background preloader

Propagande alliée

Facebook Twitter

La propagande dans les Comics Américains de la Seconde Guerre Mondiale. La Seconde Guerre Mondiale et l'ONF. Blitz Wolf. Problématique : En quoi un dessin animé peut-il être agent ou objet d’histoire ?

Blitz Wolf

Montrer en quoi la caricature animalière est un vecteur adapté et pertinent pour transmettre une idéologie à travers l’exemple du cinéma d’animation (plus particulièrement de l’adaptation d’un conte) mais aussi de la bande dessinée ? Objectifs : Analyser et interpréter un dessin animé au prisme de la méthode historique. Montrer que les règles de la propagande politique sont aisément transposables au cinéma d’animation. Analyser l’utilisation et la fonction de la caricature animalière dans différents vecteurs médiatiques et populaires (conte, dessins animés, bandes dessinées) I. The Blitz Wolf, dessin animé de Tex Avery parut en août 1942, apporte la preuve du rôle primordial que peut jouer l’image en mouvement dans la perception des évènements historiques.

D’abord, parce qu’il (re)présente à grands traits stéréotypés l’idéologie d’une époque. II. Cependant, le 7 décembre 1941 marque un tournant. Dessins animés Deuxième Guerre mondiale. Der Fuehrer's Face (1943) Résumé Donald se retrouve en Allemagne nazie et doit travailler jusqu'à en devenir fou pour servir Hitler.

Der Fuehrer's Face (1943)

Au son d'une marche militaire nazie, Donald commence une dure journée à "Nutziland" : déjeuner au pain sec, quelques graines de café et de l’arôme de bacon et d’œufs, gardés à l'écart. Mais un groupe de soldats le conduit dans une usine d'armement où Donald doit subir le travail à la chaine et fabriquer toujours plus de munitions. Dans le dessin animé, les militaires défilent de façon grotesque au pas de l'oie et au son fracassant du tambour. Donald est conduit par les armes jusqu'à son lieu de travail où il doit obéir au doigt et à l'oeil, encadré par des soldats qui lui hurlent des ordres. Le seul réconfort qui se présente à lui est d'admirer un décor des Alpes un bref instant. La musique originale, composée par Oliver Wallace tout spécialement pour le dessin animé est en fait une parodie de l'hymne nazi Horst Wessel Lied. Réalisation : Jack Kinney.

Education for Death (Education à la mort) (1943) Résumé L'histoire se focalise sur l'éducation d'un jeune allemand, Hans, embrigadé dans la doctrine nazie ("The Making of a Nazi", c'est à dire comme on fabrique un nazi).

Education for Death (Education à la mort) (1943)

Au fil des années, le petit Hans devient peu à peu un soldat, recevant une "éducation à la mort" au cours de laquelle il apprend à devenir une machine sans "aucune graine de rire, d'espoir, de tolérance ou de pitié". Analyse Education for Death succède à Der Fuehrer's Face (sorti au début de l'année 1943) dans la série des courts métrages de propagande anti-nazie, série qui occupe les studios de la souris aux grandes oreilles pendant quasiment toute la période de la guerre, ce qui l'empêche d'ailleurs de sortir de grandes productions comme les longs métrages. Certaines productions comme Dumbo ou Fantasia ne rencontrent pas le succès espéré et mettent Walt Disney en difficulté sur le plan financier (Fantasia a ainsi coûté 4 fois le budget initial !).

Ward Kimball réalise l'essentiel du travail d'animation. Les dessins animés au service de la propagande (1939-1945) Dessins animés Deuxième Guerre mondiale. Dessins animés de propagande pendant la Seconde Guerre Mondiale - HG3. Quelques dessins animés américains et français réalisés pendant la Seconde Guerre Mondiale, à visionner en ligne.

Dessins animés de propagande pendant la Seconde Guerre Mondiale - HG3

Blitz Wolf, tout d'abord, date de 1942, et a été réalisé par Tex Avery. C'est l'histoire des 3 petits cochons revue en version Seconde Guerre Mondiale. Dans le rôle du Grand Méchant Loup, Hitler en personne. Je vous laisse deviner quels pays sont implicitement représentés par les deux petits cochons assez bêtes pour croire qu'Hitler va les laisser tranquilles. Remarquez également, à 8min42s, l'allusion aux "War Bonds", ces bons du trésor que le gouvernement vendait aux citoyens américains pour soutenir l'effort de guerre: Le dessin animé est en anglais, mais pas besoin de le parler couramment pour comprendre! Les dessins animés au service de la propagande (1939-1945) Film propagande Disney: Donald nazi 1942 vost. » Seconde Guerre mondiale - So Much Things To Say. Le dessin animé, dès ses débuts, a été utilisé comme instrument de propagande.

» Seconde Guerre mondiale - So Much Things To Say

Ainsi Mickey Mouse a été plutôt utilisé dans les années 1920 pour évoquer la Première Guerre mondiale (cf article wikipedia), mais il apparaît moins durant les années 1940. C’est Donald qui a été préféré par Disney à partir de 1943, car jugé plus proche du public masculin. D’autres personnages apparus dans les années 1930 ont été utilisés (comme Superman) pendant le conflit. La Seconde Guerre mondiale Consciente de la nécessité de mobiliser l’opinion du pays, l’armée américaine met en place, dès 1942, une unité de l’US Air Force composée uniquement de professionnels du cinéma, issus en grande partie de la Warner (studio de production) : la First Motion Picture Unit. Le premier exemple de dessin animé, incontournable, expose la vision américaine du nazisme, avec Donald Duck comme personnage principal. Extrait de Herr meets Hare : Bugs Bunny, grimé en Hitler, trompe Goering.

Les dessins animés de propagande de Disney pendant la deuxième guerre mondiale. Entre 1942 et 1945, pendant la Seconde Guerre mondiale, Walt Disney a participé à la propagande dugouvernement américain, en profitant de l’aspect familier des productions de Walt Disney afin de soutenir l’effort de guerre.Disney a ainsi réalisé des films pour chaque branche de l’armée américaine et du gouvernement.

Les dessins animés de propagande de Disney pendant la deuxième guerre mondiale

Le gouvernement considérait Walt Disney, plus que tout autre studio, comme un bâtisseur de la morale publique, capable de dispenser un enseignement et une formation pour les marins et les soldats. La propagande Anglaise - La propagande pendant la seconde guerre mondiale. Dans un deuxième temps, nous nous tournerons vers la propagande dans le camps des alliés.

La propagande Anglaise - La propagande pendant la seconde guerre mondiale

Tout d'abord, on peut s'interresser au cas de la propagande en Angleterre qui était cependant beaucoup moins intense dans la mesure où les combats du conflit mondial n'ont presque pas eu lieu sur le territoire anglais malgré quelques attaques traumatisantes comme le bombardement de Londres de 1941, ainsi les Anglais développèrent une stratégie de propagande contre les Allemands et demandèrent aux Français de résister face à l'envahisseur allemand. Ils espéraient ainsi obtenir l'adhésion de la population grâce à la démocratie et tout ce qu'elle comporte, telles les libertés individuelles, le droit de vote [...] qui furent promis par les alliés au peuple français.

La propagande Américaine - La propagande pendant la seconde guerre mondiale. Ensuite, nous allons étudier la propagande Américaine.

La propagande Américaine - La propagande pendant la seconde guerre mondiale

L'effort de propagande U.S. pendant la seconde guerre mondiale reprit les méthodes qu'ils avaient utilisé lors de la 1ère guerre mondiale, c'est à dire, que leur propagande se constituait de slogans et d'images fortes. Sur cette affiche, nous pouvons voir une main poignardant la Bible. PROPAGANDE ALLIEE SECONDE GUERRE MONDIALE. Musée virtuel de la Résistance et de la 2ème guerre mondialedans les Amognes & le Nivernais-Morvan La propagande Alliée Le Mémorial de Caen regroupe un fonds de plus 2 200 affiches provenant de tous les pays belligérants : Grande-Bretagne, Etats-Unis, France, Allemagne Les principaux thèmes abordés dans cette période sont : l'effort de guerre, la propagande gouvernementale, l'appel au patriotisme et au civisme, la reconnaissance des amis et des ennemis...Les afficheurs et caricaturistes américains et anglais n'hésitent pas à évoquer et à faire rire de sujets graves - la mort, les destructions matérielles, et même la déportation - afin de les dédramatiser, car en temps de guerre, la population souffre particulièrement, et le rire devient une soupape de sûreté.

PROPAGANDE ALLIEE SECONDE GUERRE MONDIALE

Les dirigeants et les soldats alliés sont largement mis en scène par la caricature anglo-saxonne. Appel du Général de Gaulle.