background preloader

Réflexion

Facebook Twitter

Des «zones sans technologies» dans la classe! Lundi, 28 Octobre 2013 11:20 Journal FORUM Le comité n’a pas pris le chemin de l’interdiction des appareils électroniques en classe, souligne M. Blondin. Le fait de filmer et d'enregistrer un professeur et d'en diffuser le contenu sur le Web sans autorisation est un usage inadéquat des technologies mobiles en classe. «Cela nous a été rapporté de même que plusieurs autres usages non appropriés des téléphones intelligents, tablettes tactiles et autres appareils électroniques portables.

Il fallait que l'Université de Montréal prenne position sur ces questions de plus en plus présentes», commente Jean-Pierre Blondin, vice-recteur aux études de premier cycle. M. Blondin a présidé un comité sur l'utilisation des technologies mobiles en classe qui a remis son rapport aux membres de la Commission des études le 15 octobre. Jean-Pierre Blondin (Image: Claude Lacasse) À HEC Montréal et à la Faculté de pharmacie, tous les étudiants doivent posséder un ordinateur portable. Mathieu-Robert Sauvé. La technologie peut-elle nous nuire… ? Et si. Chaque grand raout sur l’innovation est désormais l’occasion de "prendre une douche froide" sur le sens qu’elle prend dans l’Histoire contemporaine. Hier la réflexion des "next ten years" prolongeait plus la conférence LeWeb qu’elle ne l’avait vraiment inspiré sur son durant.

Aujourd’hui c’est Netexplo qui inquiétait presque ce jour, au fil d’innovations mêlant allègrement digital, data et humain. I mean : que l’on aborde désormais vraiment la couche profonde du problème, à savoir envisager l’angle négatif voire carrément destructeur de la course technologique. Ca m’a semblé manquer furieusement aux débats que j’ai suivis à distance sur LeWeb et Netexplo, que justement cette prise de distance sur la perspective enthousiaste des futures années de gaps et bouleversements technologiques. Cette série parvient à cibler et percer quelques interstices capitaux, se situant entre notre conscience, nos peurs et une certaine approche prévisionniste de la société.

Fiction dites-vous ? Like this: Why Content Curation is the Ultimate Compliment to the Creator. Before today, imitation was the greatest form of flattery. If your idea was good enough to be copied, then you were golden. But now, with the state of the web in our lives, this balance is shifting. While “copying” still does exist online, the concept of “copying” is now simply a way to bump your own Google ranking by farming someone else’s content. This, is not flattering. Even if correctly cited, 100% republished work is simply cheating to get ahead. True curators endlessly search for the best of the best, the cream of the crop.

As a creator myself, I’ve seen many straight content creators get upset that their work has been curated. At the end of the day, the curator has selected your work, from the myriad upon myriad options available, to reshare with his or her network. If we no longer had “critics of all the things,” the web (and real life, in many cases) would be a fundamentally different place. Numérique : ce n'est qu'un outil ? Il est très courant d'entendre dire, à propos des TIC, "ce ne sont que des outils". Ce terme outil est souvent employé pour amener l'idée que l'humain en fait ce qu'il veut et que c'est donc lui qui garde la main. Une certains condescendance envers ces "outils" semble les remiser au rang des objets que l'homme a inventé et qu'il se fait fort de dominer. Or il se trouve que cette idée d'outil mérite d'être étudiée de plus près car, outre le terme, l'idée qui y est associée mérite d'être discutée.

Disons le d'emblée, et c'est au moins une conviction, les machines numériques ne sont pas de simples outils. De plus l'humain qui semble se situer comme capable d'en définir l'utilité et l'usage ne se rend que rarement compte qu'il n'a pas autant prise sur l'objet qu'il semble le croire. Prenons en exemple l'évolution des ordinateurs depuis les premiers micro-ordinateurs individuels des années 1980 aux tablettes et smartphone des années 2010.

Non ce ne sont pas "que de simples outils". L'environnement personnel d'apprentissage : les relations avant les outils. La technique est-elle responsable de l’accélération du monde. Le sociologue et philosophe allemand Hartmut Rosa a été remarqué en France depuis la traduction en 2010 d’Accélération : une critique sociale du temps, complété depuis par une synthèse et mise à jour de ce livre dans Accélération et aliénation… Pour Hartmut Rosa, le temps a longtemps été négligé dans les analyses des sciences sociales sur la modernité au profit des processus de rationalisation ou d’individualisation.

Pourtant, selon lui, l’accélération est la caractéristique de la société moderne. . « Mon livre explique que l’essence et la nature de la modernité reposent sur l’accélération », attaque Hartmut Rosa. Pour lui, notre monde contemporain repose sur son dynamisme, qui n’a d’autre but que de mettre en mouvement le monde matériel, social et idéel.

Pour comprendre ce qu’est l’accélération du monde, il faut comprendre ce que signifie la lenteur, estime Rosa. . « Le rêve de la modernité c’est que la technique nous permette d’acquérir la richesse temporelle. Comment expliquer cela ? 1.2 Messing Around with Bloom and Connectivism | COETAIL for Kevin. Inquiry online most often starts as messing around, a documented pracitice by American youth that often opens the gate to deeper and more widely collaborative networked literacy or geeking out. With the rapid increase in information or knowledge and our web-based access to it, the nature of learning has changed. Siemens characterizes this new learning as connectivism where know-where may trump know-how. The long-standing taxonomy of learning by Bloom has also undergone revision with respect to these tectonic cultural shifts.

Bloom’s Digitial Taxonomy combines the key verbs from the cognitive domain of the revised Bloom’s taxonomy wih digital approaches and tools (Bloom’s and ICT Tools). Bloom himself indicated that this taxonomy ought to serve to guide transfer, the making of meaning that occurs when learners use ideas in novel ways, a keystone in learning. Tags: bloom's digital taxonomy, connectivism, geek out, messing around, networked literacy.

Mapping The Internet. The internet is a worldwide network of computers, but it seems very intangible to most of us. In a general sense, the internet is made up of a lot of different components: Websites, users, servers, browsers, networking cables, and more. Some of these things have a physical component, and some of them do not, but even the ones that do have a physical component can be hard to conceptualize spatially. These maps help to lend that spatial component to the Internet. The backbone of the internet is the cables that connect everything. Explore more infographics like this one on the web’s largest information design community – Visually. The internet is a complex set of systems, and maps of all types can help get a handle on how they all come together.

Top universities embrace MOOCs, but opinion is divided. Elite universities, especially in America, are engaging enthusiastically in massive open online courses, or MOOCs. “They see opportunities for brand enhancement, pedagogic experimentation, recruitment and business model innovation,” says a review of MOOCs published by the UK government last week. But there are conflicting strands of opinion that are dividing the higher education community. Top institutions are providing brand, content, funding, staff, badging and policy support to MOOCs, and are reporting positively on MOOC experiments, “describing a process of maturing, expansion and deepening,” says the review.

“There are dissident voices in the elite institutions, however, and the arguments they are assembling against MOOCs remain strong and vocal.” Smaller or less prestigious institutions have not engaged strongly with MOOCs, the report points out, “either through lack of appetite, lack of capacity, or lack of opportunity. Growing literature, differing views Burning issues History. Partager un lien sur Twitter. Tablets vs. Textbooks - ProCon.org.

Mettre en ligne des cours, ils s’en mordront les doigts. Le développement médiatisé de la mise en ligne des cours, en particulier dans le monde universitaire, (cf. Les universités d’élite s’ouvrent au web, de Tamar Lewin dans le supplément du NY Times livré avec le Figaro en date du vendredi 30 Novembre) est un phénomène qui mérite d’être examiné sous plusieurs angles. Dans ce même article est évoquée la notion de MOOC ( Massive Online Open Courseware). Ce type de dispositif semble à « la mode » comme le confirment la présentation de M Dillenbourg lors du dernier séminaire de l’IFE sur les sciences de l’Apprendre ou encore sur le MOOC Itypa ( Ce qui est caractéristique de cette évolution est le mélange de plusieurs éléments qu’il faut préciser. D’une part il y a la mise en ligne de « cours en amphi ou en classe ». Malheureusement on s’aperçoit que dans l’esprit de nombre de personnes, tout s’arrête à la mise en ligne du cours filmé.

Que se passe-t-il dans ces situations. A suivre et à débattre. How is Technology Transforming Education? | Creativity in Education. Share this Episode Please select a language: Autoplay End of Video Show End Screen Default Quality Adjust your embed size below, then copy and paste the embed code above. Community Translation Episode available in 4 languages Available Translations: Join the Community Translation Project Thanks for your interest in translating this episode! Please Confirm Your Interest Thanks for your interest in adding translations to this episode!

An error occurred while processing your request. Another translator has already started to translate this episode. Thanks for Participating! This episode has been assigned to you and you can expect an e-mail shortly containing all the information you need to get started. About This Episode A conversation with Sir Ken Robinson, Author and Creativity Expert. - Comment valider l’info à l’heure d’Internet et des réseaux ?

Y a-t-il de nouvelles pédagogies avec les TIC. Trois questions ont ponctué quelques échanges récents (parfois vifs) avec des groupes d’enseignants qui travaillent sur « l’intégration des TIC » dans l’enseignement au sein de leur établissement scolaire : 1 – Peut-on encore parler dans le domaine des TIC en éducation, « d’intégration », ne faut-il pas préférer le terme beaucoup plus simple de « présence » ? 2 – Les TIC sont elles à la source de nouvelles pédagogies ? 3 – Est-ce que ces TIC ne sont qu’un outil ? 1 – J’ai moi même jeté la première question au débat, tant il me semblait que les discours sur l’intégration des TIC en éducation me paraîssait vain en regard de nombreuses réalités tangibles du quotidien scolaire. Le terme intégration, souvent employé à propos des question d’immigration me paraît contradictoire avec l’objectif visé, presque un oxymore ! 3 – C’est cette même enseignante qui me disait de manière péremptoire, « pour moi l’ordinateur n’est qu’un outil ».

A suivre. Pranav Mistry : l'excitant potentiel de SixthSense. Saccades oculaires, lecture en contexte numérique et plaisir de lire | Une saccade oculaire est un bref et rapide mouvement des yeux entre deux positions stables (vitesse variant de 400 à 800°/s et durée inférieure à 50 ms)Wikipedia Plusieurs personnes dans les commissions scolaires du Québec explorent présentement le potentiel de la tablette numérique afin de déterminer quelle est la valeur ajoutée d’un tel outil en classe. Du côté des services des technologies de l’information et des communications, on regarde les appareils en terme de compatibilité avec les technologies existantes et aussi en terme de rapport qualité/prix (performance du processeur, espace de sauvegarde, durée de la batterie, qualité de l’affichage…).

Du côté des services éducatifs, les conseillers et conseillères pédagogiques essaient de voir ce qui pourrait être fait sur le plan pédagogique avec ces nouveaux outils (consultation, création, remixage, partage et apprentissage de connaissances académiques) en lien avec la discipline qui les intéresse.

Le problème des espaces non-contenus. Conception et fantasme : les ruses du diable. Penser le numérique en éducation, c’est toujours se projeter dans l’avenir, concevoir sur la base de ce qu’on connaît, de ce qu’on attend et de ce qu’on espère, un projet ou un modèle éducatif. C’est là que l’imaginaire et, plus souvent, le fantasme interviennent. Car, dans cette démarche prospective, pour penser les modèles du futur, il faut disposer d’un outillage conceptuel et lexical adéquat.

Or, le champ du numérique éducatif (technologies, ressources, modes d’apprentissage) a été très tôt investi par un lexique anglo-américain, venant des pays pionniers en la matière. Le lexique français des TICE révèle à la fois une imprécision des concepts utilisés, un attachement à préserver les notions éprouvées de l’éducation traditionnelle (cartable, ardoise, tablettes, tableau, multimédia, informatique, manuel numérique) et souvent une incapacité à traduire et transposer les concepts anglo-saxons, appuyés sur des pratiques pédagogiques étrangères aux nôtres.

Et si c’était des TICE… 21st Century Learning. Schools are doing Education 1.0; talking about doing Education 2.0; when they should be planning Education 3.0. Schools are doing Education 1.0; talking about doing Education 2.0; when they should be planning and implementing Education 3.0. This post seeks to compare the developments of the Internet-Web to those of education. The Internet has become an integral thread of the tapestries of most societies throughout the globe. The web influences people’s way of thinking, doing and being; and people influence the development and content of the web. The Internet of today has become a huge picture window and portal into human perceptions, thinking, and behavior. Logically, then, it would seem that schools would follow suit in mimicking what is happening via the Internet to assist children and youth to function, learn, work, and play in a healthy, interactive, and pro-social manner in their societies-at-large.

Education 1.0 Most schools are still living within and functioning through an Education 1.0 model. Derek W. Education 1.0 is, like the first generation of the Web, a largely one-way process. Social. L'approche par compétence. Partager un lien sur Twitter. Pourquoi je n’utilise plus Twitter en classe. Apprendre et enseigner avec les réseaux sociaux : engluage sur la t...

Facebook: créez votre propre rétrospective. Chaque année Facebook publie les grandes tendances de publications et de partage sur son réseau. Cette année votre média social favori vous propose de créer votre propre rétrospective de l’année 2012. Cette rétrospective affichera les 20 moments marquants de votre compte Facebook en 2012. Ces moments marquants, ce sont vos publications les plus populaires, celles que vous avez mises en évidences et les publications où vous avez été identifiés et qui sont devenues populaires. Vous trouverez aussi quelques statistiques comme le nombre de nouveaux amis et pages commerciales que vous avez ajoutés à votre réseau. Pour obtenir votre rétrospective, il vous suffit de cliquer sur le bouton qui se nomme Rétrospective sur votre année 2012 ou encore de vous rendre sur le lien : . Remplacer username par votre nom d’utilisateur Facebook. Ecrire pour le web: « C’est la structure, imbécile! » Cartes heuristiques.

Production d'un groupe de travail en ligne. Ressources apprentissage. Le rôle des tic dans une classe. Dangers qui menacent nos identités numériques. Culture et pratiques numériques juvéniles. How is Technology Transforming Education? Autoformation : plagiat et droit de citation. Apprendre, c’est d’abord comprendre. 7 raisons pour ne pas utiliser les tablettes dans l'éducation.

Pour ou contre l'iPad à l'école ? Comment ne pas sombrer sous l’information? Sortir de la tyrannie du présent. Figures essentielles des Sc. de l’information. MOOCs : - de communication et + de pédagogie. Supports pédagogiques - Mooc : s'ouvrir pour exister. cMOOC et compétences.

Common Misconceptions of Educators Who Fear Technology. Les croyances et l’évaluation de l’information sur Internet. Les 4 révolutions du web (CDI) ITC et éducation : avantages, défis et perspectives. Qu'apporte de plus le numérique ?

Les TICE seules peuvent-elles changer la pédagogie ? Comment nous passons à côté de la révolution numérique. Apprendre et enseigner dans un monde hyperconnecté. Veille et Analyses de l'ifé.

À quoi ressemblera l’école de demain? La Classe Inversée « Enseigner avec TNT. Les TIC dans l’éducation. Enseigner dans une salle de classe intelligente. Quelle est ton identité numérique ? L’identité numérique pour les néophytes.

Guide pour gérer les aspects juridiques du Web 2.0.