background preloader

L'auteur des faits

Facebook Twitter

Attentat de Nice: "J'ai dansé et ri avec Mohamed, aujourd'hui je me sens salie" J'ai connu Mohamed, l'auteur de l'attentat de Nice, à mon cours de salsa en 2012.

Attentat de Nice: "J'ai dansé et ri avec Mohamed, aujourd'hui je me sens salie"

Tout se passait très bien lorsqu'il est arrivé. Il s'est facilement intégré au groupe. C'était un jeune homme souriant et sympathique, plein de bonne volonté pour apprendre à danser. Il venait au cours assidûment et ne manquait jamais un stage. Il avait envie et il aimait ça. EN DIRECT >> Attentat de Nice: la cellule d'aide aux victimes a reçu 15 000 appels Parfois, il s'énervait un peu lorsqu'il ne comprenait pas un pas, mais ça n'allait jamais plus loin. Un "chaud lapin" un peu lourd Tout le monde l'appréciait, même si c'était un "chaud lapin".

A l'époque, on ne savait rien de sa vie. "Quand je me couche, je vois son visage" Attentat de Nice : pas de preuve de radicalisation du tueur. Pourquoi la ''bisexualité'' du tueur de Nice est primordiale. Ce n'est pas que nous voulions être tatillons, mais si des portraits fouillés de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, le routier de Nice, sont publiés en ce lundi matin dans plusieurs journaux nationaux, ils ne mettent pas en titre (ni même en avant) une donnée hautement essentielle du bonhomme : sa « bisexualité » (hem hem). « D’autres décrivent un homme porté sur la boisson, enchaînant les conquêtes féminines et masculines, capable d’accès de colère », perdu au fond de l’article de Libé.

Pourquoi la ''bisexualité'' du tueur de Nice est primordiale

Même chose dans Le Monde : « Peu religieux, consommateur d’alcool et de porc, amateurs de femmes et d’hommes, Mohamed Lahouaiej Bouhlel avait consulté un psychiatre en Tunisie en 2004, qui avait diagnostiqué un « début de psychose », rapporte L’Express » Dans le Parisien du lundi 18 juillet, un peu plus cash dans le papier sur "Le sidérant profil du terroriste", « les noms de nombreuses conquêtes féminines, mais aussi masculines, ont été identifiés dans son téléphone portable. Attentat de Nice : Lahouaiej-Bouhlel avait fait des repérages avant l'attaque. Trois jours après l'attentat qui frappé Nice le 14-Juillet, l’enquête se poursuit et le profil de son auteur semble se préciser.

Attentat de Nice : Lahouaiej-Bouhlel avait fait des repérages avant l'attaque

Mohamed Lahouaiej-Bouhlel qui, selon le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, se serait "radicalisé très rapidement" et dont l'attentat a été revendiqué par le groupe Etat islamique avait notamment, selon les informations obtenues par Europe 1, fait des repérages les jours précédents l'attentat. Deux séances de repérages. Au fil des investigations, les enquêteurs découvrent que Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a minutieusement préparé son attentat. Après avoir loué, lui-même, ce camion blanc de 19 tonnes, il s'est livré à plusieurs repérages. Selon les informations obtenues par Europe 1, il s'est rendu deux fois sur la Promenade des Anglais, mardi 12 juillet et mercredi 13 juillet, soit la veille et l'avant-veille de l'attaque.

Trois retraits de 500 euros environ. Radicalisation très rapide. Attentat de Nice: qui est Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le chauffeur du camion? Un camion a foncé sur la foule, jeudi 14 juillet au soir, sur la promenade des Anglais à Nice.

Attentat de Nice: qui est Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le chauffeur du camion?

Le bilan actuel fait état de 84 morts et d’une cinquantaine de personnes entre la vie et la mort. Le chauffeur a été formellement identifié : il s’agit d’un ressortissant tunisien âgé de 31 ans. Une perquisition a été menée ce vendredi matin au domicile supposé du chauffeur du camion qui a tué au moins 84 personnes hier soir sur la promenade des Anglais. Attentat à Nice: "Un jour, tu vas entendre parler de moi" A bord d'un camion blanc, il a foncé froidement sur la foule massée sur la Promenade des Anglais à Nice jeudi soir.

Attentat à Nice: "Un jour, tu vas entendre parler de moi"

Abattu par les policiers, il a fini sa course meurtrière au bout de deux kilomètres après avoir tué au moins 84 personnes dans son sillage. EN DIRECT >> Suivez les dernières informations sur l'attentat de Nice dans notre direct Dans le véhicule, des papiers d'identité ont rapidement été retrouvés. L'homme, Mohamed L-B., est âgé de 31 ans. Des incertitudes demeurent sur sa nationalité, des sources le citant comme Franco-Tunisien, d'autres uniquement comme Tunisien, titulaire d'un titre de séjour. Les services de renseignement ne connaissaient pas ce chauffeur-livreur qui n'était pas fiché S. LIRE AUSSI >> Témoignage: "Ma mère est morte dans l'attentat.

Au premier étage d'un petit immeuble d'un quartier populaire de l'est de la ville, des membres de la police technique et scientifique étaient à l'oeuvre ce vendredi matin dans l'appartement supposé du jeune homme.