des approches variées du numérique Un doute général

L'utilisation du numérique et des Tice à l'École Vers une généralisation du numérique à l'École Espaces numériques de travail : vers un déploiement généralisé Un espace numérique de travail (ENT) est un ensemble intégré de services numériques, choisi, organisé et mis à disposition de la communauté éducative d'une ou plusieurs écoles ou d'un ou plusieurs établissements scolaires dans un cadre de confiance. L'ENT offre des services : pédagogiques : cahier de texte numérique, espaces de travail et de stockage communs aux élèves et aux enseignants, outils collaboratifs, blogs, forum, classe virtuelle, etc.d’accompagnement de la vie scolaire : notes, absences, emplois du temps, agendas, etc.de communication : messagerie, informations des personnels et des familles, visioconférence etc. Élèves, parents, professeurs, personnels administratifs peuvent accéder à ces espaces numériques de travail depuis n'importe quel matériel connecté à internet. Depuis la rentrée 2016 : Ressources et usages du numérique à l’École Des programmes adaptés

Le traitement de texte dans le processus d’écriture : outil banal ou au fort potentiel didactique et pédagogique? | Le Conditionnel Présent Êtes-vous de ces enseignants qui offrent l’opportunité à leurs élèves de rédiger la version définitive de leurs textes au traitement de texte dans un laboratoire informatique? Si oui, ce qui suit vous intéressera… et ça intéressera tous les autres enseignants désireux de faire autrement en écriture! Si l’on vous disait qu’il est possible de faire bien plus avec le traitement de texte qu’une simple « mise au propre »… Si l’on vous disait que le traitement de texte devrait faire partie intégrante du processus d’écriture et, de surcroît, à chacune de ses étapes… C’est possible. Cela peut même devenir un attrait motivationnel à l’écriture pour certains de nos élèves… D’abord, faisons un bref rappel de ce qu’est le processus d’écriture*. - planifier; - rédiger; - réviser, améliorer et corriger; - évaluer l’efficacité de sa démarche. Du reste, le traitement de texte, puisqu’il s’agit du propos de cet article, peut être utile tout au long du processus d’écriture. * MELS, (2009). J'aime :

Related: