BIOGEOTECH Il s'agit de radiations électromagnétiques naturelles très pénétrantes. Il a été démontré qu'elles traversaient plus de 37 mètres d'eau, épaisseur équivalente à 1,80 mètre de plomb, du point de vue absorption. Les ondes cosmiques proviennent tout d'abord du soleil, qui déverse son énergie sous forme de particules électrisées ( électrons et protons ), d'ondes électromagnétiques ( rayons X, gamma, ultraviolets ) et enfin, sous forme de rayons infrarouges et de rayons de lumières visibles. Mais le rayonnement cosmique ne comprend pas uniquement les rayonnements solaires, car il existe un rayonnement de micro-ondes qui a son origine hors de notre système galactique. L'intensité du rayonnement cosmique varie avec la latitude et l'altitude, ainsi qu'en fonction du temps, en raison de l'activité solaire. BIOGEOTECH
"Mondes en collision" : Velikovsky le hérétique Mondes en collision : les théories controversées d'Immanuel Velikovsky se révéleront-elles exactes ? 2 mars 2012 Par Laird Scranton "Mondes en collision" : Velikovsky le hérétique
Vénus

Mythologie et cosmologie

gal_hubble-1.jpg (Image JPEG, 575x383 pixels)
Jupiter

scope.swf (Objet application/x-shockwave-flash)
image004.jpg (Image JPEG, 562x428 pixels)
NASA/JPL Solar System Simulator
Découverte d’une nouvelle petite Lune orbitant autour de Pluton Découverte d’une nouvelle petite Lune orbitant autour de Pluton Des astronomes, utilisant le télescope spatial Hubble, ont découvert une quatrième lune en orbite autour de la glaciale planète naine Pluton. Le nouveau satellite minuscule, provisoirement désigné P4, a été découvert dans une étude de Hubble sur la recherche des anneaux autour de la planète naine. La nouvelle lune est la plus petite découverte autour de Pluton. Elle a un diamètre estimé de 13 à 34 km.
orrery_2006.swf (Objet application/x-shockwave-flash)
Solar System Exploration: Home Page This mission will employ an advanced rover and landing technologies on Mars. The Juno spacecraft will, for the first time, see below Jupiter's dense clouds. Voyager 1 and 2 took advantage of a rare planetary alignment to conduct a historic tour of the outer solar system and build enough velocity to... Solar System Exploration: Home Page
Solar System Scope Description 3D simulation of the Solar System and night sky in real time - the Sun, planets, dwarf planets, comets, stars and constellations. - Heliocentric view with real-time positions of planets and planetary orbits - Schematic and realistic sizes of the planets and distances between them - Movement of the planets in time to see how they move in relation to each other - Virtual Orrery - Planetary exploration with info texts and additional views such as structure - Dwarf planets (Pluto, Ceres, Haumea, Makemake. Eris) and their orbits - Comets (Siding Spring, Lovejoy 2013, Lovejoy 2011, Panstarrs, ISON, Halley) - positions and trajectories - Stars and constellation of the night sky as viewed from a given location - Changes in the night sky during night, month and year - Searching of the stars and constellation, ecliptic line, grid lines and more Solar System Scope
IMCCE - Accueil
Russian Scientists say planets are changing Russian scientist says planets' atmospheres are changing This is the Russian perspective on earth changes Hard facts that are going unreported in America The atmospheres of the planets are changing Dr. Dmitriev's work shows that the planets themselves are changing. They are undergoing changes in their atmospheres For example the Martian atmosphere is getting sizably thicker than it was before. Russian Scientists say planets are changing
Saturne

mj0vvcqnZx1qdlh1io1_400.gif (Image GIF, 400x354 pixels)
son coin de cosmos ;)

Plasmatiquement vÔtre

Plasma effects within the solar system Plasma effects within the solar system The Solar Plasma The space surrounding the Sun, its corona and beyond, is a plasma. Indeed, much of all space is occupied by plasma - mostly in the dark current mode. The planets and their moons each carry an electric charge as they travel through this plasma.The plasma sea in which the solar system floats extends out to what is called the heliopause - where there is probably a double layer that separates our Sun's plasma from the lower voltage plasma that fills our arm of the Milky Way galaxy.In solar flares and coronal mass ejections (CME's), charged particles are thrown outward from the Sun. These flows constitute electrical currents.
cosmos éléctromagnétique

A, B, C, D, Electric Solar System A, B, C, D, Electric Solar System May 12, 2006 A, B, C, D, Electric Solar System NASA investigators now recognize that Jupiter's auroras are electrical phenomena. But they are struggling to understand the electrical connections of the aurora's "tails" to other bodies in the Jovian system—not just to Jupiter's closest moon Io, but also to its second moon Europa. For almost two years now, we have been making the case in these pages that the "volcanic"plumes on Jupiter's moon Io are plasma discharge arcs from the moon's electrical transactions with the gas giant. In recent years a growing number of scientists have acknowledged the electrical exchange between the two bodies, as confirmed by Io's "footprint" in the Jovian aurora above. But now a new study reports that one of the bright spots in this aurora is the footprint of a continuous electrical exchange between Jupiter and another moon, Europa.
Le nez vers le ciel Un petit tour dans le ciel, grâce à APOD (Astronomy Picture of the Day) Io, la lune de Jupiter De quelle taille est Io, la lune de Jupiter ? Le corps le plus volcanique du système solaire, Io, a un diamètre de 3600 km, environ la taille du satellite de la Terre. Le nez vers le ciel
Comprendre - Le Magnétisme dans le système solaire Comprendre - Le Magnétisme dans le système solaire English Comprendre > Approfondir > Planètes IV Introduction En astrophysique, on appelle "improprement" champ magnétique la densité de flux magnétique ou induction magnétique,notée B (Vecteur) et exprimée en Teslas. Un champ magnétique dipolaire peut être assimilé au champ créé par un aimant. Son intensité varie en fonction de la distance r à son centre, suivant la loi :
Les deux sondes de la NASA, du programme Voyager, qui s’enfoncent dans l’univers à 17,5 milliards de Km de la Terre, ont fait une découverte surprenante, notre système solaire est entouré de bulles magnétiques. Voyager 1 et 2, qui ont été lancés il y a 34 ans, sont les objets humains, les plus lointains de notre planète. Ils sont actuellement en voyage à 60 000 km/h, à travers l’Héliogaine, la frontière entre notre système et l’espace interstellaire. Image d’entête : interprétation artistique représentant la nouvelle vision de l’héliosphère. L’héliogaine est rempli de «bulles magnétiques" (indiqué dans la mire rouge) qui complètent la région avant, de l’héliopause. Dans ce nouveau point de vue, l’héliopause n’est pas un bouclier continu qui sépare le domaine solaire du milieu interstellaire, mais une membrane poreuse. Aux frontières du système solaire, les sondes Voyagers s’enfoncent dans une mousse de bulles magnétiques. (vidéo)
Earth sounds from space!
Uranus sounds NASA-Voyager recording[天王星の"音"]
Crédit : L. Laveder, Ciel des Hommes. Ce schéma présente les 5 points de Lagrange d'une planète en orbite autour du So [...] Points de Lagrange - Dictionnaire de l'astronomie
Effectivement, j'ai observé cela hier soir et ce soir à nouveau, ciel dégagé, avec une paire de jumelle. Le déplacement des deux planètes, qui se frôlent le 13 mars 2012, est facilement visible à l'œil nu ces jours-ci.Pour les repérer, il suffit de se tourner vers l'ouest dès le crépuscule. L'astre le plus étincelant du ciel est Vénus. Le second en éclat, sur la gauche, est Jupiter.Aux jumelles ou dans une petite lunetteLe 13 mars, les deux planètes ne sont séparées que de 3°, soit la largeur de trois doigts collés vus bras tendu devant soi. Astronomie en général
Alignement des planètes en 2012 ? Un hoax !
APERCU  SUR  LES  PANDEMIES Depuis tant d’années, et même bien des décennies, je traîne des dossiers en suspens qui témoignent d’une plongée dans telle et telle recherches, en saisie d’un quelque chose qui gagne à être poursuivi, état justifiant la publication malgré un non aboutissement de résultat. Mais, ne vaut-il pas mieux, plutôt que rien, déjà une approche de connaissance, tel un acquis provisoire ? Depuis longtemps déjà, en marge du milieu astrologique, le sujet a d’ailleurs été traité par quelques astronomes et astrophysiciens qui se sont risqués à comparer certaines perturbations de la santé publique avec les courbes de l’activité solaire, comme en témoignent divers textes de la revue « Cosmobiologie » précédant la Seconde guerre mondiale (voir « 75 ans d’astrologie »). De même que, depuis celle-ci, d’autres savants du monde médical. Dans la « Revue de Pathologie » de novembre 1958, le Professeur L.
La Terre n’orbiterait pas autour du Soleil. Elle tournerait en spirale.
aspects

"Géo-Astro-Climat météo"...