background preloader

Nutriscore

Facebook Twitter

Un étiquetage par couleur, beaucoup plus clair et on y vient. Enfin et bien !

Untitled. La France est l’un des premiers pays de la Région à recommander l’utilisation d’un système d’étiquetage nutritionnel doté d’un logo en couleur. La décision prise récemment par la France de recommander le système Nutri-Score, un étiquetage pratique doté d’un logo en couleur permettant aux consommateurs de s’informer d’un seul coup d’œil de la valeur nutritionnelle des aliments, constitue une avancée importante pour la nutrition dans la Région européenne de l’OMS.

La France est l’un des premiers pays de la Région à recommander l’utilisation d’un système d’étiquetage nutritionnel doté d’un logo en couleur

Elle s’ajoute aux autres efforts actuellement déployés dans le pays en vue d’instaurer des environnements alimentaires sains. Les systèmes d’étiquetage doivent orienter les consommateurs vers des options plus saines Le Plan d’action européen pour une politique alimentaire et nutritionnelle 2015-2020 invite les pays à élaborer et à mettre en œuvre des systèmes d’étiquetage sur la face avant des emballages qui soient faciles à comprendre, et fournissent aux consommateurs une interprétation complémentaire de l’information nutritionnelle. NUTRISCORE: les consommateurs francais demandent maintenant aux industriels de l’afficher! A l’attention de : * Mr JP Girard, Président de l’ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires) Mr J Creyssel, Délégué Général de la FCD (Fédération du Commerce et de la Distribution) qui regroupez et fédérez les fabricants de l’industrie alimentaire et la distribution * Et plus directement : Mr B Rouwers, Président de Unilever France ; Mr R Girardot, PDG de Nestlé France ; Mr E Faber, DG de Danone ; Mr F Rouilly, PDG de Kellog’s France ; Mr G Gonnord, PDG de Fleury Michon ; Mr C Bonduelle, PDG de Bonduelle ; Mr S Liberman, DG Findus France ; Mr F Gay-Bellile, PDG de Coca-Cola France ; Mr T Leemans, PDG de Mars Chocolat France ; Mr Mathias Dosne, Directeur Général France de Mondelez ; M B Thévenin, Directeur Général de PepsiCo France.

NUTRISCORE: les consommateurs francais demandent maintenant aux industriels de l’afficher!

Intermarché, premier distributeur à adopter le "Nutri Score" La ministre de la Santé Marisol Touraine n’osait même pas en rêver.

Intermarché, premier distributeur à adopter le "Nutri Score"

Intermarché l’a fait : Thierry Cotillard, président du groupement des Mousquetaires (22 milliards de chiffre d'affaires en 2016), vient d’annoncer ce mercredi 22 mars à Paris qu’il mettrait en place au mois de juin le code nutritionnel à 5 couleurs concocté par le nutritionniste Serge Hercberg et préconisé depuis le 15 mars par le ministère de la Santé sur les produits de ses marques distributeurs (Monique Ranou, Paquito, Pâturages). Soit 31% du chiffre d'affaires du groupe. Pour cet ingénieur en agro-alimentaire, qui a pris il y a moins d’un an la tête du groupement de distributeurs, pas question de rater le virage "santé" que réclament de plus en plus les consommateurs : Les surprises de l’étiquetage nutritionnel.

Etiquetage nutritionnel: pour un logo couleur obligatoire dans toute l'Europe. Video : partagez votre victoire citoyenne pour l'étiquetage alimentaire. On a gagné, le Nutriscore a gagné, la santé publique a gagné. Mise à jour sur la pétition 15 mars 2017 — La ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé dans une interview publiée ce matin dans Le Parisien que le logo nutritionnel simplifié choisi pour être recommandé aux industriels était le Logo en 5 couleurs ou NUTRISCORE.

On a gagné, le Nutriscore a gagné, la santé publique a gagné

L’arrêté sera pris en avril. 5C/Nutriscore est un logo validé scientifiquement depuis longtemps, sa pertinence pour amener à des décisions d’achat favorisant une alimentation plus saine a été confirmée par l’expérimentation en magasins de septembre à décembre dernier, plus de 250 000 consommateurs de toute la France (nous tous !) Ont exprimé via la pétition leur soutien ‘clair et sans ambigüité’ en sa faveur, et le résultat est là : ce n’est ni le Sens, ni les 2 autres qui devront être apposés sur les emballages, mais bien le Nutriscore. Un code couleur nutritionnel pour lutter contre la malbouffe ! Obésité, diabète, troubles cardio-vasculaire, cancers ...

Un code couleur nutritionnel pour lutter contre la malbouffe !

Ces maladies chroniques sont désastreuses pour notre santé, et pour notre société. Elles sont la première cause de mortalité dans le monde, et touchent aussi bien les plus jeunes que les personnes âgées. Pourtant nous pourrions les éviter car nous en connaissons la cause principale : notre alimentation, et ses déséquilibres dus en grande partie à la consommation de produits industriels. Une solution existe : le code couleur. Simple et facile à mettre en place, il nous informe d'un coup d'oeil sur la qualité nutritionnelle d'un aliment en prenant en compte pour chaque aliment son apport en calorie, en sucre, en graisses saturées et en sel pour lui attribuer une couleur. Société Française de Santé Publique - Pétition. Sous pression de l’industrie, l’expertise des futurs logos nutritionnels tourne à la farce. Communique cmg 201612. Le ministère de la santé a commencé son test … en attendant, une data-journaliste applique le 5C.

Simplifions l'étiquetage. Etiquetage nutritionnel alimentaire: les consommateurs français veulent le code 5 couleurs. 1 an déjà que le principe d’un étiquetage nutritionnel graphique sur les emballages alimentaires a été adopté, afin d’avoir une meilleure lisibilité de la qualité des aliments/mets industriels que nous achetons et consommons.

Etiquetage nutritionnel alimentaire: les consommateurs français veulent le code 5 couleurs

C’était en décembre 2015, en vertu des votes de la Loi Santé à l’Assemblée et au Sénat. A la suite de quoi les pouvoirs publics ont souhaité soumettre à une évaluation en conditions réelles 4 logos concurrents, qui s’est finalement déroulée dans 60 magasins répartis sur quelques territoires choisis de France de fin septembre à début décembre. Les résultats sont en cours d’analyse, et la remise du rapport est prévue fin janvier 2017, d’abord à l’ANSES responsable de la finalisation, puis les politiques s’en saisiront pour prendre enfin leur décision, à savoir la recommandation de l’étiquetage simplifié à apposer sur les emballages alimentaires en face avant, en sus des indications chiffrées actuelles présentes au dos qui resteront.

CP_comprehension_logo_nutritionnel_5C_Nutrients_v3.pdf.