Mrabel

Facebook Twitter

amateur curieux

Madagascar

Vie politique malgache…
madagascar

Peter Russell - Spirit of Now - Home Page

Peter Russell - Spirit of Now - Home Page How to Meditate Without Even Trying While trying harder may help with many day-to-day tasks, with meditation trying harder makes the mind more tense, which defeats the very purpose of meditation. Once you cease making an effort, the mind will settle down naturally into a state of quiet. The course takes you from basic practices of being present to some of the advanced techniques that Peter Russell has been teaching in recent years. They are simple to apply, but profoundly effective.
Podcasts
Économie
Photo (cc) : ken mccown Dossier coordonné par Florian Mayneris. Depuis le début de la crise, la question du protectionnisme s’est imposée avec vigueur dans le débat public. En effet, la tentation est grande pour les décideurs politiques d’atténuer les effets de la récession en isolant leur pays des tourments extérieurs : fermer les frontières aux produits étrangers serait un moyen de protéger les industries (et donc les emplois) domestiques de la concurrence internationale, et de répondre aux fortes demandes de soutien formulées par certaines couches de la population particulièrement touchées par la crise. Le protectionnisme, un remède à la crise ? - La vie des idées Le protectionnisme, un remède à la crise ? - La vie des idées
Libre-échange et développement : des gains partagés ? Libre-échange et développement : des gains partagés ? Photo (cc) : KLynn1 Les pays en voie de développement n’ont pas tardé à être touchés par la crise actuelle. Face aux perspectives de faible croissance des revenus, les décideurs politiques des pays pauvres ont sans doute subi beaucoup de pressions en faveur du protectionnisme, afin de limiter la concurrence sur le marché des biens, de protéger les emplois domestiques et de lutter contre la diminution du produit national.
Les normes réglementaires, un protectionnisme déguisé ? Les normes réglementaires, un protectionnisme déguisé ? La réduction des barrières tarifaires aux échanges permise par les différents cycles de négociations multilatérales menés sous l’égide de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) d’une part, et la demande croissante de produits sains, respectueux de l’environnement et des droits sociaux exprimée par les consommateurs d’autre part, ont conduit à la multiplication des normes réglementaires [1] au cours des dernières années. Parmi les différents secteurs d’activité, l’agriculture est la plus concernée. Les normes y sont particulièrement présentes et souvent source de frictions entre pays. À titre d’illustration, le nombre de différends commerciaux rapportés à la valeur des exportations y est le plus élevé (UNCTAD, 2005). Les standards sont souvent utiles pour corriger les échecs du marché mais peuvent aussi être utilisés à des fins protectionnistes, usage d’ailleurs régulièrement dénoncé par les pays en développement (Beghin, 2008).
Bonheur et vie quotidienne - La vie des idées C’est un thème nouveau et relativement exotique pour les économistes qui a été abordé lors de cette table ronde : le bonheur. À partir de données d’enquêtes internationales où l’on interroge les individus sur leur bien-être, les économistes tentent d’identifier aux niveaux macroéconomique et microéconomique les sources de variation du bonheur. Intervenants : Andrew Clark (directeur de recherche, CNRS), Nicolas Sauger (chargé de recherche, CEVIPOF). C’est un thème nouveau et relativement exotique pour les économistes qui a été abordé lors de cette table ronde : le bonheur. D’après le calcul microéconomique standard, l’agent rationnel fait ses choix en maximisant une fonction d’utilité, censée modéliser le degré de satisfaction des individus. On suppose ainsi que les agents sont plus contents lorsqu’ils consomment plus, travaillent moins, etc. Bonheur et vie quotidienne - La vie des idées
Comment sortir de l’impasse écologique ? Pour Roger Guesnerie, professeur au Collège de France, l’analyse économique peut aider à formuler des objectifs de long terme. Les négociations de Copenhague pourraient notamment porter sur la fixation de droits d’émission par tête à l’horizon 2050. Roger Guesnerie est professeur au Collège de France. Il a récemment codirigé avec Henry Tulkens l’ouvrage The Design of Climate Policy ( MIT Press, 2009) et a rédigé avec Thomas Sterner une tribune publiée dans Le Monde le 20 novembre dernier, intitulée « Fixons à 2050 la réduction de 50 % des émissions de CO2 ». Copenhague : un défi économique ? Copenhague : un défi économique ?
Société
L'« identité nationale » au miroir des sciences sociales - La vi
un faux problème Quelques mois après la création d’un « ministère de l’immigration et de l’identité nationale », une première dans l’histoire de la République, l’historien Gérard Noiriel décrypte les usages politiques de la notion d’identité nationale depuis le XIXe siècle jusqu’à la campagne présidentielle de 2007. Recensé : Gérard Noiriel, À quoi sert « l’identité nationale » ?, Marseille, éditions Agone, collection « Passé & présent », 2007, 154 p. Lire aussi : « Parler d’autres langages que celui de la science », entretien avec Gérard Noiriel [8-01-2008] Cet ouvrage est le premier titre de « Passé & présent », la collection que le CVUH (le Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire) vient de créer aux éditions Agone. un faux problème
La vérité des chiffres : une illusion ? - La vie des idées Débat entre entre Alain Blum, démographe, et Olivier Martin, sociologue. Les statistiques économiques et sociales semblent être dotées de toutes les vertus (objectivité, universalité, scientificité) tout en faisant l’objet de toutes les critiques (arbitraires, manipulables, librement interprétables). Comment expliquer cette ambivalence ? Faut-il ramener les chiffres à leurs limites incontestables ou les sauver au nom de l’idéal d’objectivité et de leur apport au débat démocratique ? Exemples à l’appui, deux chercheurs en sciences sociales et statisticiens confrontent leurs points de vue. La vérité des chiffres : une illusion ? - La vie des idées
Fabric° soc. d’1 individu Fabric° soc. d’1 individu Regardez cet entretien en vidéo Lire le texte de l’entretien Écouter ou téléchargez cet entretien au format audio mp3 Bernard Lahire est né à Lyon en 1963.
Dans un livre collectif profondément original, vingt-trois contributeurs analysent les modalités du traitement des étrangers en France. Leur étude, à la fois exploration des processus administratifs et description de parcours individuels et collectifs, dépasse le stade de l’indignation pour évaluer les résultats politiques et sociaux de la politique française d’immigration « choisie ». Recensé : Anne-Isabelle Barthélémy, Catherine Benoît, Vincent Berthe et al., Cette France-là, vol. 1, 06 05 2007/30 06 2008, Paris, La Découverte, 2009, 449 p. Premier tirage, édition reliée : 15 €. Second tirage, édition brochée : 14 €. Quatre-vingts courts récits individuels ou familiaux ouvrent Cette France-là, après une introduction laconique : tous racontent l’échec d’une entreprise d’immigration en France. La politique d’immigration sarkozyenne - La vie des idées La politique d’immigration sarkozyenne - La vie des idées
International
Voir l’entretien en vidéo Lire la version texte Si cette vidéo ne marche pas malgré la présence de Flash ou que vous ne pouvez pas installer Flash (par exemple sur mobile), vous pouvez la voir directement sur Dailymotion. En cas de problème technique, vous pouvez nous contacter La Vie des Idées : Mireille Delmas-Marty, vous entamez votre septième année de cours au Collège de France. S’est achevé l’an dernier le premier cycle de votre travail, consacré aux « Forces imaginantes du droit ». Humanisme et mondialisation
Les défis de l'écologie - La vie des idées
La défense de l’environnement appartient à la catégorie de ces grandes causes mondialisées comme la lutte contre les discriminations ou la promotion des droits de l’homme. Ce qui se joue à Copenhague relève d’un agenda international qui réunit les représentants des gouvernements, les experts internationaux et les organisations non-gouvernementales (ONG). Le rôle de ces dernières en matière de protection de la planète est complexe ; toutefois, depuis l’origine, le cœur de leur action consiste à informer l’opinion publique et à diffuser l’idée que les enjeux environnementaux réclament des décisions d’urgence. Il s’agit pour elles d’alerter l’opinion, de souligner les paradoxes des politiques publiques internationales – notamment les écarts de conduite des États. ONG et alerte écologique
Le rapport de Jean Tirole sur la politique climatique mondiale propose une rénovation de l’architecture mise en place à Kyoto. Il ouvre en particulier des pistes pour accroître la participation des pays à l’effort de réduction des gaz à effet de serre. Des mécanismes de compensation, tels qu’une attribution généreuse de droits à polluer, permettrait notamment une participation plus importante des pays émergents. Recensé : Jean Tirole, Politique climatique : une nouvelle architecture internationale, rapport du Conseil d’Analyse Économique, Paris, La Documentation française, 2009. Sans être un brûlot, le rapport commandité par le Conseil d’Analyse Économique à Jean Tirole sur la question des politiques climatiques n’en jette pas moins quelques pavés dans la mare, pour ne pas dire dans le marasme ambiant. Il constitue une lecture revigorante à la veille de l’échec annoncé du sommet de Copenhague. Mieux répartir les coûts de la politique climatique - La vie des
Culture & médias

Plaidoyer pour lebook

Faux départ Annoncés à grand bruit, les premiers lecteurs numériques apparus il y a une dizaine d’années ont suscité chez les éditeurs des débats passionnés. Les plus exaltés prédisaient l’avènement d’une révolution qui allait, à l’instar de la révolution de Gutenberg des siècles plus tôt, bouleverser du tout au tout l’univers du livre en le privant définitivement de son papier. Les plus sceptiques balayaient d’un revers de la main cette éventualité, considérant le livre électronique comme un pur fantasme, et retournaient sans se laisser distraire davantage – et sans plus prêter attention aux évolutions de l’univers numérique – à leurs habituelles occupations. Il faut dire que le présent leur donnait raison : un modèle économique qui fait défaut et la faillite rapide des premiers constructeurs de readers en Europe, dont la société française Cytale.
Kindle et livres online
La diversité éditoriale est-elle menacée ? - La vie des idées
L'image des banlieues - La vie des idées
La fin de l'information ? - La vie des idées
Michael Jackson
screencasts

Help

friends

Place 2 toile

The future of Nationalism
World Gov.
mindmapping

intelligence collective

.Eco Socio Thinkers

Les jeunes & les TIC
Mizuko Ito
Mizuko Ito on Why Time Spent Online Is Important for Teen Develo
Digital Media's Effect on Kids & Learning
Teens & Social
Grandir à l’âge des médias sociaux « Bibliomancienn
Hanging out, messing around
Danah Boyd
Taken out of context
Comment les jeunes vivent-ils et apprennent-ils avec les nouveau
goyet

Serious Game