background preloader

Microbiologie

Facebook Twitter

L'arme secrète des virus géants percée à jour ! DECOUVERTE. Le staphylocoque doré est un voleur de fer ! - 20 octobre 2015. Un médicament dans les tuyaux Pour cette équipe franco-américaine, tout a commencé par la découverte de deux toxines secrétées par le staphylocoque doré - LukED et HlgAB - qui détruisent des cellules immunitaires de l’hôte appelées "neutrophiles".

DECOUVERTE. Le staphylocoque doré est un voleur de fer ! - 20 octobre 2015

Pour ce faire, les toxines se fixent spécifiquement à un récepteur situé à la surface des neutrophiles. Or, un homologue de ce récepteur, DARC (pour Duffy Antigen Receptor for Chemokines), avait déjà été identifié à la surface des globules rouges. La bactérie mangeuse de plastique qui pourrait sauver la planète. Ce nuage de microbes qui se promène avec nous. Loki, vieille cousine venue du fond des mers.

Des biologistes ont découvert un micro-organisme exceptionnel vivant en profondeur.

Loki, vieille cousine venue du fond des mers

Un possible chaînon manquant dans la longue histoire des cellules humaines Nous sommes dans les eaux glacées au large de l’archipel du Svalbard, au nord-ouest de la Norvège, plus précisément à une quinzaine de kilomètres du «Château de Loki», le volcan sous-marin le plus septentrional de la planète situé à 2500 m de profondeur. La pression y est 250 fois plus élevée qu’en bord de mer, la température flirte avec le 0 °C, et l’oxygène est quasi inexistant. Pas très accueillant, en somme. C’est pourtant ici qu’a élu domicile Loki, un minuscule micro-organisme appelé «archée», que vient de découvrir une équipe internationale réunissant des biologistes des Universités d’Uppsala (Suède), de Bergen (Norvège) et de Vienne (Autriche), parmi lesquels le Suisse Lionel Guy, ancien doctorant de l’Université de Lausanne.

Non, l’urine n’est pas stérile ! Un traitement alternatif aux antibiotiques mis au point. Une entreprise néerlandaise vient de mettre au point un traitement alternatif aux antibiotiques, qui ne provoquerait pas de résistance et serait capable de venir à bout des superbactéries.

Un traitement alternatif aux antibiotiques mis au point

David Cameron l'a dit haut et fort, début juillet : si l'on ne mène pas une action mondiale et concertée contre les résistances aux antiobiotiques, la médecine va retourner au Moyen-Age. Le Premier ministre britannique proposait alors que son pays prenne la tête de cette action. Mais pour l'heure, l'innovation vient des Pays-Bas. Résistances aux antibiotiques : vraies urgences versus apocalypse douteuse. Par Thierry Levent Médicaments (Image libre de droits) Devinette : qui suis-je ?

Résistances aux antibiotiques : vraies urgences versus apocalypse douteuse

En 2050, à l’échelle de la planète, si l’on ne se mobilise pas davantage, il faudra déplorer 10 millions de morts par an et le coût pour la société frôlera les 100 000 milliards de dollars. La perte de croissance annuelle est estimée entre 2 et 3,5% du Produit Intérieur Brut. Une protéine bactérienne en cause dans l’anorexie et la boulimie. MICROBIOTE.

Une protéine bactérienne en cause dans l’anorexie et la boulimie

Quelque 100 milliards de bactéries tapissent les parois intestinales de chaque être humain, elles constituent le microbiote. Leur rôle sur la santé n’est étudié que depuis quelques années mais quelques résultats intéressant se profilent déjà concernant l’obésité ou les maladies inflammatoires intestinales. L’équipe de Sergueï Fetissov de l’Inserm a elle étudié les liens entre l'intestin et le cerveau sur les troubles du comportement alimentaire comme l’anorexie, la boulimie ou l’hyperphagie.

Une protéine qui mime une hormone de la satiété Ce lien entre microbiote et troubles alimentaires pourrait bien être une protéine appelée ClpB fabriquée par certaines bactéries du tube digestif comme Escherichia Coli. Sc2.0, la première levure dotée d'un chromosome artificiel. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Hervé Morin La biologie synthétique progresse dans son projet d'artificialiser la vie : pour la première fois, un chromosome appartenant à une cellule eucaryote, c'est-à-dire dotée d'un noyau renfermant son patrimoine génétique - comme celles qui nous constituent -, a été entièrement synthétisé et a pu s'exprimer dans celle-ci.

Sc2.0, la première levure dotée d'un chromosome artificiel

En l'occurrence, il s'agit du chromosome III de la levure de boulanger, Saccharomyces cerevisiae. La revue Science a mis en ligne, jeudi 27 mars, un article décrivant l'expérience qui a permis de doter ce micro-organisme d'un long fragment d'ADN dont la séquence a été « réinventée » par une équipe dirigée par Jef Boeke (New York University). Pour la biologie synthétique, il s'agit d'une étape importante. Jusqu'alors, seuls les patrimoines génétiques de virus ou de bactéries avaient étés entièrement reconstitués artificiellement. De la diversité au sein des bactéries. La diversité est une des clés de de la résistance bactérienne aux antibiotiques.

De la diversité au sein des bactéries

Une étude de l’université de Washington précise un mécanisme dans les cellules bactériennes qui est une clé de cette diversité. Napoléon mène l'assaut contre la variole. Les virus géants, témoins d'un monde disparu ? Pandoravirus vu au microscope électronique, C«Une fenêtre ouverte sur un monde totalement disparu il y a peut-être plus de deux milliards d’années. C’est ce que nous avons trouvé dans ce virus géant que nous avons baptisé Pandoravirus». Le biologiste Jean-Michel Claverie lance cette proposition à la tête de sa communauté scientifique depuis son laboratoire (Cnrs, université d’Aix-Marseille), niché sur le campus de Luminy. «Cela bouscule tout. Donc, c’est dur de convaincre», admet-il. Dur, mais bien parti. Un virus géant. Le mythique LUCA, notre ancêtre à tous En 2003, Didier Raoult (Cnrs, Marseille, Grand Prix Inserm 2010) et Jean-Michel Claverie découvrent Mimivirus (1).

Un an après, l’équipe publie son génome: avec plus de 1.000 gènes, il déchire le dogme. Deux questions surgissent, explique Abergel. Tueurs d’algues et régulateurs des océans Pour élucider cette double énigme, Jean-Michel Claverie lance son équipe à la traque des virus géant. La peste, une maladie ré-émergente ? Le microbe qui veut gagner l’espace.