background preloader

Défense

Facebook Twitter

La vengeance du serpent à plumes. L'art de la guerre dans Dune. Publié le 29 mai 2013 L’univers de Dune est un univers d’une grande richesse, mélangeant dans un ensemble baroque mais très cohérent des éléments de sociétés humaines passées et des éléments de pure imagination.

L'art de la guerre dans Dune

La guerre s’y exerce de manière particulière mais elle reste la guerre avec sa grammaire propre.Comment détruire une grande maison Le système politique de Dune est issu d’une Grande convention (de type Magna Carta) qui régit les rapports entre la Maison impériale, les grands féodaux réunis dans l’assemblée du Landsraad et la Guilde des navigateurs qui dispose du monopole du vol spatial. La guerre y est tolérée dans la mesure où elle ne perturbe pas cet équilibre des pouvoirs. Elle s’exerce en premier lieu entre Maisons et parfois, dans certaines conditions, entre le Trône et une Maison. Ces guerres sont limitées par trois facteurs.

Africa first. Publié le 2 juin 2015« La guerre trouve son origine dans un but politique ; ce motif initial qui l'a provoquée doit faire l'objet de la plus haute attention pendant toute sa conduite. » La stratégie, c’est en principe simple puisqu’il suffit d’accorder des méthodes et moyens à l’atteinte d’un objectif, face à un adversaire, actuel ou potentiel, violent ou non.

Africa first

La définition de l’objectif s’effectue à l’échelon politique, au sens large, avec le conseil des représentants des différents instruments de puissance, dont les forces armées. Il s’agit ensuite, de la part de chacun de ces instruments de puissance de déterminer comme participer à l’atteinte de cet objectif avec les moyens disponibles et ceux que peut fournir la nation. Cette réflexion stratégique est éminemment dynamique dans la mesure où elle s’exerce sur quatre ensembles – ennemi, nation, forces, exécutif politique – en perpétuel changement et interagissant selon des rythmes différents. Defeat program. J’ai quitté l’institution militaire il y a un peu plus d’un an.

Defeat program

Je suis donc rappelable jusqu’en 2020 en cas de « troubles » graves…enfin je crois, car personne ne m’a rien dit à ce sujet. En fait, je ne sais pas trop comment on me retrouvera, vu que personne n'a pris mes coordonnées. La dernière bataille de France-Un livre du général Vincent Desportes. Dans 50 ou 100 ans, des historiens se demanderont comment les gouvernements successifs de la France ont pu accepter de mettre le pays dans un tel état de vulnérabilité quelques années seulement après la fin de la guerre froide.

La dernière bataille de France-Un livre du général Vincent Desportes

La lecture d’un (vieux) manuel d’histoire suffisait pourtant à apprendre qu’à long terme des menaces majeures finissent toujours par apparaître et convaincre du caractère suicidaire d’une telle politique, si tant est que cette longue suite de lâchetés et d’abandons puisse être considérée comme une politique. Ces historiens découvriront qu'il suffisait de lire, hors du cercle des « responsables », quelques citoyens intéressés par la défense de leur pays et stigmatisés officiellement comme « pseudo-expert auto-proclamés » (expression utilisée la première fois à la fin de 2013 pour disqualifier ceux qui estimaient que l’opération Sangaris, toujours en cours en Centrafrique, durerait certainement plus longtemps que les six mois annoncés officiellement).

Le jour d’après la grande attaque. C’est donc à peu près entendu, la guerre de la France contre les organisations djihadistes qui dure déjà depuis vingt ans durera encore sans doute au moins autant.

Le jour d’après la grande attaque

Dans le cadre de cette lutte, il est à peu près certain aussi que la foudre, la grande, celle qui fend les montagnes, ne nous épargnera pas éternellement. Les attaques de 2012 et 2015 ont été dures et surprenantes, en fait surtout dures parce que nous, nos dirigeants en premier lieu, avons été surpris alors que de nombreux éléments indiquaient que cela surviendrait. On ne peut introduire la notion de résilience dans le livre blanc de la défense de 2008 et n’en tenir aucun compte, se féliciter régulièrement de déjouer des attentats et ne pas assumer que nous ne pourrons jamais tous les éviter.

La voie de l'épée: Masses sous critiques. « Comme elle est courte l’épée de la France !

La voie de l'épée: Masses sous critiques

Jamais encore notre pays n’a, en une si grave occasion, été réduit à des forces aussi limitées » Charles De Gaulle, Mémoires de guerre. La voie de l'épée: La stratégie de la dinde. Une dinde qui analyserait le comportement des hommes en conclurait, après une série d’observations, que ceux-ci sont faits pour nourrir les dindes…jusqu’à ce que vienne Noël qui l’obligerait à changer très vite de vision du monde.

La voie de l'épée: La stratégie de la dinde

Le raisonnement de la dinde qui considère que l’on continuera à faire comme on l’a toujours fait et se satisfait de la nourriture donnée est opératoire à court terme mais voué à subir de mauvaises surprises à long terme. Il y a les des « inconnues connues », comme le résultat d’un lancer de dé, auxquelles on peut s’attendre mais il existe aussi les « inconnues inconnues », ces événements que personne ne voit venir, au moins dans la haute sphère de décision, et dont les plus importants, les « cygnes noirs » de Carl Popper et Nassib Nicholas Taleb, font l’histoire. Un des rôles des forces armées, peut être leur rôle majeur, est de pouvoir contribuer à faire face à ces événements importants.

EIIL : une révolution tactique ?…ou l’infanterie légère à l’âge global. La récente invasion de l’Irak par les troupes de l’EIIL (Etat Islamique en Irak et au Levant) cache-t-elle une révolution au niveau tactique ?

EIIL : une révolution tactique ?…ou l’infanterie légère à l’âge global

Bataille de Solferino. Le 24 juin 1859, à Solferino, les armées française et piémontaise remportent une importante victoire militaire, qui met fin à la guerre menée contre l’Autriche pour l’indépendance de la Lombardie, préliminaire à la création d’une Italie unifiée.

Bataille de Solferino

La bataille marque l’opinion publique internationale : Solferino laisse le souvenir de combattants des deux camps laissés sans soins sur le champ de bataille. Le Suisse Henri Dunant propose alors la création d’une organisation permanente chargée de porter secours aux blessés de guerre, la Croix-Rouge. Autrichiens et Franco-Piémontais face à face Le 23 juin, avec le gros de leurs troupes, les Franco-Piémontais, qui se trouvent depuis le début du conflit dans une position victorieuse, passent la Chiese et progressent vers l’est pour poursuivre les Autrichiens.

Ces derniers, qui ont renforcé leurs effectifs, sont maintenant constitués en deux armées. Au nord et dans la plaine de Medole. Serval, an 1. L’intervention militaire française au Mali, le 11 janvier 2013, fut d’abord une surprise stratégique pour les djihadistes qui, en lançant la veille leur offensive vers le sud du pays, ne l’avaient probablement pas anticipé.

Serval, an 1

Bataille des Ardennes : la folle attaque d'Hitler. Les alliés ont débarqué en Normandie depuis le 6 juin 1944 et, à la suite de plusieurs semaines de combats intensifs et coûteux en vies humaines, les forces alliées sont rapidement parvenues aux frontières allemandes. Mogadiscio 1993-L'Oryx et le Faucon noir. En 1991, après l’effondrement de son Etat, la Somalie basculait dans l’anarchie avec toutes les conséquences économiques qu’une telle situation implique pour une population déjà misérable. L’année suivante, devant l’impossibilité pour les organisations humanitaires d’assurer un ravitaillement en vivres avec un minimum de sécurité, les Nations Unies organisaient une première opération militaire. Encouragées par son succès, elles décidaient, en mars 1993, d’aller plus loin en désarmant les seigneurs de la guerre et en premier lieu le plus dangereux d’entre eux, Mohamed Farah Aïdid.

Plusieurs opérations furent ainsi lancées en plein cœur de Mogadiscio contre son organisation, l’Alliance nationale somalienne. La dernière d’entre elles, réalisée le 13 octobre 1993, fut un fiasco bien connu grâce au livre de Marc Bowden, Black Hawk Down (« La chute du faucon noir ») et au film du même nom.