background preloader

ECOLOGIE

Facebook Twitter

REMÉDIATION

EAU. AIR. ÉCONOMIE POUR OU CONTRE LA SANTÉ ? ANTHROPOCÈNE. POLITIQUE ECOLOGIQUE. GLACES. RESSOURCES. FORETS. ONDES. ECOCIDES. BIODIVERSITE. COSMETIQUES. AGRICULTURE. ENERGIE. PERTURBATEURS ENDOCRINIENS. ELEVAGES. OCEANS. Green code lab challenge : 48 h pour rendre les objets connectés moins énergivores. Image d'illustration (Crédit : kaboompics/Pixabay) Dans dix ans, les objets connectés seront bien plus nombreux que les humains sur Terre.

Green code lab challenge : 48 h pour rendre les objets connectés moins énergivores

Ils seront 80 milliards à nous accompagner partout, et ce dans tous les domaines : loisirs, alimentation, santé… C'est du moins ce qu'affirme une étude de l'université de Dresde, en Allemagne, citée par le Green lab center , une association nantaise qui veut rendre le numérique économe en énergie. Selon cette association, l'usage du web et du numérique au sens large est aujourd'hui responsable de plus de 2 % des émissions de gaz à effet de serre. Pour "donner du sens aux objets connectés en voie de se multiplier, trouver des moyens pour qu’ils consomment peu d’énergie, et peu de ressources pendant leur construction", le Green lab center organise la troisième édition de son concours "d'éco-conception logicielle" les 4 et 5 décembre, en simultané dans quinze villes. Thierry Leboucq, le président du Green Lab Center (Crédit : Thierry Leboucq)

VILLES

L’homme, cette espèce invasive. Homo sapiens n’aurait-il atteint l’ultime degré de l’évolution que pour scier la branche sur laquelle il est assis, après avoir coupé celles alentour ?

L’homme, cette espèce invasive

L’idée n’est pas nouvelle, mais le livre consacré par la journaliste américaine Elizabeth Kolbert à la « 6e extinction », confirme sa pertinence. Sous-titré Comment l’homme détruit la vie dans sa version française, l’ouvrage lui a valu le prix Pulitzer 2015. Il constitue une formidable « histoire non naturelle » – son sous-titre anglais – qui rappelle que nous sommes bel et bien entrés dans l’anthropocène, une ère géologique façonnée par l’homme, avec des conséquences tragiques pour le reste du monde vivant. Elizabeth Kolbert prend soin tout d’abord de raconter comment les savants en sont venus à l’idée d’extinction de masse – l’avant-dernière, causée par la chute d’une météorite géante, remonte à 65 millions d’années. Elle fait (re) vivre Cuvier, Lamarck, Lyell, Wallace et, bien sûr, Darwin,...

Université de l'Avenir. Université de l'Avenir : 5 projets pour l'émergence d'une société respectueuse. Coup de pouce aux 5 projets L’Université de l’Avenir développe depuis 2002 une vision unifiée et respectueuse de la relation de l’homme avec son environnement.

Université de l'Avenir : 5 projets pour l'émergence d'une société respectueuse

Dans une démarche de recherche → expérimentation → réalisation → formation, elle revisite les principaux domaines de la vie : alimentation, habitat, santé, éducation, création sociale, innovation, dans le respect de l’être humain et de la planète. Et ce beau rêve est désormais inscrit dans le réel ! Nous sommes heureux de pouvoir annoncer qu’aujourd’hui l’Université de l’AVENIR a réussi son décollage : structures juridiques, équipe dédiée, acquisition Domaine des Buis et réalisations pratiques. Elle est désormais un acteur reconnu, bénéficiant de l’engagement financier de partenaires publics et privés. L'objectif de cette campagne est de collecter 65 000 euros pour les 5 projets Concrètement, 2 € reçus débloquent 1 € de subvention.

Diffusion des savoirs : La Bibliothèque de l'Ecologie, physique et numérique. Présentation du projet Dans le contexte actuel de prise en compte des considérations liées au développement durable, ce fonds spécialisé constitue une mémoire des problématiques écologique, et a pour vocation à devenir un patrimoine culturel et pédagogique d'intérêt national, au service notamment de la Biovallée.Dites m'en plus !

Diffusion des savoirs : La Bibliothèque de l'Ecologie, physique et numérique

Origine du projet L’Université de l’Avenir développe depuis 2002 une vision unifiée et respectueuse de la relation de l’homme avec lui-même et son environnement. La transmission des savoirs et la formation est un des 8 secteurs de cette vision coopérative.A l'origine du projet la rencontre entre l'Université de l'Avenir et Roland De Miller propriétaire d'un fonds documentaire riche et varié de 50 000 ouvrages sur les domaines de l'écologie, des sciences sociales et humaines...

A quoi servira l'argent collecté.

POLLUTION

TRANSPORTS. LOGEMENT. VETEMENTS. ALIMENTS. PESTICIDES. CLIMAT. ECOVILLAGE.