background preloader

Industrie

Facebook Twitter

High-Tech : Objets connectés et robots à l’honneur sur les DigiFermes. High-Tech robot Les objets connectés (IoT) gagnent peu à peu l’agriculture et offrent de nouvelles perspectives pour le pilotage des exploitations agricoles.

High-Tech : Objets connectés et robots à l’honneur sur les DigiFermes

Afin de réaliser un premier état des lieux sur les IoT agricoles, l’Afia (association francophone d’informatique en agriculture), le réseau Numérique & Agriculture de l’Acta et les instituts techniques agricoles ont organisé une conférence le 28 avril dernier sur la DigiFerme de Boigneville. GT Logistics multiplie les chantiers de transformation numérique. En 2016, GT Logistics a initié une politique d’innovation numérique avec la constitution d’un groupe projet dédié et une participation au capital d’Humarobotics, start-up française conceptrice de robots collaboratifs pour l’industrie.

GT Logistics multiplie les chantiers de transformation numérique

Une démarche illustrée par le lancement en fin d’année 2016 d’un configurateur permettant aux directions achat de simuler le coût d'une démarche d'externalisation, ainsi qu’avec le développement d’un outil de traçabilité conçu pour un usage sur PDA durci et sur smartphone. Ideo et Everysens : du pilote à la signature de contrat. Du catalogue au chatbot, l'exemplaire transformation digitale de Manutan. Le point commun entre un treuil électrique, une chaise d'école et une poignée de porte ?

Du catalogue au chatbot, l'exemplaire transformation digitale de Manutan

Les trois peuvent être achetés sur le site marchand de Manutan, spécialiste de la vente à distance de matériels et de fournitures pour les professionnels. Peu connue du grand public, l'entreprise familiale basée en région parisienne affiche pourtant une très bonne santé économique (683 millions de CA en 2016), soutenue par une transformation digitale habilement menée… dont beaucoup pourraient s'inspirer. 40% des ventes via le numérique "Lors de notre création, en 1966, nous innovions en indiquant le prix des produits dans un catalogue pour les professionnels.

Volkswagen investit dans l'informatique quantique. À l’occasion du CeBIT, Volkswagen Group a expliqué comment la firme entendait tirer parti des progrès en matière d’informatique quantique.

Volkswagen investit dans l'informatique quantique

Le groupe Volkswagen prévoit d’utiliser des ordinateurs quantiques dans le cadre de son programme de transformation numérique afin de créer des applications innovantes qui ne peuvent être développées efficacement avec une approche informatique traditionnelle. Internet mobile : il est crucial de soigner l'expérience de navigation. Lundi 3 Avril 2017 « Qui d’entre nous se rendrait une seconde fois sur un site suite à une mauvaise expérience de navigation ?

Internet mobile : il est crucial de soigner l'expérience de navigation

». L’étude dont ContentSquare vient de publier les résultats démarre sur cette simple question. Cette étude inédite sur la perception et le ressenti des utilisateurs face aux expériences conçues par les marques à l’heure du tout-mobile, a été réalisée en comparant deux panels : e-commerce et luxe. "Une usine française doit voir le digital comme une opportunité" (Safran) -En tant que directeur de la performance et de la compétitivité, vous pilotez la transformation digitale du groupe Safran.

"Une usine française doit voir le digital comme une opportunité" (Safran)

Que mettez-vous sous le terme digitalisation : les seules technologies digitales ou toutes les nouvelles technologies ? Derrière ce terme, je mets tout ce qui est nouvelles technologies au sens large, ce qui me fait dire que Safran fait du digital depuis très longtemps. Cette définition permet également d'avoir le même périmètre que la plupart des entreprises comparables à la nôtre. Industrie 4.0 : le défi de l'hypersurveillance. Faurecia est entré dans l'ère de l'usine numérique, Dossiers thema. Lost in digitalisation: 3 idées pour relever le défi interne. La transformation digitale, qui impose au business une véritable révolution copernicienne, touche de l’intérieur les grands groupes.

Lost in digitalisation: 3 idées pour relever le défi interne

Dans le monde de la communication externe, le dialogue intelligent et sincère succède à la réclame. Et en interne? Comment faire d’une perspective anxiogène un levier de fierté? 7 grands groupes sur 10 auront constitué une équipe dédiée à leur transformation digitale cette année. Et les briefs de nos clients sur l’appropriation et l’engagement du «grand interne» confirment la tendance. Or aucune entreprise ne pourra réussir son virage numérique sans une adhésion massive de ses salariés. Cette sensibilisation s’impose jusqu’aux directions des grands groupes, confrontées elles aussi à une forme d’angoisse, à la concentration de leur secteur, la digitalisation de leur organisation métiers, à des choix difficiles.

L’agroalimentaire dans le grand bain de la transformation digitale. Les dirigeants de l’industrie agroalimentaire sont unanimes : la transformation numérique est devenue un enjeu essentiel pour la stratégie de l’entreprise. 91 % d’entre eux le pensent, selon les résultats d’une enquête de l’éditeur Vif, réalisée avec le magazine L’Usine Nouvelle et publiée dans un livre blanc.

L’agroalimentaire dans le grand bain de la transformation digitale

Pour Antoine et Gaël Vignon, directeurs généraux de l’éditeur de logiciels spécialisé dans l’industrie agroalimentaire (IAA), la transformation numérique préfigure même l’avènement d’une véritable révolution : « Après avoir changé notre quotidien, la transformation numérique va révolutionner le monde industriel. Elle lui permettra de répondre aux enjeux d’amélioration de la performance, de sécurité alimentaire et de flexibilité, de qualité, de réduction du gaspillage et de mondialisation des marchés. » Un certain retard Mais où en sont réellement les industriels du secteur ?

Qu’ont-ils fait jusqu’à présent ? Un mal nécessaire. [ITW] Comment l'aéroport engage sa numérisation grâce à l'IoT. Rohit Gupta est directeur du Pôle Manufacture, Énergie et Transports.

[ITW] Comment l'aéroport engage sa numérisation grâce à l'IoT

Spécialiste de le numérisation de l’industrie aéroportuaire pour Cognizant, il nous explique comment l’aéroport et les industries qui l’entourent se transforme grâce à l’Internet des objets. Les exemples sont Quelles solutions IoT développez-vous chez Cognizant ? Les dernières prévisions du cabinet d’étude Juniper Research ont montré que les produits connectés (appareils, capteurs et actuateurs ) dépasseront la barre des 46 milliards d’unités d’ici 2021. Essilor et Luxottica scellent un mariage à 46 milliards d'euros dans l'optique. Lufthansa, plein gaz sur le digital. Bonne année, bonne santé, bonne transformation numérique !

Lufthansa, plein gaz sur le digital

Legrand engrange les premiers résultats de sa stratégie dans les objets connectés. Legrand engrange les premiers résultats de sa stratégie dans les objets connectés Paris - Legrand tire les premiers fruits de son développement sur le segment des objets connectés et du numérique, résultat de sa stratégie affirmée l'an dernier, a indiqué à l'AFP son PDG Gilles Schnepp, à la veille du salon CES des technologies de Las Vegas. Après le lancement à l'été 2015 de son programme stratégique dans les solutions connectées, baptisé +Eliot+, le fabricant de matériel électrique affiche une très bonne dynamique et une très bonne trajectoire, assure dans un entretien à l'AFP Gilles Schnepp.

Le patron du groupe basé à Limoges ne veut pas encore dévoiler les résultats pour 2016 mais rappelle qu'en 2015, le chiffre d'affaires a progressé de 34% sur ce segment pour atteindre plus de 300 millions d'euros, soit 6% de son activité. Ce marché, qui devrait peser plus de 11 milliards de dollars par an en 2025 selon le cabinet Mc Kinsey, attise les ambitions. CARL Touch, une application mobile pour la maintenance. RAPPEL DU FAIT CARL Software, éditeur de CARL Source, une solution de gestion technique des actifs (actifs industriels, immobiliers, hospitaliers, véhicules, etc.) commercialise cet automne une nouvelle offre mobile baptisée CARL Touch. Disponible sur Smartphone Androïd ou tablette numérique, CARL Touch a été conçue pour utiliser le mode tactile ainsi que les capacités multimédia et de géo-localisation des smartphones.

CARL Touch a été élaborée pour disposer de comptes-rendus d’intervention de qualité, réalisés en temps réel, de façon simple, intuitive et rapide. Jean-Pierre Dumoulin (PSA Peugeot Citroën) : « La transformation digitale booste les nouveaux services » - ZDNet. Pourquoi c'est important pour vous ? Pour comprendre comment l'un des plus grands de l'automobile française s'empare des nouvelles technologies. Le groupe PSA Peugeot Citroën assume l’héritage de son IT ‘legacy’ autour de ses propres data centres mais il s’est ouvert à la transformation digitale, au Cloud et à l’externalisation de ses développements informatiques.

Entretien avec le CTO du groupe. Jean-Pierre Dumoulin, CTO (à gauche), et Noël Cavalière, responsable Architecture Technique & Data, PSA Peugeot Citroën à Poissy (Source : PM) ZDNet.fr : Arrivé tout droit de chez Renault, en avril 2014, Carlos Tavarez a pris la présidence du directoire de PSA Peugeot Citroën. Safran : des nominations pour accompagner la transformation digitale. Transformation numérique : comment des groupes comme Total, EDF ou Alstom s'adaptent. Total, Alstom, EDF…Ces poids lourds de l’industrie française sont confrontés à des choix stratégiques imposés par le numérique. Des représentants de ces groupes ont participé à la deuxième table ronde TNP / Challenges qui s’est déroulée le 17 novembre sur le thème de « l’open transformation ». Comment vivent ces grandes organisations du CAC 40 face à la vague numérique ? Total : apprentissage en mode digital Gilles Cochevelou, Chief Digital Officer du groupe Total, évoque la transformation digitale comme un processus « fondamentalement humain, culturel, sociétal avant de parler technologies ».

Et le pré-requis semble d’emblée considérable au regard des enjeux de ressources humaines mises en mouvement : « Cela commence par embarquer les gens et tout le corps social : il n’y a pas d’autres options que changer. E.L.M. Leblanc s’échauffe avec l’Internet des objets. La filière bois séduite par les drones - L'Usine des Matières premières.