background preloader

Fake news et Fact checking- Les Enseignants Documentalistes de l’Académie de Poitiers

Fake news et Fact checking- Les Enseignants Documentalistes de l’Académie de Poitiers
Séquence élaborée par le Groupe technique local du sud et ouest Charente. Objectif de la séquence Les élèves accèdent de plus en plus à l’information de façon transversale (information partagée peu importe la source). L’objectif de la séquence est d’amener les élèves à avoir un regard critique sur l’information, à savoir reconnaître les codes de l’Intox, à croiser leurs sources pour vérifier un doute raisonnable. Nous avons utilisé la pseudo découverte d’une cité Maya par un adolescent canadien en 2016. Nous souhaitons montrer que les médias ont voulu faire le « buzz » et ont négligé leur travail d’investigation. Pourtant il y avait des éléments de doute mis en avant sur le site de fact checking Hoaxbuster dès le 09/05/16 avant même la parution de l’article de Ouest France. Nous avons choisi de partir du démenti pour travailler sur les codes de l’intox : vocabulaire, registre de langage, utilisation du conditionnel, validation pseudo scientifique. Les documents de la séquence

http://ww2.ac-poitiers.fr/doc/spip.php?article718

Related:  sequences pedagogiquesFiabilité des sourcesLa pollution informationnelleIdées de projets pédagogiques pouvant impliquer le prof-docFake news, Info intox, désinformation, complotisme...

Caroline Duret : Quand les lycéens créent des fake news Comment apprendre à distinguer le vrai du faux sur internet ? Et si les élèves se mettaient à créer eux-mêmes des « fake news » pour mieux en comprendre les mécanismes de production et de diffusion ? Tel est le choix original de Caroline Duret, professeure de lettres et référente numérique à l’Institut International de Lancy. Ses élèves de première ont développé un site parodique de fausses informations : « Mystific@ctu ». Fei10 : Un conseil école-collège innovant avec Florence Castadot Comment installer la coopération et l’échange entre plusieurs écoles et un collège ? Comment rendre pérennes de multiples projets ? Entre lectures partagées, cabane à poèmes, EPI sur le sommeil et autres kamishibaïs, Florence Castadot, enseignante de français au collège Robert Lasneau de Vendome (41) s’implique fortement dans le conseil école-collège de son établissement. « Travailler avec nos collègues d’élémentaire est un aspect essentiel aujourd’hui de ma pratique ». Présente dès la première édition du forum des enseignants innovants, Florence Castadot revient 10 ans après expliquer cette démarche collective les 2 et 3 février à Paris. En quoi votre conseil école-collège est-il innovant ? Quels sont les projets proposés aux écoliers et collégiens ?

La gazette des mystères Ou parler des fake news sans en avoir l'air... Récit d’invention et écriture journalistique Je pense à une activité que j'avais faite l'an dernier en atelier d'écriture qui consistait à prendre un fait divers et à écrire un article de presse. J'aime beaucoup travailler l'interdisciplinarité et je me dis que mêler la littérature et la presse ne serait pas une mauvaise idée. Je pense à faire des interviews d'écrivain puis de fil en aiguille au cours de mes recherches, je découvre que les circonstances mystérieuses de la mort d’Emile Zola. (Soit dit en passant, grande lectrice de Zola, j’ai découvert un personnage pas toujours très sympathique) Et là, Eureka !

Ateliers Déclic' Critique - CLEMI Des ateliers filmés en classe par des formateurs du CLEMI Le CLEMI intervient dans les classes et propose des ateliers Déclic’Critique dans le premier et le second degrés. Objectif? Apprendre aux élèves à décoder les médias et l’information. Chaque atelier dure environ 1h et sensibilise les élèves aux problématiques du numérique. L’info était bidon… mais elle est toujours en ligne sur ton site, coco Pour aider les internautes à distinguer le vrai du faux, les médias ont lancé des rubriques de fact checking et passent en revue toute la journée des déclarations politiques, des légendes urbaines croquignolesques ou des reportages de la télé russe – un exercice aussi sain que sans fin. Mais que se passe-t-il quand les sites d’actu sont eux-mêmes à l’origine de la diffusion d’une info bidon ? Font-ils preuve de la même exigence envers leurs propres contenus ? Que deviennent les articles concernés quand ils sont démentis, parfois brutalement, deux heures ou deux jours plus tard ? Pour le savoir, j’ai mené une petite expérience. Après une rapide consultation sur Twitter et sur Facebook, j’ai sélectionné cinq histoires récentes.

Poulaillers et plantes aromatiques au collège Comment faire vivre un projet éco-école au collège ? Comment responsabiliser des élèves éco-délégués dans un établissement ? Claire Bousquel, enseignante de SVT au collège du Montalet de Lacaune (81) investit ses collégiens tout azimut dans un vaste projet autour de la biodiversité. Info - Com - Intox L'avantage du travail en équipe, c'est la mutualisation des talents, des compétences, de nos mémoires. Un de nos plus fins limiers du temps passé nous fit part d'une réminiscence : Un article d'Ignacio Ramonet paru dans Le Monde diplomatique, le journal qu'il dirigea de 1990 à 2008, d'octobre 1993. Aujourd'hui, ces archives sont en ligne. Hoax ou Information ? séance de réflexion sur la fiabilité des informations avec des 4e Présentation d’une séance pour aborder avec des 4e le thème Hoax/Information sur Internet . Ou comment savoir si une information en ligne est fiable ? Présentation : Dans le cadre de la semaine de la presse et du cours de français, une classe vient au CDI pour travailler sur le thème « hoax ou information ? » Co animation professeur de français et professeur documentaliste

Quels moyens pour s’informer sans être désinformé? – DocTICE Vérifier l’information, déjouer les fakes, repérer les théories du complot… S’informer devient un véritable travail d’enquêteur chevronné. Cette séquence réalisée à plusieurs mains dans le cadre du MOOCmédiaS vise à proposer aux élèves d’acquérir les compétences informationnelles leur permettant de décrypter le flux d’information auquel ils sont confrontés. Descripteurs : Désinformation / Éducation à l’information / MédiaDate de la création de la ressource :07/03/2016Date de péremption de la ressource : 07/03/2020Nom des professeurs-documentalistes : Elina Coutenot, Marjorie Decriem, Céline Montet et Marie-Pierre Muneret.E-mail : elina.coutenot@ac-besancon.fr*protected email* / cel.montet@gmail.com*protected email* / marjalax@gmail.com*protected email* / marie-pierre.muneret@ac-besancon.fr*protected email* Cadre Nom de l’établissement : lycée Victor Bérard/Collège Paul-Elie Dubois /collège A.

Commentaire B. Devauchelle : IL faut distinguer plusieurs niveaux en matière de fausses informations : celles véhiculées par les médias qui ne vérifient pas leurs sources et celles fabriquées et diffusées par quiconque et relayée ensuite par nombre de personnes peu regardantes. Dans le cas présent, il s'agit d'une absence de rigueur professionnelle et non d'une intention de nuire. Le danger serait, en assimilant les deux types de fausses nouvelles d'alimenter un troisième vecteur de fausses informations : la théorie du complot. En l'occurrence ici, la mise en cause de professionnels de l'information, aussi nécessaire soit-elle, ne doit pas être confondue avec la volonté de nuire sinon plus aucun professionnel de l'information ne pourrait être crédible au regard du public et des jeunes. Ceci alimenterait la suspicion généralisée. L'intérêt de cet exemple est bien de montrer que nul n'est à l'abri de fausses informations et qu'il convient que tous, professionnels comme grand public, nous devons faire preuve de rigueur... Café pédagogique by phuonglan Jun 20

Related: