background preloader

Geste

Facebook Twitter

Symbolisme (art) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Symbolisme (art)

Le mot est proposé par Jean Moréas, qui utilise ici l'étymologie du mot "symbole" (« jeter ensemble ») pour désigner l'analogie que cette poésie souhaite établir entre l'Idée abstraite et l'image chargée de l'exprimer. Pour les symbolistes, le monde ne saurait se limiter à une apparence concrète réductible à la connaissance rationnelle. Il est un mystère à déchiffrer dans les correspondances qui frappent d'inanité le cloisonnement des sens : sons, couleurs, visions participent d'une même intuition qui fait du Poète une sorte de mage. Romantisme. Le danseur des solitudes, de Georges Didi-Huberman. " J'ai vu, un jour, dans les Alpujarras, un oiseau immobile dans le ciel.

Le danseur des solitudes, de Georges Didi-Huberman

C'était un petit rapace. Son corps, à mieux y regarder, esquissait bien quelques gestes infimes : juste ce qu'il fallait pour demeurer dans le ciel en un point aussi précis qu'intangible. Sans doute était-ce le sitio convenable pour bien guetter sa proie. Mais il lui avait fallu, pour cela même, renoncer à voler vers un but, ne surtout pas "fendre l'air", tout annuler pour un temps indéfini.

Limit(e) Beckett - "Fall and Recovery" de Lucky. « L'Éternel soutient tous ceux qui tombent, Et il redresse tous ceux qui sont courbés » Psaume 145.14 [1] L’œuvre de Samuel Beckett évoque au moins ceci : une esthétique de la chute autant au sens littéral que métaphorique. « La chute est une entrée royale dans l’œuvre car elle la ponctue de jubilation » [2], écrit Houppermans.

Limit(e) Beckett - "Fall and Recovery" de Lucky

La portée de cette notion nous invite à un voyage initiatique dans l’histoire de la danse. Www.danse.uqam.ca/upload/files/nicole_harbonnier_analyse_mouv.pdf. Hal-univ-paris8.archives-ouvertes.fr/docs/00/78/98/54/PDF/J._Perrin_-_B._Formis_La_lecture_comme_geste.pdf. Gestes et Fourchettes. Présentation : Le Geste Ordinaire. Sillages. Infra-ordinaire pour STP. Anne Bérélowitch pour STP.

infra-ordinaire pour STP

Je voudrais d'abord préciser que je m'exprime ici avant tout en tant que metteur en scène, et que je viens vous soumettre un certain nombre de réflexions et de questions qui peuvent certainement avoir leur intérêt en elles-mêmes, mais qui en ce qui me concerne, ne trouvent leur véritable place que dans le cadre d'une recherche pratique, de « plateau ». Ces questions et réflexions, qui s'organisent autour de la notion d'infraordinaire, font donc partie d'un travail théâtral « de fond », qui une fois par an environ se cristallise en un spectacle. Le théâtre est par excellence un lieu d'échange concret entre théorie et pratique. Le théâtre a quelque chose d'unique, parce qu'il met en jeu le corps ; et pas le corps d'un autre, mais le corps, et donc aussi les sensations, les émotions, la mémoire, individuelle et collective, de celui qui cherche, l'acteur. Et non seulement il les met en jeu, mais il les prend pour objet d'exploration.

Art du cinema - Comédies musicales. La comédie musicale a souvent été abordée d’un point de vue structural, qui met en avant un antagonisme entre la narration classique et les numéros musicaux : « Le musical repose sur la différenciation de deux types de segments filmiques, qui préside à un partage nouveau des deux fins du cinéma hollywoodien, le narratif et le spectaculaire. » [1] Or, si on recherche dans la comédie musicale les capacités artistiques qui lui sont propres, les concepts de récit et de spectacle ne sont pas pertinents.

Art du cinema - Comédies musicales

Il y a là une forme singulière, où la danse doit être considérée à égalité avec les autres éléments du film. Ce passage du mouvement à la danse, cette naissance, laisse apparaître un moment d’indécidable, un geste ambigu, qui n’est déjà plus un mouvement ordinaire, mais n’est pas encore une danse. La séquence de The Bandwagon dont parle Deleuze -”Dancing in the Dark”- se situe juste après une explication franche entre Tony Hunter (Fred Astaire), et Gabrielle Gérard (Cyd Charisse). 1. 2. Travail en Cours / Work in progress video de Daniel DENISE. Www.jacquelinecaux.com/download/articles/danse_anna_halprin_exploratrice_de_danse_et_entretien_inedit_mouvement_sept_oct_2004_n30.pdf. Tryangle marseille. Découvrir ou fabriquer un autre territoire de la danse à travers des gestes quotidiens imaginaires poétiques et singuliers.

tryangle marseille

Changer le regard sur la limite entre « c‘est de la danse » ou « ça n’en est pas ». Bousculer les conventions qui nous sont propres dans l’invitation au public à partager le travail. Choisir aussi d’autres collaborations que celles des professionnels de la danse pour questionner cette frontière. Exposer l’intime en négociant cette étrange contradiction. Porter à la représentation des aventures humaines.

"Blush" - Wim Vandekeybus - Cie Ultima Vez - videodansemotion. Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. The Passing - Bill Viola. Vidéodanse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vidéodanse

Le terme vidéodanse désigne deux objets distincts : une forme artistique mélangeant deux disciplines, vidéo et danse ; aussi bien qu'une manifestation culturelle française. Une forme artistique[modifier | modifier le code] Une vidéodanse est un objet transdisciplinaire, qui confronte la danse au médium vidéo à travers une forme nouvelle[1]. La vidéodanse s’inscrit dans la lignée du travail cinématographique de Maya Deren, se différenciant du musical, de la captation, de l’archive ou encore du documentaire : « De plus en plus, j’ai pensé à travailler sur le mouvement de danse formalisé, stylisé, de sortir le danseur du théâtre et de lui donner le monde comme scène.

Cinematique - trailer. Vimeo, Your Videos Belong Here. Danser sa vie - Dossier pédagogique. Le Centre Pompidou vous propose de nombreuses visites, parcours et ateliers pour découvrir le bâtiment, les collections, les expositions temporaires, la création des 20e et 21e siècles.

Danser sa vie - Dossier pédagogique

L'ensemble des visites, générales ou thématiques, offrent la possibilité d'établir des liens avec les programmes scolaires, adaptés à chaque niveau. Parcours, ateliers et événements de la Galerie des enfants permettent aux plus jeunes dès 2 ans, de se familiariser à l'art moderne et contemporain par la manipulation ou l'expérimentation.

Le programme d’activités Visites des collections permanentes et des expositions temporaires Les visites s'adressent à tous les niveaux scolaires. Elles permettent d'aborder les œuvres à partir de notions fondamentales dans l'apprentissage du langage de la création et sont associées aux thèmes d'enseignement abordés dans les programmes scolaires. Parcours Histoire des arts dans « Modernités plurielles » 7 : La performance en danse moderne et postmoderne : une ivresse kinésique. Histoire. Le Laboratoire du GESTE. Bienvenue dans votre compte. Ajoutez tout ce que vous aimez où que vous soyez. Organisez tous vos intérêts naturellement. Explorez vos communautés d'intérêts. Partagez !