background preloader

Productions documentaires

Facebook Twitter

Séances pédagogiques > Les Misérables en nuage de mots interactifs. David Hucleux, professeur documentaliste au collège Charles Bignon à Oisemont présente le projet "Les Misérables en nuage de mots interactifs". Collège Charles Bignon, 80140 Oisemont David Hucleux, professeur-documentaliste Aurélie Denis, professeur de lettres Date : 3ème trimestre 2016 Classe / niveau : Niveau 4ème Outils TICE : Tagul, réinvestissement possible de Photofiltre / Tinglink / Possibilité : Soundcloud, Google Drive, Learning apps...

Production attendue : Création d’un nuage de mots interactifs Objectifs (pédagogiques) poursuivis : Motiver l’étude d’une œuvre littéraire S’approprier un grand mythe de la littérature en investissant ses connaissances dans un projet pluridisciplinaire Réinvestir des notions littéraires, historiques et artistiques autour d’un projet ludique et ambitieux Organiser son travail, Faire preuve d’autonomie Modalités pédagogiques de mise en œuvre / Les étapes du projet : Tableau préparatoire à l’élaboration des nuages de mots. La carte heuristique.

Une carte heuristique (ou Mind Map) est un diagramme qui représente les liens hiérarchiques entre différentes idées. Tony Buzan, psychologue, présente dans Maximise the Power of Your Brain - Tony Buzan Mind Mapping, une technique de créativité qu'il a développée durant les années 1970 : le Mind Mapping. Globalement, Tony Buzan explique : - Le Mind Mapping, un processus adapté au fonctionnement du cerveau. - Le cerveau fonctionne par visualisation et association. 1. Principes de la carte heuristique. La carte heuristique est un outil pour penser : une représentation visuelle du fonctionnement du cerveau qui permet de refléter la réflexion, la connaissance, la mémoire et de stimuler la créativité.

Les cartes heuristiques favorisent la compréhension et la mémorisation et permettent ainsi l’appropriation des concepts par la représentation des liens entre les concepts. Le principe est donc de s’affranchir de la prise de notes trop linéaire où un concept en chasse un autre. 2. 3. Concrètement : 4. Ressource : comment faire un exposé. La revue de presse – définition et conseils pour la réalisation « TVAM et SECONDE MRC2 – cours de communication/vente. Photo credit: h de c 1) Qu’est-ce qu’une revue de presse ? Définition (dictionnaire Hachette) : lecture de la presse du jour ou de la semaine, permettant d’embrasser l’ensemble des points de vue, des opinions sur l’actualité ; compte rendu, composé en général d’extraits d’articles, proposant la synthèse d’une telle lecture. 2) Comment réaliser une revue de presse ?

Vous allez tout d’abord former des groupes de 3 ou 4. . – Survoler l’ensemble de ces quotidiens en pointant les différents sujets pour choisir l’un d’entre eux sur lequel portera votre travail de synthèse. – Etudier le thème choisi pour distinguer les différences de traitement de ce thème. – C h o i sir un support de présentation : panneau, power point, … – Mettre en évidence les éléments qui, selon vous, sont représentatifs du traitement du thème par les différents quotidiens. – Procéder au découpage (en notant le nom du journal au dos de l’article), – S e poser la question suivante : quel message voulons-nous faire passer ?

Réaliser une revue de presse avec Flipboard. Comment faire comprendre à l’élève le mécanisme de la construction de l’information médiatique sur internet ? C’est une question que nous nous sommes posée dans le cadre du MoocDoctice, initié par le groupe Doctice de l’académie de Besançon. Pour y répondre au mieux, nous avons construit une séquence pédagogique constituée de sept séances destinées aux élèves suivant l’enseignement d’exploration “Littérature et société”, proposé en classe de Seconde. Cette séquence s’inscrit dans une démarche pédagogique de projet qui a pour dessein la réalisation de plusieurs objectifs info-documentaires : une prise de conscience des enjeux économiques de la presse en ligne, une connaissance des modalités d’élaboration d’une revue de presse ainsi qu’une compréhension des processus informationnels de veille et de curation.

L’application de l’ensemble de ces acquis se concrétise, en tout dernier lieu, en la réalisation d’une revue de presse numérique sous forme de magazine social. Référent Cadre Descriptif. Visualiser les données de la puissance : l’exemple des Etats-Unis (classe de 4e, EPI Maths/HG) Visualiser les données de la puissance : l’exemple des Etats-Unis (classe de 4e, EPI/HG-mathématiques-EMI) Auteurs : Gabriel Dunaud : Mathématiques Robin Philippe : Histoire-géographie-EMC Collège Henri IV (Meaux) Description de la séquence : L’activité s’inscrit dans le cadre d’un travail interdisciplinaire associant les mathématiques, la géographie et l’éducation aux médias et à l’information. Les élèves exploitent une base de données pour réaliser une infographie mettant en valeur la puissance des États-Unis dans le monde. Volume horaire : 2 h Objectif principal : Sélectionner, trier, questionner des données pour visualiser une information : Produire une infographie à partir de données, mettant en avant la puissance des Etats-Unis.

Objectifs secondaires : ● Initier les élèves à la datavisualisation ● Développer l’esprit critique ● Travailler en groupe ● Entretenir les notions sur les statistiques ● Questionner la notion de puissance ● Utiliser les outils numériques (tableur) S’informer et informer avec un nouveau genre de document, l’infographie : une situation pédagogique translittératique. Pour quelles raisons mettre en place une séquence sur l’infographie en première année de CAP vente ? Il y a eu plusieurs Interrogations pédagogiques de départ : - comment prendre en compte le développement dans la presse du caractère de plus en plus visuel de l’information ?

Et comment l’intégrer dans des situations pédagogiques d’EAM, notamment dans le secteur de la documentation professionnelle de la vente où les infographies se développent ? Avec une évidence : il y a des compétences à acquérir en matière de lecture et d’analyse pour que l’apprenant se trouve en mesure de s’informer avec de tels documents ; - comment prendre en compte le développement des nouveaux outils de communication en magasin pour les clients via les écrans ? Avant de la décrire je voudrais insister sur l’un de mes postulats de départ : écrire et lire sur le web nécessitent des compétences appartenant à des champs différents. O Deux heures classe entière (18 élèves) o Description succincte de la séance : L'infographie de presse. Découvrir l'infographie - CLEMI.

Déroulement Réunir la conférence de rédaction pour déterminer des sujets susceptibles d'être traités soit exclusivement sous forme d'infographie, soit par des articles «classiques» accompagnés de carte, diagramme, organigramme... Choisir un thème. Analyser des exemples Inviter les élèves à rechercher sur Internet des infographies sur le thème choisi. Les comparer tant sur le fond que sur la forme (similitudes, différences, avantages et inconvénients).

Les élèves peuvent être même amenés à retravailler certaines données pour mettre en valeur les points les plus saillants, repérer des tendances… Si la ou les infographies sont destinées à accompagner un article, faire travailler les élèves en binôme, l'un se chargeant de l'écriture, l'autre de la conception de l'infographie. Le storytelling ou l'art de faire parler les données Par exemple, une mauvaise infographie présenterait un établissement scolaire par le biais d'une succession de chiffres et de données. De l'importance du brouillon. Créer une affiche sur l’identité numérique avec Piktochart (Anglais – 4e) Je me lance un nouveau défi : celui d’obtenir la certification DNL en anglais. Bien que j’ai raté la date d’inscription pour cette année (échec de veille -_-‘), j’ai suivi des cours d’anglais pour sa préparation. La dernière séance était la plus stimulante : il fallait présenter une micro-séance en anglais.

J’ai choisi le thème de l’identité numérique (online identity) et ai réalisé une infographie en mode présentation avec Piktochart. Vous comprenez bien que cela aurait été dommage de s’arrêter là. Alors j’ai convaincu une prof d’anglais (Morgane Laurent) de faire un projet commun autour de ce thème. ça tombait bien : elle était justement sur une séquence intitulée « social network » avec les 4e !

Voici donc la séance qui en résulte. Modalités : discipline : Anglaisniveau : 4e (classe européenne)durée : 55 min x 3lieu : CDImatériel : grille d’auto-évaluation, ordinateurs, vidéoprojecteur, compte classe Piktochart créé en amont, connexion internet + 1 super collègue d’anglais Déroulement : Concevoir et réaliser un diaporama. Produire un diaporama à partir d'un document de collecte. Créer et utiliser un support numerique de communication orale.

Le document de collecte : un "savoir copier". Le document de collecte vu par les élèves. 2e étape : verbalisation de la méthode. De retour de vacances, et cette fois-ci en demi groupe, j'ai fait une séance essentiellement orale de verbalisation de leur travail. Nous avons donc parlé document de collecte (avait-il servi pour réaliser le dossier ? Les élèves avaient-ils continuer à travailler avec cette méthode ?...) Comme je m'en doutais quelques élèves ont recommencé chez eux le travail. Qu'est-ce qu'un document de collecte ? En écoutant les élèves, en dialoguant avec eux, j'ai noté leurs idées au tableau et ensemble (avec leurs mots), nous avons construit la carte suivante :