background preloader

Astronomie / Astrophysique

Facebook Twitter

Revivez l'épopée de la Station spatiale internationale, de 1998 à aujourd'hui. Plus gros objet artificiel en orbite terrestre, avec 110 mètres de longueur et une masse de 400 tonnes, la Station spatiale internationale, ou ISS, s'est construite petit à petit.

Revivez l'épopée de la Station spatiale internationale, de 1998 à aujourd'hui

Le premier élément de ce Meccano géant, le module russe Zarya, a été lancé par une fusée russe Proton en novembre 1998, 14 ans après la décision de la Nasa de lancer le projet. Son histoire est celle d'une épopée spatiale, mais aussi d'une longue collaboration internationale. Article paru le 26 décembre 2016 Le projet d'une station spatiale internationale est initié en janvier 1984, insufflé par un discours volontariste du président Ronald Reagan. La Nasa s'attaque au développement d'une station spatiale dans un cadre international. En janvier 1985, l'Agence spatiale européenne (ESA) s'associe au plan, suivie par le Canada en avril et le Japon en mai de la même année. La Russie est invitée à bord En 1993, l'administration Clinton invite la Russie à rejoindre les autres participants.

Nous sommes en juin 1995. Ondes gravitationnelles : une troisième fusion de trous noirs détectée par Ligo. GW170104 : c'est le nom de la troisième source d'ondes gravitationnelles détectée directement sur Terre par les membres de la collaboration Ligo.

Ondes gravitationnelles : une troisième fusion de trous noirs détectée par Ligo

Il s'agit à nouveau de la fusion de deux trous noirs stellaires contenant chacun plusieurs dizaines de masses solaires. Ce qu'il faut retenir Elles ont été produites par la fusion de deux trous noirs qui devaient contenir respectivement 31 et 19 masses solaires. La puissance libérée pendant un fraction de seconde dépassait celle de toutes les étoiles de toutes les galaxies de l'Univers observable.La troisième source d'ondes gravitationnelles détectée sur Terre par Ligo s'appelle GW170104.Arrivées sur Terre le 4 janvier 2017, ces ondes ont voyagé à la vitesse de la lumière sur une distance d'environ 3 milliards d'années-lumière.

Baptisées respectivement GW150914 et GW151226, ces sources d'ondes gravitationnelles ont été l'objet d'une couverture médiatique abondante. Deux masse solaires converties en ondes gravitationnelles par GW170104. Le visage de Coatlicue, l'étoile mère du Soleil, se précise. Fêtera-t-on un jour la fête de la mère du Soleil ?

Le visage de Coatlicue, l'étoile mère du Soleil, se précise

Peut-être. En 2016, les astronomes ont précisé l'identité de la supernova dont l'explosion a engendré notre Système solaire. S'ils ont raison, elle n'était pas trente fois plus massive que le Soleil, comme on le pensait. Article paru le 30 novembre 2016. Stephen Hawking et 32 autres physiciens de renom viennent de signer une lettre concernant un débat sur l'origine de l'Univers. La planète la plus chaude jamais découverte possède des températures bien plus élevées que la plupart des étoiles !

Des scientifiques ont trouvé l’une des exoplanètes les plus excentriques jamais découvertes : cette immense géante gazeuse effectue l’orbite de son étoile en 36 heures seulement et possède une surface plus chaude que la plupart des étoiles !

La planète la plus chaude jamais découverte possède des températures bien plus élevées que la plupart des étoiles !

La planète est en orbite autour d’une étoile appelée KELT-9, qui se situe à quelques 650 années-lumière de la Terre. Il s’agit de la première fois que des astronomes détectent une planète près d’une étoile aux températures aussi élevées. De plus, cette planète est différente de tout ce qu’ils ont pu voir auparavant. En effet, l’exoplanète nommée KELT-9b, possède des températures extrêmement chaudes : sa surface atteint une température de jour d’environ 4326 degrés Celsius.

À titre de comparaison, la surface du Soleil est d’environ 5526°C, et même la planète la plus proche du Soleil, Mercure, n’atteint que 426°C à sa surface. Crédits : NASA/JPL-Caltech. Une photo de Mars et Saturne pendant un an ! - Ciel & Espace. Pendant près d’un an, l’astrophotographe turc Tunç Tezel a suivi le rapprochement de Mars et de Saturne dans la constellation du Scorpion, en résulte une photo unique d’un événement très rare.

Une photo de Mars et Saturne pendant un an ! - Ciel & Espace

La dernière fois que deux planètes sont passées presque simultanément au plus près de la Terre, c’était en 2000-2001, avec Jupiter et Saturne. Déjà à cette époque, Tunç Tenzel avait suivi le rapprochement. Le résultat a été publié sur APOD, le site de la Nasa dédié à la photo astro. On reconnaît sur la photo la constellation du Scorpion vers le centre, avec l’étoile orange Antarès.

Vers le milieu, à gauche, la série de points blancs est due au déplacement de Saturne au fil du temps. Des comètes auraient contribué à la formation de l’atmosphère terrestre. Grâce à des échantillons de roches datant de plus de 3 milliards d’années, des chercheurs ont obtenu un aperçu de l’atmosphère terrestre à cette période.

Des comètes auraient contribué à la formation de l’atmosphère terrestre

La présence d’une forme rare de xénon, élément très volatil, renforce l’hypothèse que des comètes auraient pris part à sa composition. L’origine de l’eau sur Terre est une vieille lune pour les scientifiques. Vient-elle majoritairement de la chute de comètes et d’astéroïdes ou plutôt des entrailles de la Planète bleue ? Idem pour la vie : est-elle d’origine extraterrestre (les comètes auraient apporté les ingrédients prébiotiques) ou la soupe primitive mijotait dans le chaudron terrestre ? Le problème se pose aussi pour certains éléments dans l’atmosphère qui l’ont rendu possible. Étoile de Tabby : une exo-Saturne est-elle la clé du mystère ? Depuis 2015, les astronomes observent les variations de luminosité anormales de KIC 8462852, alias étoile de Tabby.

Étoile de Tabby : une exo-Saturne est-elle la clé du mystère ?

Les tentatives d'explications se sont multipliées. La dernière en date suppose de multiples transits produits par une grande planète entourée d'anneaux, comme notre Saturne, et par des astéroïdes de type troyen, comme ceux qui tournent avec Jupiter aux points de Lagrange. Intérêt pratique de cette hypothèse : elle est testable au cours de la prochaine décennie. Ce qu'il faut retenir. Des radioastronomes ont mesuré la masse d’un trou noir par chronométrie d’un pulsar. Une équipe de scientifiques de l’Université de Manchester (Royaume-Uni), du Laboratoire de Physique et Chimie de l’Environnement et de l’Espace, LPC2E (CNRS/Université d’Orléans), de l’Institut néerlandais de radioastronomie (Pays-Bas) et de l’Institut Max Planck de radioastronomie (Allemagne) a publié une étude du pulsar B1820-30A dans l’amas globulaire NGC 6624, basée sur l’analyse de plus de 25 ans d’observations radio de ce pulsar.

Des radioastronomes ont mesuré la masse d’un trou noir par chronométrie d’un pulsar

L’analyse des données de chronométrie révèle que ce pulsar est vraisemblablement en orbite autour d’un trou noir de masse intermédiaire, situé au centre de l’amas. Cette découverte publiée dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society suggère que d’autres amas globulaires pourraient abriter des trous noirs de masse intermédiaire en leur cœur. L’un des amas globulaires de la Voie Lactée, NGC 6624, abrite au moins six pulsars connus, repérés par observations radio. Des astronautes de la NASA sont sur le point d'identifier des micro-organismes inconnus se développant dans l'espace.

Des astronautes de la NASA sont sur le point d’identifier des micro-organismes inconnus, se développant dans l’espace.

Des astronautes de la NASA sont sur le point d'identifier des micro-organismes inconnus se développant dans l'espace

En général, la Station spatiale internationale (ISS) est un endroit assez propre. Mais forcément, là où il y a des gens, il y a également des micro-organismes. Hubble aurait observé la naissance d'un trou noir. L'étoile massive N6946-BH1 a visiblement explosé sous nos yeux mais aucune supernova n'a été repérée.

Hubble aurait observé la naissance d'un trou noir

Les astronomes suspectaient la chose possible, ce qui implique la formation directe d'un trou noir. C'est bien ce que semblent avoir observé trois instruments, dont Hubble. Ce serait une grande première. Ce qu'il faut retenir. Des astronomes ont découvert une étrange étoile pleine de calcium et d'origine inconnue. Des astronomes ont découvert une étoile rare, pleine de calcium : son origine n’est cependant pas claire. La toute première supernova a été documentée par l’homme il y a quelques 2000 ans, lorsque celle-ci a été observée par des astronomes chinois qui ont assisté à l’illumination du ciel nocturne en 185 après J. -C. Quelques millénaires plus tard, les scientifiques ont proposé diverses explications quant à ce qui a donné naissance aux restes de la supernova RCW 86.

Mais à présent, une équipe d’astrophysiciens pensent avoir trouvé la réponse : la supernova a été causée par une partie d’un système stellaire binaire éclatant, qui a littéralement explosé en relâchant des éléments lourds lors de la déflagration, y compris du calcium. Les astronomes ont observé l'effondrement d'une étoile supergéante en trou noir ! - Science-et-vie.com. C'est une magnifique galaxie spirale, comme la nôtre, située dans la constellation de Céphée et bien visible dans les télescopes d'amateurs au cœur de l'été... NGC 6946 est, depuis plus d'un siècle, une cible de choix pour les astronomes, car elle a une étonnante particularité : c'est, de toutes les galaxies connues, celle qui génère le plus de supernovae, ces gigantesques explosions stellaires, tellement brillantes qu'on peut les observer à des milliards d'années-lumière d'ici.

Depuis que les astronomes sont capables de découvrir des supernovae dans les autres galaxies, ils en ont trouvé 10 dans NGC 6946, contre zéro, ou une, dans la plupart des autres spirales qui nous entourent... Ces titanesques explosions ont été observées en 1917, 1939, 1948, 1968, 1969, 1980, 2002, 2004, 2008 et 2017. Bref, la galaxie NGC 6946 est surveillée 24 h/24 ou presque, dans l'attente de la prochaine supernova. Une supernova, encore ? ExoMars : le crash de Schiaparelli servira de leçon. Les hypothèses de travail pour expliquer le crash de Schiaparelli sur Mars en octobre 2016 étaient les bonnes. C'est ce qui ressort du rapport de la commission d'enquête indépendante mise en place par l'ESA. L'étoile de Tabby, « KIC 8462852 », étonne encore les astronomes. Une baisse brutale de luminosité vient d'être observée sur la très étrange étoile dite « de Tabby ».

Ce n'est pas une première mais la chute, en deux jours seulement, montre bien qu'il se passe des phénomènes assez catastrophiques autour de cet astre. L'étoile KIC 8462852, alias Tabby, fait encore parler d'elle. De toutes nouvelles images provenant de Cassini : un passage spectaculaire à travers les anneaux de Saturne ! De toutes nouvelles images provenant de la sonde Cassini nous montrent son passage spectaculaire à travers les anneaux de Saturne ! Les scientifiques de la NASA viennent de dévoiler au public les premières images capturées par la sonde Cassini lors de sa dernière phase du voyage, entre Saturne et ses anneaux. Les photographies sont tout simplement impressionnantes. Mercredi dernier, la sonde de la NASA a effectué la première plongée (des 22 prévues au total) à travers les anneaux de Saturne. Jusqu’à présent, aucun objet de provenance humaine n’a été si proche de la planète et de ses anneaux de glace et de poussière.

La sonde Cassini se déplaçait à une vitesse d’environ 123’920 km/h lorsqu’elle se trouvait dans les régions remplies de particules potentiellement dangereuses. Crédits : NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute. Les trous noirs de Ligo pourraient être une partie de la matière noire. Il y a un peu plus d'un an, en février 2016, les équipes en charge de l'instrument Ligo annonçaient la première détection directe d'ondes gravitationnelles. Un mois plus tard, certains chercheurs expliquaient que Ligo a pu détecter de cette manière des trous noirs primordiaux, créés juste après le Big Bang. Jupiter : la sonde de la NASA Juno magnifie le pôle sud de la planète géante - Sciencesetavenir.fr. Une supernova qui a explosé il y a 2,6 millions d’années a laissé son empreinte sur Terre.

Les preuves qu’une supernova a explosé dans notre voisinage il y a environ 2,6 millions d’années s’accumulent. Passage de l'ISS : top 6 des outils pour observer la Station spatiale de chez soi. Les fluctuations de l'étoile mystérieuse. KIC 8462852 est cette étoile qui, à 1300 années-lumière d’ici, fait croire aux plus optimistes qu’elle est entourée par une « superstructure » artificielle capable d’expliquer plusieurs variations lumineuses détectées depuis 2009, dont deux qui sont énormes : 15 et 22 %. Un peu comme si différents « modules » de cette superstructure passaient les uns après les autres entre l’étoile et nous. Des comètes auraient contribué à former l’atmosphère de la Terre. Une nouvelle explication à l'accélération de l'expansion de l'Univers.

Un jour la NASA colonisera Mars, et ce sera grâce à la réalité virtuelle. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... L’Australie sur le point de rejoindre l’Observatoire Européen Austral - Ciel & Espace. L’Observatoire Européen Austral (ESO) est en passe de s’élargir avec l’entrée prochaine de l’Australie dans l’organisation internationale. L’arrivée de l’Australie serait une bonne nouvelle, car l’Observatoire européen austral (ESO) peine à boucler le financement de son projet du télescope géant de 39 m, l’EELT.

Il manque en fait 200 millions d'euros pour construire certains instruments et la partie centrale du miroir. L'éclipse solaire totale du mois d'août sera diffusée en direct par la NASA et filmée à 30 kilomètres d'altitude !  Un système planétaire à 10 années-lumière qui ressemble au nôtre en plus jeune. Voyage vers Mars : les risques pour la santé seraient nombreux. Institut de physique - CNRS - Un mécanisme de déstabilisation de l’univers primordial.

Astrophysique : "95 % de l'Univers est incompréhensible" explique Roland Lehoucq - Sciencesetavenir.fr. Une onde de gaz ultra-chaud et deux fois plus grande que la Voie lactée a été découverte dans l'espace ! Un cas rare de supernova pourrait ouvrir une nouvelle ère en cosmologie. Un astéroïde géant a percuté la Terre il y a 3,5 milliards d'années.

La Nasa et l’ESA veulent chercher la vie sur Europe, une lune de Jupiter, avec un atterrisseur. Ecoutez le désert sous les anneaux de Saturne. Le télescope spatial James-Webb, qui doit remplacer Hubble, sera prêt pour 2018. Une explosion cosmique de rayons X déroute les astrophysiciens. Des scientifiques ont observé des étoiles se former dans les vents des trous noirs supermassifs ! Atmosphère de Mars : la sonde Maven raconte son histoire. La découverte de jeunes objets stellaires dans un amas du Grand Nuage de Magellan suggère que nous nous trompons sur la manière dont les étoiles se forment. L'énigme de la matière noire et des galaxies naines enfin résolue ? Des ondes de Rossby découvertes dans le Soleil. Les plus beaux rendez-vous astronomiques en avril. Un trou noir supermassif éjecté de sa galaxie par des ondes gravitationnelles ? La NASA lance encore une bibliothèque d'images et vidéos libres de droits.

Un incroyable survol fictif de la planète Mars, avec des images bien réelles ! [Comprendre] L'unité astronomique, qu'est-ce que c'e. Les astrophysiciens bordelais expliquent leur découverte de 7 exoplanètes similaires à la Terre. Pan : une soucoupe volante dans les anneaux de Saturne - Ciel & Espace. Ces étoiles sœurs naissent presque avec le même axe de rotation. ISS : visitez la prodigieuse Station spatiale internationale. Énergie noire : l’univers accélère plus vite que prévu et défie les cosmologistes.

Voici à quoi ressemble la totalité de l'Univers observable, en une seule image. Une nouvelle étoile va-t-elle apparaître dans le ciel en 2022 ? Des scientifiques ont découvert un tout nouveau type de galaxie à anneau encore jamais observé auparavant ! Des astronomes viennent de rendre publiques toutes les données du plus grand sondage du ciel nocturne jamais réalisé ! Venus Express : les découvertes faites par la sonde.

ALMA

EHT.