background preloader

FEMINISME

Facebook Twitter

La domination masculine dans le couple (Partie II) : La différence d’âge dans le couple, un vestige patriarcal encore prégnant – Egalitaria. N’importe quelle femme ayant déjà été inscrite sur un site de rencontres peut en témoigner : beaucoup d’hommes n’hésitent pas à draguer des femmes plus jeunes qu’eux de 10, 15, 20, 25 ans, parfois plus. Certains excluent même volontairement de leurs « recherches » les femmes de leur âge, pour se concentrer uniquement sur des femmes jeunes – étant entendu que chacun a sa conception toute personnelle de la jeunesse. A 25 ans, brièvement inscrite sur un site de rencontres très connu, j’en ai fait l’expérience : les trois quarts des hommes qui m’envoyaient des messages avaient entre 10 et 20 ans de plus que moi.

Marie-Claire (la source vaut ce qu’elle vaut) en a même fait un article, sobrement intitulé Pourquoi les hommes préfèrent les jeunes ? Tout d’abord, il ne faut pas sous-estimer l’influence sur nos schémas amoureux des représentations culturelles et des modèles dont nous bénéficions via notre entourage proche. La femme jeune, cet éternel trophée WordPress: J'aime chargement… WordPress:

Sur les traces de la chasse aux sorcières | Femmes Plurielles. "Elles faisaient peur parce qu’elles menaçaient l’ordre établi et la distribution du pouvoir". Elles furent, comme l’explique Émilie Hache en introduction du recueil écoféministe Reclaim, « brûlées vives pour avoir refusé de plier devant l’éradication de leur monde par celui qui était en train de naître et sa logique de prédation ».

"Une mauvaise récolte, une épidémie, la mort d’un enfant ou l’impuissance sexuelle d’un homme ne pouvait être que l’œuvre de leurs maléfices". On avait alors trouvé le bouc émissaire parfait ! Une mauvaise récolte, une épidémie, la mort d’un enfant ou l’impuissance sexuelle d’un homme ne pouvait être que l’œuvre de leurs maléfices. Pour la peine, torture jusqu’à l’obtention des aveux désirés et mise à mort sur le bûcher ! Car ce sont bien ces herboristes, sages-femmes et soigneuses, qui étaient visées en première ligne par les chasses aux sorcières.

Pour aller plus loin :2000 ans d'histoire - Les sorcièresEt si les sorcières renaissaient de leur cendres? Actions scandaleuses et rébellions quotidiennes - Les Éditions du Portrait. « Les Éditions du Portrait comblent une lacune incompréhensible » Florent Georgesco – Le Monde des Livres « A mettre entre toutes les mains (…) « Recueil d’articles et de textes majeurs (…) qui vient d’être traduit pour la première fois en français » Carole Boinet – Les Inrocks Journaliste, autrice, activiste et conférencière, Gloria Steinem est la plus célèbre des féministes américaines.

Actions scandaleuses et rébellions quotidiennes, vendu à 500 000 exemplaires aux États-Unis, retrace quinze années de la vie de Gloria Steinem, passées à défendre l’égalité homme-femme. Soit vingt-six textes écrits avec humour, finesse et justesse, pour faire entendre que le féminisme est un humanisme, et le sexisme, un racisme. En partageant sa conviction que l’on apprend toujours de ses expériences et de celles des autres, Gloria Steinem entraîne les lectrices et les lecteurs à prendre le pouvoir sur leur vie. Gloria Steinem est née en 1934 à Toledo dans l’Ohio. Pourquoi les corps masculins sont-ils invisibles ? Le corps des femmes avait bien mérité sa trêve estivale, mais manifestement, le sexisme ne prend pas de vacances, et profite du hashtag #jesuiscute pour se poser en terrasse. Rappel des faits : la modèle érotique Manny Koshka ironisait la semaine dernière sur la « police des mœurs Twitter » – désignant ces usagers s’improvisant père la morale devant le moindre selfie féminin vaguement dénudé, et dont les recommandations vont du paternalisme (« tu regretteras plus tard ») à la pruderie (« tu en montres trop ») en passant par la protection des mineurs (« des enfants pourraient voir tes seins »).

Les propos de Manny Koshka ont été relayés par d’autres femmes, qui ont rappelé preuve à l’appui que leur corps leur appartenait et qu’elles ont le droit de le montrer. La police des mœurs en question n’a pas tardé à réagir : « rhabille-toi », « t’es une pute », et autres noms d’oiseaux… Corps masculins exhibés mais invisibles A quoi est dû cet aveuglement sélectif ? Maïa Mazaurette. 8 blogs féministes à visiter de toute urgence ! | Femmes Plurielles.

Militance Cyberactivisme Article mis à jour le 29 août 2018 par Marie-Anaïs Simon publié le 4 avril 2017 ©Commando Culotte - Mirion Malle (son blog) Besoin d’une bonne dose de féminisme ? 1. ©Pénélope Bagieu - Les Culottées (le blog) Mae Jemison, Hedy Lamarr, Katia Krafft … Vous ne connaissez pas encore ces grandes femmes ? En plus, vous pouvez déjà retrouver « Les Culottées » dans deux tomes à dévorer sans tarder! Son blog 2. ©Poulet Rotique (le blog) Clarence Edgard-Rosa est journaliste engagée dans les sujets féministes. Son blog 3. ©Commando Culotte (le blog) Dans ce blog-BD, Mirion Malle déconstruit le sexisme que l’on peut retrouver dans nos films et séries. Son blog 4. ©Les Ourses à Plumes (le site) De l’actualité féministe, des critiques culturelles, des analyses et une revue de presse. « Les ourses à Plumes » proposent des articles accessibles et bien construits sur diverses thématiques liées aux féminismes.

Le webzine 5. ©My Little IVG (le blog) Le blog 6. ©Crêpe Georgette (le blog) Le blog. Olympe de Gouges ou la Révolution au féminin. La Révolution française, on le sait, est une affaire d’hommes. Les femmes furent exclues de l’espace public, où elles avaient pourtant occupé une place importante sous l’Ancien Régime. C’en était fini de cette mixité, qui faisait l’admiration du grand philosophe anglais, David Hume, lorsqu’il était secrétaire d’ambassade à Paris dans les années 1760. Hostiles aux ruptures radicales, hostiles, surtout, au sang versé, les femmes, qui s’étaient engagées dans la Révolution à ses débuts, s’en sont finalement détournées.

C’est ainsi que l’a vu Michelet : « La sensibilité, le cœur, la sympathie pour les misères du genre humain, vous lança en 89 dans la Révolution. . « Peu appréciées par les historiens du XIXe et de la première moitié du XXe siècle, les femmes révolutionnaires n’ont attiré l’attention de la postérité que récemment. » « C’est sous le prénom de sa mère, Olympe, qu’elle fera suivre d’un aristocratique “de Gouges”, qu’elle se lance dans le théâtre. » Rouge comme les règles (1/4) : Les mystères de la génération. Le sang menstruel, jugé néfaste et impur est devenu tabou. Pour comprendre cet intangible, ses superstitions afférentes et ses incidences sur les femmes, nous considèrerons la place de ce sang dans la liturgie, à l’époque des sorcières du moyen-âge et à travers la représentation médicale de ce flux au 18e siècle. Pour évoquer la grande histoire de ce tabou, Elise Thiébaut auteure de « ceci est mon sang » ouvrira la série en rappelant le poids de ce tabou... Puis de manière alternée, nous écouterons au sujet de ce sang impur, les propos de Delphine Horvilleur, Rabbin, Charles de Miramont, médiéviste et de Nahema Hanafi historienne spécialisée dans les représentations médicales au 18 e s. et auteure de « Le frisson et le baume - Expériences féminines du corps au siècle des Lumières ».

Il y a des fluides qui sont plus ou moins appétents, plus ou moins vendeurs (les larmes par exemple), en tout cas, qui ne seraient pas tabous. Avec : Comédiens : Christophe Hardy et Sophie Daull Liens : Sorcières - Mona CHOLLET. Qu’elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout.

Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femme ces siècles de terreur ont-ils censurés, éliminés, réprimés ? Nationalgeographic. « Le mythe de la virilité » : chronique d’une aliénation (épisode 4) - Bondy Blog. La guerre des sexes est le sujet de l’essai d’Olivia Gazalé.

Pour imposer sa domination sur la femme, l’homme aurait construit « le mythe de la virilité ». Depuis la préhistoire, il est difficile d’être une femme mais aussi un homme. Les unes comme les uns sont asservis et soumis à des pressions sociales et culturelles. Les premières vivent toujours sous la domination masculine. Comment en est-on arrivé là ? Épisode 4 : La diabolisation du sexe féminin « De la mythologie olympienne aux religions du Livre en passant par le confucianisme ou le bouddhisme, c’est une clameur unanime : la femme est en partie liée avec le démoniaque, elle exerce une suprématie occulte et c’est ce qui justifie son assujettissement et sa domestication ».

Pour la philosophe Olivia Galazé, « le message est sans ambiguïté : la puissance érotique des femmes est le plus grand des dangers ». Légitimer la misogynie Un enjeu de santé publique L’invisibilisation du plaisir féminin « C’est que dalle ! Miguel SHEMA. Des hommes, des vrais ? Dans ce Topo, on va parler stéréotypes, égalité hommes-femmes et vision du monde. Mais avant d’aborder tout ça, on va faire un petit détour… par l’Islande.

Pendant longtemps, personne ne s’intéressait à l’Islande : c’était loin et froid - et surtout très cher. Puis la crise de 2008 est survenue, et le pays s’est retrouvé dans une crise économique sans précédent. Pourquoi ? Bah justement, pour une raison qui touche de très, très près à notre sujet… Temps de lecture : environ 15 minutes. ---------- Quand Eyjafjallajökull (le fameux volcan islandais) ne fait pas des siennes, c’est beau l’Islande.

Très beau, même : c’est l’endroit idéal pour admirer de très près les forces de la nature. Ah oui, la dernière force de la nature islandaise, là, c’estGunthar. Ce dont les banques islandaises se sont aperçu, c’est que les pêcheurs avaient juste le profil parfait pour devenir trader : sur-confiance en soi, insensibilité au risque et esprit de compétition. Fig.1 : Elliott en mode chill. A part ça ? 10 oeuvres interactives à découvrir - Mars 2017 - Nouvelles Narrations. Depuis son lancement en avril 2014, j’alimente régulièrement le “Panthéon des Nouvelles Narrations”, une collection de plus de 250 de mes oeuvres interactives favorites. Voici 10 nouvelles entrées ! Ne ratez aucune mise à jour en vous abonnant à ma newsletter gratuite.

Let’s Make it Count Fiction (2017) A Normal Lost Phone Jeu narratif (2017) A Normal Lost Phone est un jeu narratif dans lequel toute l’histoire se déroule dans un téléphone que vous trouvez dans la rue. Raising Barriers Journalisme (2016) Raising Barriers est un article long format du Washington Post qui marie vidéo, infographies, textes et son. Gone Fiction / Réalité virtuelle (2016) Gone est une fiction interactive en VR dans laquelle la jeune Amelia disparait sous les yeux inattentifs de ses parents.

Great Britain by Expedia Contenu de marque (2017) Great Britain est une expérience interactive réalisée pour le site de voyages Expedia. Oxenfree Jeu narratif (2016) VR Noir Le Secret du Ruban Monde In Situ (2015) Halcyon Resistance Radio. Les femmes veulent du sexe, pas de la stigmatisation. Nous vous avons déjà parlé des effets trop concluants du Librido, un booster de libido féminin... Ce qui avait quelque peu (re)lancé le débat sur le désir féminin. Une chose est sûre, le sujet est épineux, voire compliqué. On dit souvent que le cerveau des femmes joue un rôle très important dans le plaisir sexuel.

Sauf qu'on taquine aussi souvent les femmes pour la complexité de leur cerveau. En somme, nous supposons beaucoup de choses sur le désir sexuel féminin, à tel point que même elles, n'y comprennent plus grand-chose. Le livre What Do Women Want? Commençons par la fin de l’article d’Ann Friedman sur le site The Cut. «Faire l’amour par plaisir: les femelles coccinelles le font, les femelles abeilles le font, et je suis sûre […] que les femelles mouches éduquées le font aussi. C’est en résumé la thèse que développe Daniel Bergner dans son ouvrage. «Les femmes aiment faire l’amour. Nos amies les rates «Ça, écrit Daniel Bergner dans son livre, recommençait encore et encore.»

Colette (4/4) : La jouissance féminine. Plaisir de lecture en raison de l'incarnation et de la sensualité de son écriture, Colette questionne dans ses textes la jouissance féminine. C'est ce rapport à la jouissance dont nous parle aujourd'hui Julia Kristeva. La sexualité n'est taboue ni dans la vie ni dans les textes de Colette qui explore ainsi les nombreuses faces de la jouissance. Julia Kristeva évoque pour nous le rapport à la sexualité et à la jouissance dans l'oeuvre de Colette. "Ces plaisirs qu’on nomme, à la légère, physiques…" Colette. A 15h30 Grégoire Leménager de L'Obs nous parle de Daniel Pennac à l'occasion de la sortie du Cas Malaussène (Gallimard, 2017).

MUSIQUE GÉNÉRIQUE: Panama, de The Avener (Capitol) fin : Dwaal, de Holy Stays (Something in Construction). MUSIQUE CHRONIQUE: Self portrait de Chilly Gonzales (Gentle threat). Entretien de Colette avec André Parinaud. La réalité de la maternité vue par Emma : des dessins forts et touchants. Chaque accouchement est un heureux événement. Pour autant, « heureux » ne signifie pas « facile », loin de là… Emma, qui a connu ça il y a cinq ans, a décidé de nous raconter son expérience en dessins. Entre humour, colère et exaspération, chacune de ses illustrations décrit avec force et talent une vérité que peu osent aborder. Sûr que ça devrait parler à beaucoup de monde… Contrairement aux idées reçues (et à ce que le terme laisse entendre), un congé maternité n’a rien à voir avec des vacances. Douleurs, solitude, épuisement, doutes… Dans l’immense majorité des cas, l’épreuve est aux antipodes du grand bonheur suggéré par l’imaginaire collectif.

Cinq ans après la naissance de son enfant, cette ingénieure informatique a « toujours le coeur serré » quand elle parle de ce moment de sa vie. Alors, si les jeunes mamans connaissent des épisodes de grande fatigue et de tristesse, à qui la faute ? Quoi qu’il en soit, un grand bravo à Emma. « Le clitoris », petit film d’animation jubilatoire. Aujourd'hui, Céline du Chéné évoque un court métrage délicat, drôle et scientifique sur le clitoris, par une jeune réalisatrice québécoise. « Le Clitoris », court film d’animation de Lori Malépart-Traversy (à voir ci-dessous) fait un buzz sur les réseaux sociaux.

En 3’16, cette jeune québécoise de 25 ans réussit le tour de force à raconter le destin du clitoris, de son anatomie ignorée à son histoire méconnue. Le tout avec délicatesse, précision scientifique et humour ! * Pour en savoir plus sur l’univers de Lori Malépart-Traversy À lire, à voir « L’origine du monde », une BD-essai de la Suédoise Liv Stromquist qui parle de la représentation culturelle du sexe féminin dans l’histoire, avec des chapitres sur la vulve, l’orgasme, les règles et notre cher clitoris.

Le site internet d’Odile Fillod chercheuse indépendante en sciences qui a modélisé et imprimé en 3D le clitoris en taille réelle. Accusées, exposez-vous ! Accusées, exposez-vous ! Pourquoi la «théorie du genre» fait-elle peur ? Réhabilitons nos sorcières ! ( Philo & Culture ) Pourquoi les femmes ont déserté l’informatique dans les 80’s. Juppé veut imposer des attouchements non consentis... - The Consent Project. Quand les femmes … 2e partie. Virginie Despentes : "Les mecs sont extrêmement lents à s'emparer de la question de la masculinité"

Dans quel pays est-il plus facile d'être une fille? Pas en France. Non, monsieur Sarkozy, les femmes n’ont pas toujours été libres… Commando Culotte | le blog de Mirion Malle. Le sexisme anti-hommes... et pourquoi il n'existe pas.

À QUOI SERT LE VIOL ? Le noir va si bien aux veuves. Matriarcat berbère Maure Beydane face à l’islam : plus tu as de maris, plus tu es respectable. Livres : Kathy Acker la pirate. Les mensonges de la péridurale. La césarienne, ou les femmes à la découpe. Quand les femmes avaient nettement plus besoin de sexe que les hommes. Works in Progress. Invisibilisées. Et si les sorcières renaissaient de leurs cendres ?