background preloader

SUJET EPE : E-TOURISME

Facebook Twitter

Nouvel onglet. Www.adt-herault.fr/docs/688-1-reseau-veille-canada-segmentation-de-la-clienteles-pdf.pdf. La Segmentation - BTS Tourisme - VPT. Les principaux critères de la segmentation sont au nombre de 4 : A.

La Segmentation - BTS Tourisme - VPT

Critères sociodémographiques, géographiques et économiques Ils permettent de décrire les caractéristiques objectives de la population étudiée. B. Critères de personnalité et style de vie Concernent des caractéristiques générales et stables des individus, mais de nature plus subjective (voir chapitre sur les études qualitatives) : profits psycho graphiques, appartenance à des « tribus »… C. Permettent de segmenter le public sur la base des conduites ou actes observables. D. Ce qu’attend le consommateur du produit.Ex : ce que le consommateur attend d’un dentifrice (anti-carie, blancheur, anti-tartre, gencives, fraîcheur…). E. Ex : pour segmenter le marché de l’automobile, on peut utiliser les critères de revenu, de l’âge, de la taille de la famille, de la région habitée… Www.editions-organisation.com/Chapitres/9782708131071/chap12_Berma. L'impact du web 2.0 sur l’industrie du Tourisme.

Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. Chiffre d'affaires de l'e-tourisme en France. L'e-tourisme. "L’e-tourisme est en forte progression en France.

L'e-tourisme

Un très grand nombre de consommateurs utilisent Internet pour préparer et organiser leurs vacances : réservation en ligne, recherche d’avis sur des campings ou des hôtels, discussion sur des forums, … Quelles stratégies peuvent mettre en place les acteurs du tourisme pour développer leur activité et répondre à la demande des internautes ? Quelles sont les opportunités du web mobile ? Comment choisir les bons prestataires ? Etude e-Tourisme : chiffres clés, stratégies des acteurs, attentes ... Presentation E Tourisme. Tourisme : face à Internet et à la crise, les agences de voyages sont-elles « hors-jeu » ? C'était en 2007.

Le profil du client qui franchit la porte d'une agence traditionnelle n'est pas identique à celui sur le web. – alexialhofp

Lors de la convention du syndicat national des agents de voyages (Snav), à Biarritz, la profession craignait, face à la concurrence d'Internet, une disparition de 30% des agences de voyages physiques.

Tourisme : face à Internet et à la crise, les agences de voyages sont-elles « hors-jeu » ?

Un pronostic qui ne se fondait que sur le seul exemple américain où une telle situation était en train de se passer. Six ans après, on constate que les agences de voyages sont encore présentes dans toutes les villes de France et, s'il est difficile d'avoir des chiffres précis, quelque 5000 points de vente accueille toujours des clients partout dans l'Hexagone. On peut avancer plusieurs raisons. Guy Raffour, qui dirige un cabinet d'études spécialisé dans le tourisme (Raffour Interactif), note que les Français, en quête d'expertise, se tournent encore majoritairement vers les agences quand ils souhaitent partir en vacances à l'étranger pour des longs séjours.

Le défi du multicanal « Avec une agence, j'aurais peut être trouvé une solution » 64 défaillances en 2011. Face à Internet, comment l'agent de voyages peut-il conserver son client ? - Site national des B.T.S. Tourisme. Face à Internet, comment l'agent de voyages peut-il conserver son client ? Pourquoi Monsieur le client irait-il rémunérer un service qu’il peut lui-même se procurer ?

Face à Internet, comment l'agent de voyages peut-il conserver son client ?

Seule réponse à ce cruel constat : prouver la valeur ajoutée du service produit et adapter son modèle économique aux évolutions de son environnement. DR Fotolia Nous vivons une époque formidable où les moyens technologiques boostent littéralement l’accès à l’information, avec, en contre partie, le risque de tomber dans les travers de la précipitation : « La calme sagesse est une épouse fidèle, la précipitation est une prostituée. » Proverbe malais.

Simple évocation de cas concrets où j’ai assisté à des conclusions très hâtives, basées sur le fait qu’un collaborateur, possédant les bases techniques du métier et une expérience similaire chez un confrère devenait de facto le candidat idéal. Trop d'infos tue l'info Autres articles Mêmes causes = mêmes effets. 4 conseils pour son client... Thierry Baux, 49 ans, est diplômé de l'Ecole Supérieure de Gestion et « Green Belt » 6 Sigma.


  1. nawoelle Nov 10 2016
    J'arrive absolument pas à comprendre comme l'EPE doit s'articuler ? Aurais-tu le dossier ou le plan de ton EPE ? stp :)