background preloader

L'art

Facebook Twitter

Rachida Brakni et Gaëtan Roussel : la douceur de Lady Sir. L’actrice-réalisatrice et le chanteur de Louise Attaque unissent leurs voix dans un premier album, « Accidentally Yours ».

Rachida Brakni et Gaëtan Roussel : la douceur de Lady Sir

M le magazine du Monde | • Mis à jour le | Par Stéphane Davet Après un disque, « Anomalie », avec le groupe Louise Attaque, et un an de tournée saturée de guitare électrique et d’électronique, Gaëtan Roussel s’apaise en ballades avec Rachida Brakni. Alors que vient de sortir son premier long-métrage en tant que réalisatrice – De sas en sas, qui témoigne du chemin de croix des visites au parloir dans une prison française –, la comédienne se fait la belle en musique. C’est sous l’élégant patronyme de Lady Sir que l’actrice et le chanteur-guitariste scellent leur complicité dans un premier album en duo, Accidentally Yours, entrelaçant français, anglais et arabe au rythme de doux clairs-obscurs enregistrés entre Paris et Lisbonne, où vit depuis un an la brune Lady avec son mari, Eric Cantona, et leurs deux enfants.

« Trump a galvanisé les salauds ? Proust galvanise les autres contre eux » La découverte des premières images mouvantes de Marcel Proust dans un film de 1904 a soudainement enchanté un monde intoxiqué par Twitter, dont le président américain est devenu le maître malsain et menaçant, observe l’écrivain Charles Dantzig.

« Trump a galvanisé les salauds ? Proust galvanise les autres contre eux »

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Charles Dantzig (Ecrivain, directeur de la collection et de la revue internationale « Le Courage » aux éditions Grasset. Dernier livre paru : « Les... Le chanteur de jazz américain Al Jarreau est mort. Hospitalisé à Los Angeles en raison d’un état d’épuisement avancé, l’homme aux sept Grammy Awards s’est éteint à 76 ans.

Le chanteur de jazz américain Al Jarreau est mort

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sylvain Siclier De ses mains-papillons, il pouvait dessiner comme un double visuel de son chant. Sa voix allait du plus grave d’un baryton, avec une manière de caresse, à des aigus subtils. Une élégance vocale qu’Al Jarreau avait mise au service de succès dansants et de romances, parfois teintés, dans ses débuts, d’éléments jazz, la musique par laquelle il avait commencé sa carrière dans les années 1960. Femmes d'Alger dans leur appartement. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Femmes d'Alger dans leur appartement

Femmes d'Alger dans leur appartement Femmes d'Alger dans leur appartement est un tableau d'Eugène Delacroix. Analyse et composition du tableau[modifier | modifier le code] La toile représente trois jeunes femmes en costumes d'intérieur vaporeux et richement brodés. Allongées ou assises sur un tapis autour d'un narguilé et d'un kanoun, elles se prélassent sur des coussins posés à même le sol. Ce tableau est à la fois orientaliste et romantique. En Inde, le gros son de Nucleya défoule la jeunesse. En deux ans à peine, le DJ Nucleya est devenu une star en Inde.

En Inde, le gros son de Nucleya défoule la jeunesse

La clé de son succès : un son bien à lui, la « desi bass » mélange de rythmes électro et de musiques populaires. Mais aussi des concerts événements dans tout le pays. C’est une consécration. D’Agatha Christie à « Game of Thrones », révisez vos classiques. Chaque mardi, La Matinale vous propose une liste de séries à (re)découvrir.

D’Agatha Christie à « Game of Thrones », révisez vos classiques

La dernière sélection de séries de l’année vous propose de plonger dans des œuvres devenues des classiques incontournables dès leur sortie à l’écran. « Paris » : subtil chassé-croisé Il était osé d’entremêler, en six épisodes, la vie de douze personnages aux origines sociales très différentes en respectant les unités de lieu (Paris) et de temps (vingt-quatre heures). Cinéma : « Hedi » ou l’amour au temps des attentats en Tunisie. Le premier long-métrage de Mohamed Ben Attia est à la fois une peinture subtile de la société de l’après-Ben Ali et le récit sensuel d’un coup de foudre.

Cinéma : « Hedi » ou l’amour au temps des attentats en Tunisie

Lisez notre critique de ce film qui sort mercredi. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Thomas Sotinel L’avis du « Monde » - A ne pas manquer Il faut un peu de temps pour s’intéresser vraiment à Hedi, le personnage. En attendant l’incident qui va transformer Hedi, le film, en une divagation amoureuse passionnante et passionnée, on se sustentera de la matière quasi documentaire du premier long-métrage de Mohamed Ben Attia. L’industrie musicale renaît avec le streaming. Le nombre d’abonnés payants aux plates-formes qui permettent d’avoir accès à de la musique en ligne, est passé de 8 millions à 68 millions en cinq ans.

L’industrie musicale renaît avec le streaming

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Nicole Vulser « L’industrie phonographique est partie pour dix ans de croissance. » Après environ deux décennies d’effroyable marasme dans ce secteur, Pascal Nègre, l’ancien PDG d’Universal Music qui vient de lancer sa nouvelle société #NP avec Live Nation, montre-t-il un optimisme irraisonné ? Il est loin, en tout cas, d’être le seul. John Legend et Solange Knowles, têtes de pont d’un R’n’B militant. Les deux chanteurs noirs américains, qui ne font plus mystère de leur engagement politique, sortent deux albums remarquables.

John Legend et Solange Knowles, têtes de pont d’un R’n’B militant

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphanie Binet Pour son cadeau de Noël, John Legend a passé directement commande au président américain. Le 9 décembre, une semaine après la sortie de son nouvel album, Darkness and Light, il écrivait à Barack Obama une lettre publiée dans Rolling Stone lui demandant de faire preuve de clémence envers des milliers de détenus emprisonnés pour détention de drogue. Philippe Becquelin, alias Mix & Remix, est mort. Mix & Remix était capable de rire de tout.

Philippe Becquelin, alias Mix & Remix, est mort

Aucun sujet n’échappait à sa dérision, pas même la maladie qui l’a emporté lundi. Yousry Nasrallah : « Un film sur le plaisir, libre et subversif » Critique : « Paterson », de Jim Jarmusch, circulations poétiques sur le bitume. Jarmusch fait rimer, à la façon de haïkus cocasses, les déambulations quotidiennes d’un chauffeur de bus, poète à ses heures. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Mathieu Macheret L’avis du « Monde » - A ne pas manquer Ilot d’une précieuse singularité dans le cadre du cinéma américain, l’œuvre de Jim Jarmusch, 63 ans, s’augmente avec Paterson d’une nouvelle pépite, dont la sérénité et la douceur ont agi comme un baume lors de sa présentation au Festival de Cannes. Souvent, les films de Jarmusch s’apparentent à de petits panthéons personnels, recueillant amoureusement références et citations de figures artistiques admirées – musiciens, cinéastes, écrivains –, pour former autour de leurs héros errants ou marginaux autant de boucliers ou de viatiques contre l’agressivité et la vulgarité envahissantes du monde contemporain.

Lire aussi la critique du film à Cannes : « Paterson » : vers libres et lignes de bus Une harmonie secrète La première scène est si belle qu’elle mérite d’être racontée. Gérard Jugnot : « Hollande aurait pu faire partie du Splendid » L’acteur et réalisateur vient de publier « Une époque formidable » (Grasset), livre dans lequel il revient sur l’aventure de la troupe du Splendid. Je ne serais pas arrivé là si… … si je n’avais pas déménagé à 9 ans de Vincennes à Puteaux. C’est ce déménagement qui m’a permis d’entrer en sixième au lycée Pasteur de Neuilly et d’y rencontrer mes potes, cela a été fondateur. Comme le niveau scolaire de Vincennes était supérieur à celui de Puteaux, j’ai eu un prix d’honneur, pour la première fois de ma vie d’écolier.

Grâce à ce prix, j’ai été admis au lycée Pasteur. J’ai rencontré Christian Clavier en cinquième, dans une fête de classe. En entrant au lycée Pasteur, au début des années 1960, vous vous retrouvez dans un établissement huppé alors que votre famille est plutôt modeste… Pierre Gagnaire, le phénix des fourneaux. Un chef triplement étoilé, couronné meilleur cuisinier du monde par ses pairs en 2015.

Ce succès ferait presque oublier que Pierre Gagnaire faisait faillite en 1996. Le 12 mai 1996, Pierre Gagnaire meurt. Pire que ça, il fait faillite. Son restaurant 3-étoiles est une institution à Saint-Étienne, en France, et même plus loin dans le monde, mais il ferme. L’empire grandissant de la BD. De nombreux éditeurs généralistes publient désormais de la bande dessinée, ou se préparent à le faire. Et en particulier des BD de non-fiction. LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Frédéric Potet Qui aurait misé la moindre livre syrienne ou le moindre dinar irakien sur le succès de L’Arabe du futur, de Riad Sattouf (Allary), en mai 2014, au moment de son lancement ?

L’affaire n’était pas gagnée, convenons-en : comment imaginer qu’une autobiographie dessinée se déroulant il y a trente ans au Moyen-Orient, écrite par un auteur moyennement connu hors du monde de la bande dessinée, puisse rassembler autant de lecteurs ? Cette question ne se pose plus. Si le talent de raconteur de Riad Sattouf est pour beaucoup dans le phénomène, la spécificité éditoriale du titre n’y est pas étrangère non plus.

Tout comprendre à « Rogue One », le nouveau film de l’univers Star Wars. Edouard Louis : « Trump et le FN sont le produit de l’exclusion » Agnès B., rebelle dans l’art. Peu soucieuse des lois du marché, la styliste parisienne a toujours soutenu les peintres ou les photographes d’avant-garde. Adam Driver, toujours aux ordres. Obsédé par la discipline, l’acteur vit son métier comme un sacerdoce. Circa et ses acrobates jonglent avec la gravité. Après avoir présenté son spectacle à Paris, la troupe australienne est en tournée en France jusqu’à la fin janvier. Nekfeu : record de streams pour le faiseur de rimes.

L’album-surprise du rappeur, « Cyborg », a connu un succès inédit dès sa mise en ligne sur les plates-formes d’écoute. « Starboy » : un bon Weeknd. La star canadienne du R’n’B propose un nouvel album réussi, en collaboration avec le duo français Daft Punk, Kendrick Lamar ou Lana Del Rey. Omar Sy : « Grâce à Jamel, j’ai compris que j’étais capable » Le site Zone Téléchargement fermé par la gendarmerie nationale. La gendarmerie estime le préjudice subi par les ayants droit à 75 millions d’euros.

Trois personnes ont été placées en garde à vue. Kad Merad : « J’ai tellement attendu le succès » Le comédien est actuellement au Théâtre des Bouffes parisiens dans « Acting ». Pascal Comelade, quarante ans de rocanrol pataphysique. Meublez jeunesse ! « La Fille de Brest » : quand l’histoire vraie inspire, pour de vrai. « Swagger » : les pieds en banlieue, les yeux au ciel. Youssou Ndour : « Je demande solennellement à Trump d’exprimer des regrets » Photographie : Les souvenirs immortalisés du 13-Novembre. En Iran, « Le Client » honni par les conservateurs, encensé par le public.

« Les conditions du cœur » : une sélection de photos de l’agence Magnum mise en vente. Roberto Alagna : « Le petit rital s’est découvert un super-pouvoir » « Moi, Daniel Blake » : les humbles contre l’humiliation. Arts : les nabis rentrent au pays. Jean Nouvel : « Ce que j’aime, c’est l’objet réduit à sa forme la plus archétypale » Daft Punk, Banksy, Ferrante... pour créer heureux, créons cachés. Shakespeare n’a pas écrit seul certaines de « ses » pièces. Chtchoukine, collectionneur insatiable et insaisissable.

Le chat, les pantalons et le courage d’un chanteur à Gaza. « Ludwig Van », super-héros de la culture populaire. Nobel de littérature : « Il n’existe pas d’arts mineurs ou majeurs » La ségrégation sous toutes les coutures.