background preloader

55 outils pour rechercher sur Internet (présentation)

55 outils pour rechercher sur Internet (présentation)
Le portail de l’URFIST de Rennes (Unité Régionale de Formation à l’Information Scientifique et Technique) a publié en novembre 2011 une présentation complète intitulée : Quels outils pour quelles recherches ? Panorama des outils du Web (77 diapositives) disponible sur Slideshare ou en version PowerPoint. Comme son nom l’indique, il s’agit de mettre en perspective les différentes solutions pour rechercher de l’information sur Internet en fonction de ses besoins et de ses centres d’intérêt. Rechercher sur Internet : panorama d’outils Établie dans le cadre d’une formation par Alexandre Serres et Marie-Laure Malingre, la présentation Quels outils pour quelles recherches ? Panorama des outils du Web propose une vision large de la recherche d’information sur Internet non limitée aux moteurs de recherche mais qui s’intéresse au web social et à la personnalisation des outils en ligne. 55 services de recherche sur Internet dans 12 catégories Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Bretagne

http://www.netpublic.fr/2012/03/55-outils-pour-rechercher-sur-internet/

Related:  Recherche documentaire et veille informationnelleaorai71Méthodo de veilleAtelier TICE

La boite à outils du veilleur 2.0 Tout veilleur voulant veiller doit être organisé et bien outillé La veille et la recherche d’information sont des pratiques indispensables à nos professions de formateurs et d’enseignants, même si les outils gratuits qui sont à notre disposition sont très simples à utiliser le plus important pour réaliser une veille efficace c’est d’avoir une bonne organisation, d’employer une méthode et d’y associer les outils les plus pertinents. Dans le cadre de mon expérience, j’ai remarqué que nous pouvions très vite être noyés sous une avalanche de contenus numériques. Cette profusion d’informations ( infobésité ) que nous subissons tous est une véritable surcharge de connaissances impossible à canaliser et à digérer. A partir de constat j’ai développé une ressource numérique « La boite à outils du veilleur 2.0 » avec pour objectif de gagner du temps en exerçant un filtrage intelligent des flux concernant ma veille sur l’innovation pédagogique et technologique.

La protection du logiciel par le droit d'auteur [Ledieu-Avocats] logiciel protection droit d'auteur propriete intellectuelle Ledieu avocat contrat nouvelle technologie web SaaS DMP metadonnee personnelle cybersecurite blog BD.001 logiciel protection droit d'auteur propriete intellectuelle Ledieu avocat contrat nouvelle technologie web SaaS DMP metadonnee personnelle cybersecurite blog BD.002 logiciel protection droit d'auteur propriete intellectuelle Ledieu avocat contrat nouvelle technologie web SaaS DMP metadonnee personnelle cybersecurite blog BD.003 logiciel protection droit d'auteur propriete intellectuelle Ledieu avocat contrat nouvelle technologie web SaaS DMP metadonnee personnelle cybersecurite blog BD.004

GroupZap. Un tableau blanc collaboratif. GroupZap est un tableau blanc collaboratif pour organiser des brainstormings ou des échanges en ligne et en temps réel. Voici un outil collaboratif comme on les aime. Simple, érgonomique, élègant et…utile. Google Archives - Espace Multimédia Neptune Google n’en finit pas de nous offrir toujours plus de possibilités sur le net. Ses services s’étoffent presque tous les jours, et nous stockons chacun de plus en plus de données sur leurs serveurs. A tel point que pour certains d’entre nous, la question de la sauvegarde sur support physique de nos données devient une question complexe… Sauvegarder ses emails dans GMAIL, puis ses fichiers sous Drive… Google TakeOUT est un service de Google méconnu et destiné à sauvegarder l’intégralité de vos données depuis 17 services de google (en attendant plus prochainement) en une seule et même opération.

La boite à outils du veilleur 2.0 en mode Wikimap La boîte à outils du veilleur est maintenant collaborative et je vous invite à venir participer à cette Wikimap qui contient déjà un certain nombre d’outils 2.0. Les différentes ressources ont été testées et recommandées par les curateurs les plus avertis du web. Composition : La Wikimap est composée de 8 branches suivant une méthode d’organisation de veille sur chaque branche vous trouverez les outils web 2.0 appropriés. Les solutions alternatives contre l'infobésité L'infobésité est le terme québécois qui désigne la surcharge d'information (information overload en anglais). Elle décrit la situation d'abondance d'information, mais aussi d'incapacité d’assimilation et de réemploi de l’information, pour l’individu et pour l’organisation, ce qui pourrait avoir des conséquences sur la productivité et l’efficacité. Dans un article paru sur le blog Culture & TIC déjà en 2005, Olivier Thiebaut parlait de l'infobésité comme étant le mal de la société de l'information et le décrivait comme suit : « Qui ne s’est jamais perdu dans la profusion de ses favoris Internet ? N’a jamais téléchargé en cas de besoin, des études, rapports et autres livres blancs finalement jamais lus ?

Droit d'auteur en France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En France, le droit d'auteur est l’ensemble des prérogatives exclusives dont dispose un créateur sur son œuvre de l’esprit originale. Histoire du droit d'auteur en France[modifier | modifier le code] Les bases du droit d'auteur contemporain sont établies par trois lois : La loi du 11 mars 1957 reconnaît aux auteurs des droits patrimoniaux et le droit moral créé par les tribunaux[4]. Elle codifie les droits accordés par la jurisprudence.La loi du 3 juillet 1985 accorde des droits voisins aux artistes-interprètes, aux producteurs et aux entreprises de communication.

- Comment ne pas sombrer sous l’information ? Le flot continu de l’info – Crédit ©steeljam via flickr.com Nous n’avons jamais eu autant de sources d’information à notre disposition. Des dizaines de chaînes de télé, des encyclopédies en ligne, des journaux gratuits sur Internet. Identifier les enjeux du travail collaboratif L'amélioration de la coopération La conséquence du développement de l'intelligence collective est l'amélioration de la coopération. Une coopération est totale quand le travail collectif correspond à un but commun. Nous pouvons concevoir la coopération interentreprise idéale comme une situation où deux ou plusieurs agents partenaires, sous l'égide de contrats, mettent en commun des ressources et des moyens complémentaires pour la résolution de problèmes, afin d'accomplir une ou plusieurs activités en commun. De façon plus concrète, dans le cadre d'une coopération au sein d'un réseau d'entreprises, les partenaires sont amenés à:

Quels outils pour quelle curation ? Face à la surabondance de l'information sur le web où l'internaute est à la fois et avec plus ou moins de bonheur consommateur, créateur et organisateur de ressources, comment trier/sélectionner, catégoriser et mettre en valeur selon les besoins individuels, socio-professionnels ou communautaires, mettre à disposition/partager/discuter la masse infinie de données disponibles ? La veille documentaire sur le web assurée à tous les niveaux s'avère impérative mais reste insuffisante à plus d'un égard et depuis 2008 un nouveau concept s'est imposé pour optimiser notre gestion de l'information : la curation. Dans le cadre du 5 à 7 de l'ADBS, l'association des professionnels de l'information et de la documentation, Christophe Deschamps, consultant-formateur en veille et intelligence économique, fait le point sur le concept de curation dans une présentation vidéo (accompagnée d'un slideshare) : Vous avez dit curation? Définition, historique des pratiques, outils et usages?

LA PROTECTION DU LOGICIEL PAR LE DROIT D’AUTEUR Le logiciel occupe aujourd’hui une place importante de l’économie numérique, en effet, celui-ci est embarqué dans de nombreuses machines, il est devenu indispensable. C’est pourquoi il est apparu nécessaire de savoir quelle protection était accordée au logiciel, or la réponse à cette question n’était pas évidente, puisque l'on pouvait hésiter entre une protection accordée via le droit des brevets, le droit d’auteur, ou encore crée un régime propre au logiciel. C’est finalement la protection par le droit d’auteur qui a été choisie. Il convient d’abord de définir ce qu’est un logiciel.

Des outils gratuits et payants pour la veille spécialisée Béatrice Foenix-Riou propose sur le Blog de Recherche-eveillee.com un compte-rendu de son intervention menée dans la cadre de la journée Juriconnexion 2014 sur le thème de la « Veille juridique : un atout stratégique ». Sa conférence intitulée « Présentation d’une panoplie d’outils (presque) gratuits pour le veilleur » s'appuie sur une présentation de type diaporama contenant une sélection volontairement restreinte et incomplète d'applications potentiellement utiles gratuites ou peu onéreuses à destination des professionnels de l'information. Des outils pour (presque) chaque étape de la veille Tout dispositif de veille implique une démarche de diffusion : les outils sélectionnés pour cette catégorie sont, sans surprise, Twitter et Scoop.it qui ont, selon l'auteure, « comme vocation première de permettre à tout internaute de diffuser les résultats de sa veille sur le Web, mais il s’avèrent également (et surtout ?) Sources

EcritureCollaborative Conçu comme un support à la construction d'un savoir collectif, le Web 2.0 a profondément amené à concevoir l'information de manière différente. Libérant l'écriture de l'univers clos du support imprimé, il a engendré une profonde modification dans ce domaine. Il est désormais possible d’écrire à plusieurs sur le même document et en même temps ! Le succès rencontré par l'Encyclopédie Wikipédia, l'un des sites les plus consultés au monde, a ouvert la voie à de nouvelles pratiques d'écriture. Se définissant elle-même comme un "projet d'encyclopédie libre, écrite collectivement", elle a démontré combien la collaboration était porteuse de qualité et pouvait doter l'écrit d'une plus grande richesse. LES CARTES HEURISTIQUES OU MIND MAPS : un concept à développer ! LAC écrit " Concept mis au point au début des années 70 par Tony BUZAN, la pensée irradiante (« pensée qui désigne des processus associatifs qui partent de ou se greffent à partir d’un point central ») devient la pensée créative... Concept mis au point au début des années 70 par Tony BUZAN, la pensée irradiante (« pensée qui désigne des processus associatifs qui partent de ou se greffent à partir d’un point central ») devient la pensée créative sous l’impulsion de son frère Barry. Au départ, il s’agit d’une simple technique de prise de notes à base de mots clés basée sur une étude des méthodes d’apprentissage et de la connaissance du cerveau humain. Peu à peu, le concept se développe et apporte une plus grande dimension :

Related:  rechercher de l'informationSIOUTILS-TICRECHERCHER/COLLECTER/ANALYSER/ORGANISER L'INFORMATIONVeille documentaire