background preloader

Psychologie Sociale

Facebook Twitter

Autodétermination. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Autodétermination

Population algérienne en liesse après la proclamation officielle de l’indépendance (5 juillet 1962). Le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, ou droit à l’autodétermination, est le principe issu du droit international selon lequel chaque peuple dispose d'un choix libre et souverain de déterminer la forme de son régime politique, indépendamment de toute influence étrangère. Motivation - La théorie VIE de Vroom. La théorie des attentes ou théorie VIE (Valence-Instrumentalité- Expectation)

Motivation - La théorie VIE de Vroom

Sociogramme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sociogramme

Un sociogramme est un diagramme des liens sociaux qu'une personne possède. Les critères qui servent à établir un tel diagramme sont divers : relations personnelles, relations professionnelles, canaux de communication, etc. Jacob Levy Moreno en a fait la présentation en 1933. École[modifier | modifier le code] Dans le cadre d'une classe, le sociogramme est un outil précieux pour analyser la dynamique du groupe, laquelle passe forcément par les liens sociaux. Jean-Christian Fauvet. Son nom est familier à un grand nombre de personnes : dirigeants et salariés, consultants, responsables syndicaux, responsables politiques, universitaires… qui ont assisté à l’une de ses conférences, ou ont lu ses ouvrages, l’ont côtoyé chez Bossard Consultants ou ont été formés à ses approches.

Jean-Christian Fauvet

Les 101 théories de la motivation. La théorie ERG (Existence Relatedness Grow) d’Alderfer (1972) a été étudiée principalement dans le monde du travail.

Les 101 théories de la motivation

Les travaux d’Alderfer s’inspirent très largement de ceux de Maslow (1954) et il va jusqu’à donner une correspondance entre les trois besoins de bases qu’il propose et la hiérarchie des besoins de Maslow. La sociologie de Erving Goffman. Les 101 théories de la motivation. En 1971, Deci montrait que la persistance des individus, durant une période de libre choix, est moins importante pour les sujets récompensés que pour ceux qui ne le sont pas.

Les 101 théories de la motivation

Ce résultat, contre-intuitif pour l’époque, montrait pour la première fois chez l’homme de façon expérimentale que la récompense n’est pas un facteur motivant dans tous les cas de figures. Depuis les années 70, Deci (1975, 1980) et Ryan (Deci & Ryan, 1985, 2000, 2002) ont proposé différentes formulations et reformulations théoriques qui ont permis de conceptualiser ce résultat et donne lieu à une volumineuse littérature afférente produite aux cours des trois dernières décennies. La dernière formulation en date (Deci & Ryan, 2002) repose, selon les propos des auteurs, sur ce qu’ils appellent des « mini-théories » : la théorie de l’évaluation cognitive, la théorie de l’intégration organismique, la théorie de l’orientation causale et celle des besoins de bases. L'erreur fondamentale d'attribution - Eco Psycho. L’erreur fondamentale d’attribution [1] met en évidence une tendance générale des individus à sous évaluer, dans l’explication du comportement d’une personne, l’effet lié à la situation dans laquelle elle se trouve et à sur estimer, au contraire, l’effet associé au caractère de cette personne.

L'erreur fondamentale d'attribution - Eco Psycho

Interieur_vol_8_no3-4_qx4. BANDURA_Theorie.pdf. Getpart.php?id=lyon2.2010. Les origines de la théorie de l’apprentissage social remontent au Béhaviorisme et partagent son principe basilaire selon lequel les conséquences du comportement influencent sa répétition, mais altèrent et innovent dans le sens où certains processus cognitifs qui ne peuvent pas être observés de manière directe (comme les expectatives, les pensées et les croyances) ont une influence sur le comportement humain.

getpart.php?id=lyon2.2010

Expérience de Asch , le conformisme. Notes de lecture. CROZIER M. FRIEDBERG E. : "L'acteur et le système : Les contraintes de l'action collective". Généralités sur la notion d'influence. On ne peut parler de l’influence sociale sans traiter de la notion de norme.

Généralités sur la notion d'influence

En effet, malgré la diversité de nos actions et pensées, celles-ci sont en fait incroyablement régulées … La plupart de nos comportements sont très encadrés. Voir le chapitre sur les normes Dans son sens large, on peut définir l’influence sociale comme suit :« L’influence sociale concerne les processus par lesquels les individus et les groupes façonnent, diffusent et modifient leurs modes de pensées et d’actions lors d’interactions sociales réelles ou symboliques. »

L'expérience de Asch : la conformité ou la pression du groupe. Lorsque vous êtes certain d'avoir raison, saviez-vous que vous pouvez choisir une autre option suivant ce que pense le groupe dans lequel vous êtes ?

L'expérience de Asch : la conformité ou la pression du groupe

C'est ce que démontre la vidéo ci-dessous. Transcription de la vidéo (car ce n'est pas très lisible) L'expérience de Asch est une étude du comportement sous la pression sociale. L'expérience à laquelle vous allez participer implique la perception de la longueur de lignes.J'ai ici plusieurs cartes. Le groupe en psychologie sociale. La psychologie sociale - Conformité sociale. Conformité sociale Il s'agit d'un effet de l'influence sociale définie comme une modification des croyances ou des comportements par laquelle un individu ou un groupe répondent à divers types de pression, en cherchant à se mettre en accord avec les normes ambiantes et ceci en adoptant des comportements approuvés socialement. Les premières recherches sur la conformité qui ont porté sur l'indépendance du jugement d'un individu face des pressions sociale vont révéler à quel point les individus s'efforcent d'être acceptés socialement par les autres.

La dynamique des groupes. Etymologie, définitions « Le terme de groupe vient de l’allemand « krop » qui signifie cordage, rouage, lien. Ce lien représente l’attache du groupe et prédominera ensuite dans la définition. Ce mot, « krop », a donné le mot italien « gruppo » qui correspondait à un exercice d’architecture où le sculpteur faisait naître de la pierre, des personnages unis par un socle. A2005-1-561632.complement_seance11. Erreur fondamentale d'attribution. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théories.