background preloader

Formation entretien professionnel

Facebook Twitter

37,techniques-et-outils-du-manager. 2014-1526 du 16 décembre 2014 relatif à l'appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires territoriaux. Le présent décret s'applique à tous les corps, cadre d'emplois ou emplois de la fonction publique territoriale dotés d'un statut particulier.

2014-1526 du 16 décembre 2014 relatif à l'appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires territoriaux

Le fonctionnaire bénéficie chaque année d'un entretien professionnel qui donne lieu à compte rendu.Cet entretien est conduit par le supérieur hiérarchique direct.La date de l'entretien est fixée par le supérieur hiérarchique direct en fonction, notamment, du calendrier de la commission administrative paritaire dont relève l'agent évalué. Les critères à partir desquels la valeur professionnelle du fonctionnaire est appréciée, au terme de cet entretien, sont fonction de la nature des tâches qui lui sont confiées et du niveau de responsabilité assumé.

Le compte rendu de l'entretien, établi et signé par le supérieur hiérarchique direct, comporte une appréciation générale littérale exprimant la valeur professionnelle du fonctionnaire au regard des critères fixés à l'article 4. Entretien professionnel : moins d’1 an pour se préparer. Le système de la notation chiffrée jugé infantilisant ou « corrompu par le phénomène de l’inflation des notes » (1) est définitivement enterré.

Entretien professionnel : moins d’1 an pour se préparer

La technique de l’évaluation déclinée sous l’appellation d’entretien professionnel et déjà généralisée dans la fonction publique de l’État, s’appliquera en 2015 à l’ensemble des fonctionnaires territoriaux sans qu’il soit besoin de délibérer. Le décret du 16 décembre 2014 relatif à l’appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires territoriaux, qui en fixe les modalités, s’inspire très largement des textes qui s’appliquaient durant la phase expérimentale (2). Ce décret vient préciser les dispositions de l’article 76 de la loi du 26 janvier 1984 (3) qui posent pour principe que « l’appréciation, par l’autorité territoriale, de la valeur professionnelle des fonctionnaires se fonde sur un entretien professionnel annuel conduit par le supérieur hiérarchique direct qui donne lieu à l’établissement d’un compte rendu ». Les agents concernés. Entretien professionnel et CPF : du retard à l’allumage…

Entretien professionnel : échéance au 7 mars 2016 !Le blog RH et droit social. Laetitia BONNISSANT est Directrice Générale Adjointe de la société EFE et Directrice des formations Inter du Groupe ABILWAYS.

Entretien professionnel : échéance au 7 mars 2016 !Le blog RH et droit social

Depuis 20 ans dans la société EFE, elle manage les responsables des domaines d’expertise du catalogue de formation EFE et coache les directeurs des filiales du Groupe ABILWAYS (CFPJ, ISM, IDCC, ACP, PYRAMYD) dans le cadre de leurs offres de formation Inter aux entreprises. 1 – La Rédaction Analyses Expert – Pourquoi la Loi du 5 Mars 2014 a-t-elle mis en place l’entretien professionnel ? Les principaux objectifs de l’entretien professionnel sont de réaliser un point périodique sur les perspectives d’évolution professionnelle du salarié notamment en termes de qualifications et d’emploi et de sécuriser les parcours professionnels. On voit donc là toute la philosophie de cette réforme qui a pour ambition d’installer le salarié au cœur des dispositifs de formation et de lui permettre de se former tout au long de sa vie professionnelle. Formez vos salariés ! Entretiens professionnels : Par qui ? Comment ? Pourquoi ? Entretien professionnel.

Entretien professionnel Ce qui change avec la loi n°2014-288 du 5 mars 2014 :Remplacement de divers entretiens individuels obligatoires (entretien de 2nde partie de carrière, de retour de congé de maternité…) par un entretien individuel unique : l’entretien professionnel (au moins tous les deux ans ou au retour de certaines absences), assorti d’un certain formalisme (rédaction d’un écrit, bilan du parcours professionnel du salarié tous les 6 ans…) et d’une obligation de résultat (l’évolution du salarié, le maintien de ses capacités à occuper un emploi…).

Entretien professionnel

L’entreprise doit organiser pour tous les salariés, au moins tous les deux ans, des entretiens individuels dits « entretiens professionnels ».Objectif : échanger avec le salarié sur ses perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de qualifications et d’emploi. Quel est l'intérêt de l'entretien professionnel ? A noter ! Qui est concerné par cet entretien ? Tous les salariés. A noter ! Fiche-pratique-entretien-annuel-evaluation-mode-emploi.pdf.