background preloader

Les jeunes et l’écriture à l’heure d’Internet

Les jeunes et l’écriture à l’heure d’Internet
L’ère électronique a changé le rapport à l’écriture des jeunes générations. Un des volets d’une enquête menée par The economist, citée par Internet actu, s’y intéresse. De façon plus anecdotique, on s’interroge en France sur l’emploi de « l’écriture sms » dans les copies d’examen. Mais que pensent les jeunes de leur rapport à l’écriture ? Une étude américaine intitulée « Writing, technology and teens » tente d’y répondre. Surprenant, les adolescents ne considèrent pas leurs courriels, messages instantanés et les chats et leurs blogs comme de l’écriture. À l’ère de « l’Homo Mobilis » ce nouvel avatar de l’homo sapiens sapiens, le changement est aussi linguistique. Une écriture omniprésente Qu’en est-il vraiment ? Pour plus d’un adolescent sur deux, l’e-communication n’est pas de l’écriture Paradoxalement, si de nombreux adolescents écrivent énormément, ils ne considèrent pas que ce matériel créé électroniquement comme de « la vraie écriture ». Bien écrire cela s’apprend !

http://pressealecole.fr/2008/05/les-jeunes-et-lecriture-a-lheure-dinternet/

Related:  Ecriture à l'heure du numériqueUtilisation des blogsgeste d'ecritureDossier - Recherche documentaire

Une nouvelle didactique de l’écriture imaginée par le groupe OZER Émile Zola, par André Gill À la rentrée de septembre 2014, l’École des lettres publiait un avis, « Attention travaux », qui annonçait le feuilleton pédagogique du groupe OZER (Observatoire zolien des écritures réflexives) à paraître à partir de janvier 2015. Olivier Lumbroso et Françoise Gomez, co-fondateurs du groupe, proposent aujourd’hui en préambule la réflexion qui nourrit ce travail en cours. Comme en septembre, ils ont choisi en toute complicité d’écrire à quatre mains et à deux voix. Projet d’écriture et écriture du projet à l’ère numérique par Olivier Lumbroso Homo mobilis Par Hubert Guillaud le 06/05/08 | 7 commentaires | 12,140 lectures | Impression Passionnant dossier de The Economist consacré à notre futur nomade. Les impacts de la mobilité Le dossier évoque notamment les transformations que la mobilité engendre dans le travail : “Au début, les communications d’équipe deviennent plus “transactionnelles”, efficaces, mais impersonnelles. Un e-mail laconique peut engendrer des malentendus. Et il manque d’espace pour les heureux hasards”, explique Pip Coburn, directeur d’un cabinet de consultants qui travaillent à distance.

Enseigner l'écriture numérique ? Par Justine Margherin Le titre est bien réducteur par rapport au contenu. Il s’agit ici de la diffusion des interventions du colloque qui s’est tenu à l’université de technologie de Compiègne les 4 et 5 avril 2012. En ligne, accessibles sur le site Skhole, le colloque est une initiative du projet PRECIP (Pratiques d’écriture interactive en Picardie). On y a posé beaucoup de questions. Avec les nouvelles technologies, un rapport nouveau à l’écriture ? 1 Hayes J. R., Flower, L.S. (1980), Identifying the organisation of writing processes, in Cognitive p (...) 1Les recherches dans le domaine de l'écriture des enfants ont longtemps porté sur l'analyse de textes écrits, dans leur état final. Dossier séminaire PRECIP - Enseigner l'écriture numérique ? Enseigner le numérique ? Ce séminaire, qui s'est tenu les 4 et 5 Avril 2012 à l'UTC de Compiègne, pose une question à laquelle il ne répond que partiellement, car cette question, lapidaire dans sa formulation, mais si complexe dans sa résolution, n’est pas prête de s’éteindre. Le chantier soulevé par cette question est très loin d’être fini, mais notre contribution, dont ce séminaire donne quelques idées, montre, et c’est là le principal, qu’enseigner les spécificités de l’écriture numérique est possible et souhaitable. Dire que l’écriture numérique existe c’est admettre que le support numérique engage des nouvelles pratiques et des nouvelles théories de l’écrit. L'expression « écriture numérique » a été choisie, faute de mieux, pour sa simplicité.

Le blogue en univers social Le présent dossier vise deux principaux objectifs : démystifier le blogue comme outil d’apprentissage et présenter une expérimentation réalisée en classe. Qu’est-ce qu’un blogue? L’Office québécois de la langue française définit le blogue comme un : L’écriture collaborative à l’aide des cartes scripturales : proposition d’une approche innovante À l’hiver 2014, le très sympathique et compétent Pascal Grégoire (un de mes anciens collègues du CRIFPE et maintenant professeur en didactique de la grammaire à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue) m’a invité à soumettre un texte à la revue Québec français. Il l’avait fait à titre de responsable d’un dossier thématique portant sur l’enseignement-apprentissage de l’écriture à l’ère du 2.0. Cet excellent dossier qui comprend entre autres mon texte vient d’ailleurs de paraître dans le numéro 173 de la revue qui est disponible en ligne sur Érudit. Étant donné que ce n’est pas tout le monde qui a accès à la version payante de cette revue (tant papier qu’en ligne), je vous présente ici la version manuscrite originale (et donc un peu plus longue) de mon article. Celui-ci propose une approche d’écriture collaborative à l’aide de ce que j’ai nommé des cartes scripturales. L’écriture collaborative à l’aide des cartes scripturales : proposition d’une approche innovante

De l’influence de la technologie sur la littérature Avec La mécanique du texte qui vient de paraître chez Publie.net, Thierry Crouzet publie un intéressant essai sur les rapports de l’auteur au numérique. Dans ce petit livre, qui tient plus du témoignage que d’une somme universitaire sur la question, Thierry Crouzet interroge l’influence des technologies de lecture et d’écriture sur la littérature. Comment le rapport aux outils d’écriture et de lecture transforme-t-il l’auteur et ce qu’il écrit ? En retraçant son parcours singulier, il donne à lire une interrogation de fond sur le rôle des outils sur la forme littéraire, sur le style, sur la manière même d’écrire… comme un prolongement d’Après le livre que signait l’écrivain François Bon il y a 4 ans.

Les Écrivaillons 1.0 Les Écrivaillons 1.0 est un projet pilote consacré à l’intégration de l’écriture numérique au cours de français. Subsidié par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Région Wallonne et l’Athénée Royal de Chênée, il s’inscrit dans le cadre de l’École Numérique. Ce projet innovant est au croisement de deux réalités : d’une part, on voit se multiplier sur la toile les réseaux sociaux et, d’autre part, les élèves de la génération 2000 dite digital native sont nés dans une véritable société de la communication et de la technologie. Exercer leur esprit critique, les mener à utiliser sciemment les outils virtuels et dynamiser, par le biais de ces derniers, l’enseignement du français sont des enjeux importants à saisir aujourd’hui. Notre initiative Pourquoi l’écriture numérique?

Related: