background preloader

Publication Enrichie

Facebook Twitter

Des outils pour créer un webdocumentaire. Gaëlle Engelberts Voici une liste d’outils destinés spécifiquement à la création de webdocumentaires, sans avoir à écrire une seule ligne de code: Aesop Story Engine offre 13 “ingrédients” interactifs (vidéo, son, image, effet parallaxe, chapitres, etc.) qui permettent de créer une histoire dans une page web WordPress.

Des outils pour créer un webdocumentaire

C’est un projet développé pour créer plus facilement et rapidement des oeuvres comme Snow Fall du New York Times. C’est gratuit, mais il n’existe pour l’instant qu’une version bêta, c’est-à-dire pas encore tout à fait stable. Conducttr propose la création d’oeuvres interactives basées sur l’envoi de courriels et de messages sur les réseaux sociaux. The Korsakow System est un logiciel opensource pour créer des films interactifs qui repose sur une narrativité aléatoire. Klynt est un logiciel basé sur le HTML5 qui permet de créer une structure narrative avec de la vidéo, du son, des images et du contenu du web (YouTube, Google Maps, Wikipedia, etc). Qwickslides: vos présentations express avec vidéos et images. Plateforme Offline To Online. Dessiner, animer & sonoriser vos dessins, vidéo projeter sur n’importe quels supports (mur, cube, tissu…) Vidéo Mapping ?

Dessiner, animer & sonoriser vos dessins, vidéo projeter sur n’importe quels supports (mur, cube, tissu…)

: Le video mapping est une technique qui permet de projeter des vidéos sur des volumes en jouant avec leur relief. Qu’elle soit sur une basket, une voiture ou une cathédrale, la projection joue sur l’illusion optique entre le relief réel et sa seconde peau virtuelle. Elle augmente et sublime l’objet ou l’architecture qu’elle éclaire. En savoir plus sur le Vidéo Mapping Le mapping, à la base, consiste à projeter une image sur quelque chose… donc dans une version très simplifiée, vous pouvez très bien diffuser votre film sur une surface quelconque à l’aide d’un ou plusieurs vidéoprojecteurs par exemple.

HeavyM est un logiciel de vidéo-mapping intuitif à destination du grand public. Video Mapping : l'art pour tous sur FutureMag En vidéo : Pour les tablettes je n'ai pas trouvé pour Android mais une application pour Ipad : (écrire si vous connaissez des applications Android ou Ipad, merci par avance) Matthias Fritz est le créateur des applications Ipad TAGTOOL et TAGTOOLPlay. Créer des vidéos interactives (QCM, leçons…) et ranger dans collection. Dans un premier temps j'ai écrit ce billet en utilisant un outil Huzzaz qui permet de collecter et de distribuer façon jukebox mes choix de vidéos avec un plugin pour wordpress, il existe d'autres moyens d'insérer ou de partager ce type de jukebox sur votre blog ou site Web.

Créer des vidéos interactives (QCM, leçons…) et ranger dans collection

Avec cet outil l'enseignant peut préparer un jukebox de vidéos pour sa classe inversée ou pour son prochain cours une sélection sur un sujet, utile dans toutes les disciplines et tous les niveaux. Pourquoi pas à l'aide des outils ci-dessous un jukebox de vidéos interactives avec quiz. Le site Web : Et maintenant Ranger dans votre collection (jukebox) : Huzzaz : gratuit Des outils pour rendre vos vidéos interactives avec QCM, leçons… : (notre choix pour leur facilité de prise en main) Ted Ed : gratuit Educanon : gratuit VideoNot.es : open-source et se connecter avec compte google drive avant Metta.io : gratuit Vialogues : gratuit Blubbr : gratuit Zaption : payant Autres articles similaires.

Amara: sous titrer ses vidéos en ligne. Amara est un service offert par une association dont le bu est de favoriser l’accessibilité des vidéos. il s’agit d’un service visant essentiellement à sous titrer des vidéos mais qui dispose d’une dimension communautaire vous permettant éventuellement de participer à des traductions et sous titrages demandés par la communauté.

Amara: sous titrer ses vidéos en ligne

Afin de commencer le sous titrage, il vous faudra d’abord indiquer la vidéo à sous titrer. il vous suffit d’indiquer son URL pour commencer le travail. Une fois la vidéo sélectionnée, il faudra choisir la langue. Pour faciliter les échanges sur la plateforme vous devez indiquer la langue d’origine de la vidéo et la langue de traduction. Cela permettra notamment pour une même vidéo de pouvoir choisir par la suite toutes les langues disponibles. Une fois la vidéo choisie, vous arrivez directement sur l’interface de travail. Pour les plus aguerris et habiles au clavier, vous pouvez aussi utiliser la transcription direct. Inklewriter.